STIC:STIC I - exercice 3 (Baldur)

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cette page fait partie des cours STIC I et STIC II


1 Introduction

Cet exercice introduit le développement de page/application web interactives avec JavaScript.

1.1 Connaissances/compétences envisagées

À l'issue de cet exercice vous devez avoir acquis les connaissances/compétences suivantes :

  • Consolider les bases de la programmation et ses composantes principales (variables, types de données, structure de contrôle, etc.)
  • Avoir des notions de base sur la computation et l'intérêt de l'automatisation
  • Connaître les principes fondamentaux de l'interaction d'un point de vue "bottom-up"
  • Comprendre l'implémentation de JavaScript dans un navigateur web et sur des pages web dynamiques (i.e. modification programmée du DOM) grâce à l'accès à l'objet window et window.document en particulier
  • Identifier des mécanismes de Input/Output et les rapporter à des actions de l'utilisateur, du système, etc.
  • Reconnaître un gestionnaire d'événements et le type d'événement déclencheur
  • Créer des interactions simples à travers la combinaison gestionnaire d'événement + manipulation du DOM

1.2 Prérequis

Contenu à maîtriser 
Lectures conseillées pour se préparer au cours en présence 

La lecture complète et la maîtrise des contenus est prévue pour la période à distance.

Logiciels utilisés pendant l'activité en salle de classe :

2 Activité en salle de classe

2.1 JavaScript côté-client

JavaScript côté-client, c'est-à-dire l'utilisation la plus répandue de JavaScript, se réfère à l'utilisation de JavaScript dans les pages web. Ce mécanisme est rendu possible grâce à la présence d'un interprète JavaScript dans le navigateur web :

Essayez d'abord en individuel, puis on verra à nouveau ensemble.

2.2 Extension d'une application sur la lecture vue en P1

Pendant le cours en présentiel en P1, nous avons vu brièvement deux applications concernant l'apprentissage de la lecture :

  •  : entraînement de la voie d'assemblage (construction des mots à travers le déchiffrage des lettres)
  •  : entraînement de la voie d'adressage (reconnaissance des mots par leur "forme")

2.2.1 Activité pratique par groupes

Désignez une codeuse ou un codeur par groupe de 3/4 personnes et essayez d'effectuer les tâches suivantes en discutant le code ensemble.

Préparation
  1. Téléchargez le code des applications MALTT-STIC/stic-1-app-examples
  2. Concentrez-vous sur l'application Mot clignotant dans le dossier 02-blink
  3. Ouvrez le fichier assets/js/app.js  :
    /**
     * Code pour construire une simple application interactive qui affiche aléatoirement un mot à l'envers depuis une liste
     */
    
    //Liste de mots
    var wordList = [
      "maison",
      "chien",
      "chat",
      "avion",
      "lettre",
      "marionette",
      "chaise",
      "école",
      "mathématique",
      "livre",
      "français",
      "géographie",
      "cahier",
      "stylo"
    ];
    
    //Fonction pour récupérer un mot aléatoire
    function getRandomWord() {
      var randomIndex = Math.floor(Math.random() * wordList.length);
      return wordList[randomIndex];
    }
    
    //Ajouter le gestionnaire d'événement au bouton
    document.querySelector("#randomWordBtn").addEventListener("click", function () {
      //Sélectionner un mot aléatoire
      var randomWord = getRandomWord();
    
      //Associr le mot aléatoire au placeholder
      var targetWord = document.querySelector("#targetWord");
      targetWord.textContent = randomWord;
    
      //Afficher le mot s'il est caché
      var wordContainer = document.querySelector(".showWord");
      wordContainer.style.display = "block";
    
    
      //Démarrer un timer qui cache le mot après 200ms
      setTimeout(function () {
        wordContainer.style.display = "none";
      }, 200)
    });
    
Tâches

Suivez les instructions pour modifier l'application de la manière correspondante. NB certaines tâches vont écraser ce que vous avez fait à l'étape précédente. Les tâches vont dans un ordre de difficulté croissante et c'est normal si vous n'arrivez pas à toutes les faire. Testez l'application pour contrôler que tout marche correctement. Ouvrez toujours la console JavaScript pour détecter des éventuels erreurs.

