Gather

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est en construction: un auteur est en train de le modifier.

En principe, le ou les auteurs en question devraient bientôt présenter une meilleure version.


Cette page est réalisée dans le cadre du cours Sem@actu 2020-2021 (Semestre: Automne 2020)


Gather est un logiciel mélangeant visioconférence et déplacement dans un univers virtuel en 2D.

Exemple de réunion sur Gather

1 Introduction

1.1 Généralités

Gather, créé par Kumail Jaffer et Philip Wang, est un prolongement du logiciel Online Town. En dehors de considérations esthétiques et de certaines fonctionnalités, il n'y a pas de différences fondamentales entre ces deux logiciels. Comme Online Town, Gather peut être présenté comme un mélange entre Zoom et un RPG en 2d. Le principe de base est que les utilisateurs peuvent mouvoir un avatar qui les représente dans un environnement virtuel en deux dimensions. Lorsque les avatars de deux ou plusieurs utilisateurs sont proches, ceux-ci peuvent se voir et communiquer. Lorsque les avatars s'éloignent, la communication audiovisuelle s'estompe progressivement jusqu'à la disparition. Le logiciel offre donc aux utilisateurs la possibilité de choisir avec qui communiquer dans une même pièce.

Attention: Etant un logiciel relativement nouveau et en constante évolution, certaines images, fonctionnalités et/ou information concernant Gather peuvent être erronée au moment ou vous lisez ces lignes. Consultez l'historique des modifications pour savoir quand les chapitres qui vous intéressent ont été rédigés.

1.2 Les formules

Gather se décline en 4 formules: une gratuite et 3 payantes. L’utilisation de Gather est gratuite si le nombre de connexions simultanées est inférieure à 25 personnes ; la version premium est annoncée comme permettant d’accueillir jusqu’à 2000 participant·e·s simultanément (en date du 23 novembre 2020).

Free Town City Metropolis
Prix/1h 0 1 2 3
Prix/8h 0 2 4 6
Prix/jour 0 3 6 9
Prix/mois 0 7 15 22
Nombre d’objets interactifs de base (photo, vidéo) <10 10 50 illimité
Nombre d’objets interactifs avancés (tableau blanc, page internet intégrée etc) 1 3 10 illimité
Liste d’emails x x x
fonctionnalités de modération x x x
Hotline dédiée x

1.3 Première connexion à Gather (version de novembre 2020)

Pour créer une room Gather, il faut avoir un compte enregistré. Une fois le compte créé, l’utilisateur·trice doit choisir un avatar et un pseudo. Il/elle est ensuite immédiatement envoyé·e dans une room appelée “My home space”. Elle a pour but de permettre à l’utilisateur·trice de se familiariser avec le design et les fonctionnalités de base.

Sur Gather, un espace est constituée de 3 zones principales :

