Développement des adultes

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bases psychopédagogiques des technologies éducatives
Module: Introduction aux théories psychologiques
◀▬▬▶
brouillon avancé
2020/04/12
Sous-pages et productions:


  • Qualité: brouillon
  • Difficulté: avancé



1 Introduction

Il existe plusieurs théories du développement des adultes.

Une école populaire est le positive adult development, et notamment Daniel Levinson influencé à son tour par Erik Erikson et autres.

Pour une discussion de l'apport de Levinson, lire:

Newton (1994)[1]

2 Modèles théoriques du développement psychosocial de l'adulte

Modèles fondés sur des stades normatifs

Ces modèles dressent une séquence typique du développement selon l’âge.

  • Typologie de E. Erikson et D. Levinson

Modèle fondé sur la chronologie des événements

Ce modèle considère que les changements sont surtout dus aux événements qui surviennent et au moment où ils surviennent.

  • Typologie de B. Neugarten

Modèles fondés sur des typologies de personnalité

Ces modèles identifient des grands types de personnalité qui demeurent relativement stables tout au long de la vie.

  • Typologie de J. Block

3 Théorie du développement psychosocial de l'adulte selon Eric Erikson

Selon la théorie d'Erikson, le développement du moi se poursuit tout au long de la vie selon huit stades. À chaque stade, la personne doit résoudre une crise, c’est-à-dire atteindre un équilibre entre deux pôles, l’un négatif, l’autre positif.

  1. Stade Espoir: Confiance versus Méfiance (0-18 mois)
  2. Stade Volonté: Autonomie versus Honte et Doute (18 mois-3 ans)
  3. Stade Conviction: Initiative versus Culpabilité (3-6 ans)
  4. Stade Compétence: Productivité versus Sentiment d'Infériorité (6-11 ans)
  5. Stade Fidélité: Identité versus Identité diffuse (12-18 ans)
  6. Stade Amour: Intimité versus Souci exclusif de soi (18-34 ans)
  7. State Attention: Générativité versus Stagnation (35-65 ans)
  8. Stade Sagesse: Intégrité personnelle versus Désespoir (> 65 ans)

3.1 Stade 6 Amour de 18 à 34 ans

Le stade 6 est lié à l'intimité et à l'isolement durant la période de 18 ans jusqu'à 35-40 ans.

L’enjeu du stade est l'ouverture à une relation intime (la capacité de fusionner son identité avec celle d’une autre personne, de partager son intimité avec d’autres personnes).

Tâche principale : satisfaire les exigences de son identité personnelle (besoin de s'établir, de s'engager, de s'affranchir, d'assurer sa subsistance et son indépendance, besoin de fonder une famille).

Force intégrative : Amour

3.2 Stade 7: Attention de 35 à 65 ans

Le stade 7 est lié à la générativité et à la stagnation durant la période de 35-40 ans à 60 ans.

L’enjeu du stade se caractérise chez les personnes par une préoccupation à vouloir guider les générations futures.

Tâche principale : rôle de mentor, initiatives civiques, empathie.

Force intégrative : Sollicitude

3.3 Stade 8: Sagesse plus de 65 ans

Le stade 8 est lié à l'intégrité et au désespoir durant la période de 60 ans et plus.

L’enjeu du stade se caractérise chez les personnes par la recherche d’un sentiment de plénitude pour faire face à la finitude.

Tâche principale : faire un bilan positif de sa vie. Ceux qui ont atteint l’intégrité acceptent leur fin avec plus de sérénité.

Force intégrative : Sagesse

3.4 Plus d'informations

4 La conception du développement de l'adulte selon Daniel J. Levinson

Levinson (1986) [2]

Les recherches de Daniel J. Levinson (1977, 1978, 1980, 1981, 1984 1986) s’inscrivent dans la suite des recherches effectuées dans les années 50, dans le domaine des sciences humaines; en particulier celles d'Erikson (1950, 1958, 1969) dont une de ses contributions majeures a été l'introduction de la théorie des stades de développement dans le développement de l’ego.

