C'est (pas) de la tarte

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Projet réalisé dans le cadre du cours ADID par Elias E., Lylia/Yong Xin Lam, Marie G. et Tiffany N.
Logo de C'est pas de la tarte
Flyer pour C'est (pas) de la tarte

1 Présentation

1.1 Public cible

Ce cours concerne toutes personnes intéressées par la pâtisserie, mais qui n'ont aucune ou peu d'expérience dans ce domaine. Ils doivent avoir au moins 18 ans. Une aisance dans les outils numériques est préférable dans ce type de formation à distance.

1.2 Contexte et contraintes

Cette formation “C’est (pas) de la tarte” permet aux intéressés de la pâtisserie de s'initier à celle-ci. Cette formation est orientée plaisir et ne prend pas de temps durant leur temps de travail. Ils auront une semaine pour faire les activités à distance selon l’organisation qu’ils souhaitent. Ils ne doivent être présents que pendant une demie-journée en présentiel à une date et heure données.

Lors de l’inscription, les futurs participants choisissent une date qui leur correspond. Celle-ci va déterminer le début de la session, mais ne détermine pas le jour du cours en présentiel (qui se déroulera le premier weekend qui suit le commencement de la formation).

1.3 Environnement

Durée : La formation se fait sur deux semaines :

  • Une première étape qui dure 3 heures à répartir du lundi au vendredi.
  • Une deuxième étape qui dure 4 heures, un samedi ou dimanche.
  • Une troisième étape qui dure 3 heures à répartir du lundi au dimanche de la semaine suivante.

Quand : Les participants choisissent la date qu’ils souhaitent lors de l’inscription. La formation a lieu si le nombre minimum de participants est atteint. Le nombre maximum est estimé à 12 personnes. Un nombre pair de participants est privilégié.

 : Lors de la période en présentiel, les participants sont invités dans un laboratoire de pâtisserie. Durant les 2 périodes à distance, ils travaillent à la maison, notamment dans leur cuisine.

Matériel :

  • À la maison (non-fourni) :
    • Un ordinateur ou une tablette pour utiliser l’interface de la formation.
    • Le matériel de pâtisserie décrit ci-après.
    • Les ingrédients de la première et troisième étape ne sont pas inclus dans le tarif du cours.
  • En présence (fourni) :
    • 6 tablettes
    • Le matériel de pâtisserie décrit ci-après.
    • Les ingrédients qui peuvent être utilisés par les participants (variétés de fruits de saison en plus des ingrédients présents sur les fiches-recette).


Le matériel de pâtisserie comprend : un cercle à tarte, un rouleau à pâtisserie, une spatule, un fouet, plusieurs casseroles, plusieurs saladiers, du papier sulfurisé, une plaque de cuisson, un four, une balance de cuisine, un ou plusieurs couteaux, un économe, une corne de pâtisserie, des billes de cuisson (ou des haricots sec ou lentilles).

À ce matériel peut s’ajouter un robot pâtissier ou un batteur électrique qui permettront un gain de temps à certaines étapes.

1.4 Description générale

La formation se déroule en 3 étapes selon le principe de la classe inversée. Les apprenants découvrent donc d’abord des techniques chez eux grâce à des vidéos qu’ils peuvent visionner autant de fois que nécessaire et tenter de reproduire dans leur cuisine ensuite. Lors de la deuxième étape, les participants sont encouragés à réutiliser ces techniques à en découvrir de nouvelles mais surtout à échanger sur les recettes apprises. Ils sont en effet répartis par groupe de façon à favoriser cet échange. Ensuite, de retour à la maison, les apprenants sont invités à créer une nouvelle recette à partir de toutes les fiches recettes proposées lors de la formation. Ils se filment alors pour créer une courte vidéo qui servira d’évaluation.

