JQuery

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
JavaScript
◀▬▬▶
à finaliser intermédiaire
2017/06/12
Prérequis
Catégorie: JavaScript

jQuery est une bibliothèque Javascript dont le but est de simplifier plusieurs opérations fastidieuses en Javascript "pur". En particulier, elle rend la manipulation du DOM et l'ajout de transitions en HTML beaucoup plus simples.

1 Pourquoi utiliser jQuery ?

Il y a plusieurs raisons en faveur de l'utilisation de jQuery. Tout d'abord, il s'agit d'une des librairies les plus répandues et souvent lorsqu'on cherche une réponse à une question sur les forums, la syntaxe utilisée est celle de jQuery.

La principale raison de choisir jQuery est que, comme pour la plupart des librairies, cela facilite beaucoup la manipulation, surtout en ce qui concerne le maniement d'éléments du DOM. De plus, jQuery étant une bibliothèque très générale, son apprentissage dépasse le cadre de certaines fonctionnalités spécifiques (comme peuvent l'être d'autres librairies comme d3 ou raphael).

Citation: «jQuery is a fast, small, and feature-rich JavaScript library. It makes things like HTML document traversal and manipulation, event handling, animation, and Ajax much simpler with an easy-to-use API that works across a multitude of browsers. With a combination of versatility and extensibility, jQuery has changed the way that millions of people write JavaScript.» (jquery.com, 11/2015)

Traduction: "JQuery est une bibliothèque JavaScript rapide, petite et riche en fonctionnalités. Cela rend les choses comme traverser et manipuler les documents HTML, gérer les évènements, l'animation et Ajax beaucoup plus simples, avec un API facile à utiliser qui fonctionne sur une multitude de navigateurs. Combinant versatilité et extensibilité, jQuery a changé la façon dont des millions de personnes écrivent JavaScript."

1.1 Fonctionnalités

La librairie jQuery apporte plusieurs fonctionnalités, qui seront détaillées dans les chapitres suivants:

  1. Accéder aux éléments du DOM. Étant donné que c'est une librairie JavaScript, jQuery permet d'effectuer les mêmes actions, avec une syntaxe plus simple.
  2. Modification de l'apparence d'une page. La librairie jQuery utilise la même syntaxe que CSS pour accéder aux éléments du DOM, ce qui rend cette action plus facile pour le programmeur.
  3. Modification du contenu d'une page. Idem que pour le point ci-dessus, jQuery simplifie grandement les actions de modification du contenu des balises HTML.
  4. Rendre la page interactive. La librairie jQuery dispose de plusieurs fonctions qui captent les événements effectués sur une page (mouvements de la souris, clics, ...). Il n'est plus nécessaire d'utiliser la syntaxe compliquée de JavaScript comme "addEventListener()".
  5. Créer des animations. jQuery permet de créer des animations facilement en modifiant la position d'un élément d'un point à un autre de manière fluide. Il est aussi possible d'effectuer des rotations, comme avec la librairie impress.
  6. Fonctionnalités asynchrones (AJAX). Il est possible de charger le contenu d'une page de manière asynchrone, c'est à dire sans réactualiser la page dans le navigateur.

2 L'installation

Vous pouvez télécharger la dernière version de jQuery sur le site de jQuery . Il vous suffit alors d'ajouter la ligne suivante dans votre code HTML. En général, il est préférable de la mettre tout à la fin du document, juste avant le tag <\body>.

   <script src="jquery.js"></script>

Note: Lorsque vous téléchargez JQuery, vous obtiendrez un fichier du type jquery-x.y.z.js selon sa version actuelle (par exemple, jquery-3.1.1.js). Vous pouvez soit renommer le fichier en jquery.js, soit changer son nom dans l'attribut src.

Alternativement, vous pouvez utiliser la version "minifiée" :

    <script src="jquery.min.js"></script>

Il est préférable d'utiliser une version locale quand on fait du développement, pour éviter de devoir aller vérifier la version sur les serveurs de google à chaque rafraîchissement de la page.