Les recherches de Levinson s'inscrivent dans cette même lignée. Sa première théorie est issue de sa recherche initiale sur la vie des hommes (Levinson, 1977, 1978). Puis, une recherche sur la vie des femmes. Ce fut le premier chercheur à faire une distinction entre les hommes et les femmes.

Sa théorie décrit les concepts de "cours de la vie" (life course) et de "cycle de vie" (life circle). Ce concept de "life course" peut être apparenté à la découverte de la vie, tel un voyage qui suit un certain itinéraire.

Levinson introduit également le concept de "structure individuelle de la vie" (individual life structure) qui inclut les aspects de la personnalité de l'individu ainsi que son environnement/contexte dans lequel il vit.

La conception du développement de l'adulte (a conception of adult development), pour Levinson, représente l'évolution et la succession de séquences, d'organisations et d'expériences au début et au milieu de l'âge adulte.

L'auteur précise que le développement de la structure de vie (Life structure) est différent du développement de la personnalité, rôles sociaux ou autres processus étudiés communément (traduction libre de: "Life structure development is different form, and should not be confused with, the development of personality, social roles, or other commonly studied processes.", p.3).

4.1 Le cours de la vie (The Life Course)

Le cours de la vie (Life course) définit la vie comme une séquence de base: «To speak of a general, human life cycle is to propose that the journey from birth to old age follows an underlying, universal pattern (...) (1978a, p. 6). En d'autres termes, il s'agit d'une description qui se réfère à un individu en particulier et à son évolution dans le temps du début à la fin.

Le "cours" (Course) désigne une séquence dans le temps. Il est donc nécessaire d'étudier la vie d'un individu au travers des années. Ainsi, il faut prendre en compte les moments de stabilité et les changements ainsi que tout autre élément ("stability and change, continuity and discoutinuity, orderly progression as well as stasis and chaotic fluctuation", Levinson (1986), p.3)

La "vie" (Life) est importante et inclut tous les aspects de vie tels que les souhaits personnels et fantasmes (inner wishes and fantasies), les relations amoureuses (love relationships), le cadre familial (participation in family), le travail (work) et autres systèmes sociaux et changements (other social systems; bodily changes; good times and bad). En somme, tout ce qui a de l'importance dans la vie.

4.2 Le cycle de la vie (The Life Circle)

Cette idée de "cycle de vie" (life circle) va au-delà du cours de la vie (life course). Levinson part du postulat que chaque individu traverse la même séquence de base (basic sequence). Toutefois, l'image du cercle implique que chaque parcours est différent et varie selon les individus. Ainsi, la séquence de vie n'est pas simple et fait partie d'un processus continu.

Levinson en déduit que la vie est faite de différentes phases ou saisons (seasons) qui s'apparentent aux saisons dans l'année (printemps, été, automne et hiver).

Le printemps correspond à la période de floraison et, en référence aux poètes, Levinson l'attribue à la jeunesse (youth) comme le printemps du cycle de vie ("the springtime of the life circle", p. 4). Pour Levinson, l'été est la saison des passions et des déchirements (ripness), l'hiver ne comprend pas de jour, il fait tout le temps nuit, etc. Cette métaphore en référence aux saisons suggère que le cours de la vie (life course) évolue selon une séquences de formes diverses et variées.

Chaque saison représente un segment majeur du cercle de vie total. Les changements de saisons représentent des transitions qui permettent de passer à la saison suivante. Chacune dure un certain temps mais fait partie de la structure globale. Aucune saison n'est plus importante qu'une autre mais chacune est nécessaire et contribue à sa manière à la structure globale.

Levinson en déduit les segments du cycle de la vie (life cycle) suivants:

  • Le segment initial (durée: environ 20 ans) qui inclut l'enfance et l'adolescence (preadulthood). Les différents stades du développement de l'enfant ont été étudiés, entre autres, par Freud ou Piaget.
  • Le segment du milieu qui représente la vie adulte. Ce stade est très peu étudié mais dans les années 50, ce champ de recherche s'est développé en sciences humaines.
  • Le segment final qui débute aux alentours de 65 ans (old age).

