Développement cognitif des adultes

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bases psychopédagogiques des technologies éducatives
Module: Introduction aux théories psychologiques
◀▬▬▶
brouillon avancé
2020/03/17
Sous-pages et productions:


  • Qualité: brouillon
  • Difficulté: avancé




1 Introduction

Depuis le travail fondateur de Jean Piaget sur la relation entre la connaissance et biologie générale, les chercheurs ont commencé à comprendre les bases neurocognitives des processus de développement humain. En particulier, des modèles récents de croissance dynamique illustrent les changements complexes et interdépendants qui se produisent pendant la croissance du cerveau, le développement cognitif et l'apprentissage. Le développement neurocognitif ne doit pas être conçu comme une échelle d’étapes successives, mais comme réseau complexe d'interactions et d'attracteurs, voies convergentes et divergentes,cycles imbriqués, stabilités et instabilités, progressions et régressions, grappes de discontinuités et niveaux de performance stables.

Les cycles du développement cortical et les cycles de performance cognitive semblent être liés. En particulier la relation devient plus visible avec un fonctionnement optimal du système cognitif, tel que quand un bon enseignant ou un bon manuel soutient la performance d’un élève. Une série de discontinuités dans la croissance cognitive optimale définit une échelle de développement à dix niveaux, ce qui a de nombreuses implications éducatives potentielles. Plus généralement, les cycles de croissance systématiques de la cognition et du cerveau ont de nombreuses implications pour l'éducation, qui parfois ne sont pas simples. C'est essentiel pour l'avenir de l'éducation d'impliquer les enseignants dans la recherche neurocognitive et que les neuroscientifiques découvrent le grand défi théorique et pratique du travail

dans les écoles

(Traduction du première paragraphe de Fischer (2008: 127)

Résumé du modèle de Fischer par Mélody Laurent
Kurt W. Fischer, (2008) Dynamic cycles of cognitive and brain development:... [1]
  1. Fischer, K. W. (2008). Dynamic cycles of cognitive and brain development: Measuring growth in mind, brain, and education. In A. M. Battro, K. W. Fischer & P. Léna (Eds.), The educated brain (pp. 127-150). Cambridge U.K.: Cambridge University Press.reprint (PDF)

2 Le développement cognitif dans la théorie constructiviste

Le développement cognitif s'effectue ainsi par des "passages obliges" a partir d’états de déséquilibre vers des états d’équilibre et a l'inverse, a partir d’états d’équilibre vers des états de déséquilibre. Ce sont précisément ces passages successifs qui assurent le développement de l'intelligence puisqu'un état d’équilibre cognitif permanent signifierait l’arrêt du développement cognitif. En fait, tout apprentissage véritable entraîne nécessairement une forme de "déstabilisation" sur le plan cognitif. Toutefois, comme l'esprit humain tend en même temps vers des états stables, l'information déstabilisante aura pour choix soit d'être incorporée aux structures cognitives existantes, soit d'être rejetée hors de la conscience, sans quoi elle serait ressentie comme une dissonance ou une source d'inconfort.

En tant qu'adultes, nous sommes donc capables de supporter, mais généralement seulement pour un temps limite, des informations qui entrent en contradiction avec nos schèmes de connaissances. Les jeunes enfants différent toutefois en cela des adolescents et des adultes puisqu'ils sont, pour ainsi dire, plus "tolérants" face aux informations contradictoires, comme le démontrent les épreuves piagetiennes avec les jeunes enfants préopératoires. Pour l'enfant a ce stade, une même quantité de liquide peut a la fois être plus grande et moins grande, selon que son contenant est plus étroit ("il y en a plus parce que le liquide monte plus haut") ou plus large ("il y en a moins parce que le liquide monte moins haut"). Le passage du stade préopératoire au stade opératoire suivant s'effectuera aussi par le transfert d'un état de déséquilibre a un nouvel état d'équilibre, qui permettra de résoudre les contradictions rencontrées au stade précédent. Les structures cognitives propres au stade opératoire atteindront elles aussi, a leur tour, un état de déséquilibre pour arriver finalement à un nouvel équilibre, avec l'apparition du stade ultérieur caractérisé par l'apparition de la pensée formelle qui implique, entre autres, la capacité d'effectuer des raisonnements à partir de propositions et sans l'aide d'un support concret.

Tel que conçu par Piaget, le développement cognitif comprend donc des stades qui tendent progressivement vers l'élimination des contradictions logiques et un meilleur raisonnement, dégagé de la perception ou de l'apparence immédiate des choses. L’apogée du développement cognitif se situerait, selon 1'approche piagetienne classique, autour de l'age de 14 ans. II semble bien que Piaget ait eu peu A dire sur ce qui se passait au plan cognitif après 1'adolescence. On en a donc vite déduit que la longue période couvrant la fin de l'adolescence jusqu'à la mort en était une de stabilité et de non croissance au niveau cognitif. (Source: Poissant, H. (1998). Les capacités cognitives chez les adultes in Revue Internationale de l'Education, Vol.44 No. 4, pp. 393-399. Accessible en ligne)


3 Créer une nouvelle sous-page production vidéographie

Ajouter une nouvelle production (MAX par promotion = 2)

 

Sous-pages qui existent déjà et (y compris des productions):