3 La syntaxe de base

La syntaxe de base de jQuery et la même que celle de JavaScript; si vous connaissez ce langage, vous ne serez donc pas perdu. En effet, pour utiliser jQuery il faut avoir des bases de JavaScript.

D'ailleurs, le fait que jQuery soit une bibliothèque JavaScript fait que le code jQuery doit être inséré entre deux balises <script type="text/javascript"> et </script>, ce qui montre bien que les instructions JavaScript et jQuery peuvent être mélangées. (Formellement, jQuery n'est d'ailleurs pas un langage, simplement un ensemble de fonctions écrites en JavaScript - des raccourcis de notation en somme).

3.1 Premiers pas : la sélection d'un élément du DOM

Une des grandes forces de jQuery est de fournir un raccourci pour sélectionner les éléments du DOM.

Pour sélectionner un élément avec un ID "p1", en JavaScript il faut écrire :

document.getElementById("p1");

alors qu'avec jQuery, il suffit d'écrire :

$("#p1");

C'est non seulement plus rapide, mais aussi plus facile de s'en souvenir (vous remarquerez que la syntaxe "#p1" et la même que pour sélectionner l'élément d'id "p1" en CSS) et surtout plus puissant, car la même instruction "$" vous permet de sélectionner non pas uniquement via un id, mais également via d'autres types de sélecteurs plus complexes (voir plus bas).

Notez que la notation $(...) est juste une abréviation pour jQuery(....).

3.1.1 Syntaxe de sélection

La syntaxe de sélection de jQuery reprend celle de sélecteurs CSS dont :

type de sélection exemple description
balise p $("p") sélectionne toutes les balises "p"
balises imbriqués p img $("p img") sélectionne toutes les balises "img" qui se trouvent à l'intérieur d'une balise "p"
ou : "," p, img $("p, img") sélectionne toutes les balises "img" ou "p"dans le document
classe : "." .maClasse $(".maClasse") sélectionne toutes les balises de classe "maClasse" (c'et-à-dire avec l'attribut class="maClasse")
id : "#" #monElement $("#monElement") sélectionne la balise d'id "monElement" (c'et-à-dire avec l'attribut id="monElement"), comme l'id est unique, il n'y a qu'une seule balise possible
attribut : "[...=...]" [alt="flower"] $('[alt="flower"]') sélectionne toutes les balises dont l'attribut alt vaut flower (c'et-à-dire avec l'attribut alt="flower")
combinaison p.firstPara img[alt="flower"] sélectionne toutes les balises img dont l'attribut alt vaut flower qui se trouvent à l'intérieur d'une balise p dont la classe vaut firstPara

Dans les exemples ci-dessus, le résultat est toujours une liste (array) d'éléments, sauf pour $(#...) qui retourne un seul élément. La liste complète est disponible sur le site de la W3 school.

Veillez à bien comprendre et connaître ces sélecteurs, car cela va beaucoup vous aider, en jQuery comme en CSS.

Pour plus d'information sur la sélection d'éléments en jQuery, voir le tutoriel sur learn-jquery.com.

3.2 Manipuler la classe d'un élément

Pour modifier la classe d'un élément sélectionné, c'est très simple, jQuery dispose de 3 méthodes prédéfinies : addClass, removeClass et ToggleClass.

syntaxe exemple description
.addClass() $(p#p1).addClass("enGras"); ajoute au paragraphe d'id "p1" la classe "enGras"
.removeClass() $(p#p1).removeClass("enGras"); retire au paragraphe d'id "p1" la classe "enGras"
.toggleClass() $(p#p1).toggleClass("enGras"); fait "commuter" la classe "en gras, c'est-à-dire : ajoute au paragraphe d'id "p1" la classe "enGras" s'il ne l'avait pas et la lui retire s'il l'avait.
.hasClass() $(p#p1).hasClass("enGras"); détermine si le paragraphe d'id "p1" dispose de la classe "enGras" (renvoie un booléen true ou false).

