Apprentissage par découverte

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Bases psychopédagogiques des technologies éducatives
Module: Introduction aux théories, modèles et méthodes pédagogiques
◀▬▬▶
brouillon intermédiaire
2016/10/24 ⚒⚒ 2016/10/24
Sous-pages et productions:


Produire/discuter

Utilisez l'un de ces boutons pour commencer une production.

Etat:libre




Etat:libre

Dépôt final

Déposez votre travail en créant une page à son nom ci-dessous

 



  • Production 1
Non disponible
  • Production 2
Non disponible

N=13:

Chargement...
Chargement...


1 Introduction

L'apprentissage par découverte est une méthode inductive à travers laquelle l'élève, guidé par un enseignant ou un formateur, peut arriver à identifier et découvrir les concepts et les éléments clés intrinsèques d'un thème ou objectif curriculaire et à comprendre et/ou établir des relations entre eux, toujours suivant son propre parcours d'apprentissage. Il s'oppose donc à l'apprentissage mnémonique où les unités d'apprentissage et leurs contenus sont souvent détachés l'une de l'autre. Il est souvent associé aux approches constructivistes de l'apprentissage. Pour Bruner, chaque élève si proprement guidé, peut découvrir la structure d'une discipline et l'apprendre.

L'apprentissage par découverte est une forme radicale de constructivisme pédagogique.

Exemple (tiré d'un travail d'étudiant TECFA) : Dans les classes des collèges de Zürich les enseignants préparaient de cours, appelés Labo, basés sur la Découverte Guidée. Chaque élève, pour atteindre les buts d' une unité d'apprentissage, p.ex. "les facteurs qui influencent le climat", avait plusieurs types de matériels à sa disposition cartes, statistiques, livre, matériels structurés par l'enseignant, l'enseignant même( avec un rôle de tutorat), les collègues (apprenants). Par découverte , l'élève devait donc comprendre par exemple que la mer réchauffe l'air ou que les montagnes la refroidissent et finalement avec très peu de données arriver à déterminer le climat d'une région géographique et enfin de n'importe quelle région au monde.

Lectures

2 Utilisation de micromondes

Un micromonde est un type de document computationnel visant à intégrer les idées importantes sous une forme que les élèves peuvent facilement explorer. Les meilleurs micromondes possèdent un jeu d'opérations faciles à comprendre que les élèves peuvent utiliser pour s'engager dans des tâches de valorisantes, et en faisant, amène à la compréhension des principes sous-jacents puissants. Vous pourriez arriver à comprendre l'écologie, par exemple, par la création de vos propres petites créatures qui rivalisent avec et dépendent les uns des autres. "(DiSessa, 2000, p.47)

«Discovery learning is a highly demanding way of learning, because first, it involves transformative processes that are cognitively demanding and second, because it requires substantial efforts of learners in regulating their own learning process.» (de Jong & van Joolingen, 1998, voir apprentissage par découverte guidée)

3 Liens

4 Bibliographie

Lectures

  1. Gurtner, J.-L. (1996). L'apport de Piaget aux technologies éducatives. in A. Chabchoub (ed.) Actes du colloque international Jean Piaget (pp 117 -124), Tunis, 19-20 Avril 1996. http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/staf11/textes/Gurtner.pdf
  2. Mendelsohn, P. (1991) Logo: qu'est-ce qui se développe ? in J-L Gurtner et J. Retschitzki (eds.) Logo et Apprentissages (pp 50 - 60). Neuchâtel: Delachaux et Niestlé. http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/staf11/textes/Mendelsohn.pdf

Pour aller plus loin

  • DiSessa, A. A. (2000). Changing minds: Computers, learning, and literacy. Cambridge, MA: MIT Press.
  • Rieber, L. P. (1996) Microworlds, in Jonassen, David, H. (ed.) Handbook of research on educational communications and technology. Handbook of Research for Educational Communications and Technology. Second edition. Simon and Schuster, 583-603 ISBN 0-02-864663-0
  • Tamir,P . (1996) Discovery Leanrning and teaching, in E. de Corte et F.E. Weinert (Eds) International encyclopedia of Developmental and Instructional pasychology (pp. 355-361): elsevier, Oxford UK.