2 Synopsis

Le scénario pédagogique de cette formation est présenté et résumé sur la figure 1 :

Figure 1 : Synopsis de la formation "C'est (pas) de la tarte"

2.1 La formation des groupes

  • À l’étape 1, les apprenants sont répartis dans 4 groupes travaillant sur des recettes différentes. Nous appellerons “étudiant 1”, les apprenants appartenant au groupe 1,”étudiant 2”, les apprenants appartenant au groupe 2, “étudiant 3”, les apprenants appartenant au groupe 3 et “étudiant 4”, les apprenants appartenant au groupe 4.
  • À l’étape 2, des binômes sont créés de façon à ce que chaque binôme soit différent et que les étudiants d’un binôme n’aient pas travaillés sur les mêmes recettes. On trouve donc une répartition telle que présentée sur le tableau suivant :
Binôme A Binôme B Binôme C Binôme D Binôme E Binôme F
étudiant 1

étudiant 2

étudiant 1

étudiant 3

étudiant 1

étudiant 4

étudiant 3

étudiant 4

étudiant 3

étudiant 2

étudiant 4

étudiant 2

De cette façon, les apprenants peuvent échanger sur la recette commune qu’ils ont eu à travailler : la pâte sablée mais doivent partager leurs connaissances et compétences (notamment le geste technique) sur la recette que leur binôme ne connaît pas.

3 Scénario pédagogique

Phase 1

Phase 1 : A distance (durée totale 3h)
Activité 1

(individuel)

Temps : 15 min

Activité 2

(individuel)

Temps : 45min

30min de lecture

15min sur le quiz

Activité 3

(individuel)

Temps : 1h30

Activité 4

(Individuel)

Temps : 20min

Activité 5

(Individuel)

Temps : 10min

APPRENTISSAGE Objectifs :

Mémoriser des informations

Lister le matériel

Décrire les règles d’hygiène

Objectifs :

Comprendre les étapes de réalisation des recettes

Appliquer les techniques de pâtisserie

Objectifs :

Analyser le travail effectué

Objectifs :

Évaluer de manière informelle le travail des autres participants

Se questionner sur sa pratique

Visualiser la vidéo de présentation

Prendre connaissance de la recette à réaliser

Lire le document général de présentation (matériel + règles d’hygiène)

Répondre à un quiz sur le matériel

Visualiser la vidéo recette

Réalisation de la recette

Remplir le livret numérique Répondre aux publications des autres participants
MÉDIATIQUE Ressources :

Vidéo “présentation”

Document de répartition des recettes

Ressources :

Diaporama

Quiz sur sur le matériel

Ressources :

Vidéo de la recette de pâte et garniture

Recettes format papier

Ressources :

Livret numérique en ligne

Ressources :

Les autres livrets

Outils :
  • Moodle
  • Youtube (pour hébergement vidéo)
  • Beekee (pour le livret)
SOUTIEN Chat/Mail/Forum (tuteur et pairs)

=> Questions diverses

=> Publication de photos si besoin

Soutien des pairs et des enseignants

Phase 2

Phase 2 : En présence (durée totale 4h)
Activité 1

(collectif)

Temps : 45min

Activité 2

(Duo)

Matériel : Une tablette par duo

Temps : 2h20

Activité 3

(Collectif)

Temps : 1h10

2A

Temps : 15 min

2B

Temps : 20 min

2C

Temps : 1h45

APPRENTISSAGE Objectifs :

Créer une nouvelle recette en assemblant des éléments connus

Objectifs :

Justifier ses choix

Objectifs :

Appliquer les technique de pâtisserie étudiées

Objectifs :

Evaluer son travail et celui des autres

Analyser les créations des autres (comprendre quels éléments constituent chaque création)

Accueil des participants

Introduction

Présentations (25min)

Consignes pour la demie-journée (20min)

Création d’une nouvelle tarte à partir de pâte sucrée, d’un fruit au choix et d’une garniture apprise par l’un ou l’autre des membres du groupe Dégustation (tout au long de cette activité)

Feedback de l’enseignant sur les réalisation (25min)