  1. Ajoutez 3 nouveaux mots à la liste (déjà fait en P1 normalement)
  2. Modifiez le code afin que le mot s'affiche pour 500ms au lieu que 200ms
  3. Modifiez le code afin que le mot s'affiche pour une durée proportionnelle à la longueur du mot, par exemple 40ms pour chaque lettre
    Hint : il vous faudra chercher une manière de connaître la longueur d'une suite de caractères. Voir par exemple Méthodes utiles pour les chaînes de caractères sur MDN.
  4. Modifiez l'application afin que l'utilisateur puisse déterminer la durée d'affichage du mot
    Ajouter le code mis en évidence dans le fichier index.html. Ceci ajoute un champ de texte après le paragraphe Cliquer sur le bouton pour afficher... afin que l'utilisateur puisse déterminer le nombre de milliseconds, fixé à 200 initialement et que vous avez changé avec 500 à l'étape précédente.
    17 <p>
    18      Cliquer sur le bouton pour afficher un mot pour une durée limitée de
    19      temps.
    20 </p>
    21 <p>
    22      <input
    23         type="number"
    24         value="200"
    25         id="showTime"
    26         style="width:100px; font-size: 2rem; text-align: right;"
    27       />
    28       ms
    29 </p>
    
    Ensuite modifier le code dans app.js pour que la valeur du champ de texte soit utilisée pour déterminer la durée d'affichage du mot
    Hint : voir Identifier un élément de input et sa valeur si vous êtes bloqués
  5. Modifiez l'application afin d'éviter que le même mot ne s'affiche deux fois de suite
    Hint : il existe plusieurs manières pour obtenir ce résultat
    Si vous n'y arrivez pas avec le code, essayez au moins de penser à la logique qui pourrait vous permettre d'obtenir le résultat souhaité

2.3 Activité

À choix, vous pouvez suivre des exemples progressifs ou vous lancez avec des exemples/challenges/solutions comme pour les autres workshops :

  • Suivre les exemples de la page Interactivité avec JavaScript (lecture obligatoire pour travail à distance)
  • Télécharger les fichiers du workshop JavaScript client side

2.3.1 Interactivité avec JavaScript

L'accès (même si limité) que JavaScript a sur le DOM de la page web permet d'intégrer des comportements interactifs aux pages web. Cela se traduit par le changement programmé de la structure du DOM à travers les instructions qui ont été téléchargées à travers le(s) fichier(s) JavaScript contenu(s) dans la page.

Entraînez une lecture selective basée sur le code :
  1. Lisez d'abord le bout de code correspondant
  2. Si vous le comprenez (vraiment !) passez à l'étape suivante
  3. Si non, lisez les explications

Suivre les exemples étape par étape de la page :

L'exemple 4.1 Bouton reprend en grand partie le concept de base déjà vu en Premiers pas avec JavaScript, mais les expliquent de manière plus approfondie. Si vous trouvez cela trop simple, commencez déjà avec 4.2 Plusieurs boutons.

Tous les exemples illustrés dans cette page sont disponibles dans un repository de GitHub :

2.3.2 Workshop JavaScript côté-client

Workshop sur JavaScript côté-client :

2.4 Synthèse des principes de base de l'interactivité avec JavaScript

Trois caractéristiques d'une application interactive qui utilise une interface utilisateur.
  • Faire le trait d'union entre l'Introduction à la programmation et Interactivité avec JavaScript
  • Interactivité = inputs générés par les utilisateurs
  • Fonctionnement de JavaScript côté-client : l'utilisateur télécharge les instructions avec le contenu de la page
    • JavaScript a accès à la page grâce à l'objet global window et au DOM grâce à l'objet window.document
    • Tout élément d'une page peut être rendu interactif avec la même démarche :
      1. Identifier l'élément parmi tous les éléments
      2. Lui appliquer un gestionnaire d'événements
      3. Appliquer à l'intérieur du gestionnaire une règle qui génère une modification
      Structure d'une interaction, adaptation de What is a microinteraction de Saffer (2014)
  • Possibilité d'animer le DOM (Animation avec JavaScript)
  • Accès à travers le navigateur à d'autres API (e.g. Canvas (HTML5), Géolocalisation, Webcam, ...)
  • Importance du guidage pour suggérer les interactions attendues par l'application et orienter l'attention au(x) bon(s) endroit(s)
    • « Tout le monde sait ce qu’est l’attention. C’est la prise de possession par l’esprit, sous forme claire et vive, de l’un parmi ce qui semble plusieurs objets ou trains de pensée simultanément possibles. La focalisation, la concentration de la conscience, participent de son essence. Elle implique un retrait de certaines choses afin de traiter efficacement les autres (…) » (William James, Principes de psychologie, 1890, p.404).

