Scénario pédagogique

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bases psychopédagogiques des technologies éducatives
Module: Introduction aux théories, modèles et méthodes pédagogiques
▬▶
brouillon intermédiaire
2018/06/11
Sous-pages et productions:


  • Qualité: brouillon
  • Difficulté: intermédiaire


Produire/discuter

Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production.

Production 1

Etat:occupé par Maud Bernies




Etat:libre

Dépôt final

Déposez votre travail en créant le nom de sa page ci-dessous

 



Etat Production 1
Producteur
NomAvancement
Maud Berniesproduction achevée
Discutants
NomAvancement
Catarina Vieiraen cours
Alessandro MINNECIcommentaire achevé
Marc Metzigercommentaire achevé
  • Production 2
Non disponible

N=12:

Chargement...
Chargement...



1 Introduction

Tel le processus d'écriture d'un scénario de film, le scénario pédagogique doit respecter plusieurs étapes d'écriture et plusieurs règles. Le parralèle avec l'écriture cinématographie a été développé dans cet article Processus d'écriture et niveaux d'organisation du scénario et du film à lire en guise d'introduction.

Nous présentons par la suite les différentes variétés de scénarios pédagogiques.

2 Définitions

Parmi les nombreuses définitions, voici quelques citations tirés de la thèse de Emmanuelle Villiot-Leclercq:

«Un scénario se définit comme une description effectuée a priori et a posteriori, du déroulement d’une situation d’apprentissage visant l’appropriation d’un ensemble précis de connaissances, en précisant les rôles, les activités ainsi que les ressources de manipulation des connaissances, outils, services et résultats associés à la mise en œuvre des activités» (Pernin et Lejeune, 2004a)

«Un scénario pédagogique est le déroulement d’une activité d’apprentissage, la définition des objectifs, la planification des tâches, la description des tâches des apprenants et des modalités d’évaluation» (Lando, 2003)

«Le scénario a un triple rôle : il définit précisément l'activité proposée aux apprenants sur l’OPI (Objet Pédagogique Interactif) ; il spécifie également le contrôle qui sera fait de la progression de l'apprenant durant cette activité ; il détermine enfin l'assistance pédagogique qui lui sera fournie automatiquement en fonction de sa progression. Notre concept de scénario est (a priori) distinct du concept de "scénario d'enchaînement pédagogique" souvent présent dans les plates-formes de Formation Ouverte et à Distance. Un scénario d'enchaînement permet de spécifier comment vont s'enchaîner les différentes activités pédagogiques alors que notre scénario concerne une activité (exploitant un OPI) et permet de suivre la progression d'un apprenant vers l’objectif fixé par celle-ci. » (Guéraud, 2006).

3 Objectif

Initié par un enseignant ou une équipe de conception dans le but d'encadrer les activités des apprenants (identifier l'(es) objectif(s), planifier le déroulement d'une activité, étudier la faisabilité, assurer la cohérence, identifier le matériel, définir les modalités d'apprentissage et de d'évaluation). Un scénario pédagogique décrit une séquence d’apprentissage, des objectifs pédagogiques et des moyens à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs définis (comme, par exemple, l’identification des ressources didactiques nécessaires). Généralement, le scénario pédagogique donne lieu à un projet, une activité particulière d'apprentissage, dont la réalisation permettra à l’enseignant de vérifier l’acquisition des connaissances et/ou compétences recherchées chez l’étudiant.

3.1 Scénario d’apprentissage et scénario d’encadrement (et autres)

Plusieurs auteurs distinguent scénario d’apprentissage et scénario d’encadrement.