Retour sur les ressentis (10min)

Consignes pour la phase 3 (30min)

Remerciements et au revoirs (5 min)

Elaboration de la recette sur papier Validation de la recette et échange avec les chefs/enseignants Réalisation de la recette
MÉDIATIQUE Ressources :

Aucune

Ressources :

Vidéos des recettes du groupe

Recette format papier

Ressources :

Aucune

Ressources :

Vidéos des recettes du groupe

Recette format papier

Ressources :

Aucune

Outils : Aucun Outils : Moodle Outils : Aucun Outils : Moodle Outils : Aucun
SOUTIEN Les enseignants en direct (toutes les activités)

Les autres participants de façon informelle (activité 2)

Entre les membres du groupe (activité 2C)

Phase 3

Phase 3 : A distance (durée total 3h)
Activité 1 (individuel)

Temps : 10 min

Activité 2

Temps : 2h20

Activité 3

(individuel)

Temps : 20min

Activité 4

(individuel)

Temps : 10min

2A

(individuel)

Temps : 30min

2B

(individuel)

Temps : 1h50

APPRENTISSAGE Objectifs :

Faire le bilan de la phase en présence et faire part de ses difficultés et de ses doutes

Objectifs :

Découvrir et mémoriser de nouvelles techniques de pâtisserie

Objectifs :

Créer une recette à partir des techniques de pâtisserie étudiées et les appliquer

Organiser sa conception

Objectifs :

Evaluer son travail à partir de photographies et/ou de vidéos

Objectifs :

Évaluer le travail des autres participants et le comparer à ses propres difficultés

Remplir le livret numérique avec son ressenti de la phase en présence Consulter toutes les recettes du cours (vidéos) Réaliser une des recettes mises à disposition par toutes les recettes (possibilité de personnaliser selon ses capacités)

En même temps: prendre des photos ou si possible se filmer en train de réaliser la recette.

Réalisation d’un récit de photos à partir des photos prises dans l’activité 2 :
  • Sélectionner les photos à mettre dans l’App (5min)
  • Commenter ses actions : points faibles et points forts (15min)
  • Si besoin : consulter les vidéos d’origine sur l’une ou l’autre des techniques.
Poster les récits photos (2min)

Répondre aux publications des autres participants (8min)

MÉDIATIQUE Ressources :

Aucune

Ressources :  Toutes les recettes du cours (vidéos) sont disponibles Ressources : Toutes les recettes du cours (vidéos) sont disponibles Ressources :

Photos prises à l’étape 2B

Ressources :

Les autres livrets

Outils : Beekee Outils : Outils : Moodle, caméra du téléphone ou tablette Outils : InShot (ou autre logiciel de vidéo) Outils : Beekee
SOUTIEN Chat/Mail/Forum

=> Questions diverses avec les enseignants et les autres participants

Soutien des pairs et des enseignants

3.1 Scénario d’apprentissage

3.1.1 Phase 1 : A distance

Déroulement Durée Matériel et ressources Productions
Phase 1

À distance

Activité 1 Accéder à la plateforme d’e-learning en s'identifiant avec les codes reçus par mail/courrier.

Visualiser la vidéo de présentation*.

10 min Vidéo de présentation Aucune
Prendre connaissance de

la recette à réaliser

5 min Document de répartition des groupes Aucune
Activité 2 Lire le document général de présentation (matériel + règles d’hygiène)

Répondre à un quiz sur le matériel

45min Document pdf concernant les règles d’hygiène et le matériel Réussir le quiz
Activité 3 Réalisation de la recette 1h30 Les vidéos de présentation, de la recette spécifique par groupe et des documents généraux de présentation Une pâte sucrée et une garniture.

Une photo de la tarte pour la future publication.