3.3 Modification d'un élément

Les méthodes les plus utilisées pour la manipulation des éléments sont :

methode exemple description
.text()
$("p#p1").text();
renvoie le contenu du texte du paragraphe d'id "p1" (sans les balises html).
.text()
 $("p#p1").text("Nouveau texte");
change le contenu du paragraphe d'id "p1" pour mettre Nouveau texte" à la place.
.html()
 $("p#p1").html();
renvoie le contenu du paragraphe d'id "p1". Contrairement à text(), cette fonction renvoie aussi les balises html.
.html()
 $("p#p1").html("<strong>Nouveau</strong> texte");
change le contenu du paragraphe d'id "p1" pour mettre :
<strong>Nouveau</strong> texte
.attr()
 $("p#p1").attr('style');
renvoie la valeur de l'attribut 'style' pour le paragraphe d'id "p1".
.attr()
 $("a#lien1").attr("href", "http://edutechwiki.unige.ch/");
change le contenu de l'attribut "href" du lien d'id "lien1" pour mettre : http://edutechwiki.unige.ch/.

permet également d'ajouter un nouvel attribut et une nouvelle valeur, de la même façon.

On peut aussi utiliser .attr() pour changer la taille et tous les attributs d'une balise. Cependant, il est généralement mieux d'en changer le maximum possible via des classes CSS.

Pour une plus grande référence (notamment sur la méthode .attr() et .html()) voir

3.4 Ajout et suppression d'une balise

Il faut savoir que jQuery ne se limite pas à la sélection de balises existantes, mais peut aussi créer des balises. Pour cela, regardons les deux syntaxes suivantes :

1  var monTitre = $("<h1>");
2  var monPara = $("<p>Texte du para</p>");

La première crée un nœud de titre de niveau 1 (h1) et la stocke dans la variable monTitre. La seconde crée un élément (nœud) paragraphe (p) contenant le texte "Texte du para" et la stocke dans la variable monPara. Ainsi, il est possible d'y faire référence plus tard.

Par ailleurs, l'expression jQuery $("<h1>"); correspond à la syntaxe JavaScript/DOM document.createElement('h1'); et il faudrait remplacer $("<p>Texte du para</p>"); par quelque chose comme document.createElement('p').appendChild(document.createTextNode("Texte du para")); en JavaScript. Juste pour rappeler que l'objectif de JQuery est de rendre plus simple la programmation...

Exemple

Avec les deux instructions ci-dessus et le code HTML

 <p id="p1">Mon texte</p>
 <div id="monDiv">Rien</div>
 <script>  
 var monTitre = $("h1"); 
 var monPara = $("<p>Texte du para</p>"); 
 //____
</script>

les méthodes suivantes donnent :

syntaxe exemple description
.appendTo() $(div#monDiv).appendTo(monPara); ajoute le paragraphe stocké dans monPara à la fin du div
  <p id="p1">Mon texte</p>
  <div id="monDiv">
   Rien
   <p>Texte du para</p>
  </div>
.prependTo() $("div#monDiv").prependTo(monPara); ajoute le paragraphe stocké dans monPara au début du div
  <p id="p1">Mon texte</p>
  <div id="monDiv">
   <p>Texte du para</p>
   Rien
  </div>

On peut aussi supprimer un élément avec la méthode :

syntaxe exemple description
.remove() $("div#monDiv").remove(); supprime le div, il ne reste que
  <p id="p1">Mon texte</p>

3.5 Événements

Les événements en jQuery sont attachés aux objets comme suit, par exemple pour l'événement "click" :

$( "p" ).click(function() {
    //instructions qui doivent se réaliser lors de l'événement
    // souvent ici il s'agit simplement de l'appel à une autre fonction
});

On peut aussi utiliser :

$( "p" ).on( "click", function() {
    //instructions qui doivent se réaliser lors de l'événement
    // souvent ici il s'agit simplement de l'appel à une autre fonction
});

Et pour enlever tous les event handlers de type "click" de l'élément p :

$( "p" ).off( "click" );

Pour plus d'informations, voir :

3.6 Effets et animations

Avec jQuery il est aussi très facile de faire des animations et des effets sur les balises.

