Grands principes pédagogiques

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bases psychopédagogiques des technologies éducatives
Module: Introduction aux théories, modèles et méthodes pédagogiques
◀▬▬▶
à améliorer débutant
2016/10/31 ⚒⚒ 2014/03/04
Sous-pages et productions:


Produire/discuter

Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production.

Production 1

Etat:occupé par Diopmou4




Etat:libre

Dépôt final

Déposez votre travail en créant une page à son nom ci-dessous

 



Etat Production 1
Producteur
NomAvancement
Diopmou4production achevée
Discutants
NomAvancement
Quentin Gygeren cours
Badembacommentaire achevé
  • Production 2
Non disponible

N=11:

Chargement...
Chargement...

1 Introduction

La question est de savoir s'il existe des grands principes que l'on retrouve dans toute pédagogie qui "marche". Si non, existe-t-il des grands principes sectoriels, comme par exemple pour l'enseignement des langues aux jeunes enfants ?

On peut aussi formuler une question plus radicale: "Est-ce que certaines pédagogies sont meilleures que d'autres ?". Ce type de question nous amène rapidement à nous interroger sur "meilleures dans quelles conditions ?", "meilleures par rapport à quoi ?", etc.

Il existe très peu d'études comparatives à échelle large qui tentent de répondre aux questions suivantes:

  • Y-a-t-il des grands principes (presque) immuables ?
  • Est-ce que (globablement) certaines pédagogies sont meilleures que d'autres ?
  • Est-ce que sectoriellement certaines pédagogies sont meilleurs que d'autres ?
  • Quelles sont les variables qui déterminent une meilleure pratique pédagogique ?

Une formule de base: Enseigner = mettre quelqu'un dans une situation où il apprend....

2 Les "first principles" de Merrill

Les "first principles" constituent une tentative de David Merrill à identifier des principes invariants permettant de définir la qualité d'une conception d'un design pédagogique. Ces principes peuvent être utilisés en tant que modèle pour la conception d'un dispositif pédagogique, mais également en tant que grille d'évaluation permettant d'en juger la qualité.

  • Lire
    Merrill 2002 ou 2011
    [1] [2]

2.1 Les cinq "principles of instruction" (Merrill, 2006)

  • Le principe de la tâche au centre: L'apprentissage est favorisé lorsque les apprenants s'engagent dans une stratégie pédagogique centrée sur la tâche.
  • Le principe d'activation: L'apprentissage est favorisé lorsque les apprenants activent des connaissances ou expériences préalables comme fondations de nouvelles connaissances ou habiletés. Ainsi, les activités qui stimulent des modèles mentaux analogues dans la structure du contenu enseigné peuvent parfois aider les apprenants à construire le schéma, ce qui leur permettra ensuite d'intégrer le nouveau contenu.
  • Le principe de la démonstration: l'apprentissage est favorisé lorsque les apprenants observent une démonstration des habiletés ou connaissances à apprendre. Cela peut prendre forme via divers activités telles que la simulation, la visualisation, etc. La démonstration peut impliquer de guider l'apprenant à travers divers représentations du même phénomène.
  • Le principe de l'application: l'apprentissage est favorisé lorsque les apprenants appliquent les nouvelles connaissances pour résoudre des problèmes.
  • Le principe d'intégration: l'apprentissage est favorisé lorsque les apprenants intègrent leurs nouvelles connaissances dans leur univers quotidien c'est à dire lorsque les apprenants réfléchissent, discutent et défendent leurs connaissances nouvellement acquises. Merrill estime que dans un design pédagogique de qualité, l'intégration à lieu lorsque l'apprenant devient capable de modifier, de transformer de nouveaux savoirs pour s'adapter au contexte.

Pour plus d'informations voir la page edutechwiki en sur les "fisrt principles of instruction.

