Stitch Era - traitement de photos

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est en construction: un auteur est en train de le modifier.

En principe, le ou les auteurs en question devraient bientôt présenter une meilleure version.



1 Introduction

Cette page consiste en une série d'étapes tutorielles pour le logiciel de broderie machine Stitch Era. Son but est d'expliquer comment utiliser et traiter numériquement des photos afin de les intégrer à une broderie.

La numérisation d'une image est un procédé difficile : la quantité de détails que peut contenir une photo (ou une image complexe) rend l'opération délicate. C'est pourquoi commencer par numériser un portrait est un peu plus facile que numériser un paysage, où les traits significatifs sont moins évidents.


2 Réduire la taille de l'image

Avant d'importer l'image sous Stitch Era, réduisez sa taille dans des proportions raisonnables (ex. : 1000 px de largeur) avec un outil d'édition. Lors de l'importation, Stitch Era échelonne l'image selon la règle suivante : 100px = 1 cm. A moins de disposer d'une machine acceptant les gabarit de très grande taille, il est donc nécessaire de prendre ce paramètre en compte dès le départ.

Après avoir importé l'image sur Stitch Era (via ARTWORK -> Open Image), vous pouvez redimensionner celle-ci en la sélectionnant tout d'abord puis en tirant sur l'un des coins comme montré sur l'image ci-dessous : cette manipulation permet d'agrandir ou de rétrécir l'image.

Réduire la taille.jpg

Il est aussi possible de mettre directement les dimensions que vous désirez pour votre image. Cela se fait comme suit : sélectionnez l'image, puis cliquez sur l'onglet IMAGE qui apparaît dans la barre de menu supérieure. Dans les paramètres de l'image, choisissez l'option "taille" (size) et entrez en millimètres les dimensions désirées. Ces paramètres sont visibles dans la capture d'écran ci-dessus.

3 Réduire les couleurs et supprimer les zones de petite taille

3.1 Réduction de couleurs

Cette étape est importante avant de passer à la vectorisation de l'image et à la broderie : elle permet de mieux caractériser les zones de l'image qui seront attribuées à une couleur de fil donnée. Le nombre de couleur réels d'une photo est en effet beaucoup trop élevé pour être traité efficacement.

Avant de commencer, nous suggérons de faire ressortir les couleurs : augmentez un peu la saturation et le contraste. Cette opération (facultative) facilitera la distinction entre certaines fonctionnalités. Pour ce faire, sélectionnez l'image dans l'espace de travail, puis cliquez sur l'onglet IMAGE.

Améliorer couleur.png

Nous pouvons maintenant passer à la réduction des couleurs. Pour ce faire , vous devez sélectionner l'image, puis ouvrir l'onglet LAYOUT. Comme vous pouvez le voir dans la première capture d'écran (ci-dessus), à droite il y a un outil de réduction de couleur. Ouvrez-le maintenant. Nous allons essayer de réduire les couleurs sans perdre les caractéristiques importantes de l'image. Si nous voulons par exemple garder la chemise bleue comme ci-dessous, nous devons garder 20 couleurs.

3.2 Filtrage ou suppression de petite zone

Par la suite, vous devez enlever/supprimer les très petites zones. Dans la même fenêtre de réduction de couleur, à gauche, vous pouvez appliquer un filtre sur les petites zones de votre image. Par exemple comme la capture d'écran (ci-dessous) montre qu'un filtre de petites zones de 20 a pris une trop grande partie des traits du visage (par exemple, la barbe) 10 est probablement un bon compromis. Les lunettes ont presque disparu, mais il n'y a pas grand-chose que nous puissions faire à ce sujet. Le cas échéant, ce type d'élément peut facilement être redessiné par la suite. Réduire les zones de petite taille permet de réduire drastiquement la quantité de vecteurs qu'il faudra manipuler par la suite.

Filtrage image.png

N'oubliez pas d'enregistrer le fichier, puis enregistrez le fichier en tant que nouvelle copie.

4 Vectoriser

La vectorisation peut se résumer en trois points permettant de :

  1. réduire les couleurs et supprimer les trous
  2. fusionner les couleurs
  3. vectoriser selon trois paramètres

4.1 Fusionner les couleurs

Dans cette étape, vous devez à nouveau réduire les couleurs et supprimer les petites zones. Cependant, au lieu de laisser la machine réduire les couleurs, nous allons les fusionner. Pour ce faire, cliquez sur l'image et ouvrez l'onglet IMAGE. Dans la barre d'outils supérieure, cliquez à droite sur le bouton Convertir en vecteur : cela ouvre une fenêtre dédiée à la vectorisation. Cliquez sur le bouton Filtrer. Dans la capture d'écran (ci-dessous) nous avons essayé de réduire les 20 couleurs de la palette. Comme il n'y a pas d'annulation dans cet outil, plusieurs tentatives seront sans doute nécessaires.

  • Réglez la réduction à 256 couleurs (nous en avons seulement 20, mais l'outil ne permet pas de définir 20).
  • Définissez la couleur transparente sur "rien" (nothing).

Cliquez sur l'icône Filtre pour voir le résultat "nettoyé".

Vectoriser image.png

Ensuite, vous devez combiner autant de couleurs que possible. Pour ce faire, CTRL-cliquez sur au moins deux couleurs, puis cliquez sur le bouton Combine. Dans l'exemple de l'image ci-dessous, nous avons combiné :

  • toutes les couleurs rouges et brunes
  • tous les gris foncés
  • tous les gris moyens
  • tous les gris clairs
  • tous les beiges
  • etc.

