IMS Learning Design

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

C.f. la version anglaise.

Traduction terminée mais informations à remettre à jour (vérifier les informations et faire les updates nécessaires). --Lydie BOUFFLERS (discussion) 23 mai 2016 à 17:57 (CEST)

1 Définition

IMS Learning Design (IMS LD) est un langage de modélisation pédagogique (en: Educational modeling langage).

IMS-LS fournit un métalangage qui permet de modéliser les unités d'apprentissages. IMS-LD prend en compte (et peut donc décrire) une grande variété de modèles pédagogiques. Aujourd'hui, il constitue le standard le plus "populaire" pour décrire des Modèle d'ingénierie pédagogique. Cependant, "populaire" dans la littérature ne signifie pas "adopté par l'utilisateur final" comme nous allons l'expliquer ci-dessous.

IMS Learning Design, par opposition à IMS Simple Sequencing/SCORM se focalise sur l'organisation des activités et non pas sur l'organisation du système. IMS LD a été crée en 2003 par l'Open University of the Netherlands à partir de EML (Educational Markup language). En Europe, plusieurs communautés de recherche utilisent IMS LD comme base de travail pour divers projets.

En Avril 2008, le développement des implémentations se poursuivent et selon D.K Schneider, il est possible qu'une version plus "user-friendly" soit développée.

En mai 2009, il existe des outils plus conviviaux, par exemple Recourse editor. Cependant, l'utilisation de ces outils nécessite encore de la compréhension de la part des utilisateurs dits "standard".

Au printemps 2011, nous avons l'impression que cette norme est en train de perdre de la vitesse, car elle est principalement utilisée pour certains travaux de doctorat en informatique appliquée. Aucune édition plus conviviale n'a récemment vu le jour.

En 2014, la situation est la même...

2 La métaphore du théâtre

En reprenant la métaphore théâtrale, le modèle IMS LD décrit la situation d’apprentissage d’un point de vue logistique et organisationnel. Ainsi, il spécifie que le décor (environnement) doit comporter tels ou tels éléments (services, objets d’apprentissage,…), la pièce est découpée en un certain nombre d’actes; chaque acte distribuant les activités à chaque des rôles (apprenants, enseignants...).

Les grands composants de ce design sont donc :

  • l'environnement d'apprentissage incluent des fonctionnalités (par exemple: un forum) et des ressources d'apprentissage.
  • le scénario pédagogique lui-même, appelé méthode.
  • les activités d'apprentissages
  • les rôles

Selon Jeffery and Currir, 2003:

The play is presented in a series of acts, in which roles are played by those taking part, for example learner, tutor, mentor, and so on.

  • People playing the roles undertake a series of activities within an act. For a learner these might include discussing with classmates the relative merit of a piece of source material. A tutor’s activity may be to comment on their conclusions.
  • Each role is presented with its own learning objects and services (e.g. communication tools) within an activity.
  • An act is completed after all the activities of a specified role, or roles, are finished. Alternatively, a time limit may be set, after which an act completes.
  • When one act completes, the next act is started. The play finishes when all the acts are completed; the learning design finishes when all the plays are completed.

La métaphore théâtrale a probablement été choisie parce que, comme dans une pièce de théâtre, les scénarios de LD peuvent être joués différemment, avec différents acteurs et différents accessoires.

3 La structure conceptuelle du Learning Design

3.1 Une architecture par niveau

Selon le CETIS Briefing on Learning Design:

Le niveau A contient le noyau d'IMS Learning Design: les personnes, les activités et les ressources. Il contient aussi la coordination de ces éléments par le biais du scénario pédagogique en "pièce", "actes" et "rôles". Ce seul niveau permet d'obtenir une série d'activités d'apprentissage séquencées dans le temps qui doivent être effectuer par les apprenants et les enseignants en utilisant des objets et / ou des services d'apprentissage.

Le Niveau B ajoute un plus grand contrôle de ces activités et permet aussi de réaliser des activités plus complexes gràce à l'utilisation des propriétés et des conditions. Ces propriétés peuvent être internes (locales) ou externes (globales). Elles sont utilisées pour stocker des informations sur une personne (par exemple: les résultats aux tests ou les performances des apprenants). Les propriétés internes permettent de paramétrer des éléments uniquement pour un cours alors que les propriétés externes conservent leurs valeurs au-delà de la fin d'un cours et sont accessibles à partir de différents points et / ou différents modèles d'apprentissage.

