Textiles, fils et aiguilles en broderie machine

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Guide de tutoriels de broderie machine
◀▬▬▶
à finaliser débutant
2018/06/25 ⚒⚒ 2018/03/02
Prérequis
Objectifs
  • Identifier les types de fils et épaisseur,
  • S'adapter aux propriétés des textiles,
  • Choisir les bonnes aiguilles,
  • Maîtriser la tension du fil
Catégorie: Broderie machine

Objectifs

  • Identifier les types de fils et épaisseur,
  • S'adapter aux propriétés des textiles,
  • Choisir les bonnes aiguilles,
  • Maîtriser la tension du fil

Prérequis

  • Qualité: à finaliser
  • Difficulté: débutant

1 Introduction

Les trois grands problèmes de la broderie sont les plissements (le tissu est voilé), une mauvaise couverture de tissu (on voit à travers une zone de broderie alors que c'était pas planifié) et un mauvais alignement (les objets qui devraient se toucher ne se touchent pas). Un bon cerclage et l'utilisation d'un stabilisateur approprié, comme vu précédemment, diminuent ce risque. Sur le plan numérique, la qualité d'une broderie dépend aussi beaucoup du design et de la digitalisation. Pour éviter un mauvais alignement, il faut notamment compenser l'effet pull/push (effets de distorsion lors de la broderie) et parfois superposer les bords des objets dans le logiciel de conception comme nous allons voir dans d'autres tutoriels. Cependant, examinons en premier un ensemble de facteurs physiques qui entrent en ligne de compte pour la bonne réussite d'une broderie :

  • Quel type de fil choisir ?
  • Comment les différents types de tissus se comportent-ils ?
  • Quel type d'aiguille est approprié pour quel type de tissu ?
  • Quels sont les types de remplissage et comment les paramétrer ? Y-a-t-il des différences entre machines et logiciels ?
  • Comment déterminer si la tension du fil est bonne ?

Cet article va principalement se concentrer sur le choix du fil et des aiguilles, mais nous allons aussi brièvement aborder d'autres aspects.

2 Fils à broder

2.1 Matériel

Les fils de broderie les plus populaires sont fabriqués à partir de viscose (également appelée "soie artificielle") ou de polyester. Ils peuvent également être réalisés à partir d'autres matériaux comme la laine, le coton (dans plusieurs variantes) ainsi que divers mélanges de matières comme par exemple le polyester métallisé.

2.2 Épaisseur du fil

Il existe plusieurs métriques d'épaisseur de fil et aucune n'est vraiment intuitive à comprendre (à l'image de l'épaisseur des fils des cordes d'escalade). Selon Madeira (Royaume-Uni), les mesures d'épaisseur de fil sont des poids standardisés. Par exemple :

  • Dans le système de numérotation métrique le plus populaire (Nm ou No), un numéro plus élevé veut dire plus fin et un numéro plus bas signifie une épaisseur plus importante. Nm est mesuré en nombre d'unités de 1000 mètres par kilo.
  • Dans les systèmes dénommés Denier ou Tex (utilisés pour les collants ou les bas), le principe contraire est en usage. Tex est le poids en grammes de 1000 mètres de fil et Denier est le poids en grammes de 9000 mètres de fil.

Nous utilisons du Madeira Rayon 40 ou Durak 40, des types de fil dits "classiques" en viscose qui conviennent aux débutants. Un fil en viscose 40 peut être utilisé à la fois sur des tissus fins comme la soie et sur des tissus plus rugueux/épais comme du jean ou du cuir.

Quelques poids standards (Nm / No) :

  • 80 = très fin, par exemple pour des monogrammes sur des cravates en soie,
  • 60 = fin, par exemple pour les tissus délicats et les petites lettres,
  • 50 = moyennement fin, pour les tissus de poids moyen,
  • 40 = pour tissu standard, le poids le plus populaire,
  • 30 = légèrement épais, pour remplir des plus grandes surfaces, des courtepointes, des points de croix,
  • 15 = épais,
  • 6 = très épais (ne convient pas pour une machine à broder).

2.3 Consommation de fils et prix

Une broderie typique consomme environ la quantité suivante:

  • 1000 points ~= 5.0 m pour (fil de dessus)
  • 1000 points ~= 3.5m (fil de canette)

Un patch à 10000 points, donc partiellement rempli, consomme donc environ 50m. Avec une bobine de 1000 mètres on peut donc broder 20 patch.

Une bobine de 1000 coûte entre 2 et 3 Euros, une bobine de 5000 environ 9 Euros. Autrement dit, le coût du fil est assez négligeable pour une petite broderie.