Activité 4 Remplir le livret numérique
  • Est-ce que la recette a été aboutie ?
  • Quelles sont les difficultés rencontrées ?
  • Quelles sont les étapes où vous avez visionné la vidéo plusieurs fois ?
20min Grille de questions à répondre Une publication sur Beekee
Activité 5 Répondre aux publications des autres participants 10min Les commentaires et autres livrets Des commentaires sous les publications des autres sur Beekee

3.1.2 Phase 2: En présence

Déroulement Durée Matériel et ressources Productions
Phase 2

En présence

Activité 1 Accueil des participants

Introduction

Présentations (25min)

Consignes pour la demie-journée (20min)

45min Un tableau blanc Aucune
Activité 2 Elaboration de la recette sur papier (15min) 2h20 Les documents pdf et vidéo de la période à distance sur tablette Une production écrite
Validation de la recette et échange avec les chefs/enseignants (20min) Une nouvelle version de la production écrite
Réalisation de la recette (1h45) Une tarte créative
Activité 3 Dégustation (tout au long de cette activité)

Feedback de l’enseignant sur les réalisation (25min)

Retour sur les ressentis (10min)

Consignes pour la phase 3 (30min)

Remerciements et au revoirs (5 min)

1h10 Aucune Un retour oral

3.1.3 Phase 3: A distance

Déroulement Durée Matériel et ressources Productions
Phase 3

À distance

Activité 1 Remplir ressenti de la phase en présence 10min Aucune Une publication Beekee
Activité 2 Consulter toutes les recettes du cours (30min) 2h20 Vidéos des recettes Aucune
Réaliser une des recettes mises à disposition par toutes les recettes (possibilité de personnaliser selon ses capacités)

En même temps: prendre des photos ou si possible se filmer en train de réaliser la recette. (1h50)

Vidéos de toutes les recettes Une tarte (personnalisée) réalisée seul-e.

Des photos du déroulement.

Activité 3 Réalisation d’un récit de photos à partir des photos prises dans l’activité 2 :
  • Sélectionner les photos à mettre dans l’App (5min)
  • Commenter ses actions : points faibles et points forts (15min)
20min Tutoriel sur l’utilisation de Inshot (vidéo et pdf). Un récit photo commenté
Activité 4 Poster les récits photos (5min)

Répondre aux publications des autres participants (5min)

10min Plateforme Beekee Un récit photo commenté à publier sur le Beekee.

Des commentaires sur les publications des autres.

3.2 Scénario de soutien à l’apprentissage

Activités Tutorat Outils Comment ?
Phase 1 Toutes les activités Enseignant et les pairs Chat, mail, forum Moodle Questions diverses

Publication de photos si besoin

Phase 2 Toutes les activités Les enseignants Un tableau blanc Disponibilité en direct et face à face
L’activité 2 entière Les autres participants Aucun En face à face à travers des échanges de groupe ou de façon informelle
L’activité 2B Les enseignants Aucun Valider ou non la recette proposée par les binômes

Donner des pistes d’amélioration

Répondre aux questions des apprenants

L’activité 2C Entre les membres du groupe Aucun En face à face à travers le travail commun à faire.
Phase 3 Toutes les activités Enseignant

Les pairs

Chat, mail, forum Moodle Questions diverses

Publication de photos si besoin

Activité 3 Enseignant

Plateforme

Chat, mail, forum Moodle

Tutoriel vidéo et pdf

Aide concernant le montage de la vidéo en répondant aux questions éventuelles ou en renvoyant les élèves vers le tutoriel proposé.
Activité 4 Les pairs Vidéos des autres apprenants Partage des difficultés rencontrées et critiques constructives en commentaire de la vidéo.
Enseignant Vidéo de l’apprenant Feedback audio directement sur la vidéo pour commenter chaque étape.
Commentaires des autres apprenants Réponses aux commentaires sur les difficultés majeures par écrit ou par vidéo si la difficulté nécessite de revoir un geste technique.

3.3 Scénario Médiatique

La formation sera soutenue par plusieurs supports médiatiques.