Le Niveau C offre la possibilité de créer des conceptions plus sophistiquées notamment par le biais de notifications (messagerie). Ces notifications permettent de déclencher des nouvelles activités automatiquement en réponse à des événements survenus lors du processus d'apprentissage. Il permet l'automatisation des activités d'apprentissage qui sont déclenchées par l'achèvement des tâches plutôt pré-planifiés. Par exemple, un enseignant peut être notifié par mail quand un devoir a été soumis et a besoin d'être noté. Une fois la note donnée, l'apprenant peut être notifié par mail pour entreprendre une nouvelle activité en fonction du résultat.

3.2 Vue d'ensemble de l'architecture

Un diagramme officiel de UML [UML class diagram en:UML class diagram@] qui résume le langage IMS LD :

Imsld infov1p03.gif

Un schéma plus facile a été réalisé par G. Paquette et/ou Michel Léonard de leur outil-auteur MOTPlus à titre d'exemples :

LD-explained-in-MOT-small.png

4 Elements de design principaux

Le tableau ci-dessous (source : the Reload WebSite (18:43, 11 December 2006 (MET)) récapitule l'organisation hiérarchique des éléments de learning design.

learning-design Le 'container' de base
titre
Titre de la conception pédagogique
objectifs d'apprentissage
quel est l'objectif de ce module d'apprentissage
prerequis
quels sont les prérequis
composantes
Les éléments réutilisables de la conception pédagogique - niveau clé de granularité
rôles
Liste des rôles
apprenant*
rôle de l'apprenant
staff*
rôle de l'assistant, du tuteur
activités
Le 'container' d'activités. Les activités pédagogiques peuvent avoir (ou ont) des objectifs, des prérequis et des métadonnées. Elles ont une description de l'activité (typiquement une page web qui contient les instructions sur la manière de réaliser l'activité. Si l'activité est hors connexion, alors aucun contenu supplémentaire n'est nécessaire. Si l'activité est en ligne, celle-ci serait alors référencer dans un environnement.
Activités d'apprentissage*
par exemple: consulter cette ressource.
environement-ref*
référence de l'environnement de cette activité.
Description de l'activité
Description narrative de l'activité
Activité-support*
par exemple: poser une question à la classe
environement-ref*
référence à l’environnement de cette activité
Description de l'activité
Description narrative de l'activité - généralement une page web. Celle-ci est classée à l'écart des ressources liés à l'environnement, et par conséquent le système peut la traiter différemment comme par exemple, la garder accessible dans un onglet.
Structure de l'activité*
Regroupement d'activités (ces activités comportent des attributs qui permettent de déterminer si les activités individuelles sont présentées dans l'ordre ou par sélection). A partir de là, il n'est pas évident de coordonner différents utilisateurs qui réalisent des activités différentes - ceci doit être fait à un niveau supérieur au learning design.
environement-ref*
référence à l’environnement de cette structure d'activités.
environements
Le 'container' environnement : il contient les objets / ressources d'apprentissage qui peuvent être utilisés dans cette activité.
environnement*
Partie contenant un environnement individuel (c'est à dire une collection de ressources, services, etc. nécessaire pour l'activité).
titre
Un nom court pour l'envirionnement
Objets d'apprentissages*
Contenu d'apprentissage utilisé dans cet environnement.
services*
Le service est nécessaire pour que cet environnement puisse être utilisé.
environnement-ref*
référence à un autre environement dans le package
metadata
métadonnées concernant l’environnement
méthode la clé du contenant - cf Simple Sequencing.
play*
Habituellement un seul mais plusieurs peuvent fonctionner en parallèle..
act*
Les "actes" fonctionnent en séquences qui s'enchaînent dans lesquels le début est déclenché à la fin de l'acte précédent. La transition entre les actes forment les points de synchronisation des rôles : la coordination d'un événement doit être faite à ce niveau, ce n'est pas possible de le faire au niveau de l'activité même.
role-parts*
Fonctionnent en parallèle : différents rôles font des choses différentes a un même moment. Généralement utilisé par des apprenants et les enseignants, ils peuvent être plus sophistiqués. par exemple : support à la formation des groupes, aux jeux de rôles.
role-ref
référence à un rôle spécifique en lien avec "role-parts".
activity-ref
référence à l'activité (-structure) pour ce "role-part" ref to activity(-structure) for this role-part.
metadata Description de métadonnées pour le Learning Design