Voici une vidéo produite da le cadre du cours Bases psychopédagogiques des technologies éducatives explicitant les "first principles de Merril":

3 Le principe de Caroll revu par Reeves

Le modèle de Reeves (dont il existe plusieurs variantes) est basé sur le modèle de Carrol (1963, 1986) qui définit la réussite scolaire avec plusieurs variables (cinq selon Reeves). La plus importante est la persévérance (mesurée par "time spent on task"). Trois autres variables sont l'opportunité d'apprendre (temps disponible pour apprendre), la capacité de comprendre l'enseignement, et la qualité des "événements pédagogiques. Finalement l'aptitude (mesurée comme temps qu'il faut pour pouvoir apprendre) influence les autres variables. Autrement dit, on retrouve des éléments de la Pédagogie de maîtrise. Résumé avec une "formule":

Réussite scolaire = f ( (opportunité d'apprendre, capacité de comprendre, qualité des événements pédagogiques, persévérance) / temps d'apprentissage nécessaire )

Caroll a aussi formulé l'équation plus simple:

Degré d'apprentissage = temps d'apprentissage / temps nécessaire
  • Lire
    Reeves & Reeves (1998).
    [3]

4 Le modèle basé de "l'alignement constructif" de Biggs

Biggs (1999) exige d'une bonne conception pédagogique qu'elle soit "alignée" c'est à dire qu'il n'y ait pas de contradictions entre le curriculum, les méthodes d'enseignement et l'environnement d'apprentissage, et les procédures d'évaluation. Plus précisément, Biggs, préconise l'alignement des trois facteurs suivants:

(1) Intented learning outcomes (ILOs)
Objectifs d'apprentissage décrit avec des verbes: L'apprenant, une fois terminé, sera capable de (will be able to) _____
Exemple: L'étudiant sera capable d'analyser la contribution des hormones pour l'entretien de l'homéostasie interne chez les animaux

Cela revient à répondre à la question : que doivent-ils être capables de faire ?

(2) Teaching and learning activities (TLAs)
Activités d'enseignement et d'apprentissage
Exemple: Les étudiants doivent écrire deux revues d'articles scientifique dans le domaine (à préciser ....). Ensuite ils doivent se critiquer mutuellement (peer review)

Cela revient à répondre à la question : par quelles activités vont ils pouvoir s'entraîner à le faire ?

(3) Assessment tasks (ATs) - Tâches d'évaluation
Exemple : Qualité de la revue de la litérature et du peer review (ci-dessus) utilisant une grille d'analyse détaillée (à préciser)

Cela revient à répondre à la question : comment vérifier qu'ils savent le faire ?

Ce principe est inspiré de Shuell (1986), «If students are to learn desired outcomes in a reasonably effective manner, then the teacher’s fundamental task is to get students to engage in learning activities that are likely to result in their achieving those outcomes. . . . It is helpful to remember that what the student does is actu- ally more important in determining what is learned than what the teacher does.»

5 Bibliographie

5.1 Articles cités et/ou à lire

  1. Merrill, M. D. (2002). First principles of instruction. Educational Technology Research and Development, 50(3), 43-59 PDF Reprint
  2. Merrill, M. D. (2011). First Principles of instruction, in C. M. Reigeluth and A. Carr (Eds.). Instructional Design Theories and Models III. Lawrence Erlbaum Associates Publishers PDF Preprint
  3. Reeves, T.C., Reeves, P.M. (1998): Effective Dimensions of Interactive Learning on the World Wide Web, in Web-Based Instruction, Englewood Cliffs N.J. Disponible sur comme PDF sur le site de l'auteur. Attention Le contenu de cette article n'a rien à voir avec l'article "A Model of the Effective Dimensions of Interactive Learning on the World Wide Web".

5.2 Autres

  • Biggs, J. & Tang, Catherine (2007). Teaching for Quality Learning at University. MacGraw Hill, Society for research in Higher Education. Open University Press, 3rd edition. Google Books.
  • Carroll, J. B. (1989). The Carroll model: A 25-year retrospective and prospective view. Educational Researcher, 18 (1), 26-31.
  • Carroll, J. B. (1968). On learning from being told. Educational Psychologist, 5, 4-10.
  • Herrington, J., Reeves, T. C., & Oliver, R. (2010). A guide to authentic e-learning. London: Routledge.
  • Reeves, T. C. (2006). How do you know they are learning? The importance of alignment in higher education. International Journal of Learning Technology, 2(4), 294-309.
  • Shuell, T.J. (1986) Cognitive conceptions of learning, Review of Educational Research, 56: 411 – 36.