  1. Sur la gauche, il y a une barre dédiée à la recherche, à la sélection, et à la création d’espaces Gather ainsi qu’à la communication avec les concepteur·trice·s (via mail ou twitter).
  2. Au centre, c’est l’espace virtuel dans lequel se déplacent les avatars. De base, cet espace est dépourvu d’interactivité, mais il peut être étoffé (voir le chapitre fonctionnalités).
  3. En dessous de l’espace 2d, il y a une barre d’outils contenant les fonctionnalités de base:
    • Choix de l’avatar: il permet de modifier l’apparence de son personnage
    • Mode “construction” (builder mode) : il permet d’ajouter ou modifier des éléments dans l’espace virtuel
    • Minicarte (minimap) : elle offre la possibilité d'avoir accès à la carte globale lorsque cette dernière est trop grande pour que l’utilisateur·trice puisse la voir dans sa totalité
    • Distance d’interaction : elle permet de choisir à partir de quelle distance entre les avatars les caméras des participants s’activent (la distance va de 0 à 5 pas)
    • Lever de main: cette option sert à signaler un lever de main. Un logo apparait à côté de son pseudo dans l’espace de chat
    • Disponibilité: permet de régler 3 niveaux de disponibilités: le vert (avaliable mode), le jaune (mode travail: la vidéo et le micro sont désactivés lorsque l'utilisateur est sur une autre fenêtre que Gather ; le son d'un utilisateur à proximité sera toutefois audible) et le rouge (mode occupé: l’audio et la vidéo sont désactivés lorsque l'utilisateur est sur une autre page que Gather)
    • Réglages supplémentaires : permet de modifier son pseudo, le nom de l’espace, les input (micro, caméra). Il comporte aussi un onglet dédié aux modifications de l’espace et son interactivité ainsi que des rôles des utilisateurs
  4. La caméra de l’utilisateur·trice est placée en bas à droite de l’espace de déplacement des avatars. L’utilisateur·trice a aussi la possibilité de couper/activer son micro et sa caméra. Lorsqu’il y a d’autres utilisateur·trice·s, les caméras de ces dernier·ère·s sont visibles au sommet de l’espace virtuel. Il est possible d’inverser l’espace virtuel et l’espace “caméra” afin de voir son/ses interlocuteur·trice·s en plus grand en cliquant sur la double-flèche placée sous la caméra des interlocuteurs (pas visible sur cette image).
  5. Sur la droite, un espace est dédié au chat, ainsi qu’aux participant·e·s présent·e·s dans la “room”. Le bouton "+" à côté du terme “participant” sert à copier l’URL de la room pour inviter d’autres personnes.
Image de la première connexion sur gather (version de novembre 2020)


1.4 Première connexion à Gather (version de janvier 2021)

Pour créer une room Gather, il faut avoir un compte enregistré. Une fois le compte créé, l’utilisateur·trice doit choisir un avatar et un pseudo. Il/elle est ensuite immédiatement envoyé·e dans une room appelée “My home space”. Elle a pour but de permettre à l’utilisateur·trice de se familiariser avec le design et les fonctionnalités de base.

Sur Gather, un espace est constituée de deux zones principales : la partie "gestion" (à gauche) et la partie "interaction" (à droite)

  1. Tout à gauche, il y a une barre d'outils. Elle est dédiée à gestion des espaces gather, et à la communication entre utilisateurs:
    • Le logo Gather permet de gérer les éléments d'administration et de modération (ajout de participants, partage de l'espace, contrôles administrateurs, etc.)
    • La roue dentée est liée aux modifications de l’espace et son interactivité ainsi qu'aux rôles des utilisateurs
    • Le marteau permet d'ajouter ou supprimer rapidement des éléments (interactifs entre autre) dans l'espace
    • Le calendrier donne la possibilité de voir quels éléments ont été planifiés
    • Les bulles sont liées au chat et à la communication entre participants
    • Les personnages (ongle ouvert par défaut) permettent de voir quels autres utilisateurs sont dans la room
  2. A droite, c’est l’espace virtuel dans lequel se déplacent les avatars. De base, cet espace est dépourvu d’interactivité, mais il peut être étoffé (voir le chapitre fonctionnalités).
  3. En dessous de l’espace 2d, il y a une barre d’outils contenant les fonctionnalités de base:
    • Choix de l’avatar: il permet de modifier l’apparence de son personnage
    • Minicarte (minimap) : elle offre la possibilité d'avoir accès à la carte globale lorsque cette dernière est trop grande pour que l’utilisateur·trice puisse la voir dans sa totalité
    • Partage d'écran
    • Lever de main: cette option sert à signaler un lever de main. Un logo apparait à côté de son pseudo dans l’espace de chat
    • Disponibilité: permet de régler 3 niveaux de disponibilités: le vert (avaliable mode), le jaune (mode travail: la vidéo et le micro sont désactivés lorsque l'utilisateur est sur une autre fenêtre que Gather ; le son d'un utilisateur à proximité sera toutefois audible) et le rouge (mode occupé: l’audio et la vidéo sont désactivés lorsque l'utilisateur est sur une autre page que Gather)
  4. La caméra de l’utilisateur·trice est placée en bas à droite de l’espace de déplacement des avatars. L’utilisateur·trice a aussi la possibilité de couper/activer son micro et sa caméra. Lorsqu’il y a d’autres utilisateur·trice·s, les caméras de ces dernier·ère·s sont visibles au sommet de l’espace virtuel. Il est possible d’inverser l’espace virtuel et l’espace “caméra” afin de voir son/ses interlocuteur·trice·s en plus grand en cliquant sur la double-flèche placée sous la caméra des interlocuteurs (pas visible sur cette image).
Première connexion à Gather