5 Logiciels

5.1 IMS LD Authoring tools

En mai 2009, IMS est un format utilisé dans de nombreux projet en recherche et développement (beaucoup d'entre eux avec des fonds de l'Union Européenne). Cependant, IMS Learning Design ne semble pas être déployé à large échelle. En particulier, nous n'avons pas trouvé une version stable, 'user-friendly' et facile à installer. Le seul environnement de design pédagogique semble être LAMS (mais il n'est pas basé sur IMS LD).

Griffith et al. (2005), définissent deux dimensions en ce qui concerne la conception d'outil de Learning Design. Ces deux dimensions permettent de définir 4 types d'outils. Il s'agit :

  1. Dimension 1 : Proche de spécificités - distant des spécificités
  2. Dimension 2 : Outils ayant un objectif général - outils ayant des objectifs spécifiques.


Ci-dessous nous reproduisons une figure trouvé dans Oberhuemer (2008) que nous avons annoté avec quelques outils auteurs de Learning Design

Source: Oberhuemer (2008)
ReCourse editor
Prolix
  • Voir Prolix graphical learning modeller (en anglais)
  • Multiplateforme, basée sur l'éditeur Reload LD editor
  • En Mai 2009, selon Daniel K. Schneider, c'est l'outil de création le plus intéressant. Il est toujours compliqué mais il représente un pas dans la bonne direction.
Reload Editor
  • Reload LD Editor and Player (en anglais). Le Learning Design Editor (basé sur les spécifications de IMS Learning design) permet la création de "modèles pédagogiques" réutilisable permettant à l'utilisateur (concepteur) de définir un ensemble d'objectifs d'apprentissage, d'Activités et d'environnements apprenants.
    • Gratuit, Basé sur Java 1.5/Eclipse, Multiplateforme (les téléchargements sont assez lourd, entre 20 et 50 MB pour les versions sans Java).
  • Le "standard" Reload 2.5.2 (et au dessus) supportent désormais le learning design. Il supporte également IEEE LOM, IMS MD 1.2.4, IMS CP 1.1.4 et SCORM 2004 (et donc Simple Sequencing)et IMS LD niveau A. La documentation pour la partie de LD de reload n'a pas été trouvée quand testé et installé en 2006. (Voir Reload Editor).
Collage
  • Collage est une extension de Reloard Editor. En Juin 2008, il s'agit d'une version bêta mais qui est utilisable. Collage permet de redéfinir, paramètrer, customiser le modèle collaboratif des flux d'apprentissages qui sont ensuite traduits en standard IMS LD.
MOT
  • MOT+ est l'éditeur de la méthode MISA. Note: cet éditeur est gratuit mais difficile à trouver
MoCoLaDe, a Freestyler plugin, not yet available (March 2010)
Sky-SE a Freestyler, not yet available (March 2010)
Copper
  • CopperAuthor (pas testé mais pas sûre que le logiciel soit toujours d'actualités).

5.2 Editeurs de scénarios en ligne

  • DialogPlus Toolkit. Cette boîte à outils d'orientation a été développé dans le cadre du financement du projet DialogPlus pour guider et encourager les enseignants qui créent, modifient et partagent des ressources d'apprentissage. Cependant, ce projet ne semble plus être activement poursuivi. En principe, DialogPlus Toolkit permet l'exportation vers IMS Learning Design.
  • LAMS. C'est le seul outil auteur opérationnel qui fonctionne dans un environnement d'apprentissage. Cependant, LAMS n'est pas compatible avec IMS learning design.

