Familles pédagogiques

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bases psychopédagogiques des technologies éducatives
Module: Introduction aux théories, modèles et méthodes pédagogiques
◀▬▬▶
à améliorer avancé
2018/03/22 ⚒⚒ 2014/03/03
Sous-pages et productions:


  • Qualité: à améliorer
  • Difficulté: avancé


Produire/discuter

Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production.

Etat:libre




Production 2

Etat:occupé par Tristan Jaquier

Dépôt final

Déposez votre travail en créant le nom de sa page ci-dessous

 



  • Production 1
Non disponible
Etat Production 2
Producteur
NomAvancement
Tristan Jaquierproduction achevée
Discutants
NomAvancement
Nicolas Hürzelercommentaire achevé

N=12:

Chargement...
Chargement...

1 Introduction

On peut décrire une pédagogie à plusieurs niveaux. Nous distinguons à peu près trois niveaux, mais il faut accepter qu'un terme comme "modèle pédagogique" ou "méthode pédagogique" peut prendre un sens différent selon les auteurs ....

  • La famille pédagogique (ou type de stratégie / type de modèle) définit une "grande ligne", autrement dit, quelques "principes de base" partagés par un ensemble de stratégies diverses
    Exemples: "enseignement socio-constructiviste", "enseignement objectiviste"
  • La stratégie ou approche ou modèle pédagogique définit une pédagogie au niveau d'objectifs abstraits (comme "apprendre en profondeur"). Elle a des visions de processus d'apprentissage (comme "les apprenants construisent leur savoir"), identifie des tactiques préférées et préconise un "workflow"-type.
    Par exemple: "enseignement par investigation", "writing-to-learn", "enseignement explicite", etc.
  • La méthode ou tactique pédagogie définit un élément utilisé dans un design plus large. Voir tactique pédagogique.
    Par exemple: "présentation", "débat", "discussion", "simulation", ...

Dans cet article nous donnerons quelques pistes pour classer les grandes familles, mais également les stratégies, modèles ou approches. Il existe de nombreuses grilles, typologies et taxonomies pour organiser les pédagogies et nous présentons ici un choix limité.

2 Grilles d'analyse

Il existe des grilles d'analyse pour caractériser une pédagogie (donc la stratégie pédagogique utilisé dans un dispositif d'enseignement).

2.1 Les dimensions de Reeves et al

Reeves et al. ont utilisé et publié plusieurs grilles d'analyse utilisant des échelles bi-polaires.

La grille d'analyse suivante a été développée pour analyser des enseignements assistés par ordinateur au sens large du terme. Autrement dit, il s'agit d'une grille qui permet, par exemple, d'analyser des didacticiels ou des jeux sérieux.

  • Lire:
    Reeves (1997a) [1]
DimensionsScales defined with 2 poles
Pedagogical epistemologyobjectivism – constructivism
Pedagogical philosophy (Epistemology)instructivism –constructivism
Underlying psychology (Learning theory)behavioral – cognitive
Goal orientation (learningobjectives)sharply focused (precise) -unfocused (general)
Experiential validity (orientation of the activity)abstract (academic) - concrete(applied).
On another scale: reproduce, classify, explain,apply, invent, and solve a problem.
Teacher roledidactic – facilitative
Flexibilityteacher-proof - easilymodifiable
Value of errorserrorless learning - learningfrom experience
Origin of motivationextrinsic – intrinsic
Accommodation of IndividualDifferencesnon-existent - multi-faceted
Learner controlnon-existent –unrestricted
User activitymathemagenic –generative
Cooperative learningunsupported – integral
Cultural sensitivitynon-existent – integral

Ci-dessous on reproduit la figure présentée dans le même article et qui contraste deux didacticiels:

Exemple qui utilise les dimensions de Reeves et Reeves (1998)

Cette grille, publiée en 1998 reste pertinente pour analyser des enseignements basées sur l'utilisation de multimédias interactifs. Elle a été révisée et adaptée à la pédagogie numérique qui utilise le web. La table suivante résumé les critères.

Lire:
Reeves, T.C., Reeves, P.M. (1997b)
[2]
Version alternative de Reeves & et Reeves (1998)
Famille Pôles/valeurs
Philosophie pédagogique instructiviste - constructiviste
Théorie d'apprentissage béhavioriste - cognitive
Objectif d'apprentissage très précis - général
Orientation de l'activité académique - appliquée
Source de motivation extrinsèque - intrinsèque
Rôle de l'enseignant didactique ("sage on the stage") - facilitateur ("guide on the side")
Support méta-cognitif pas de support - support intégré (awareness)
Apprentissage collaboratif non - intégré
Sensitivité culturelle non - respecte
Flexibilité spatio-temporelle (modalité) aucune-maximum (présence-distance)

3 Typologies

Une typologie permet de classer des types d'enseignement selon certains critères implicites ou explicites.