2 Fonctionnalités

Disclaimer : Gather se modifie régulièrement, la section peut ne pas être à jour. La dernière mise à jour date du 27 novembre 2020.


Les fonctionnalités de Gather sont multiples. Cet outil comporte des fonctionnalités de bases "classiques" qu'on retrouve dans d'autres logiciels de visioconférence, mais il est aussi possible de personnaliser les espaces virtuels et d'y implémenter des objets interactifs. Il offre aussi des options de modération.

2.1 Fonctionnalités de base

Les fonctions de base sont principalement les fonctionnalités qu'on trouve dans les outils de communication de visioconférence comme Jitsi ou Zoom. On retrouve donc la possibilité d’interagir avec les pairs par la caméra et le microphone de son ordinateur, de chatter, de partager son écran, de montrer sa disponibilité à travers un statut (disponible, occupé) ou encore de lever la main virtuellement. À cela, s’ajoutent toutes les fonctionnalités indispensables pour le bon déroulement d’une session sur l’outil Gather, notamment :

  • La distance d’interaction : comme expliqué plus haut, elle détermine avec quelles personnes vous pouvez interagir. Par défaut cette distance est de 5 pas. Les interactions sont mutuelles, vous pouvez seulement voir quelqu’un, si cette personne vous voit également.
  • Les espaces privés : Pour obtenir des espaces plus souples et élargir le champ d’interaction, il existe la possibilité de créer des espaces privés. Les espaces privés sont des zones dans lesquelles toutes les personnes peuvent se voir et s'entendre.
  • Retrouver les participants : si un·e participant·e se perd dans l’environnement mis en place (ex. trop de salles différentes), il/elle peut localiser ses collègues et une flèche lui indiquera le chemin à prendre.

2.2 Les fonctionnalités d’objets interactifs

Il y a plusieurs les fonctionnalités d’objets interactifs. Avec ces derniers, il est possible de créer des environnements de collaboration ou d’apprentissage - presque comme dans une salle de classe réelle.

  • Intégration de sites web : Avec cette fonctionnalité, les sites web tels que GoogleSlides ou Framapad par exemple, sont directement accessibles dans l’outil Gather. L’URL de la page en HTTPS est suffisante pour activer cette fonction.
  • Tableau blanc : Les tableaux blancs fonctionnent de la même manière que les sites web intégrés. Les utilisateur·trice·s peuvent collaborer sur le même tableau en y dessinant ou écrivant des mots clés simultanément.
  • Documents partagés : de la même manière que pour les tableaux blancs et les sites web intégrés, cette fonctionnalité, centrée sur les documents partagés, permet aux personnes de collaborer autour d’un texte ou simplement d’ajouter un PDF à consulter.
  • Spotlight/Podium  : Une seule personne à la fois peut se placer devant le spotlight. Le spotlight donne le pouvoir de parler à toutes les personnes se trouvant dans la salle. La vidéo, le son et le partage d’écran de la personne au spotlight sont diffusés sur tous les écrans sans prendre compte le facteur "distance d'interaction".
  • Intégration de visioconférences externes : disponible uniquement avec les outils de visioconférences nécessitant un lien pour y accéder (ex. Zoom, Webex etc.). Cette fonctionnalité s’assure que la vidéo et l’audio de l’utilisateur·trice soit éteinte dans Gather quand celui·le-ci rejoint la visioconférence externe. Les participant·e·s peuvent ainsi se rencontrer et discuter avant de rejoindre la réunion principale.
  • Jeux  : Pour l’instant trois jeux sont intégrés : Poker, Tetris et Set. Les joueur·euse·s se placent autour de la table de jeu pour y accéder et jouer ensemble.
  • Partage vidéo : Cette fonctionnalité propose l’intégration de vidéos dans l’espace via des liens externes. Les vidéos lives ou préenregistrées sur les plateformes comme YouTube ou Twitch peuvent être visionnées par les utilisateur·trice·s.
  • Posters : Les espaces peuvent accueillir des posters à travers le partage d’images en format PNG. Comme dans un musée, les utilisateur·trice·s se placent devant les posters pour consulter le contenu de l’image.
  • Publicité : Cette fonctionnalité donne la possibilité d’ajouter des stands de sponsors avec des logos personnalisés dans l’espace et d’ajouter du contenu via iframes.