5.3 Serveurs

  • LAMS (pas encore LD mais proche de l'être).
  • CopperCore un moteur J2EE pour IMS Learning Design qui peut être utilisé pour incorporé IMS Learning Design dans vos propres applications. La cible de ce produit sont aussi les développeurs informatiques.
  • Service Based Learning Design Player, IMS Learning Design Demonstrator. Un front-end pour Coppercore. Une vidéo online est / était ? disponible. La Dernière version sortie en 2005. A vérifier si ce projet est toujours d'actualité.

6 Discussions

  • Actuellement (en 2014) il est toujours difficile de trouver des outils de conception
  • Le plus grand problème avec IMS LD est l'absence d'un modèle qui permettent d’intégrer les services et les objets d'apprentissage c'est à dire les outils et le contenu. En d'autres termes, IMS LD permet de spécifier un certain nombre de design de conception. En pratique, il est compliqué de savoir comment les outils, le contenu et les données utilisateurs s'agrègent.
  • Quelle sera la relation au Web 2.0?. L'environnement d'apprentissage du futur pourrait être un "LMS virtuel adaptatif". Par conséquent, comment le nc, comment le Web 2.0 services pourraient-ils être intégrés dans un player LD? Comment les utilisateurs doivent-ils configurer leur espace personnel (par exemple un E-portfolio ou environnement personnel d'apprentissage. Par ailleurs, ceux-ci pourraient-ils être intégrés dans des conceptions d'apprentissage menées par un professeur et leur environnement personnel d'apprentissage ?

7 Links

7.1 Exemples

Lien à remplacer car cassé (--Lydie BOUFFLERS (discussion) 23 mai 2016 à 17:30 (CEST))

7.2 Introductions, présentations et Discussions

  • IMS Learning Design, Powerpoint de présentation de Koper, U seminar, Milton Keynes, 24 septembre 2003. Récupéré le 5 June 2007 (MEST).

7.3 Contenu et "standards"

7.4 Sites Internet disposant de bonnes ressources

  • Learningnetworks (le meilleur site de news concernant le Learning Design en juillet 2006, mort en 2010 ....)
  • Unfold Le meilleur site pour les ressources