Le résultat affiche un total de 9 couleurs que nous avons choisi et des zones uniformes beaucoup plus grandes. Comme vous le verrez plus loin, nous avons finalement, après une première tentative de vectorisation, décidé d'adopter une solution à huit couleurs. La réduction du nombre de couleurs doit en effet être agressive pour aboutir à une quantité de vecteurs acceptable.

Combinaison couleurs.png

4.2 Vectoriser

Il y a trois paramètres à définir pour établir la vectorisation. Selon le manuel (page 3-13):

  • Max Error (Erreur maximum) : définit le degré de courbure que la trace aura. Il augmente ou réduit la précision que la courbe vectorielle aura par rapport à l'image bitmap d'origine. Diminuer (réduire) est préférable car l'objet vectoriel généré sera plus simple, mais dans certains cas, l'information peut être perdue. Dans notre cas, nous avons augmenté le paramètre.
  • Sharpness (netteté) : des valeurs plus élevées diminueront le nombre de nœuds des objets vectoriels créés. Il est plus facile de travailler avec un nombre de nœuds réduit, mais cela peut trop déformer l'image.

Les commandes de Max error et de sharpness définissent le degré de courbure que le vecteur aura. Des valeurs élevées de ces paramètres donnent des contours arrondis. Si ces éléments ont de petites valeurs, la trace des figures vectorielles s'ajustera aux contours de l'image bitmap.

  • Min area (La zone minimum) : élimine les petites surfaces, en fonction de la valeur spécifiée dans la commande de glissement. Il est utile d'exclure les plus petits éléments de la vectorisation, tout comme dans les étapes antérieures. La différence ici est que ces zones resteront vides.

Essayez d'abord les valeurs par défaut puis cliquez sur vectoriser. Ce processus dit "de traçage" prend un certain temps (et même très longtemps si les couleurs et les trous n'ont pas été réduits comme expliqué plus haut). Une fois terminé, un onglet "vecteur" s'ouvre pour afficher le résultat.

La capture d'écran suivante montre un résultat avec Max error = 150, Sharpness = 10 et Min Area = 100. Le résultat a plus de 25 000 nœuds, ce qui est beaucoup. Certains d'entre eux pourront être retirés plus tard en supprimant des trous des objets vectoriels. Si vous obtenez plus de 10000 nœuds comme ici, nous suggérons d'essayer une solution avec moins de max error, plus de sharpness et des min area plus grandes.

Vectoriser1.png

Dans la capture d'écran suivante, la numérisation de l'image est plus facile car nous avons réduit les couleurs à 8 couleurs et nous n'avons que 9000 nœuds.

Vectoriser2.png

Dans la capture d'écran suivante, nous avons beaucoup moins de détails. Nous avons utilisé la version avec un arrière-plan presque homogène. nous avons que 800 nœuds et 39 vecteurs.

Vectoriser3.png

Une fois que vous êtes satisfait du résultat, cliquez sur RETOUR

Enregistrez le fichier, puis enregistrez le fichier en tant que nouvelle copie.

5 Nettoyage vectoriel et manipulation

Une fois de retour dans l'espace de travail, vous pouvez commencer l'inspection et la manipulation des vecteurs. Ouvrez le document map. Cliquez sur un élément à l'écran met en évidence le vecteur correspondant, et inversement. Dans l'image ci-dessous, le pullover ressort plutôt bien, mais il subsiste quelques vecteurs sur la droite de son contour qui ne sont pas nécessaires et peuvent être supprimés. Certaines petites zones du visage gagneraient aussi à être retirées puis remplies par la couleur environnante.


Vecteur-documentmap.png

5.1 Retirer des zones de petites tailles

5.2 Rogner les formes

5.3 Modifier les formes

5.4 Séparer les objets pour manipulation

6 Ajouter du dessin

Certains éléments ont été perdus pendant la vectorisation, par ex. les lunettes. Leur relative simplicité permet éventuellement des les redessiner. Pour ce faire, ouvrez un nouveau fichier de dessin et importez à nouveau l'image (ou utilisez une version antérieure que vous avez enregistrée). Pour redessiner les lunettes, nous avons utilisé des ellipses du menu FORMES, puis nous avons dessiné 3 lignes avec l'outil FREE HAND dans menu VECTOR, en utilisant sur l'option "Créer des dessins parfaits". La bouche a également été refaite.

Redessiner.png

Une fois que vous avez terminé, copiez-collez dans l'autre fichier de dessin.

7 Génération sous Stitch

Avant de générer la broderie, assurez-vous de supprimer tous les vecteurs de petite taille et de simplifier autant que possible les autres. Ci-dessous se trouvent deux exemples qui ne sont certes pas des œuvres d'art, mais restent numérisables. Enregistrez également le fichier, car Stitch Era peut raccrocher le traitement de dessins vectoriels complexes plus volumineux. En particulier, le logiciel n'aime pas les objets vectoriels qui ne sont pas des polygones, par exemple qui ont des lignes tordues. Par conséquent, encore une fois, simplifiez et lissez autant possible.

Generation1.png
Generation2.png

Vous pouvez à présent tout sélectionner et procéder à l'auto-numérisation (auto-digitize) comme exposée dans le tutoriel Stitch Era - créer une broderie à partir d'un dessin vectoriel.

8 Références

http://edutechwiki.unige.ch/en/Stitch_Era_-_digitizing_a_portrait_photograph