2.3 Les fonctionnalités de modération

Le/la créateur·trice· de l’espace sur Gather a des droits supplémentaires pour gérer la sécurité et la communication entre les utilisateur·trice·s. Les droits de modération comportent :

  • Liste d’invités : Pour plus de sécurité, Gather propose de limiter l’accès aux personnes invitées par e-mail. Tout accès sera refusé aux personnes ne figurant pas sur la liste d’invité·e·s.
  • Bannir et bloquer : Pour assurer la sécurité dès que la séance démarre, chaque utilisateur·trice peut bloquer une personne. Lorsqu’une personne bloque une autre personne, toute communication entre elles sera interrompue. Seul le/la modérateur·trice peut bannir une personne. Quand un·e utilisateur·trice est banni·e, celui/celle-ci est automatiquement éjecté·e de la salle et ne pourra plus revenir. Ceci est assuré par l’enregistrement de l’adresse IP de l’utilisateur·trice banni·e.
  • Couper l’audio : la possibilité d’éteindre les microphones de tous les participant·e·s en un seul clic.
  • Annonces globales : Pour faire une annonce à travers tous les espaces, il existe la possibilité d’épingler un message destiné à tout le monde dans le chat.

2.4 Les fonctionnalités pour personnaliser les espaces

Après avoir créé l’espace d’échange sur Gather, il est possible d'utiliser l’outil MapMaker pour le personnaliser en ajoutant des éléments, étendant les espaces ou dupliquant des espaces déjà existants.

3 Activités pédagogiques envisageables sur Gather

Plusieurs activités pédagogiques sont envisageables. Dans cette section, nous allons présenter les possibilités d'utilisation de Gather "avant", "pendant" et "après" une séance.

3.1 Avant le cours

Une rencontre avant le début du cours dans l’espace Gather "comme dans une salle de classe physique" peut être imaginée. Les apprenant·e·s se retrouvent dans l’espace et reçoivent soit un thème informel sur lequel discuter en petits groupes. La possibilité de simplement les laisser discuter de manière informelle peut aussi être imaginée. L’objectif de cette rencontre est plutôt d’ordre social que pédagogique, et serait là pour favoriser une bonne ambiance et créer des liens entre les apprenants, ainsi que renforcer leur sentiment d'appartenance au groupe et augmenter leur motivation à apprendre. Il y a plusieurs fonctionnalités disponibles dans Gather qui permettent d'envisager différentes activités d'"ice breaking" (autour des jeux intégrés ou du tableau collaboratif).