3.6.1 Méthode animate

Cette méthode permet d'animer des attributs de l'élément sélectionné.

Par exemple, pour l'image suivante :

<img id="book" src="book.png" alt="" width="100" height="123"
  style="position: relative; left: 10px;">

pour animer les attributs opacity, left offset et height simultanément il faut écrire :

  $( "#book" ).animate({
    opacity: 0.25, //fondu jusqu'à 0.25 d'opacité
    left: "+=50", //ajoute progressivement 50 à "left"
    height: "toggle" // toggle la hauteur
    }, 5000, function() {// fonction quand l'animation se termine}
  );

3.6.2 Autres méthodes

Il existe d'autres méthodes déjà construites sur le même schéma, entre autres :

syntaxe description
hide, show fait apparaître ou disparaître l'élément (comme display : none)
fadeIn, fadeOut et fadeToggle fait apparaître ou disparaître l'élément en un fondu enchaîné.
slideDown, slideUp, slideToggle fait apparaître ou disparaître l'élément en enroulant ou déroulant l'élément (effet rideau).

Plus plus d'infos voir :

4 jQuery API

jQuery met à disposition plusieurs fonctionnalités sous forme de méthodes, c’est-à-dire des fonctions qui permettent de manipuler ou obtenir des informations sur un élément. L’ensemble des méthodes forment ce qu’on appelle une API (Application Programming Interface), dans ce cas il s’agit de l’API de jQuery qui est bien documentée à l’adresse

4.1 Description du site avec documentation

Le site de l’API jQuery fourni la liste de toutes les méthodes disponibles, avec une description facilitant l’identification de leur utilité. Sur la gauche de l’interface, le site propose également des catégories qui organisent les méthodes selon certains types de fonctions, par exemple les méthodes liées aux événements , aux formulaires, etc.

Page de documentation de l'API de jQuery.

Chaque méthode dispose ensuite d’une page qui illustre la façon de l’utiliser, avec des exemples pratiques. Voici la page de la méthode click() qui fait partie de la catégorie Event > Mouse event.

Particulier de la page de la méthode click()

4.2 Comment se servir de l’API

L’API de jQuery est un outil indispensable à la fois pour les développeurs novices et experts. En effet, l’utilité de l’API est double :

  • Le développeur connaît déjà la méthode et sa fonction, mais il n’est pas sûr de son utilisation. Dans ce cas l’API fournit les informations nécessaires, ainsi que des exemples pour utiliser correctement la méthode et obtenir ainsi le résultat souhaité.
  • Le développeur ne sait pas s’il existe une manière pour faire exactement ce qu’il veut faire, mais avant d’écrire du code « ad hoc », il peut consulter l’API pour voir s’il existe déjà une méthode pour obtenir le résultat souhaité.

Dans ce deuxième cas, le développeur peut procéder de la manière suivante :

  1. Se demander d’abord de quel type de fonctionnalité il a besoin (e.g. changer les propriétés d’un élément, identifier un élément dans le DOM, déclencher un événement, etc.)
  2. Contrôler si dans la catégorie identifiée, il y a un sous-groupe qui restreint ultérieurement le champ d’application.
  3. Lire la description des méthodes dans la liste et identifier celui qui propose la fonctionnalité souhaitée, ou qui se rapproche le plus de celle-ci.