3.3.1 Les vidéos

Toutes les vidéos présentées lors de cette formation pourront être visionnées au rythme de l’apprenant qui pourra les mettre en pause à n’importe quel moment, mais aussi les regarder autant de fois que nécessaire avant de se lancer dans le quizz ou dans la réalisation des recettes à la maison. Lors de la phase 1 à distance, seul une partie des vidéos sont disponibles au visionnage selon les participants (celles auxquelles ils se sont inscrits). Après la phase en présence, la totalité des recettes est mise à disposition dans la phase 3.

3.3.1.1 La vidéo de présentation

Elle présente les objectifs et le déroulement de la formation. Elle vise à introduire les modalités selon lesquelles la formation se déroule, et permet également d'introduire les enseignants aux participants.

3.3.1.2 Les vidéos recettes
  • Storyboard : vidéo de la pâte sucrée
    Storyboard de la vidéo de la recette de la pâte sucrée pour la formation "C'est (pas) de la tarte".
    Storyboard de la vidéo de la recette de la pâte sucrée pour la formation "C'est (pas) de la tarte". (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)
  • La vidéo de la pâte sucrée
Vidéo pédagogique sur la pâte sucrée
3.3.1.3 Les autres vidéos

Tournées sur le même format que la vidéo de la pâte sucrée, elles présenteront les différentes recettes étudiées lors de cette formation. On trouvera donc, en plus de la vidéo de la pâte sucrée :

  • Une vidéo sur la préparation de la crème d’amandes, de la chantilly et sur le montage de la tarte aux fraises.
  • Une vidéo sur la préparation de la ganache au chocolat et sur le montage de la tarte chocolat/bananes.
  • Une vidéo sur la préparation de la crème pâtissière, du nappage et sur le montage de la tarte aux abricots.
  • Une vidéo sur la préparation du caramel au beurre salé et sur le montage de la tarte aux pommes.

3.3.2 Les documents imprimables

  • Le document de répartition sur les recettes
  • Les fiches recettes

Chaque fiche recette sera disponible au format PDF pour pouvoir être imprimée. Voici par exemple la fiche technique de la ganache au chocolat et du montage de la tarte chocolat-banane.

Exemple de fiche recette : Ganache au chocolat

3.3.3 Les outils utilisés

  • Moodle
  • Beeckee
  • InShot

4 Revue de littérature

4.1 Les objectifs d’apprentissage

Pour définir nos objectifs d’apprentissage, nous nous sommes inspirés de la taxonomie de Bloom (1056) qui consiste à organiser les niveaux des activités de manière progressifs (mémoriser, comprendre, appliquer, analyser, évaluer, créer), mais aussi de celle de Berthiaume et Daele (2013) qui concerne plus spécifiquement les apprentissages psychomoteurs (perception, reproduction, perfectionnement). En effet, les gestes techniques à utiliser en pâtisserie correspondent à ce type d’apprentissage. Nous avons donc essayé d’avoir des objectifs progressifs de niveau de plus en plus complexe en suivant la taxonomie de Bloom. Lors de la première demi-journée de travail, les objectifs se limitent plutôt à mémoriser, comprendre et appliquer puis arrivent l’analyse et l’évaluation. La création, objectif le plus complexe selon cette taxonomie, n’arrive qu’à l’étape 2 en binôme et qu’à l’étape 3 en individuel. Cette progression se retrouve aussi dans la taxonomie de Berthiaume et Daele (2013), l’étape 1 consiste surtout à percevoir ce qu’il va falloir faire. L’étape 2 est une étape de reproduction des gestes appris à l’étape 1 (elle est en plus appuyée par un binôme et par les enseignants) afin de produire une nouvelle recette. Puis, l’étape 3 est une étape de perfectionnement d’une recette (nouvelle ou non) où l’apprenant doit organiser sa production selon une recette qu’il a lui-même créée à partir des compétences accumulées durant les séances précédentes.