Une autre option est d’utiliser l’espace Gather de manière asynchrone. En amont du cours, les étudiant·e·s obtiennent les accès et se rendent sur l’espace. Ils/elles seront amené·e·s à se déplacer d’une ressource à l’autre (intégrée au préalable) pour les consulter, à la manière d'un musée. Étant donné que les ressources sont consultées dans la même période, il est probable que d’autres étudiant·e·s se retrouvent dans le "musée" en même temps. Ils/elles pourront ainsi échanger de manière informelle sur les contenus consultés. Les contenus présentés en asynchrone peuvent ensuite être abordés lors du cours en présentiel ou en classe virtuelle.

3.2 Pendant le cours

L’espace peut tant être utilisé en tant qu’outil pour rendre un cours plus interactif que pour présenter du contenu comme dans un auditoire.


Pour un cours "ex-cathedra"

Pour donner un cours ex cathedra deux options principales sont imaginables : soit l'enseignant·e se place sur le spotlight/podium pour communiquer avec toutes les personnes dans la salle ; soit il/elle créé au préalable un écran télévision dans lequel il/elle intègre une vidéo en direct de YouTube ou Twitch. Dans ce cas, les élèves suivent donc le cours à la manière d'un Zoom.


Pour un cours nécessitant beaucoup d'interaction

Pour rendre un cours plus interactif, il est aussi possible de créer un espace privé avec un document partagé ou tableau blanc par groupe. Les apprenant·e·s se retrouvent sur ces îlots de travail pour contribuer ensemble sur le même document. Il est donc possible pour l'enseignant·e de se déplacer librement d’un groupe à l’autre. Les apprenant·e·s ont également la possibilité de se déplacer pour voir le travail d’un autre groupe ou d'aller consulter l'enseignant·e en "privé" temporairement.

Ce type de configuration peut être idéale en tant qu'alternative à un cours donnée en présentiel et nécessitant beaucoup d'interactions informelles (comme un brainstorming, ou du prototypage par exemple).


Pour favoriser l'apprentissage collaboratif

Gather peut facilement s'adapter aux processus d'apprentissage coopératifs et collaboratifs, et à des modes d'enseignement de type classe renversée.

Voici un exemple d'apprentissage par les pairs. L'enseignant·e décompose une problématique en 4 sujets. Il/elle va par la suite constituer des groupes d'"expert·e·s" ; chaque groupe se renseigne sur l'un des 4 sujets. Ensuite, de nouveaux groupes (contenant un·e "expert·e" de chaque sujet) sont créés. Les élèves peuvent ainsi se former les un·e·s les autres au sein des nouveaux groupes constitués.

Illustration du scénario d'apprentissage collaboratif présenté ci-dessus

Voici un autre exemple de scénario centré sur les vidéos cette fois. L'enseignant·e forme des groupes. Chaque groupe regarde des vidéos ou des ressources sur une thématique et échange sur les connaissances acquises. Ensuite, les groupes sont reconstitués: chaque groupe est composé des personnes ayant regardé une autre ressource/vidéo. Les apprenants partagent leurs connaissances et laissent une trace écrite dans un document partagé. Pour réaliser ce scénario, l'enseignant créé des espaces privés pour y ajouter des écrans, sites web, textes ou images. Il communique en amont le changement de groupe et l’emplacement des personnes pour éviter toute confusion pendant l’exercice. Idéalement, il faudrait partager, en étant en "spotlight", un document qui indique l’emplacement des apprenants. Ce scénario est idéal lorsqu'il y a plusieurs contenus à traiter qui nécessitent une synthèse.

3.3 Après le cours

L’espace Gather peut être utiliser pour présenter des résultats. Par exemple, il est possible de proposer aux apprenant·e·s de présenter le résultat d'un travail de groupe aux autres. Chaque groupe peut créer une synthèse sur un poster ; cette dernière sera ajoutée en fichier .PNG dans une salle créée par l'enseignant·e. Cette dernière fera office de salle de "vernissage". Il/elle peut ensuite proposer à tout le monde de visiter ce nouvel espace. En visitant cet espace, les apprenant·e·s sont amené·e·s à poser des questions sur les posters de leurs camarades. Ce scénario peut également se faire avec des textes écrits, des vidéos ou des rendus sur une page HTML sous forme de site web intégré.

