Pédagogie de maîtrise

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bases psychopédagogiques des technologies éducatives
Module: Introduction aux théories, modèles et méthodes pédagogiques
◀▬▬▶
à améliorer débutant
2016/06/05 ⚒⚒ 2014/03/04
Sous-pages et productions:


Produire/discuter

Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production.

Etat:libre




Etat:libre

Dépôt final

Déposez votre travail en créant une page à son nom ci-dessous

 



  • Production 1
Non disponible
  • Production 2
Non disponible

N=12:

Chargement...
Chargement...

1 Introduction

(il faudrait clarifier la source de certains passages - Daniel K. Schneider (discussion) 10 mars 2014 à 16:12 (CET))

La pédagogie de (la) maîtrise est une stratégie pédagogique, développé par Benjamin Bloom en 1968, qui repose sur l'hypothèse que tout apprenant peut arriver à une maîtrise totale ou du moins de 85 à 90% des notions et des opérations enseignées si on lui laisse suffisamment de temps et qu'on utilise des moyens adéquats.

Inspiré sur les travaux de Caroll (1963), Bloom affirme qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais étudiants mais plutôt des étudiants qui apprennent plus rapidement ou plus lentement que les autres. Le degré d'apprentissage dépend du temps laissé pour apprendre et cela varie d'un individu à l'autre.

La procédure classique de la pédagogie de maîtrise est la suivante : l'enseignement est découpé en une séquence d'unités et les objectifs de chaque unité sont soigneusement définis. Le déroulement de chaque unité d'enseignement est divisé dans trois étapes distinctes :

  1. L'enseignement : la matière est présentée et travaillée selon les procédures habituelles utilisées par l'enseignant (leçons magistrales, exercices, travaux en petits groupes, etc.).
  2. L'évaluation formative : passation d'un contrôle écrit portant sur les objectifs de l'unité ; l'élève et le maître reçoivent un feedback sur les objectifs atteints et non atteints.
  3. La remédiation/correction : selon le profil des résultas de l'élève fourni par le test formatif, des activités de remédiation ou des correctifs des diverses sortes lui sont proposés : passage à étudier dans des ouvrages parallèles, cahiers d'exercices, textes programmes ou modulaires, moyens audiovisuels ou informatique, aide préceptorale, constitutions de petits groupes d'élèves dans une perspectives d'aide mutuelle, etc. Il est cependant important que les activités correctives soient différentes à celles adoptées dans la formation initiale.

A la fin de la séquence des unités d'enseignement, les résultats sont évalués par une épreuve sommative. Si les procédures de remédiation ont bien fonctionné tout au long de la séquence, un pourcentage très élevé d'élève devrait atteindre les critères de maîtrise fixés pour l'éprouve sommative.

A ce dispositif de base peuvent s'ajouter d'autres procédés, en particulier le contrôle des prérequis au début de l'enseignement et la passation d'un deuxième test formatif après la remédiation effectuée en chaque unité. Le noyau de la démarche classique de la pédagogie de maîtrise réside dans les étapes 2 et 3 ; c'est-à-dire dans le feedback fourni par le test formatif et dans les activités de remédiation.

2 Lectures

On conseille de lire Dépover, plus un des trois autres textes

  • A lire: Guskey (2005; 2010)
    [2], [3]

3 Liens vers les productions réalisées dans le cadre du cours Bases psychopédagogiques des technologies éducatives

4 Bibliographie

4.1 Lectures conseillées

  1. Depover et al., Psychologie de l'éducation, Partie VI : La pédagogie de maîtrise, cours en ligne, consulté Mars 2014.
  2. Guskey, Thomas R. (2005). Formative Classroom Assessment and Benjamin S. Bloom: Theory, Research, and Implications, Paper presented at the Annual Meeting of the American Educational Research Association (Montreal, Canada, April 11-15, 2005) PDF / Eric
  3. Guskey, Thomas R. (2010) Lessons of Mastery Learning, Educational Leadership, 86 (2), 52-57.
  4. Huberman M. (1988) La pédagogie de maîtrise : idées-force, analyses, bilans. in Huberman (dir.) Assurer la réussite des apprentissages scolaires? Les propositions de la pédagogie de maîtrise. Lausanne: Delachaux & Niestlé (12-44). (http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/staf11/textes/huberman_intro.pdf PDF)
  5. Huberman M. (1988) Les variantes de la pédagogie de maîtrise : critiques et perspectives. in Huberman (dir.) Assurer la réussite des apprentissages scolaires? Les propositions de la pédagogie de maîtrise. Lausanne: Delachaux & Niestlé (268-309).

4.2 Pour aller plus loin

  • Allal. L (1988). Vers un élargissement de la pédagogie de maîtrise : processus de régulation interactive, rétroactive et proactive, in M. Hubermann, Assurer la réussite des apprentissages scolaires ? Les propositions de la pédagogie de maîtrise. Neuchâtel - Paris : Delachaux & Niestlé, 1988, p.89.
  • Bloom, B. S. (1968). Learning for mastery. Evaluation Comment, 1(2), 112.
  • Bloom B.S. (1972), Apprendre pour maîtriser, Lausanne, Payot.
  • Bloom, B. S. (1974). An introduction to mastery learning theory. In J. H. Block (Ed.), Schools, society, and mastery learning. New York: Holt, Rinehart & Winston.
  • Bloom B.S. (1979). Caractéristiques individuelles et apprentissages scolaires, Bruxelles, Labor, Paris, Nathan.
  • Guskey, T. R. (2010). Interventions that work: Revisiting mastery learning. Educational Leadership, 68(2). HTML
  • Guskey, T. R. (2009). Mastery learning. In E. M. Anderman & L. H. Anderman (Eds.), Psychology of Classroom Learning: An Encyclopedia. (Vol. II, pp. 585-591). Detroit, MI: Macmillan Reference USA.
  • Guskey, T. R. (1997). Implementing Mastery Learning (2nd ed.). Belmont, CA: Wadsworth Publishing Company.
  • Huberman M. (dir.) Maîtriser les processus d’apprentissage. Fondements et perspectives de la pédagogie de maîtrise, Paris, Delachaux et Niestlé, p. 235-265.
  • Huberman M. [1983 a], Et si l’on passait à l’acte. Une analyse conceptuelle et empirique de la pédagogie de la maîtrise, Genève, Faculté de psychologie et de sciences de l’éducation.
  • Rieben, L. [1988], " Un point de vue constructiviste sur la pédagogie de maîtrise ", dans Huberman M. (ed.), Maîtriser les processus d’apprentissage. Fondements et perspectives de la pédagogie de maîtrise, Paris, Delachaux et Niestlé, p. 127-154.