Apprendre le français par et pour la cuisine

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Logo.jpg

Cette page a été créée dans le cadre du cours ADID 1 (Apprentissage DIgital et formation à Distance) avec l'objectif de développer un dispositif dans un format de classe inversée, offrant des moments d'apprentissage à distance et en présentiel.

Auteurs du projet: Christelle Melchiorre-Braz, Jennifer Pacheco, Claire Dupont et Kelly Weibel

1 Présentation générale

1.1 Le public cible

Cette séquence de formation est destinée à des étudiants inscrits au programme « Arts culinaires » d'une école d'enseignement supérieur en Hôtellerie Restauration provenant de pays non francophones et ayant un niveau de français A2 (c'est un critère d'admission dans l'école). Le niveau A2 constitue donc un pré-requis pour le cours.

Voici comment le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les langues) définit ce niveau : L'apprenant « utilise les formes quotidiennes de politesse et d'adresse ; accueille quelqu'un, lui demande de ses nouvelles et réagit à la réponse ; mène à bien un échange très court ; répond à des questions sur ce qu'il fait professionnellement et pour ses loisirs et en pose de semblables ; invite et répond à une invitation ; discute de ce qu'il veut faire, où, et fait les arrangements nécessaires ; fait une proposition et en accepte une. Au niveau A2, on trouvera également les descripteurs relatifs aux sorties et aux déplacements, version simplifiée de l'ensemble des spécifications transactionnelles du Niveau seuil pour adultes vivant à l'étranger telles que : mener à bien un échange simple dans un magasin, un bureau de poste ou une banque ; se renseigner sur un voyage ; utiliser les transports en commun : bus, trains et taxis ; demander des informations de base ; demander son chemin et l'indiquer ; acheter des billets ; fournir les produits et les services nécessaires au quotidien et les demander ».

1.2 Contexte

Les cours de Français Langue Étrangère, que nous désignerons dans le reste de ce document par leur acronyme FLE, interviennent avant les semaines d’apprentissage pratiques en cuisine. La séquence que nous avons conçue intervient au cours du premier mois de formation dans le cursus scolaire de l’école de cuisine. Aussi les élèves se connaissent déjà et ont crée des liens entre eux et avec leurs enseignants, notamment au cours de la semaine d'intégration.

1.3 Objectifs pédagogiques

L'objectif de cette séquence de FLE est double. Il s'agit d'une part d'acquérir des connaissances linguistiques préalables sur les contenus qui seront travaillés lors des apprentissages en cuisine. De cette façon, les étudiants se sentiront plus à l'aise, plus confiants et pourront concentrer leur attention sur les techniques travaillées dans les apprentissage. L'objectif est de réduire la charge cognitive des étudiants.

D'autre part, notre séquence apporte du contenu culturel, très important dans l'apprentissage du FLE : l'histoire de chaque plat, des anecdotes, etc.

1.4 Approche pédagogique

Nous adoptons une approche communicative selon selon les recommandations des didacticiens des langues, relayées par le CAVILAM (Centre d’approches vivantes des langues et des médias / Mooc Enseigner le français langue étrangère aujourd'hui Parcours découverte). Cette approche consiste à prendre en compte la situation de communication : L’enseignant introduit la grammaire et le lexique en fonction des besoins et des objectifs d’une situation de communication et non dans le but de faire apprendre des règles grammaticales par cœur ou de réciter des listes de mots.

Nous nous basons aussi sur une approche actionnelle qui considère l’apprenant comme un acteur social, c'est-à-dire une personne qui va agir dans la réalité – dans notre cas « professionnelle ». Cette approche met l’accent sur la notion de tâche pour laquelle l’apprenant doit mobiliser des compétences qui lui permettent d’agir. Il est donc nécessairement enseigné en contexte, en fonction des besoins de communication et des objectifs fixés par l’enseignant.

Dans notre proposition, l'enseignant demande au final aux étudiants de lire une recette, la comprendre et la retranscrire en donnant des instructions à un collègue pour qu'il la réalise. Les activités d’enseignement-apprentissage sont donc contextualisées (la cuisine), finalisées (réaliser une recette en binôme) et complexes (mobilisation de différents savoirs, savoir-faire, savoir-être).

2 Environnement spatio-temporel

2.1 Accès

L'accès aux activités proposées dépend de l'inscription administrative formelle aux cours du programme en Arts culinaires.

2.2 Lieux

Les cours auront lieu à distance dans un premier temps, puis en présentiel dans l’école d’art culinaire dans un second temps.

2.3 Durée

Notre séquence de formation se décompose en 2 temps :

  • Le 1er temps, à distance, comprend 3 activités d'une durée totale estimée à 1h.
  • Le 2d temps, en présentiel, se décompose en 4 activités, dont deux en groupe, une individuelle et l'autre pratique.

La durée de chaque activité varie entre 15 minutes et 1 heure. La durée totale de ce cours en présentiel est de 2h. La pause-déjeuner de 1h qui suit le cours fait partie de la séquence, comme les étudiants sont tenus de déjeuner ensemble.

2.4 Rythme

Les étudiants disposent d’une semaine pour réaliser les activités à distance, puis la semaine suivant ils se retrouvent en présentiel pour le cours avec leur enseignant.

3 Synopsis du scénario pédagogique

Synopsis du scénario pédagogique

4 Storyboard des vidéos

4.1 la vidéo 1 : à distance

Capture d’écran (56).png

lien vers la vidéo pédagogique à distance

4.2 la vidéo 2 : en présentiel

Storyboard vidéo2
Storyboard vidéo2

lien vers la vidéo des ingrédients et des ustensiles

5 Détail du Scénario d’Apprentissage

5.1 Scénario d'apprentissage à distance

Capture d’écran (74).png

5.2 Scénario d'apprentissage en présentiel

Capture d’écran (76).png

6 Détail du Scénario Médiatique

6.1 Scénario Médiatique à distance

Capture d’écran (72).png

6.2 Scénario Médiatique en présentiel

Scénario médiatique en présentiel.jpg

7 Détail du Scénario de soutien

Screen Shot 2020-01-30 at 17.22.44.png

Screen Shot 2020-01-30 at 17.22.31.png

8 Bibliographie

  • Henri, F., & Lundgren-Cayrol, K. (2001). Apprentissage collaboratif à distance : pour comprendre et concevoir les environnements d'apprentissage virtuels,
  • Cosnefroy, L. (2010). L'apprentissage autorégulé : perspectives en formation d'adultes. Savoirs, 23(2), 9-50. doi:10.3917/savo.023.0009.
  • Quintin, Jean-Jacques. (2003). Design pédagogique d’un environnement de formation à distance. Lidil. 10.4000/lidil.1603.
  • CAVILAM (Centre d’approches vivantes des langues et des médias / Mooc Enseigner le français langue étrangère aujourd'hui Parcours découverte
  • Delvolvé, N. (2019). Métacognition et réussite des élèves. Disponible sur : http://www.cahiers-pedagogiques.com/Metacognition-et-reussite-des-eleves
  • Paquette, G. (2002). Modélisation des connaissances et des compétences. Un langage graphique pour concevoir et pour apprendre. Résumé de l’ouvrage par Beghin, M. disponible sur : http://www.ingegraph.com/editables/fr/doc/MODELISATION_des_CONNAISSANCES.pdf