Selon Paquette et al (1997) le scénario pédagogique se compose de deux autres scénarios[scénario d'apprentissage et scénario d'assistance] et consiste « à décrire l'activité ou les activités propres à l'apprentissage et à l'assistance, les ressources requises pour réaliser les activités et les productions qui devraient en résulter. [...] Un scénario d'apprentissage est l'« ensemble des activités destinées aux apprenants et organisées en un tout cohérent ; à ces activités, on greffe les instruments offerts comme supports aux activités (instruments-intrants) et les instruments à être réalisés par les apprenants (produits) »

Plus tard, Quintin et al. (2005) considèrent le scénario pédagogique comme un ensemble structuré et cohérent constitué de deux parties:

  • Le scénario d’apprentissage dont le rôle revient à décrire les activités d’apprentissage qui seront proposées et de définir leur articulation dans le dispositif pédagogique, ainsi que les productions qui sont attendues de la part des apprenants.
  • Le scénario d’encadrement qui précise le rôle des enseignants (notamment en matière de tutorat) et les modalités des interventions destinées à soutenir le scénario d’apprentissage.

Selon ces auteurs, l’existence d’un scénario d’encadrement distinct permet d’attirer l’attention du ou des concepteurs sur l’importance de spécifier les interventions des acteurs en charge du soutien des apprenants dans leur formation.

Il existe également d'autres scénarios (Villiot-Leclerq & David) à savoir

  • le scénario d'observation
  • le Scénario d’évaluation
  • le Scénario de suivi et de régulation
  • ...


Un scénario pédagogique peut proposer des séquences d'apprentissages en présentiel, à distance ou mixer les deux (scénario pédagogique hybridé). Le processus méthodologique (l’ingénierie pédagogique) est commun aux différentes modalités. Toutefois il existe des particularités propres aux modalités d'apprentissages à distance et aux outils dont nous ferons état ci dessous.

4 Conception de scénarios, méthodologies et outils

Voir aussi: langage de modélisation pédagogique, Scénarisation pédagogique

4.1 La méthode ADDIE

Il existe plusieurs méthodologies et outils associés visant à créer des scénarios.

Dans un contexte industrialisé, on aura souvent recours à des outils de type ADDIE, qui est un instrument de planification inspiré par les modèles classiques de conception en informatique.

4.2 La méthode MISA

La méthode MISA (Méthode d'Ingénierie d'un Système d'Apprentissage)conçue par Gilbert Paquette (2002) et reprise par Josiane Basque (2007). Cette méthode préconise 5 étapes pour concevoir un scénario pédagogique. Scénario pédagogique/Comment concevoir un scénario pédagogique grâce à la méthodologie MISA


4.3 Un exemple d'outils d'aide à la scénarisation, Compendium LD

Dans un contexte universitaire, on conseille l'utilisation d'outils de conception de type learning design(en) comme CompendiumLD, sinon un lesson planner (en).

4.4 Dix-sept dimensions pour concevoir un scénario pédagogique

Pour Brassard et al. (2003), la conception d'un scénario pédagogique apparaît comme un processus systématique (donc relatif à l'ensemble d'une séquence) permettant d'assurer une certaine qualité de l'enseignement en tenant compte de divers facteurs agissant sur l'apprentissage. Les auteurs définissent ainsi 17 dimensions pour concevoir un scénario pédagogique, qui se présentent sous la forme d'un continuum sur lequel l'enseignant est invité à positionner l'activité pédagogique qu'il veut mettre en oeuvre en questionnant ses intentions, les objectifs de son cours et le contexte dans lequel ce dernier prend place:

  • Orientation et choix pédagogiques de départ
1 - Conception de l'enseignement ou de l'apprentissage (instructiviste <---> constructiviste)
2 - Orientation des buts (centrés <---> liés au domaine d'étude)
3 - Prise en considération des erreurs (apprentissage sans erreur <---> apprentissage par l'expérience)
4 - Flexibilité du dispositif (fixe <---> ouvert)
  • Acteurs et rôles
5 - Rôle de l'enseignant (didactique <---> facilitateur)
6 - Source de motivation (extrinsèque <---> intrinsèque)
7 - Prise en compte des différences individuelles (uniformité <---> individualisation)
8 - Sensibilité aux différences culturelles (pas de prise en compte <---> intégré)
9 - Communauté de pratique (non intégré <---> intégration)
  • Activités
10 - Orientation de la tâche (académique <---> authentique)
11 - Activité de l'apprenant (accès au contenu <---> création)
12 - Apprentissage collaboratif (non intégré <---> intégral)
13 - Evaluation des apprentissages (traditionnelle <---> participative)
  • Outils et processus
14 - Contrôle par l'apprenant (absent <---> implication)
15 - Soutien à la métacognition (non intégré <---> intégré dans l'activité)
16 - Gestion des connaissances (accès <---> communauté, réseau)
17 - Régulation et évaluation du scénario (pas de prise en compte <---> participative)