4.3 Eras: The Macrostructure of the Life Cycle

Les périodes ou ères (eras) représentent pour Levinson la macrostructure du cycle de la vie (life circle). Ces séquences d'ères constituent le cycle de la vie. En effet, chacune contribue à la structure de vie globale. Chaque passage à une nouvelle ère représente un changement majeur dans la nature de la vie de l'individu. En d'autres termes, une nouvelle ère commence lorsque la précédente approche de sa fin.

Entre deux ères, Levinson identifie une période de transition qui dure environ 5 ans. Une fois cette période de transition terminée, l'ère actuelle se termine et la suivante débute.

Ce sont principalement ces ères et ces transitions qui forment la macrostructure du cycle de la vie. Ces différentes étapes soulignent le fait que chaque individu suit le même ordre dans sa structure de vie mais pas forcément au même moment, ce qui constitue donc les variations individuelles dans le cours de la vie de l'individu comme vu précédemment.

En résumé, une structure de vie est le modèle de la vie d’une personne à un moment donné. Elle comprend ses rôles, ses relations interpersonnelles, ses comportements ainsi que leur ordre de priorité. Elle subit des transformations à des âges relativement précis et ne dure jamais plus de 7 ans.

Cette théorie met en évidence la dimension cyclique des périodes de vie et l’alternance entre des périodes de stabilité et des périodes d’instabilité.

4.3.1 First era - Preadulthood

Cette ère ou période commence à la conception jusqu'à l'âge de 22 ans environ.

Ces années sont qualifiées par Levinson "d'années formatives" (formative years). En effet, l'individu grandit et évolue au cours de son enfance et son adolescence afin de devenir de moins en moins dépendant, plus indépendant et plus responsable en s'approchant de la vie adulte. C'est la période la plus rapide biologiquement, psychologiquement et socialement parlant.

Les premières années de la vie de l'individu s'apparentent à une période de transition dans l'enfance. Durant cette période, le néo-né se sépare progressivement de sa mère d'un point de vue biologique et psychologique, ce qui lui permet de créer la distinction entre le "moi" et le "pas moi" qui constitue la première étape du processus d'individualisation. L'enfant gagne en maturité.

4.3.2 Early Adult Transition

Entre 17 et 22 ans, Levinson appelle cette période "Early Adult Transition" qui est une période de développement avant l'âge adulte qui constitue une nouvelle étape dans l'individualisation. En effet, le jeune adulte modifie ses relations avec sa famille et autres éléments composant son univers de pré-adulte afin d'accéder au monde des adultes. Cette période de transition représente l’acquisition totale de la maturité du pré-adulte.

4.3.3 Second era - Early adulthood

Cette deuxième ère appelée "Early adulthood" débute aux alentours de 17 ans et se termine à environ 45 ans lorsque débute la nouvelle phase de transition: "Early Adult Transition".

Dans cette période, l'individu est plein d'énergie et doit vivre avec beaucoup de contradictions et de stress.

D'un point de vue biologique, les 20-30 ans sont à l'apogée de leur cycle de vie. Socialement et psychologiquement, cette période constitue pour Levinson la saison qui permet de poursuivre ses aspirations de jeunesse, se faire une place dans la société ou encore construire une famille. Cette période s'achève lorsque l'individu atteint une position de "senior" dans le monde adulte. Cette position peut s'apparenter à une riche satisfaction dans le domaine affectif, sexuel, dans le cadre de sa vie de famille, sa créativité ou encore la réalisation de la majorité de ses objectifs de vie.

Au cours de cette période l'individu a dû faire d'importants choix tels que le mariage, la famille, le travail et son style de vie avant d'avoir eu la maturité ou l'expérience pour faire ce choix de manière avisée. L'ère "Early adulthood" est la période où l'individu se protège de ses propres passions et ambitions à cause des requêtes familiales et des demandes de la société de manière générale.