8 Références

  • Pacurar, E., Trigano, P., & Alupoaie, S. (2006). Concevoir des modèles de sites Web éducatifs en utilisant IMS Learning Design / Designing educational Web site models using IMS Learning Design. Canadian Journal Of Learning And Technology / La Revue Canadienne De L’Apprentissage Et De La Technologie, 32(1). Retrieved from http://www.cjlt.ca/index.php/cjlt/article/view/68/66
  • Lejeune Anne, « IMS Learning Design. », Distances et savoirs 4/2004 (Vol. 2) , p. 409-450, URL : www.cairn.info/revue-distances-et-savoirs-2004-4-page-409.htm, DOI : 10.3166/ds.2.409-450.
  • Pernin J.-P., Lejeune A., « Dispositifs d’apprentissage instrumentés par les technologies : vers une ingénierie centrée sur les scénarios », TICE 2004, Compiègne, octobre 2004, pp. 407- 414.
  • Anders Berggren, Daniel Burgos, Josep M. Fontana, Don Hinkelman, Vu Hung, Anthony Hursh and Ger Tielemans (2005). Practical and Pedagogical Issues for Teacher Adoption of IMS Learning Design Standards in Moodle LMS. Journal of Interactive Media in Education, 2005/02. ISSN 1365-893X HTML.
  • Caeiro-Rodríguez, Manuel; Martín Llamas-Nistal and Luis Anido-Rifón (2005). Towards a Benchmark for the Evaluation of LD Expressiveness and Suitability. Journal of Interactive Media in Education, 2005/04. ISSN:1365-893X jime.open.ac.uk/2005/04.
  • de la Teja, Ileana; Karin Lundgren-Cayrol and Gilbert Paquette (2005). Transposing MISA Learning Scenarios into IMS Units of Learning. Journal of Interactive Media in Education (Advances in Learning Design. Special Issue, eds. Colin Tattersall, Rob Koper), 2005/13. ISSN 1365-893X jime.open.ac.uk/2005/13.
  • Dessus, Philippe et Schneider, Daniel Scénarisation de l'enseignement et contraintes de la situation, In J.-P. Pernin & H. Godinet (2006). (Eds.), Colloque Scénariser l'enseignement et l'apprentissage : une nouvelle compétence pour le praticien ? (pp. 13-18). Lyon : INRP. PDF
  • Karen Fill, Samuel Leung, David DiBiase and Andy Nelson (2006). Repurposing a learning activity on academic integrity: the experience of three universities. Journal of Interactive Media in Education, 2006/01. ISSN:1365-893X jime.open.ac.uk/2006/01.
  • Conole, Gráinne and Karen Fill (2005). A learning design toolkit to create pedagogically effective learning activities. Journal of Interactive Media in Education (Advances in Learning Design. Special Issue, eds. Colin Tattersall, Rob Koper), 2005/08. ISSN:1365-893X Abstract (PDF/HTML open access)
  • Greller, Wolfgang (2005). Managing IMS Learning Design. Journal of Interactive Media in Education (Advances in Learning Design. Special Issue, eds. Colin Tattersall, Rob Koper), 2005/12. ISSN:1365-893X jime.open.ac.uk/2005/12.
  • Griffiths, D., Blat, J. (2005). The role of teachers in editing and authoring units of learning using IMS Learning Design. PDF
  • Griffiths, D., Blat, J., Garcia, R., Vogten, H., & Kwong, KL. (2005). Learning Design Tools. In R. Koper & C. Tattersall (Eds.), Learning Design, A Handbook on Modelling
  • Heyer, S., Oberhuemer, P., Zander, S., Prenner, P. (2007). Making Sense of IMS Learning Design Level B: from specification to intuitive modeling software (pp. 86-100). Lecture Notes in Computer Science 4753. E. Duval, R. Klamma and M. Wolpers. Springer Berlin Heidelberg.
  • Jeffery, Ann and Sarah Carrir (2003). What Is IMS Learning Design ?, CETIS Brief, CETIS Briefing on Learning Design PDF.
  • Koper, R. Educational Modelling Language: adding instructional design to existing specification, unpublished paper (?), PDF
  • Koper, R. and Manderveld, Jocelyn (2004). Educational modelling language: modelling reusable, interoperable, rich and personalised units of learnings, British Journal of Educational Technology, Vol 35 No 5 2004, 537-551.
  • Koper, R. (2004). Use of the Semantic Web to Solve Some Basic Problems in Education: Increase Flexible, Distributed Lifelong Learning, Decrease Teacher's Workload. Journal of Interactive Media in Education, 2004 (6). Special Issue on the Educational Semantic Web. ISSN:1365-893X HTML
  • Koper, Rob and Olivier, Bill (2003). Representing the learning design of units of learning, Educational Technology & Society, 7 (3), 97-111. A preprint is available at http://hdl.handle.net/1820/19.
  • Miao, Y., Hoeksema, K.,Hoppe, H.U., Harrer, A.(2005). CSCL Scripts: Modelling Features and Potential Use. In Proceedings of the International Conference on Computer Supported Collaborative Learning (CSCL2005), Taiwan, June 2005. PDF
  • Milligan, Colin D. ; Phillip Beauvoir and Paul Sharples (2005). The Reload Learning Design Tools. Journal of Interactive Media in Education (Advances in Learning Design. Special Issue, eds. Colin Tattersall, Rob Koper), 2005/07. ISSN:1365-893X. jime.open.ac.uk/2005/07.
  • Neumann, S., Oberhuemer, P. (2008). Bridging the divide in language and approach between pedagogy and programming: the case of IMS Learning Design. In: Proceedings of Association of Learning Technology Conference (ALT-C).
  • Oberhumer, Petra (2008). Prolix Deliverable D4.5, Didactic Learning Modeller - advanced version.
  • Tattersall, Colin; Vogten, Hubert; Brouns, Francis; Koper, Rob; Van Rosmalen, Peter; Sloep, Peter and Van Bruggen, Jan (2003). Delivering courses modelled using IMS Learning Design. http://hdl.handle.net/1820/35
  • Tattersall, Colin & Rob Koper (2005). Advances in Learning Design, Jurnal of Interactive Media in Education, 2005/01. ISSN:1365-893X jime.open.ac.uk/2005/01 (HTML).