Concrètement, cet outil de conception de scénario pédagogique proposé par Brassard et al. (2003) doit être utilisé comme une liste de questions à se poser, que l'on soit enseignant ou designer pédagogique, lorsqu'on désire mettre en place un scénario intégrant les TIC.

4.5 Quels éléments sont constitutifs d'un scénario ?

Suivant le type de "langage" ou de "méthodologie" utilisé, les ingrédients utilisés pour décrire un scénario ne sont pas les mêmes et ils n'ont pas forcément le même nom (!).

Depuis quelques années, il semble toutefois qu'un consensus se dégage au moins dans la communauté pour décrire les scénarios dans la formation supérieure avec à peu près les éléments suivants:

  • Objectifs pédagogiques
  • Tâches (activités d'apprenants et d'enseignants)
  • Rôles (qui exécute une tâche, rôle des apprenants et des enseignants)
  • Environnement: Ressources , Productions, Outils, etc.
  • Évaluation


5 E-learning et scénario hybride

Avec l'avènement des formations à distance, il est indispensable d'adapter le travail de scénarisation. Dans ce type de scénario on mettra l'accent sur l"environnement médiatisé et le rôle et la fonction du tuteur.

Voir aussi Scénario TIC, , Scenarios pédagogiques basés sur des moyens électroniques,


5.1 Quelles particularités pour un scénario pédagogique hybridé ?

L'hybridation consiste à mixer des modalités d'apprentissage en présentiel et en distanciel (grâce aux outils numériques notamment). La conception d'un scénario hybride comporte 5 phases : 1)Identification d'un problème d'apprentissage, 2) Élaboration d'une réponse adéquate, 3) Mise en place d'un outil spécifique, 4) Transmission des consignes et critères d'évaluation et évaluation, 5) Feedback. (cf. https://edutechwiki.unige.ch/fr/Sc%C3%A9nario_p%C3%A9dagogique/Comment_un_sc%C3%A9nario_p%C3%A9dagogique_hybride_est-il_construit Ainsi le processus de conception diffère essentiellement sur les trois dernières étapes.

Dans un 1er temps, il est à rappeler que l'outil doit être utilisé pour sa pertinence pédagogique. Ainsi, c'est bien pour résoudre une difficulté d'apprentissage qu'un outil doit être choisi. Mais son choix est contraint par :

  • la formation initiale des enseignants (aisance ou non de l'enseignant avec les outils numériques)
  • les ressources nécessaires
  • l'infrastructure technologique
  • la pérennité du projet ( le projet peut il être réutilisable?)

Dans la phase de conception, la phase "de transmission des instructions" aux apprenants doit être pensée. Cette phase doit notamment préciser la procédure (pour l'utilisation d'un outil numérique) et les modalités de suivi et d'évaluation du travail par l'enseignant (à distance).

Enfin, une dernière étape de feedback doit être obligatoirement prévue, et peut s'organiser en présence à ou distance.

5.2 L'intégration des TIC dans un scénario

Dans le cadre des scénarios hybridés, le processus gravite autour d'un environnement médiatisé et de l'utilisation des TIC. Cet environnement médiatisé (choisi par l'enseignant) doit être adapté aux objectifs, au contexte d’apprentissage et aux ressources.