4.3.4 Midlife Transition

Cette période de transition "Midlife Transition" intervient entre 40 et 45 ans, mettant ainsi un terme à l'ère "Early adulthood" pour commencer la nouvelle ère "Middle adulthood".

Cette transition est une période de développement qui sépare et connecte ces deux périodes ("Early adultdhood" et Middle adulthood"). La tâche de développement principale de cette période est une nouvelle étape dans l'individualisation. Levinson décrit l'individu comme étant plus compatissant, plus réfléchi et juste, moins tyrannisé par ses conflits intérieurs et demandes externes. Aussi, l'individu est plus enclin à s'apprécier et s'aimer lui-même ainsi que les autres. Pour Levinson, sans cette période de transition, nos vies seraient triviales et stagnantes.

4.3.5 Thid era - Middle adulthood

La troisième ère, selon Levinson, est appelée "Middle adulthood" et s'étend de l'âge d'environ 40 à 65 ans.

Durant cette période, les capacités biologiques de l'individu sont en-dessous de celles qu'avait l'individu dans l'ère précédente (early adulthood) mais sont normalement suffisantes en énergie pour s'épanouir personnellement et socialement.

L'individu est responsable de son propre travail mais également du travail des autres notamment en matière de développement des générations actuelles de jeunes adultes qui vont prochainement entrer dans la génération dominante.

4.3.6 Late Adult Transition

Cette dernière transition, qui a lieu entre 60 et 65 ans, fait le lien entre le "middle adulthood" et le "late adulthood".

4.3.7 Fourth era - Late adulthood

Cette dernière ère de Levinson appelée "Late adulthood", débute aux alentours de 60 ans. Cette ère est étudiée par Levinson dans sa recherche datant de 1978.

4.4 La structure de vie (The Life Structure)

Selon Levinson, le développement d'adulte, en plus des concepts de "Life course" et de "Life cycle", doit être appréhendé en tant que nature de la vie d'un individu à un moment donné et au cours de sa vie, d'où émerge le concept de "structure de vie" (Life Structure) qui est le pilier de la théorie du développement de l'adulte selon Levinson.

La structure de vie représente le style de vie de l'individu à un moment donné tels que les attributs de sa personnalité, ses rôles sociaux et ses caractéristiques biologiques. Ces aspects de la vie doivent être placés dans le contexte de vie de l'individu.

Levinson parle de "périodes" dans l'évolution de la structure de vie (life structure) telles qu'expliquées plus haut.

Afin de clarifier ce concept, nous allons le comparer à celui de la "structure de personnalité" (Personality structure) qui peut être conceptualisé par la question suivante: "Quel genre de personne suis-je?". La réponse à cette question fait référence à des comparaisons entre individus selon leurs traits, compétences, souhaits, conflits, défenses ou valeurs.

La structure de vie quant à elle répond à un autre type de question: "À quoi ressemble ma vie maintenant?" ou "Quelles sont les parties les plus importantes de ma vie et comment sont-elles inter-liées?", "Dans quoi est-ce que je dépense le plus d'énergie?". Ces questions ont pour objectif de déterminer les aspects du monde extérieur qui a le plus d'importance pour nous et en particulier les relations de l'individu.

Les relations interpersonnelles (avec des amis, en amour, avec les parents et la famille, avec un patron et des subordonnés, enseignants et élèves ou encore mentors et protégés) représentent le composant primaire de la structure de vie.

Le concept de structure de vie nécessite d'examiner la nature et les patterns des relations interpersonnelles de l'individu ainsi que l'évolution de celles-ci au travers des années.

Les composants centraux sont les relations qui ont le plus d'importance pour soi et le cours de la vie (Life course). Le plus souvent, ce sont le mariage, la famille et le travail qui sont les composants centraux dans la vie d'un individu mais ils peuvent varier en fonction de l'importance d'autres composants.

