STIC:STIC IV (2017)/Projet collaboratif à l'école

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Broderie machine
Module: STIC:STIC IV (2017)/Projets
◀▬
à finaliser débutant
2018/03/29
Catégorie: Broderie machine


  • Qualité: à finaliser
  • Difficulté: débutant

1 Introduction

L'activité pédagogique choisie est la création d'un logo brodé par les élèves d'une classe de l'école primaire (7-8P) dans laquelle je soutien un garçon qui a des difficultés relationnelles. L'idée est de faire prendre connaissance des différentes étapes de création d'un logo aux enfants et de les faire collaborer autour d'une activité de dessin en respectant les consignes données pour la création d'un logo.

J'ai mis du temps à pouvoir orienté le projet tel qu'il s'est achevé. au commencement il m'a été difficile de trouver une activité où le garçon avec lequel je travaille était partie prenante sans pour autant stigmatiser son statut ou lui donner un rôle différent. Au final, j'ai opté pour ce projet collaboratif où il fsit partie à part entière du processus en ayant exactement le même rôle que les autres élèves.

Au départ, plusieurs idées ont été évoquées lors des différentes discussions avec les enseignantes de cette classe (enseignante principale et enseignante d'arts visuels). Notamment, il a été question de créer le logo de l'école, nouvellement ouverte (Été 2016). Ce projet, bien qu'intéressant, me paraissait ambitieux dans la mesure où il demandait de coordonner un grand nombre d'élèves et enseignants.

Finalement, nous avons opté pour la création du logo du camp auquel la classe va participer au mois de juin.

Le premier but est donc de faire collaborer les élèves par groupe pour porduire un objet concret (la broderie). Ceci contient le deuxième objectif qui est d'eveiller une certaine conscience de la numérisation du dessin. En d'autres mots, comment les faire prendre conscience des étapes entre les idées, le dessin, la numérisation et la production de la broderie.

2 Objectif

L'objectif est de faire prendre conscience aux enfants de la classe de la création d'un logo. En effet, ils sont confrontés tous les jours a des visuels de marques en tout genre. L'activité proposée permet de connaître les étapes de création du dessin jusqu'à l'élément brodé.

De plus, il est demandé de créer le dessin en groupe. Dès lors, les enfants sont amenés à collaborer afin d'arriver à un résultat concret et respectant les consignes données.

On parle alors d'un Apprentissage par projet où, comme stipulé dans l'article cité, certains critères doivent être respectés :

  • Production concrète : le dessin effectué par les élèves deviendra une broderie
  • Durée assez longue : discutable dans ce cas puisque que le temps alloué doit s'intégrer au programme chargé de l'enseignante. Ceci dit l'activité s'est déroulée sur plusieurs jours ce qui peut paraitre long pour les enfants
  • Mobilise le groupe : chacun des élèves a pu apporter sa contribution en participant à la création des dessins
  • Fédère un nombre aussi grand de savoirs : outre les compétences en dessin ils ont dû assembler et comprendre toutes les consignes données au prealable afin de rendre un dessin "brodable"

De plus, nous avons respecté, selon le même article, les phases du projet :

  1. Regarder (découvrir) : présentation aux élèves des vidéos de la brodeuse
  2. Discuter (interaction) : discussion autour des règles de design et du contenu du logo
  3. Faire (production) : réalisation ses dessins
  4. Déposer (partager) : présentation des dessins et votes
  5. Feedback (discussion des résultats) : présentation de la broderie, des vidéos de la production et discussions

L'enseignante principale de la classe a formé les groupes de travail assurant, selon l'article Apprentissage collaboratif :

  • l’hétérogénéité du groupe : elle connait bien les interactions entre les élèves
  • l’interdépendance positive entre les membres du groupe : elle a regroupé les élèves afin que chacun puisse être partie prenante de son groupe
  • les responsabilités individuelles : idem
  • la structure de la tâche : ce point avait été mis en place par moi-même en préambule

3 Public

L'activité est réalisée dans une classe de l'école primaire de De Chandieu où je travaille les matins en m'occupant essentiellement d'un garçon qui a rencontré des difficultés relationnelles l'année scolaire passée. C'est une classe composée de 21 élèves dont la moitié est en 7P et l'autre en 8P.

Les élèves plus âgés ont déjà participé à ce camp l'année dernière, les plus jeunes n'y sont jamais allés. Les premiers ont donc partagé leur expérience de l'édition précédente afin que tout le monde soit au courant des activités qui s'y font.