4 L'impact de Gather sur la spatialisation

La spatialisation ou localisation dans l’espace joue un rôle intuitif dans nos communications usuelles sans technologie. Pour s’entendre et se voir il faut être proche. Si ce n’est pas le cas on ne s’entend pas.

La crise du coronavirus (encore d'actualité au 27 novembre 2020) a précipité de nouvelles moeurs en termes de communication. Les visioconférences avec des outils tels que Zoom ou Meet sont devenues plus populaires - si ce n’est obligatoires - dans le cadre de sa vie professionnelle, privée ou encore scolaire. Toutefois, le caractère statique des visioconférence pose des limites quant à l’imitation de situations d’échanges usuels. Comment imiter le fait de prendre un café avec son/sa collègue entre deux cours, ou rejoindre un groupe de quelques personnes pour discuter comme on le ferait à un événement de plusieurs dizaines de personnes. Ces situations existent par la spatialisation des échanges.

Gather permet de reproduire cette spatialisation grâce à un effet d’estompement de la visioconférence en fonction de la proximité des avatars des utilisateur·trice·s.

Cette spatialisation permet aux utilisateur·trice·s de se rencontrer en aparté entre deux activités d’un scénario pédagogique. Cela valorise l’aspect social du temps de pause.

Dans le cadre d’un cours ex cathedra, il permet aussi à deux utilisateur·trice·s d’échanger pour se poser une question de compréhension de la même manière qu'ils/elles le feraient pendant un cours avec 400 étudiant.e.s

Pour prendre les deux exemples précédents, avec une visioconférence classique, les apprenant·e·s n’auraient personne avec qui discuter pendant la pause ni échanger pendant le cours pour démêler rapidement des problèmes de compréhension. L’apprenant se sentirait plus rapidement dépassé par l’avancée du cours et n’aurait personne à qui partager cette difficulté pendant la pause. Malgré le fait de ne pas avoir d’étude sur le sujet, ainsi que la récence du confinement COVID 19, nous pouvons émettre l’hypothèse que la fonctionnalité de la spatialisation dans une visioconférence réduit le sentiment de solitude en améliorant l’expérience du point de vue social (par exemple la pause ou le fait de choisir la discussion que l’on souhaite rejoindre) et en permettant de nouvelle possibilités comme celle d’échanger en aparté avec un.e autre apprenant·e pendant un cours.

La spatialisation et l’utilisation de l’avatar joue aussi probablement un rôle sur l’immersion de l’apprenant·e/utilisateur·trice ce qui :

  • diminue la fatigue due à la vision conférence?
  • améliore la concentration ?
  • rend plus actif ?
  • amène un aspect ludique (et dimensions associées)
  • etc..


Cette spatialisation reste limitée au regard du format statique de l’immobilité de l’écran d’ordinateur. Une représentation 3D de l’espace Gather avec de la réalité augmentée ou virtuelle augmenterait la qualité de la spatialisation et de l’immersion. (manque littérature). Des outils comme spatial.io vont dans cette direction.

5 Logiciels similaires

  • Online Town: "grand frère" de Gather, ce site possède plusieurs fonctionnalités très proches de ce dernier.
  • Topia: Proche de la logique de Gather, mais avec un design plus "aquarelle"
  • Sococo for classrooms: suit le même principe que Gather, mais orienté simulation de classe. Il semble qu'il ne propose pas d'utiliser la caméra (à vérifier)
  • Virbela: se base sur le même principe que Gather, mais dans un univers virtuel en 3D
  • teooh: teooh est basé sur un univers virtuel en 3D et ne propose que l'option de microphone
  • Frame: équivalent à Gather en réalité virtuelle
  • Spatial: Logiciel de visioconférence intégrant de la réalité augmentée et/ou de la réalité virtuelle

6 Références