4.2 Les théories de l’apprentissage

  • Le modèle transmissif: Dans la phase 1 de la formation, les participants sont amenés à prendre connaissances de recettes à travers la vidéo et de la documentation écrite concernant le matériel et les règles d'hygiène. Ce mode d’enseignement revient principalement du courant transmissif; ils écoutent, regardent et tentent de retenir les informations données. Afin de pallier les limites que sont la passivité et l’engagement restreint, les participants sont invités à répondre à un court quiz sur le matériel, ainsi qu’à poser leurs éventuelles questions sur Beekee et à répondre à celles de leurs collègues. Ils seront aussi amenés à remplir un livret numérique par une publication de la perception de l’activité vécue.
  • Le modèle (socio-)constructiviste: Si la phase 3 à distance évoque un aspect du courant constructiviste par la méthode proposée au étudiants (créer par soi-même à partir de ressources, noter ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, évoluer à l’aide de ses expériences passées) (Piaget, 1964), la phase 2 en présence met en avant le courant socio-constructiviste en raison de la modalité choisie; les apprenants confrontent leur représentation du savoir vu à l’étape 1 avec celle de leur binôme, et à partir de ces discussions naissent une nouvelle représentation du savoir acquis.

4.3 La collaboration

La formation que nous avons conçue est de type collectif (les participants effectuent un même travail de manière générale), avec des phases coopératives (travail partagé) et collaboratives (travail ensemble). En effet, durant la phase 1, chaque participant publiera chez lui un livret qui sera ensuite visible par le reste de la classe à travers une plateforme de type Beekee, tandis que la phase 2 les place dans une situation de soutien et tutorat par pairs, car le contenu de ce qu’ils ont étudié n’est pas entièrement le même. Cette modalité crée des interactions entre les apprenants, qui sont bénéfiques pour plusieurs raisons: une meilleure confiance en soi, une cohésion de la classe et un apprentissage profond (Johnson et Johnson, 1989).

Du point de vue socio-culturel, l’apprentissage collaboratif est un processus mutuel durant lequel les participants s’approprient le savoir de l’un et l’autre. Ce concept est illustré lorsqu’une paire de binômes travaille sur une recette ensemble; si l’un des apprenants effectue une étape, et son binôme prend le relais sur la suivante, il intègre en même temps ce que son collègue a fait afin de pouvoir continuer la recette. De la même manière, un participant ayant appris une recette que son binôme n’a pas apprise amènera ce dernier à acquérir ce savoir au fur et à mesure de la réalisation car il se trouvera dans sa zone proximale de développement (induite par un binôme aux connaissances plus avancées). (Dillenbourg, 1995).

4.4 La vidéo

4.4.1 Création d’une vidéo pédagogique (La pâte sucrée)

Afin de produire une vidéo pédagogique efficace, Awad, Brouillette, Cormier et Turcotte (2017) suggèrent qu’il y a trois facteurs à prendre en compte: la charge cognitive, la motivation des étudiants et l’encouragement d’un apprentissage actif. Dans la réalisation d’une vidéo pédagogique, il existe donc plusieurs pratiques qui permettent la promotion de ces trois aspects. Celles-ci sont basées sur des principes énoncés par Clark et Mayer (2008) pour une meilleure expérience d’apprentissage et intègrent par exemple:

  • La segmentation: Diviser un contenu d’apprentissage en plusieurs morceaux permet de les décomposer en étapes plus simples à intégrer. Dans le cas de la vidéo, nous avons choisi de décomposer une recette complète en parties logiques: la pâte, la garniture, le montage (si nécessaire). Le contenu d'une vidéo est lui-même divisé en segments chronologiques afin que structure claire soit visible. Ainsi, la vidéo de la pâte sucrée est découpée: introduction, ingrédients, gestes à effectuer. En outre, Awad, Brouillette, Cormier et Turcotte (2017) soulignent qu’une durée idéale pour une vidéo est d’environ 5 minutes; nous avons donc essayé de respecter cette préconisation.
  • La personnalisation: Un style conversationnel est à privilégier plutôt qu’un style formel. En outre, les agents d’apprentissage apparaissent à l’écran. Dans la vidéo que nous avons présentée, nous avons ainsi montré les narrateurs à l’écran sur de courtes séquences, et choisi de parler de manière détendue et relativement casuelle afin de faciliter la compréhension. Guo, Kim et Rubin (2014) suggèrent qu’un mouvement continu à l’écran augmente le sentiment d'engagement avec l’apprenant. Dans une optique similaire, Boucheix, Gauthier, Fontaine et Jaffeux (2018) proposent d’utiliser des angles variés. C’est pourquoi nous nous sommes efforcés d’être dynamiques dans notre communication non-verbale (mouvement du corps, attitude), et avons également pris plusieurs séquences d’après différents angles pertinents à notre contenu.
  • La modalité et la redondance: Ce principe stipule que l’audio est préférable à du texte lors de l’explication d’un concept complexe. La redondance signifie que les deux ne devraient pas être utilisés en même temps. Dans notre cas, nous avons une narration audio de Marie lorsqu’elle effectue les gestes précis de la recette.
  • La signalisation: Les étudiants apprennent mieux lorsque l’information est mise en valeur. Notre vidéo affiche à l’écran les points importants mentionnés à l’oral. Ils sont positionnés de manière à accompagner le visuel. Ainsi, l’information et les éléments de signalisation sont visuellement liés.

4.4.2 L’utilisation de la vidéo

4.4.2.1 La vidéo comme “modèle expert”

L’utilisation d’une vidéo “modèle” permet aux étudiants d’analyser et d’apprendre les gestes techniques effectués. Le fait de poster les vidéos en amont permet aux étudiants de prendre le temps nécessaire pour regarder et re-regarder les techniques qui leur paraissent importantes et de mieux les assimiler (Epstein & al., 2020). Ce type de vidéo permet de s’adapter au rythme de l’apprenant. C’est pour cette raison que les vidéos recettes ainsi que la vidéo “théorique” seront disponibles sur la plateforme (ici Moodle) et pourront être arrêtées à tout moment par l’apprenant.

4.4.2.2 La vidéo crée par les apprenants - Avantages et limites
  • Autoévaluation

Plusieurs études montrent des avantages à permettre aux étudiants de visualiser les gestes techniques (ici ceux appris précédemment).On trouve notamment, une amélioration de la communication, des compétences techniques, de la confiance, de la conscience de soi mais aussi de la satisfaction de l’apprenant (Epstein & al., 2020). Il est aussi montré que les élèves présentant des difficultés importantes pour réaliser une tâche tiraient un bénéfice important lors d’un visionnage de sa performance comparée à celle d’un expert (Epstein & al., 2020). Dans le cadre de cette formation, les apprenants devront donc se filmer (ou prendre des photos successives) puis commenter leur performance. Cela les encourage à observer les gestes techniques effectués et permet une amélioration de la performance en revenant sur leur activité de manière rétrospective

  • Feedback

Le type de feedback de l’enseignant

L’utilisation de la vidéo comme moyen d’évaluation par l’enseignant est fréquente. Il apporte de nombreux avantages dans les formations à distance, notamment dans le soutien et le suivi des apprenants. Pour faire un retour sur un travail effectué, l’enseignant visionne les vidéos réalisées par les apprenants, puis il les commente. Il a alors deux choix : un commentaire sous forme de texte et d’annotations écrites ou un commentaire audio. Le feedback est nécessaire car plusieurs études ont montré une amélioration de la performance avec feedback ou sans feedback (Epstein & al., 2020). Nous avons, ici, fait le choix d’un commentaire audio, directement sur la vidéo des apprenants. En effet, cette façon d’apporter un feedback augmente la sensation d’une présence sociale et personnalisée, ce qui améliore les relations entre enseignants et apprenants (Epstein & al., 2020)