Les TIC peuvent être utilisés dans le contenu (vidéos, images, pages web, documents numérisés...) et nécessitent l'utilisation d'outils permettant l'apprentissage à distance. Ces outils doivent répondre aux différents besoins de l'apprentissage à distance : partager des informations, communiquer entre apprenants, collaborer, produire, publier, évaluer.

Ces ressources (contenu + outils) sont mises à disposition sur des plateformes en ligne et permettent ainsi l'organisation d'activités dans lesquelles l'apprenant peut analyser, créer, s'exercer, explorer, contribuer, travailler en groupe.

Enfin, la phase d'évaluation (sommative ou formative) peut s'envisager à distance et dans cet environnement médiatisé en proposant des quizz, tests, travaux, projets, rapport, visant à évaluer les connaissances, la participation, la réflexion,...

5.3 La scénarisation d'un dispositif à distance, l'exemple du MOOC

Le MOOC, [Open Oneline Course] est un dispositif d'apprentissage/ formation en ligne et à distance. Comment un scénario MOOC est il conçu?

En plus d'un ingénieur pédagogique, l'équipe de professionnels se compose d'une équipe de tournage et de techniciens.

Le processus de conception fonctionne sur les mêmes principes qu'un dispositif en présence et sur les mêmes principes qu'une méthodologie de projet (ADDIE Par exemple).

Dans un 1er temps, il s'agit d'identifier le modèle d'apprentissage souhaité

  • l'approche transmissive, il s'agit de l'apprentissage par la pédagogie active ou par projet (xMOOC)
  • l'approche connectiviste basée sur l'apprentissage par la résolution de problème (cMOOC)

Puis on distinguera (comme Quintin et al. (2005), le scénario d'apprentissage et le scénario d'encadrement. En effet, dans un MOOC c'est surtout le scénario d'encadrement qui est différent. Ainsi, l'équipe de tournage réalise les vidéos (formations face caméra) et les différentes séquences sont intégrées dans le script par l'équipe des techniciens. L'intégralité des supports (vidéos, séquences, documents, présentation power points,...) est alors assemblése et mis en ligne par l'équipe de techniciens sur différents plateformes.

Le dispositif de formation se compose de différents modules, leçons et séquences (plutôt courtes, entre 5 et 10mn). Les modalités d'évaluations sont variées telles des quizz, des exercices ou du peerfeedback.

6 Les difficultés de la scénarisation dans le cadre de l'apprentissage par projet

Dans le cas d'un apprentissage par projet, le scénario pédagogique est divisé en séquences et sous-séquences comprenant des phases d’apprentissage et des tâches à réaliser de manière autonome individuellement ou en groupe. Chaque tâche à réaliser doit être clairement définie (objectif à atteindre, résultat attendu, agenda et charge de travail, etc.). Pour le formateur, il s’agit de créer un cadre sécurisant qui permette à chaque apprenant de trouver sa place dans le dispositif pédagogique et dans son déroulement. Plus ce cadre sera défini, plus les participants y auront de liberté pour s’exprimer dans les espaces délimités..

Dans un tel dispositif, le formateur a un rôle central. Il s’agit pour lui d’accompagner et de soutenir constamment le processus dans la perspective des objectifs pédagogiques visés, tout en encourageant toute initiative “autonome” chez les apprenants allant dans le sens de ces objectifs (ex.: initiative des apprenants visant la création d’un forum thématique, d’un blog, d’un wiki, d’un glossaire, etc.). C’est un savant dosage de tous les instants: cadrer – laisser du champ – recadrer – etc. Ce rôle d’accompagnant et de facilitateur (souvent identifié comme celui du tuteur ou du mentor) est vital pour que l’apprenant ne se sente ni isolé, ni perdu, dans le dispositif.

Dans cet environnement, le formateur est souvent confronté à des tensions entre contrainte – motivation – autonomie. Dans l’idéal, un formateur rêve de se trouver face à des apprenants motivés et autonomes; mais, force est de constater que, souvent, il a besoin d’une petite dose de contrainte pour mettre au travail les personnes les plus motivées... mais, pas trop, pour ne pas empêcher le développement de l’autonomie chez les apprenants ! Cette dose de contrainte peut être introduite dans le scénario pédagogique au travers des consignes d’utilisation du dispositif et des exigences de validation de l’apprentissage.

