Types d'évaluation

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 L'Évaluation

De manière générale, la démarche d'évaluation vise à quantifier une performance de nature complexe qui peut être a priori difficilement mesurable. Selon l'objet ciblé, la démarche d'évaluation fait appel à des méthodes ou des outils très variés en fonction de leurs présupposés théoriques - et politiques - de leurs buts, de leurs techniques. Toute démarche d'évaluation relève des activités de contrôle. Pour bien faire, elle suppose une conduite et une mise en œuvre particulières. Elle doit être :

  • indépendante à la fois de l'objet évalué et des acteurs qui en assurent la gestion opérationnelle afin de ne pas être à la juge et partie.
  • d'un niveau conceptuel élevé, c'est-à-dire être capable d'une appréhension globale de l'entité évaluée (pour envisager l'entité en elle-même, mais également dans ses rapports avec son environnement spacio-temporel, avec ses finalités et avec ses bénéficiaires potentiels ou présumés).
  • être capable d'inciter les acteurs à pratiquer l'auto-évaluation. L'évaluation implique la plupart du temps l'intervention d'opérateurs extérieurs dotés d'une expertise suffisante.

Le terme évaluation s'entend différemment selon la finalité poursuivie. En effet, elle peut avoir un sens d’évaluation de la valeur ou de certification. Lʼévaluation désigne le processus d'évaluation des compétences visant à mesurer le niveau d'apprentissage des apprenants par exemple à partir d'un référentiel extérieur. L'évaluation peut être plus ou moins participative (auto-évaluation d'une personne, d'un groupe ou d'une autre entité) et comporter éventuellement une vocation pédagogique et/ou d'amélioration continue.

Dans le domaine pédagogique, la docimologie est la discipline scientifique d'étude du déroulement des évaluations en pédagogie, notamment à la façon dont sont attribuées les notes par les correcteurs des examens scolaires. Les "bonnes pratiques" pointent les facteurs-clés suivants :

  • L'usage d'un référentiel solide et pertinent
  • L’usage d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs appropriés (mesure objective, niveau, objectif à atteindre)

2 Différents types d'évaluation

Le tableau ci-dessous présente une typologie de l’évaluation :

Quelle Evaluation ? Quand ? Pourquoi ? Comment ? Exemples !
Diagnostique En début de formation (séquence) Permet de situer les pré-requis des apprenants tant sur le plan des connaissances que des savoir-faire. Permet de proposer une remédiation adaptée aux manques Cahier d’évaluation des modules. Exercice construit à partir des indicateurs d’évaluation du niveau précédent, supposé acquis
Formative Se situe en fin de période d’apprentissage Permet de repérer les acquis et les difficultés résiduelles. Informe l’apprenant et le professeur du niveau de maîtrise atteint. Implique que l’on propose une remédiation. Est liée à la pédagogie de la réussite Interrogation orale ou écrite de courte durée, en fin de séance ou de séquence. Exercices d’applications
Sommative Se situe en fin de période de formation. Revêt un caractère de bilan. Permet de vérifier si l’apprenant a atteint les objectifs fixés. Permet à l’apprenant de se positionner par rapport à lui même, à la classe, à une orientation. Pour l’institution Interrogation orale ou écrite de courte durée, en fin de séance ou de séquence. Exercices d’applications
Certificative Lors de l’épreuve d’examen. (évaluation sous la forme ponctuelle) Pour vérifier si l’apprenant satisfait aux exigences fixées par le référentiel. Est élaborée en conformité avec la réglementation de l’examen (sur le fond, la forme, la durée...)
Certificative Lors des situations d’évaluation du contrôle en cours de formation Pour vérifier si l’apprenant a acquis les compétences attendues. Les situations sont élaborées en conformité avec la réglementation d’examen.

3 Articulation de l'évaluation formative et l'évaluation certificative

L'articulation de ces deux types d'évaluations est de plus en plus présente dans les institutions de formation, même s'il faut souligner que toute évaluation certificative a un objectif formatif parce qu'elle permet à l'apprenant de se remettre en question, de s'interroger sur les raisons de son échec, de revoir sa méthode d'apprentissage, et d'adopter une démarche lui permettant de s'améliorer dans le but de réussir.

L'évaluation formative peut être greffé à l'évaluation certificative, et on a un double avantage d'une part l'évaluation formative a l'avantage d'accompagner l'apprenant durant toute la formation, de faire intervenir différentes modalités de régulation, et d'impliquer l'apprenant dans le processus de formation, lui rendre acteur à part entier du développement de ses compétences. Cette responsabilisation de l'apprenant est la logique dans s'inscrit plusieurs programme de formation, l'enseignant ne se limite pas dorénavant à son rôle traditionnel qui consiste juste à transmettre des connaissances. Il est celui qui fait comprendre, en ayant conscience que faire découvrir par le biais des interactions est la méthode d'apprentissage à privilégier.

3.1 La conciliation entre les deux types d'évaluations peut être mise en oeuvre sous différentes formes:

  • En intégrant les évaluations formatives durant la formation à la fin de chaque de chapitre ou thème traité, l'enseignant procéder à des régulations c'est-à-dire rendre un premier feedback cette forme prépare l'apprenant à la certification finale. Il a l'opportunité de prendre conscience des limites de son travail, et de se mieux préparer pour l'évaluation certificative.
  • La seconde alternative c'est recourir au porte portfolio, nous ferons référence à la définition de Goupil (1998) selon lequel il s'agit "d'un porte document dans lequel un apprenant rassemble, sur un temps donné, un ensemble de travaux scolaires se rapprochant à une ou plusieurs disciplines mais aussi des rapports d'évaluations faits par les enseignants, par des pairs ainsi que des auto-evaluation personnelles". L'avantage du portfolio c'est qu'il est utile parallèlement au formateur dans la mesure où il crée un cadre de dialogue entre formateur et apprenant. L'apprenant fait part de ses limites et les obstacles qu'ils rencontrent, et le formateur utilise ces informations en vue d'une régulation et/ou d'une amélioration de sa méthode d'apprentissage, il essaie de l'adapter aux besoins de l'apprenant. Ce porte document est formatif parce qu'il sert de banque de données permettant à l'apprenant d'avoir des informations sur les compétences acquises ou non acquises , et de rechercher des pistes de solutions et de les explorer en vue d'améliorer ses méthodes d'apprentissage. L'évaluation certificative est l'étape finale qui permet de faire le bilan des réalisations intermédiaires. Il favorise une co-évaluation entre formateur et apprenant ou entre paires. Le portfolio est un l'outil qui assure l'articulation de ces deux types d'évaluation en responsabilisant formateur et apprenant.

4 Bibliographies

  • L. Paquay, G. Carlier, L. Collès & A.M. Huynen ; "L'évaluation des compétences chez l'apprenant. Pratiques, méthodes et fondements. Actes du colloque du 22 novembre 2000"- p. 85-95
  • René Amigues et Marie-Thérèse Zerbato-Poudou "Les pratiques scolaires d'apprentissage et d'évaluation" Paris, Dunod, 1996.
  • Allal, L. (1988 a) Pour une formation transdisciplinaire à l’évaluation formative, in Gather Thurler, M. et Perrenoud, Ph. (dir.) Savoir évaluer pour mieux enseigner. Quelle formation des maîtres ?, Genève, Service de la recherche sociologique, Cahier n° 26, pp. 39-56.

--Aurore DUPAYS (discussion) 29 janvier 2015 à 11:48 (CET)