4 Méthode

L'activité s'est déroulée en plusieurs étapes

  1. Discussions avec les enseignantes pour définir la passation de l'activité et l'objectif final du contenu du logo
  2. Présentation de l'activité aux enfants et questionnement sur les différentes étapes entre l'idée du logo, le dessin, la numérisation et la broderie
  3. Création des dessins par les enfants en groupes
  4. Vote du logo qui va être brodé
  5. Numérisation et vectorisation du logo
  6. Brodage
  7. Présentation du logo brodé et du processus aux enfants, discussions et questions

5 Déroulement

Au départ, il m'était peu aisé d'évaluer le temps que cela allait prendre de réaliser cette activité avec ces enfants et de clarifier les exigences par rapport au dessin. Les discussions avec les enseignantes expérimentées m'ont permis de mettre au clair les différentes étapes de création.

Productions des différents groupes

La présentation du processus de création du logo m'a permis de me rendre que les enfants n'avaient pas forcément conscience des étapes entre le dessin et la numérisation. Cela n'était pas évident de formuler la façon dont le dessin se "retrouvait" sur l'ordinateur. Au fil des discussions, certains enfants ont dit : "On prend en photo le dessin" pour exprimer le passage entre le dessin papier et le dessin numérique. Cette présentation a permis de mettre au clair les étapes de création du dessin :

  • Choisir une forme de base. Les enfants en ont proposé diverses allant du cercle, au fer de lance en passant par le diamant
  • Choisir des couleurs de bases par rapport aux bobines de fil à disposition
  • Définir des couleurs assez contrastées
  • Eviter les petits détails
  • Choisir une police d'écriture assez grande et claire
  • Choisir les informations à disposer (Date, Lieu, Nom de l'école, Classe,...)
  • Choisir les visuels à représenter (Ecole, Activités réalisées sur place, Images du lieu,...)

Les enfants ont ensuite réalisé les dessins en groupe de 2 à 5 élèves avec leur enseignante durant 2,5 périodes.

Ensuite, le vote a été effectué, en classe, pour choisir le logo qui allait être brodé. Chaque enfant pouvait voter une seule fois et pas pour le dessin auquel il a participé.

De mon côté, j'ai scanné le dessin choisi et effectué certaines modifications sur Photoshop (La date écrite par les enfants sur le logo était fausse). Puis, j'ai fait les premiers tests pour importer l'image sur STITCH. Lors de du rendez-vous à l'Uni, avec de l'aide, j'ai pu finaliser l'importation de l'image sur le logiciel de broderie et ainsi mettre en oeuvre la broderie.

Finalement, j'ai présenté le logo brodé aux enfants, démontré les différentes étapes de numérisation et répondu à quelques questions.

6 Production

Logos numérisés et brodés
Logo - image
Logo brodé

7 Feedbacks

Lors de la phase de présentation du projet, j'ai interpellé les enfants avec une question ouverte : "Comment crée-t-on un logo ?". Confrontés tous les jours aux marques et visuels en tout genre, je trouvais intéressant de titiller leur imaginaire à ce sujet. Si certains se sont montrés plus volubiles et visiblement plus alertes par rapport au sujet, d'autres ne s'étaient visiblement jamais posé la question. D'où une certaine difficulté, de citer les étapes entre le dessin et la broderie. Pour parler du scan du dessin un élève a dit : "On prends en photo le dessin". Lors de la présentation finale, nous avons revu et explicité toutes les étapes dans les détails.

Pendant la phase de production les enfants avaient un rôle passif et les quelques jours nécessaires pour cette étape ont eu raison de leur patience. Pendant cette période, on m'a posé à maintes reprises la question pour savoir quand la broderie serait prête. Ce qui montre un enthousiasme certain pour le projet.

Lors de la présentation finale, les sourires étaient de mise et j'ai senti une certain fierté d'avoir accompli un projet ensemble qui plus est "hors cadre". Les questions ont plu lors de la présentation des vidéos de la broderie et certains élèves ont évoqué la création d'un logo pour leur équipe du tournoi scolaire.

8 Conclusion

L'activité réalisée m'a permis de réaliser plusieurs éléments importants pour les futurs projets pédagogiques que j'entreprendrai. Premièrement, il est nécessaire d'avoir une certaine expérience pour connaître la durée d'une activité, les capacités des enfants, etc. Les échanges avec les enseignantes m'a permis de m'en rendre compte. Deuxièmement, le fait de proposer aux enfants une activité avec une production "réelle" a engendré beaucoup d'enthousiasme, d'intérêt et d'application. Finalement, pour moi, j'ai pris beaucoup de plaisir d'être l'initiateur du projet, de me laisser surprendre par les productions des enfants et enfin de rendre concret le dessin de ces derniers grâce à la brodeuse.