Les composants périphériques sont faciles à changer ou à se détacher. Ils impliquent moins d'investissement de soi et peuvent être modifiés avec moins d'effet sur la vie de l'individu.

La structure de vie forme une frontière entre la structure de la personnalité (Personality structure) et la structure sociale (Social structure) et gouverne les transactions entre elles (Personality Structure & Social Structure).

4.5 Le développement dans la vie de l'adulte

Levinson a trouvé un modèle invariable de base (avec des variations de manifestations infinies) en étudiant l'évolution de la structure de vie des hommes et des femmes.

En effet, l'auteur observe que la structure de vie (Life structure) se développe en suivant une séquence de périodes relativement ordrée en fonction de l'âge de l'adulte au travers des années.

4.5.1 Les périodes de développement in Early and Middle Adulthood

La séquence est constituée de séries d'alternances entre des périodes de "construction de structure" (structure-building) et de "changement de structure" ou "transition" (structure-changing (transitional)).

4.5.1.1 Structure-building

La tâche primaire dans la période de "construction de structure" est de former une structure de vie et d'embellir notre vie. C'est dans cette période que des choix clés sont faits et que l'individu poursuit ses valeurs et ses objectifs. Ce n'est pas nécessairement une période tranquille car la tâche de construction est souvent stressante et l'individu peut se rendre compte que ses choix ne sont pas aussi satisfaisants qu'il l'aurait souhaité.

Cette "construction de structure" (structure-building) dure 5 à 7 ans, 10 ans au maximum. Ensuite, les bases pour la stabilité sont remises en question et doivent être modifiées.

Débute alors une période de transition (transitional period) qui met un terme à la structure de vie et crée l'opportunité d'en créer une nouvelle.

4.5.1.2 Transitional period

La tâche primaire de toute période de transition (transitional period) est d'évaluer la structure existante, d'explorer des possibilités de changement de soi et du monde ainsi que de se diriger vers un engagement dans des choix cruciaux qui formeront les bases d'une nouvelle structure de vie.

Aucune structure de vie n'est permanente, des changements périodiques surviennent dans la nature de l'existence de l'individu.

Ces périodes de transition (transitional period) durent environ 5 ans. La moitié de la vie de l'adulte est composée de périodes de transition dans son développement.

Une période de transition arrive à son terme lorsque l'individu fait des choix cruciaux qui ont du sens et dans lequel il s'engage et construit une nouvelle structure de vie autour de ses choix. En d'autres termes, les choix sont la production majeure de ces périodes de transition.

4.5.1.3 Périodes de développement

Les périodes de développement de l'adulte débutent et se terminent à un âge bien précis, avec quelques variations possibles de plus ou moins 2 ans.

  1. Early Adult Transition, de 17 à 22 ans: c'est le pont entre le développement de la période "pré-adulte" (Preadulthood) et "jeune adulte" (early adulthood)
  2. Entry Life Structure for Early Adulthood, de 22 à 28 ans: c'est la période de construction et de maintien du mode de vie adulte initial.
  3. Age 30 Transition, de 28 à 33 ans: c'est une période d'opportunité pour réévaluer, modifier et créer les bases pour la prochaine structure de vie.
  4. Cumulating Life Structure for Early Adulthood, de 33 à 40 ans: c'est la période pour compléter cette ère et réaliser ses aspirations de jeunesse.
  5. Midlife Transition, de 40 à 45 ans: c'est une autre inter-ère qui sert à la fois à mettre fin à la période "jeune adulte" et débuter la période "mi-adulte" (Middle adulthood).
  6. Entry Life Structure for Middle Adulthood, de 45 à 50 ans: comme pour la période précédente, cette période donne un aperçu des bases de vie de cette nouvelle ère.
  7. Age 50 Transition, de 50 à 55 ans: elle offre à la moitié de l'ère l'opportunité de modifier ou éventuellement d'améliorer l'entrée dans la nouvelle structure de vie.
  8. Culmulating Life Structure, de 55 à 60 ans: c'est le cadre dans lequel l'individu conclut cette ère.
  9. Late Adult Transition, de 60 à 65 ans: c'est une période frontière entre les périodes "mi-adulte" (middle adulthood) et late adulthood qui, à la fois, les sépare et fait le lien entre ces deux ères.