5 Comprendre le fonctionnement de jQuery

Le fonctionnement de jQuery est assez simple d'un point de vue conceptuel. En effet, la bibliothèque s'occupe de faire en principe deux choses :

  1. Identifier des éléments dans le DOM
  2. Leur appliquer des méthodes qui comportent des transformations

La particularité de jQuery concerne la possibilité d’enchaîner les transformations sur les éléments sélectionnés. Ce mécanisme est possible grâce au fait que tous les méthodes disponibles à travers jQuery se terminent avec

return this;

Ceci implique que les éléments sélectionnés sont à nouveau disponible pour la méthode successive afin que la nouvelle manipulation puisse être effectuée. Dans l'exemple suivant

$("p").hide();

La méthode hide() se termine avec return this;, ce qui implique que les éléments sélectionnés - dans ce cas tous les balises de type p - soient à nouveau disponibles. Donc on peut ajouter une nouvelle méthode après .hide()

$("p").hide().show();

Note : Il est également possible d’accéder directement aux éléments du DOM et ainsi accéder à des méthodes JavaScript. Pour cela, il suffit d'ajouter [0] après le selecteur.

$("p")[0]

5.1 Une simple bibliothèque avec les mêmes principes de jQuery

De suite le code d'une simple bibliothèque JavaScript écrite juste pour montrer les similarités avec jQuery et son fonctionnement de base.

/* 
 * To create our library we will use an object. The library should be able to :
 * 1. Identify elements with id, class or tagname
 * 2. Show elements
 * 3. Hide elements
 * 4. Highlight an element (change the background and text color)
 * 5. Add event listeners and bind it to a callback function
 */
(function() {

    //Create a prototype objet for every selection
    var MyDOM = function(selector) {
        //Normally this part should be more complex, but for this example it is enough
        this.els = document.querySelectorAll(selector);
    }

    /* 
     * Add methods to manipulate the selected elements.
     * It is important that every method return this, i.e. the selected element(s), so to allow chain manipulations
     */

    //Show all the elements selected
    MyDOM.prototype.show = function() {
        for (let i = 0; i < this.els.length; i++) {
            this.els[i].style.display = "block";
        }
        return this;
    }

    //Hide all the elements selected
    MyDOM.prototype.hide = function() {
        for (let i = 0; i < this.els.length; i++) {
            this.els[i].style.display = "none";
        }
        return this;
    }

    //Highlight an element
    MyDOM.prototype.highlight = function(bgcolor, color) {
        for (let i = 0; i < this.els.length; i++) {
            this.els[i].style.backgroundColor = bgcolor;
            this.els[i].style.color = color;
        }
        return this;
    }

    //Add event listeners to selected elements with a callback function
    MyDOM.prototype.on = function(event, callback) {
        for (let i = 0; i < this.els.length; i++) {
            this.els[i].addEventListener(event, callback);
        }
        return this;
    }

    /*
     * Create a global function for selecting elements to which methods will be chained
     * The function must return a newly created MyDOM object
     */
    window.sticDOM = function(selector) {
        return new MyDOM(selector);
    }

})();

/**
 * At this point the sticDOM() function is available globally
 * It can be used and chained to the MyDOM methods (show, hide, etc.) :
 * sticDOM("p").hide();
 * sticDOM(".welcome").show().highlight("#000066", "#FFFFFF");
 * sticDOM("#myBtn").on("click", function () { 
 *   console.log("You have clicked the button")
 * });
 * ...
 */

La bibliothèque est disponible sur GitHub de Mattia A. Fritz (discussion) : https://github.com/mafritz/stic-1-stic-dom

6 jQuery UI

En complément de la bibliothèque elle-même, jQuery met aussi à disposition des éléments utiles pour la construction d’interfaces utilisateurs (UI) tel que des effets, des éléments interactifs (e.g. tabs, boutons, …) des thèmes graphiques, ou d’interactions communes (e.g. « drag and drop »).

7 Liens externes