3.1 Les modèles d'enseignement de Joyce et al.

Les modèles d'enseignement de Joyce et al. sont définis dans un manuel pédagogique ("textbook") très populaire en éducation. A la base, les auteurs visent surtout la pédagogie présentielle du primaire au secondaire II (K-12), mais ces modèles sont aussi utiles pour décrire des enseignements hybrides ou en ligne. Chaque modèle est décrit selon quelques aspects:

  • La syntaxe (la séquence des activités)
  • Le système social (rôles et relations entre participants)
  • Principes de réaction (comment observer et piloter l'apprenant)
  • Le système de support (livres, films, etc.)
  • L'effet du modèle
  • Lire Joyce et al.
    [3]

La 2ème édition (1980) distinguait entre 25 familles. La 9ème édition a été publiée en avril 2014 et contient. Il existe un site d'accompagnement qui contient des ressources supplémentaires, par exemple des transparents PPT.

(1) Modèles axés sur l'interaction sociale
L'objectif est de construire des communautés apprenantes en exploitant la synergie produite par l'interaction entre apprenants.
La philosophie repose sur le fait que le développement d'une culture d'apprentissage passe par l'établissement d'une interaction intégrative et productive d'une part et par l'élaboration de normes supportant des activités d'apprentissages sérieuses.

Exemples:

A. Partenariat d'apprentissage
Objectif: organiser le groupe socialement et professionnellement d'une part, et d'autre part, créer un langage commun en vue de collaborer (grounding)
Ex. d'utilisation: formulation et résolution de problème
B. Jeu de rôle
Objectif: prendre conscience du rôle social et professionnel dans l'interaction avec les pairs lors de la résolution commune d'une tâche
Ex. d'utilisation: analyse de valeurs et/ou de comportements, stratégies propres à la résolution de problème, empathie.
C. Enquête jurisprudentielle
Objectif: développer la réflexion sur les questions soulevées par une étude de cas donnée (particulièrement du domaine social)
Ex. d'utilisation: maîtrise d'une structure d'analyse de cas (identification de mots clés, application de valeurs, utilisation analogique, proposition de solutions).


(2) Modèles axés sur le traitement d'information
L'objectif est de développer l'intellect, que ce soit par l'apprentissage de la recherche d'information, l'apprentissage de la conceptualisation, la démarche qui vise à poser des hypothèses et à les tester, ou la pensée créative.
La philosophie qui sous-tend cette famille est l'étude du monde et de la société par le développement de l'argumentation et de la pensée critique.

Exemples:

A. La pensée inductive
Objectif: apprendre à trouver et à organiser l'information; apprendre à créer et à tester des hypothèses reflétant les relations entre les données.
Ex. d'utilisation: apprentissage de la formation de concepts et de l'enseignement des concepts. Effet meta-cognitif: attention donnée au langage, à la nature du savoir et à la logique
B. Acquisition de concepts
Objectif: apprendre à conceptualiser (présentation d'une information organisée à différents stades de développement)
Ex. d'utilisation: élaboration de stratégies pour la construction de concepts. Apprentissage à tolérer un seuil d'ambigüité
C. Enquête scientifique
Objectif: Immerger l'apprenant dans un processus scientifique pour trouver une information donnée, vérifier que des hypothèses et théories y sont liées et réfléchir sur les processus de construction du savoir.
Ex. d'utilisation: capacité d'observation, collecte et organisation de données, identification et contrôle des variables, élaboration et test d'hypothèses, formulation d'explication et établissement d'inférences.
D. Techniques de mémorisation
Objectif: aider la mémorisation et l'assimilation d'information
Ex. d'utilisation: développement de la capacité à intégrer et à retrouver de l'information. Développement de la capacité à penser par associationnisme (images, mots, son, etc.)
E. "Advance Organizer" (méta-modèle)
Objectif: apporter à l'apprenant une structure cognitive qui l'aidera à comprendre le matériel de soutien à l'apprentissage
Ex. d'utilisation: valeur ajoutée de la dimension instructionaliste entre méta-cognition et information à intégrer


(3) Modèles inspirés de la psychologie humaniste (Individualité / développement personnel)
L'objectif est de développer, à partir des particularités de l'individu, une méta-analyse afin de mieux comprendre ses modes de fonctionnements propres et de modeler l'enseignement-apprentissage en fonction.
Amener l'apprenant à mieux se connaître pour apprendre plus efficacement et mieux gérer ses responsabilités.

Exemples:

A. Apprentissage non directif
Objectif: mettre l'enseignant au service de l'apprenant afin de s'assurer que l'objectif d'apprentissage est atteint
Ex. d'utilisation: accompagnement dans une activité d'apprentissage, aide à l'approfondissement d'un thème.
B. "Synectics" (créativité)
Objectif: apprendre à jeter un nouveau regard sur qqch de familier. Apprendre à intégrer et à rendre familier quelque chose de nouveau
Ex. d'utilisation: stimuler la créativité individuelle et dans un groupe.


(4) Systèmes béhavioristes
L'objectif est de travailler sur la réaction de l'être humain face à une tâche.
La philosophie se base sur le fait que l'être humain est un système de communication auto-correcteur qui modifie son comportement en fonction de l'information qu'il reçoit lors de la réalisation d'une tâche.