Les 3 premières périodes de 17 à 33 ans environ (1. Early Adult Transition; 2. Entry Life Structure for Early Adulthood et 3. Age 30 Transition) constituent les phases "novices" (novice phase) et donnent l'opportunité à l'individu de passer au-delà de l'adolescence afin de construire et d'entrer dans une nouvelle structure de vie qui contient certaines limites qu'il faudra apprendre.

Les 2 dernières périodes de 33 à 45 ans forment la phase "culminante" (culminating phase) qui permettent à cette ère de porter ses fruits.

En conclusion, cette séquence d'ères et de périodes, selon Levinson, est valable autant pour les hommes que pour les femmes peu importe leurs cultures, classes sociales ou époque historique. Il y a, bien entendu, de larges variations dans les types de structures de vie que les individus construisent, leur développement dans les périodes de transition ou changements de personnalité.

Selon Levinson, cette théorie donne un cadre général du développement de l'Humain à l'intérieur duquel il est possible d'étudier plus en profondeur les différences qui peuvent exister entre les classes, les genres et les cultures.

5 Bibliographie

5.1 Références

  1. Peter M. Newton (1994). Daniel Levinson and His Theory of Adult Development: A Reminiscence and Some Clarifications, Journal of Adult Development, VoL 1 No. 3. Springer Link (depuis Unige!)
  2. Levinson, D. J. (1986). A conception of adult development. American psychologist, 41(1), 3. https://pdfs.semanticscholar.org/5e75/2a77fb59cc48e9eea4b1ef4c53056b0f140e.pdf, http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.455.6972&rep=rep1&type=pdf

5.2 Autres

  • Levinson, D. J., with Darrow, C. N, Klein, E. B. & Levinson, M. (1978). Seasons of a Man's Life. New York: Random House. ISBN 0-394-40694-X
  • Levinson, D. J. (1986) A conception of adult development. American Psychologist, 4, pp. 3-13. doi: 10.1037/0003-066X.41.1.3.
  • Bédard, R. (1983). Crise et transition chez l’adulte dans les recherches de Daniel Levinson et de Bernice Neugarten. Revue des sciences de l'éducation, 9 (1), 107–126. https://doi.org/10.7202/900401ar
  • Levinson, Daniel (1977). The Mid-Life Transition: A Period in Adult Psychosocial Development, Psychiatry, vol. 40, mai 1977, 99-112, (a).
  • Levinson, Daniel (1977). Periods in the Adult Development of Men : Ages 18 to 45, in Nancy Schlossberg & A. Entine (éditeurs), Counseling Adults, Monterey, Ca.: Brooks/Cole Publishing co., 1977, 47-59, (b).
  • Levinson, Daniel (1978). The Seasons of a Man's Life, New York: Alfred A. Knopf, 1978, (a).
  • Levinson, Daniel (1978). Growing up with the Dream, Psychology Today, vol. 11, n° 8, janvier 1978, 20-89, (b)
  • Bédard, R. (1984). Les modèles de développement de l’adulte. Revue des sciences de l'éducation, 10 (3), 447–463. https://doi.org/10.7202/900463ar
  • https://plone.unige.ch/aref2010/symposiums-courts/coordinateurs-en-k/symposium-court-apprendre-a-se-former-aux-differents-ages-de-la-vie-adulte/Les%20ages%20de%20la%20vie%20adulte.pdf

6 Liens

7 Créer une nouvelle sous-page production vidéographie

Ajouter une nouvelle production (MAX par promotion = 2)

 

Sous-pages qui existent déjà et (y compris des productions):