Le feedback par les pairs

Plusieurs études ont été menées pour comparer l’utilité du feedback par l’enseignant et celui par les pairs à partir d’une vidéo réalisée par l’apprenant. Il apparaît qu’il n’y a pas de différence significative entre les feedbacks de l'un ou l'autre. Le feedback par les pairs semble tout de même intéressant car il permettrait aux étudiants qui ont reçu ce type de feedback de mieux reconnaître les actions pour lesquelles ils doivent s'améliorer. Cela permet aussi d’augmenter la collaboration (Epstein & al., 2020). Les feedbacks par les pairs permettent aux apprenants de se mettre à la place d’autres personnes à leur niveau. Dans le cadre de cette formation, les participants sont donc encouragés à partager leurs difficultés et à commenter les vidéos postées par les autres apprenants.

  • Les limites

Cette utilisation de la vidéo présente certaines limites notamment des difficultés techniques ou des problèmes d'éthique. Les difficultés techniques recensées dans la littérature concernent notamment la qualité de la vidéo enregistrée (résolution faible), le téléversement et le téléchargement de vidéos limité (par une connexion par exemple) ou encore des limitations de puissance de l’ordinateur pour le traitement de la vidéo. Les problèmes d’éthique concernent plutôt le droit à l’image et le consentement à être filmé. Ces problèmes sont peu étudiés et souvent réglés par la signature d’un document de consentement avant la formation (Epstein & al., 2020). C’est pour répondre à certaines difficultés techniques qu’il a été décidé d’utiliser “Inshot” (application intuitive disponible sur smartphone) et de fournir des tutoriels simples aux étudiants.

5 Bibliographie

  • Awad, E., Brouillette, Y., Cormier, C., & Turcotte, V. (2017). Planifier, réaliser et diffuser des vidéos éducatives: lignes directrices et suggestions à l’intention des enseignants.
  • Berthiaume, D. & Daele, A. (2013). Comment clarifier les apprentissages visés par un enseignement ? In D. Berthiaume & N. Rege Colet (Eds.), La pédagogie de l'enseignement supérieur : repères théoriques et applications pratiques, Vol. 1, 55-71. Berne : Peter Lang.
  • CEFES (Centre d'études et de formation en enseignement supérieur) de l’Université de Montréal. Guide d’élaboration d’un plan de cours (section « Cibles d’apprentissage – Formation par objectifs »). Consulté à l’adresse http://www.cefes.umontreal.ca/ressources/guides/Plan_cours/FPO.html  
  • Clark, R. C., & Mayer, R. E. (2008). Learning by viewing versus learning by doing: Evidence‐based guidelines for principled learning environments. Performance Improvement, 47(9), 5-13.
  • Dillenbourg, P., Baker, M., Blaye, A., & O'malley, C. (1996). The evolution of research on collaborative learning In H. Spada and P. Reimann (Eds) Learning in Humans and Machines. Elsevier, 1(1), 58-94.
  • Recommandations en création de vidéos pédagogiques
  • Epstein I.,  Baljko M., Thumlert K., Kelly E., Smith J., Su Y., Zaki-Azat J., May N. (2020) ""A Video of Myself Helps Me Learn": A Scoping Review of the Evidence of Video-Making for Situated Learning," International Journal for the Scholarship of Teaching and Learning: Vol. 14: No. 1, Article 9. Available at: https://doi.org/10.20429/ijsotl.2020.140109
  • Fiorella, L., & Mayer, R. E. (Décembre de 2018). What works and doesn't work with instructional video. Computers in Human Behavior, 89, 465-470.
  • Université de Genève, Pôle de soutien à l’enseignement et l’apprentissage. Taxonomies d’objectifs d’apprentissage et exemples de verbes d’action. https://www.unige.ch/dife/files/3514/5372/9196/Taxonomies-verbes-action_SEA-2015.pdf
  • Icône de la tarte utilisée pour le logo: https://fr.freepik.com/