Pricing Practices for Embroidery mentionne les éléments suivants pour calculer un prix:

  • $1.5 pour 1000 points
  • $60/h pour digitaliser

Ensuite, il faut ajouter soit un prix minimal (pour rentabiliser les toutes petites broderies) soit un seuil de commande minimale. On peut aussi facturer un prix fixe pour le cerclage et la commande. Cela peut varier entre 5 et 10$.

Les systèmes utilisés pour calculer des prix peuvent être nettement plus complexes. Ils tiennent compte du nombre commandé, de la taille (plus c'est petit plus le prix/point et cher), changement de couleurs, nombre de couleurs, type de tissue, tissu spécialisé pour badges ou appliqués, etc.

Il existe des services en lignes et logiciels (payants) pour calculer les prix et créer des offres. La plupart des logiciels offrent également des fonctionnalités pour créer des fiches.

2.4 Couleurs de fil

Chaque marque a son propre système de numérotation des couleurs et cela complique considérablement la gestion des designs de broderie. Ces couleurs ne semblent être basées sur aucun autre système de base.

Certaines marques fournissent des tableaux d'équivalence avec le nuancier Pantone, populaire chez les graphistes et dans les industries du textile et du plastique. Toutefois, le système Pantone inclut des milliers de couleurs alors que les fabricants de fils ont en seulement des centaines. Pour finir, il est presque impossible de trouver des tableaux de correspondance entre couleurs numériques (RGB, HSL, etc.) et couleurs de fils.

Exemple :

Nom RGB Pantone Madeira Rayon 40 Sulky Durak
Rouge ff0000 (255,0,0) 54029 inconnu (1146, 1485 sont proches) inconnu (1039, 561 sont proches) inconnu (527, 3016, 700, 3094 sont proches)
Orange ffa500 (255,165,0) 165 inconnu (1021 est proche) - -

En résumé, il est presque impossible de savoir à quoi ressemble la couleur d'une marque sans avoir le fil sous les yeux. Et sans nuancier Pantone il est difficile de l'identifier. Les nuanciers trouvables en ligne n'étant pas fiables en raison des différences de calibrage des écrans, il faut commander des versions imprimées de bonne qualité. Référez-vous à la section Liens à la fin de cet article pour quelques tableaux de conversion RGB/Pantone.

3 Aiguilles

Les aiguilles doivent être adaptées au type et au poids du fil. Les aiguilles à broder sont généralement un peu différentes des autres types d'aiguilles à coudre : la pointe est moins tranchante, l’œil -ou chas- (petit trou pour le fil) légèrement plus grand mais les gens semblent également utiliser d'autres aiguilles à coudre pour la broderie.

Pièces d'aiguille de machine à coudre. Source : Wikipedia

Selon Wikipédia, basé sur le «savoir-faire de la machine-aiguille» de Lydia Morgan, les aiguilles ont la structure suivante (de haut en bas) :

  • extrémité (butt) - le bout,
  • talon (shank) - serré par le porte-aiguille de la machine à coudre ou à broder,
  • épaule (shoulder) - où la tige épaisse s'effile vers l'ailette en bas,
  • ailette (shaft) - possède une longueur appropriée pour conduire l'œil et le fil à travers le matériau et jusqu'à la bobine, partie la plus longue qui détermine la taille (diamètre),
  • rainure (groove) - coupe à l'arrière de l'ailette pour libérer le fil dans une boucle qui aide le crochet ou la navette à ramasser le fil,
  • dégagement/gorge (scarf) - fournit une place supplémentaire pour le crochet ou la navette qui passent à proximité,
  • chas / œil (eye) - le trou, porte le fil,
  • pointe - pénètre dans le matériel en séparant les fils ou en créant un trou.

En principe, il n'existe que deux types de systèmes adoptés par les aiguilles :

  • Système 130/705 H (tige à un côté plat). Ce système est le plus populaire car beaucoup plus stable.
  • Système 287 WH (cylindre rond pour la tige).

Les pointes viennent en plusieurs variantes :

  • Pointe ronde aiguë (très pointue) - perce les fils
  • Pointe ronde normale (pointue) - ne perce pas beaucoup - aiguille à coudre typique
  • Pointe bille légère - ne perce pas les fils d'un tissu normal - aiguille à broder typique
  • Pointe bille moyenne - ne perce pas les fils de tissus fins
  • Pointe coupante - peut percer des matériaux épais. Il existe environ 11 variantes.

Pour les petites aiguilles normales, il ne semble pas y avoir de grande différence visuelle entre les pointes rondes et les pointes billes. Les deux ont une pointe un peu tranchante, mais les deux devraient en principe glisser entre les fils pour préserver le tissu.