À retenir :

L'interactivité avec JavaScript consiste dans le changement programmé du DOM à travers les instructions contenues dans un ou plusieurs scripts. Ces changements se reflètent dans la mise à jour de l'interface utilisateur affichée par le navigateur.

3 Projet 3 / Tâche

Voici de suite la description détaillée de la tâche et le matériel de support à votre disposition pour compléter l'exercice pendant la période à distance.

3.1 Lectures et matériel de support

Ces articles proposent les contenus utiles aux finalités pédagogiques du cours. Pour compléter l'exercice ou atteindre les objectifs spécifiques à votre dispositif (voir plus bas), d'autres ressources peuvent être nécessaires.

3.2 Dispositif

Imaginez un design pédagogique interactif dans lequel l'utilisateur puisse déterminer des modifications par rapport au contenu initial.

  • Créez une page HTML5/CSS qui contient des éléments interactifs (e.g. click, mouseover, etc.)
  • Ajoutez une ou plusieurs manipulations du DOM suite à un événement (e.g. afficher un feedback, remplacer une image, etc.)
  • Le tout doit servir à un objectif déclaré dans votre rapport (pas juste votre objectif d'apprentissage !)

Vous pouvez adapter/revisiter tous les exemples disponibles dans le matériel de support, voir également :

si vous voulez rendre un dessin SVG interactif en continuité avec l'exercice 2. Mais ne répétez pas simplement le principe de la Flash card !

3.2.1 Contraintes

  • Contenu de la page selon vos envies, mais en rapport avec une thématique MALTT
  • Vous devez inclure un fichier JavaScript externe
  • Vous devez créer au moins une action interactive déclenchée par l'utilisateur qui modifie le contenu de la page en modifiant le DOM
    • C'est-à-dire gestionnaire d'événement + règle de comportement + feedback à l'interface
    • Pas de drag&drop (on le verra en P3)
  • Votre code doit contenir au moins l'une de ces caractéristiques (à choix) :
    • Une structure de contrôle de type if... else...
    • La génération d'un élément aléatoire
    • L'utilisation d'une boucle for... ou while
  • Vous pouvez utiliser du clipart (SVG ou autre) fait par d'autres, mais citez la source dans le rapport et dans la page de votre dispositif
  • Vous pouvez vous appuyer sur des exemples vus en cours ou disponibles dans le matériel pédagogique, mais il faudra au moins adapter le code JavaScript (pas simplement changer/adapter le contenu HTML)
  • Vous ne pouvez pas combiner sur la même page les exercices 3 et 4
    • Mais vous pouvez utiliser le même sujet (e.g. mini-site avec deux pages)

3.3 Pour les plus ambitieux

En général, si vous maîtrisiez bien JavaScript, concentrez-vous sur les aspects interactifs/ergonomiques/pédagogiques de l'application : il ne suffit pas de savoir coder pour créer un bon dispositif !

3.4 Critères d'évaluation

Malus
  • Mauvais liens (fichier JavaScript, CSS)
  • Copier/coller d'un snippet de code présenté au cours ou tiré d'internet sans aucune modification
  • Agencement de la page approximatif
  • Interaction pas claires/pas bien indiquées
Bonus
  • Code bien organisé et "élégant"
  • Documentation du code (raisonnable : pas plus de commentaires que de code...)
  • Utilisation de techniques de programmation (cycles, structure de contrôle, etc.)
  • Indications pertinentes sur les interactions disponibles (e.g. guidage, texte descriptif, ...)
  • Design graphique soigné (e.g. bonne utilisation CSS)
  • Pour une très bonne note : l'application peut être "réutilisable" (e.g. génération aléatoire, bouton "start again", etc.)
    • Essayez d'aller au-delà de "poser une seule question et donner un feedback juste/faux"
    • Dans l'idéale, cherchez d'exploiter la capacité de l'ordinateur à faire des choses automatiques