Exemples:

A. Appropriation des connaissances, Instruction programmée
Objectif: par un travail individuel, l'apprenant doit acquérir une matière présentée modulairement
Ex. d'utilisation: matériel d'auto-apprentissage à compléter par des activités présentielles (séances de questions-réponses, etc.)
B. Instruction directe
Objectif: aider l'apprenant dans sa progression d'apprentissage, aider à le réguler en lui donnant des feedbacks
Ex. d'utilisation: acquisition d'information et de compétences de base
C. Apprentissage par simulation
Objectif: 1) apprendre par un cheminement entre théorie et pratique (cf. influence cybernétique); 2) apprendre par simulation d'une situation de la vie réelle
Ex. d'utilisation: 1) développement de la pensée critique, de la prise de décision, de l'efficacité, de l'entrée en action; 2) activités à hauts risques dans la vie réelle

3.2 Typologie de Baumgartner

Cette typologie de Baumgartner et al. s'insère dans une tradition qui différencie les pédagogies selon le niveaux d'apprentissage. Ceci dit, par prudence, le I, II, III se veulent assez neutres.

  • Lire:
    Lire Baumgartner (2004)
    [4]
Learning/teaching I/II/III
Stratégie dominante Type de compétence Type de savoir
I Transfert savoir que I-a Faits

I-b Simples concepts

II Tutorat savoir faire II-a Raisonnement et procédures

II-b Résolution de problème

III Encadrement savoir appliquer Action située
IV Autres "intelligences" émotionnelles, métacognitives, etc.

3.3 Typologie de Mayes - Freitas

Les deux auteurs posent quatre questions pour classer des approches:

  1. Le modèle se caractérise-t-il par une analyse des résultats d'apprentissage en unités thématiques?
  2. Le modèle se caractérise-t-il par une appropriation active des activités d'apprentissage par les apprenants, avec des tâches produisant des résultats, qui sont commentés par des tuteurs ou des pairs?
  3. Le modèle est-il caractérisé par des discussions actives entre les groupes d'apprenants?
  4. Le modèle est-il axé sur le développement de la pratique dans le monde réel?
Typologie e-learning de Mayes et Freitas (2005)

3.4 Typologie des dispositifs hybrides

Cette typologie a été développée dans le cadre du Projet européen HySup (2009-12) et elle est consacrée à l'enseignement supérieur utilisant des dispositifs hybrides.

  • Lire:
    Burton et al. (2011)
    [6]

Résumé

Définition des types de dispositifs:

Type 1. Dispositif centré enseignement et acquisition de connaissances
Type 2. Dispositif centré enseignement mettant à disposition des ressources multimédias
Type 3. Dispositif centré enseignement mettant à disposition des outils d’interaction
Type 4. Dispositif centré enseignement tendant vers le support à l’apprentissage
Type 5. Dispositif ouvert centré apprentissage
Type 6. Dispositif ouvert centré apprentissage soutenu par un environnement riche et varié

4 Liens

5 Bibliographie

5.1 Textes conseillés pour la lecture / cités

  1. Reeves, Tom, C. (1997a). Evaluating What Really Matters in Computer-Based Education, Copie @ EduWorks.com (consultée 3/2014).
  2. Reeves, T. C., & Reeves, P. M. (1997). The effective dimensions of interactive learning on the World-Wide-Web. In B. H. Khan, (Ed.), Web-based instruction (pp. 59-66). Englewood Cliffs, NJ: Educational Technology. Google Books. Attention (!!!): Cet article n'a rien à voir avec un article ayant un titre presque similaire et que l'on trouve sur le site web de l'auteur...
  3. Joyce, B., Weil, M., Calhoun, E. : Models of teaching, 8th edition, Allyn & Bacon, 2008. Lecture difficile. Cet ouvrage est régulièrement mis à jour.
  4. Baumgartner, P., I. Bergner und L. Pullich (2004). Weblogs in Education - A Means for Organisational Change. In: Multimedia Applications in Education Conference (MApEC) Proceedings 2004. L. Zimmermann. Graz: 155-166. PDF, PDF alt
  5. Mayes, T. and De Freitas, S. (2004). 'Review of e-learning theories, frameworks and models', commissioned review report as part of the JISC-funded e-pedagogy desk study on e-learning models PDF (lien more) PDF (Coventry)
  6. Burton, R., Borruat, S., Charlier, B., Coltice, N., Deschryver, N., Docq, F., . . . Villiot-leclercq, E. (2011). Vers une typologie des dispositifs hybrides de formation en enseignement supérieur : Une typologie des dispositifs hybrides. Distances Et Savoirs, 9(1), 69-96. doi:10.3166/DS.9.69-96. Disponible en preprint à Open Archive UNIGE.

5.2 Autres lectures

  • Joyce, B. & Weil, M., Calhoun, E. (2014). Models of teaching, 9th edition, Person ISBN 0133749304
  • Peltier, C., & Peraya, D. (2013). Dispositifs hybrides de formation : Diversité des pratiques technopédagogiques dans l'enseignement supérieur. Flash Informatique. Retrieved from http://archive-ouverte.unige.ch/unige:25978