En ce qui concerne les types, les fabricants d'aiguille utilisent selon Wikipedia (GER) un code de lettre qui semble être normalisé. Certaines aiguilles adoptent également les codes couleurs Schmetz, mais d'autres utilisent la couleur pour faire référence à la taille :

Code de lettre Schmetz Code couleur Champ d'application Options
H sans couleur Universel pointe légèrement arrondie
H-E   Universel pour broderie pointe de bille normale légèrement arrondie
H-J   Jean Pointe acérée aiguë, rigide
H-M   Microfibre pointe acérée
H-Q   Quilting, pas à pas Légèrement arrondie
H-S   Stretch, T-shirts pointe arrondie moyenne
H-SUK   Tricoté, lycra pointe arrondie moyenne
H-LL   Cuir Pointe acérée aiguë

La taille de l'aiguille est en 1/100 mm, parfois assortie d'un numéro de taille Singer obsolète.

Les tailles typiques (diamètre de l'ailette) sont:

  • 110/18 = 1.1mm - tissus très lourds
  • 100/16 = 1.0 mm
  • 90/14 = 0.9 mm - tissus lourds
  • 80/12 = 0.8 mm - tissus normaux
  • 75/11 = 0.75 mm
  • 70/10 = 0.7 mm - tissus fins
  • 65/9 = 0.65 mm - petits lettrages
  • 60/8 = 0.6 mm

Pour obtenir un résultat optimal, il faut combiner le type et la taille. Pour broder un jean épais il est conseillé d'utiliser une aiguille type H-J et une épaisseur de 110/18. Pour broder un tissu normal avec un fil qui contient des fragments de métal on utilise un aiguille H-E de taille plus large. Pour la soie il faut utiliser une aiguille ronde et fine, par exemple une H-S 70.

Un dernier paramètre dont il faut tenir compte est le type de fil. Par exemple:

  • pour un fil métallisé on peut prendre une 90/14 avec un chas plus grand. Le modèle de Schmetz s'appelle "Metallic needle" et il est disponible en plusieurs largeurs.
  • pour un fil de faible diamètre (par exemple un POLY 60 de Gunold ou un Madeira Rayon 60) utilisé pour le lettrage fin (4-6 mm), il faut utiliser une aiguille 60 et augmenter la densité d'environ 25% (7-8 points/mm pour la bordure)

En broderie machine, on utilise en règle générale des aiguilles '''H''' ou '''H-E''' entre 70 et 90. Le manuel de la Elna 8300 spécifie qu'il faut utiliser une aiguillage 75/11 pour les tissus fins et une aiguille 90/14 pour les tissus moyens à lourds. Le type d'aiguille recommandé par le manuel Brother PR1050X est le HAX 130 EBBR de Organ, disponible en taille 65/9, 70/10, 75/11, 80/12 et 75/14. Les aiguilles Schmetz 130/705 H-E peuvent être utilisées en remplacement.

4 Types de tissus et de fibres

Le tissu a un impact décisif sur le résultat d'une broderie. C'est pourquoi le choix du tissu doit être réfléchi en fonction du résultat voulu, en gardant à l'esprit que certains types de tissus sont plus difficiles à broder car ils sont extensibles. Le tissu extensible peut être stabilisé de plusieurs façons qui peuvent être combinées :

D'autres tissus tels que les serviettes de bain et les toisons présentent le problème que les coutures à grain fin peuvent visuellement "se diluer" c'est à dire que le tissu ne soit pas recouvert par la broderie. Dans ce cas, l'utilisation d'un stabilisateur soluble par dessus permet de pallier le problème.

Les types de tissus les plus courants sont : canevas, coton, velours côtelé, jean, feutre, cuir, nylon, lycra, laine tricotée, tissu-éponge, sergé, tissé. Il est conseillé de commencer par du coton bien tissé ou du canevas pour débuter. Ceci dit, on peut facilement réussir une petite broderie sur n'importe quel tissu flexible s'il est stabilisé.

A savoir : des logiciels comme Stitch Era - logiciel de broderie machine et de hotfix savent ajuster des paramètres (notamment la densité et la compensation) au type de tissu choisi (Embroidery -> Material ou dans le pop-up Art-to-Stitch, panneau Stitch Settings).

Il existe également des tissus spécialisés pour créer des patchs (écussons). Ces tissus sont non tissés et épais et ne bougent donc pas. Certains sont "structurés", à l'image du polyester STEP, c'est-à-dire qu'ils ressemblent à un motif de broderie et permettent par d'éviter de broder de larges surfaces d'arrière-plan, dont le résultat ne serait pas aussi convaincant.