L’accompagnement des apprenants est donc un des problèmes que doit résoudre le scénario pédagogique lors d’un apprentissage par projet. Idéalement, il ne faut perdre personne en route ! L’intégration dans le scénario pédagogique du forum comme mode de communication officiel (voire unique) entre participants (apprenants et formateurs) lors des séquences d'apprentissage à distance est un exemple de solution pour y remédier, dans le sens ou cela permet:

  • A l’apprenant, de se sentir moins seul et donc de renforcer chez lui le sentiment d’appartenance à une communauté d’apprentissage et Awareness
  • Au formateur, de lui signaler d’éventuelles tensions ou des problèmes émergeant; ce qui garantit une intervention rapide de sa part.

Ainsi, l’intégration dans le scénario pédagogique de séquences nécessitant l’utilisation d’un outil de communication et de collaboration à distance synchrone ou asynchrone, comme le forum par exemple, peut contribuer à la régulation du groupe et du dispositif d’apprentissage.

7 Bibliographie

Lectures citées et conseillées

  1. Brassard, C. & Daele, A. (2003). Un outil réflexif pour concevoir un scénario pédagogique intégrant les TIC. EIAH 2003, Avril 2003, Strasbourg, France, http://archiveseiah.univ-lemans.fr/EIAH2003/Pdf/n042-72.pdf.

Pour aller plus loin

  • Daele, A., Brassard, C., Esnault, L., Donoghue, M., Uytterbrouk, E., Zeiliger, R. (2002). Conception, mise en œuvre, analyse et évaluation des scénarios pédagogiques recourant à l’usage des TIC. Rapport du projet Recre@sup-WP2 FUNDP.
  • David, J.P, Godinet, H., George, S., Villiot-Leclercq, E. (2007). Scénariser une situation d’apprentissage collectif instrumentée : réalités, méthodes et modèles, quelques pistes. Colloque Scénario’07. Montréal.
  • Ferraris, C., Lejeune, A., Vignollet, L., David, J.P. (2005). Modélisation de scénarios d’apprentissage collaboratif pour la classe : vers une opérationnalisation au sein d’un ENT. Actes de la conférence EIAH 2005, Ed. Pierre Tchounikine, Michelle Joab et Luc Trouche. INRP. Institut Montpellier II.
  • Guéraud, V. (2006). Approche auteur pour les Situations Actives d'Apprentissage : Scénarios, Suivi et Ingénierie. HDR. Université Jose ph Fourier. Grenoble.
  • Léonard, M., Lundgren-Cayrol, K., Marino, O. (2006). Comment intégrer les ressources numériques dans des scénarios pédagogiques de qualité. Les défis reliés à l’intégration pédagogique des ressources numériques, CRÉPUQ, Sherbrooke, mars 2006.
  • Pernin, J.P., Lejeune A. (2004b). Dispositifs d'apprentissage instrumentes par les technologies: vers une ingénierie centrée sur les scénarios. Actes du colloque TICE 2004 , Compiègne, 407-414.
  • Quintin, J.-J. & Depover, C. & Degache, C. (2005). Le rôle du scénario pédagogique dans l’analyse d’une formation à distance. Analyse d’un scénario pédagogique à partir d’éléments de caractérisation définis. Le cas de la formation Galanet. EIAH 2005, Mai 2005, Montpellier, France.
  • Villiot-Leclercq, E., David, J.P. (2007). Le formalisme des Pléiades pour la conception et l’adaptation de scénarios pédagogique s. EIAH’07. Lausanne
  • Villiot-Leclercq, E. Modèle de soutien à l’élaboration et à la réutilisation de scénarios pédagogiques, Thèse, Département de didactique, Faculté des Sciences de l’Education, Université de Montréal. PDF

8 Ressources web

Langage et outils