3.5 Rapport

Faites un rapport selon les guidelines habituelles :

En particulier pour cet exercice, essayez d'expliquer :

  • En quoi les interactions que vous avez créées soutiennent vos objectifs d'apprentissage/d'utilisation

3.6 Contribution Wiki

Contribution libre comme d'habitude :

Quelques suggestions :

3.7 Délai

Dimanche 22 novembre, 21:00

4 Ressources

4.1 Théoriques

4.2 Techniques

4.2.1 Exemples

4.2.2 Références de base

4.2.3 Références plus avancées

4.3 Bibliographie

Livres pour débutants/intermédiares avec aussi de la théorie (free on the web/pay printable version)  
  • Haverbeke, M. (2018). Eloquent JavaScript. A modern Introduction to Programming. Third Edition. San Francisco, CA: No Starch Press. Accès libre depuis internet: http://eloquentjavascript.net/
  • Simpson, K. (2015). You Don’t Know JS: Up & Going. O’Reilly Media. Accès libre à la version non editée de toute la série de livres https://github.com/getify/You-Dont-Know-JS
Livre sur les microinteractions (pas de code) 
  • Saffer, D. (2014). Microinteractions. Designing with details. Sebastopol, CA: O’Reilly Media.
Livres sur informatique/codage (pas de code)
  • Denning, P. J., & Martell, C. H. (2015). Great Principles of Computing. Cambridge, MA: MIT press.
  • Petzold, C. (2000). Code. The Hidden Language of Computer Hardware and Software. Redmond, WA: Microsoft Press.

5 Aide

5.1 Discussion de cette page

Utilisez la page discussion de cette page pour poser des questions. Pour insérer un nouveau titre, utilisez simplement le "+".

Important: Si vous cliquez sur l'étoile ("Ajouter cette page à votre liste de suivi"), le wiki vous enverra un mail après chaque modification de la page.

5.2 Quelques conseils

Voici quelques conseils pour cet exercice :

  • Ne vous lancez pas tout de suite dans votre projet d'application. Essayez d'abord des exemples, donnez-vous un petit objectif atteignable (e.g. faire marcher un bouton) et gagnez confiance dans la compréhension du code.
  • Commentez votre code, pas seulement/forcément en fonction de ce que le code fait, mais surtout pour la raison (quelle est l'intention du code?)
  • Référez vous aux concepts constitutifs de la pensée computationnelle
  • Par exemple, utilisez console.log("...") pour décomposer votre code et identifier la source du problème. Imaginez d'avoir un bouton qui déclenche une fonction quelconque. Vous cliquez sur le bouton et ça ne marche pas. Votre problème peut-être :
    1. Le gestionnaire d'événement associé au bouton ne marche pas
    2. La fonction déclenchée ne marche pas
var myBtn = document.getElementById("clickMe");
//Gestionnaire d'événement
myBtn.addEventListener(function () {
  //Mettez ici un console.log pour être sûr que votre événement est déclenché
  console.log("Le bouton clickMe marche!");
  //Puis votre fonction quelconque
  doSomething();
});

//Définissez votre fonction
function doSomething() {
  //Mettez ici un console.log pour être sûr que la fonction est invoquée
  console.log("doSomething a été invoquée!");
  //suite de votre code...
}

Avec ce type de décomposition vous pouvez savoir si le problème est dans le gestionnaire d'événement ou dans la fonction. Quand tout marche correctement, pensez à enlever les console.log().

5.3 Erreurs dans Brackets

À partir de la version 1.11 de Brackets, vous pouvez obtenir des alerts ou des erreurs du type :

  • ERROR: 'document' is not defined. [no-undef]
  • ERROR: 'console' is not defined. [no-undef]

À ce propos voir : Débug JavaScript sur la page de Brackets

Si vous souhaitez un éditeur plus puissant, cette période est la plus indiquée pour faire le switch vers Visual studio code.