5 Types de points et remplissage

Selon Wikipedia , récupéré 12:00, 2 Juin 2011 (CEST), un point de broderie, “ is defined as the movement of the embroidery needle from the backside of the fabric to the front side and back to the back side. The thread stroke on the front side produced by this is also called stitch. In the context of embroidery, an embroidery stitch means one or more stitches that are always executed in the same way, forming a figure of recognisable look. Embroidery stitches are also called stitches for short. Embroidery stitches are the smallest units in embroidery. Embroidery patterns are formed by doing many embroidery stitches, either all the same or different ones, either following a counting chart on paper, following a design painted on the fabric or even working freehand.”

Ce qui peut être traduit par : un point est le mouvement de l'aiguille de broderie de l'arrière du tissu vers l'avant puis de nouveau vers l'arrière, le trait de fil produit est appelé point. Dans le contexte de la broderie, un point de broderie signifie un ou plusieurs points qui sont toujours exécutés de la même manière formant ainsi une figure d'apparence reconnaissable. Les points de broderie sont également appelés points de suture. Les points de broderie sont les plus petites unités de broderie. Les motifs de broderie sont formés en effectuant de nombreux points de broderie, tous identiques ou différents, soit en suivant un modèle sur papier, soit en suivant un motif peint sur le tissu, soit même en travaillant à main levée.

Il existe de nombreux types de points, mais nous pouvons en distinguer cinq types principaux selon leur fonction :

  • Points en avant pour créer des lignes,
  • Points zigzag (dont le point satin) utilisés pour coudre des lignes plus larges, parfois appelées colonnes,
  • Points de remplissage utilisés pour remplir de plus grandes sections de différentes façons,
  • Sauts (c'est-à-dire pas de points), pour passer d'un point à un autre. Ceux-ci peuvent être coupés manuellement une fois que la machine a brodé le motif.
  • Points de verrouillage utilisés à la fin de tous les éléments (en particulier les colonnes et les remplissages).

Ripka, Mychko et Deyneka (2014) dans une revue de littérature, ont identifié plusieurs taxonomies. L'article broderie machine décrit les formes les plus importantes. Une première question est de savoir comment remplir les objets de broderie. Une règle de base est d'utiliser une variété de points et de directions, et ce pour deux raisons :

  • L'effet push/pull peut être amoindri,
  • Le design va être plus intéressant.

Un bon logiciel de numérisation devrait aider à faire cela.

Une deuxième question concerne la densité. Dans des programmes comme Stitch Era, la densité est mesurée en termes de lignes / mm. Par exemple, sa densité par défaut de 5 pour un tissu "normal" signifie un point tous les 0.2mm, ce qui est assez dense.

Pour de plus amples informations sur le sujet, consultez Stitch Era - ajustement et paramétrage de zones de broderie.

6 Tension du fil

La tension du fil est habituellement obtenue par une sorte de roue dans la machine appuyant sur le fil. Cette tension peut être ajustée dans n'importe quelle machine.

Une bonne tension peut être identifiée de la manière suivante :

  • Il ne doit pas y avoir de fil de bobine (généralement blanc ou noir) sur le dessus.
  • Il doit y avoir très peu de fil apparent dessous.

Voici les opérations à faire pour gérer la tension du fil :

  • Assurez-vous d'abord que le tissu est correctement stabilisé et encerclé,
  • Vérifiez que vous avez enfilé le fil supérieur selon les instructions.
  • Si vous voyez des boucles (ou même un nid) en dessous, resserrez la tension sur le dessus.
  • Si vous voyez du blanc (couleur de la bobine) sur le dessus, desserrez-le sur le dessus.

Vous pouvez également essayer d'augmenter ou de réduire la tension de la bobine. Avant cela, assurez-vous qu'il n'y a pas de poussière sous le ressort de réglage de la tension.

Par ailleurs :

  • Si les points ne sont pas serrés, resserrez, mais cela peut augmenter l'effet de traction donc à faire lentement.
  • Si le fil se casse (et non parce que le fil est coincé), vous pouvez réduire la tension.
  • Vérifiez également l'aiguille. En particulier, elle ne doit pas être collante et le fil doit passer à travers facilement.

Conseils spéciaux pour la Brother PR1050X :

  • Le disque de tension doit tourner facilement (mais pas trop facilement) lorsque vous tirez le fil. Après quelques mois d'utilisation, vous devrez peut-être retirer les cadrans de tension et retirer la poussière accumulée.
  • Le fil doit sortir doucement de la boîte à bobine. Si, après le nettoyage entre le ressort, il faut encore trop de force, il faut desserrer le ressort ; autrement, resserrer.

7 Liens

Qualité de broderie

Aiguilles
Points
Conversion de couleurs fil - RGB - Pantone