Projet de formation sur la santé sexuelle

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Cette page présente un projet de scénarisation d'une formation collaborative hybride réalisé dans le cadre du cours Apprentissage DIgital et formation à Distance (ADID) [1]. (Semestre: Printemps 2019) donné par Utilisateur:Gaëlle Molinari. L'ensemble de projets sont présentés sur la page ADID'2.

Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne tant les femmes que les hommes.

Le module 3 "découvre ton minou" a été réalisée sur LAMS et est disponible au lien suivant : http://tecfalms.unige.ch/moodle/mod/lamslesson/view.php?id=21419.

Sommaire

1 « La santé sexuelle et moi »

Une question sur le sexe vous brûle les lèvres mais vous n’avez jamais osé poser la question? Vous souhaiteriez en savoir davantage sur la santé sexuelle de la femme mais ne souhaitez pas apprendre seul.e? Découvrir, construire et s’instruire en groupe autour de plusieurs thématiques sexuelles à travers des activités animées vous intéresserait ?

Alors l’atelier « La santé sexuelle et moi » est fait pour vous !

1.1 Contexte de formation de l’atelier

Cet atelier est né après que 4 femmes de différents âges, cultures, orientations et pratiques sexuelles se soient réunies pour parler de leurs expériences en éducation sexuelle. Elles se sentaient toutes peu ou mal informées sur la santé sexuelle de la femme, et ont décidé de créer la formation qu’elles auraient toujours voulu avoir.

Au-delà d’un désir d’acquérir des connaissances factuelles, elles tiennent également à créer une communauté d’apprenant.e.s qui, comme elles, croient en cette démarche et sont prêt.e.s à partager leurs ressources et expériences.

Et de là est née notre formation.

1.2 Présentation de l’atelier

C’est dans la perspective de favoriser le développement personnel des participant.e.s adultes, dans un environnement où dialogue, respect et tolérance sont au mot d’ordre, que cet atelier a été créé. Notre atelier s’engage en faveur d’une éducation dispensée de manière professionnelle et positive par deux éducateurs en santé sexuelle et reproductive, assurant la gestion des cours présentiels ainsi que les travaux à distance.

Toujours dans un cadre prônant la convivialité, l’échange et la collaboration, l’un des objectifs stratégiques principaux de “La santé sexuelle et moi” est de permettre aux participant.e.s de se sentir plus à l’aise vis-à-vis de sujets entourant la santé sexuelle de la femme et de contribuer à répondre à leurs éventuels questionnements. Il s’agit ainsi d’amener les participant.e.s à pouvoir discuter ouvertement sur des sujets concernant la sexualité et de partager leur expérience, par le biais d’activités diverses.

En outre, il est également question de valoriser l’engagement de l’apprenant tout au long de la formation en mettant en place une activité réflexive pérenne et en fixant un but commun pour tous les élèves ; à savoir la création de la brochure. En effet, avoir un objectif à long terme commun consolide non seulement le sentiment d’appartenance à un groupe, mais constitue également une motivation supplémentaire pour chaque apprenant. De plus, rendre l’apprenant autonome en le laissant gérer son temps de travail et la gestion des travaux de groupes lors des activités à distance permet de stimuler son engagement. Les relations sociales sont aussi valorisées : implémenter des activités co-constructives telles que les forums ou la création de mindmaps communes à distance atténue le sentiment de solitude que peuvent éprouver certains apprenants lors des séances non présentielles. En cela, notre formation cible la compétence de communication, un des principaux “skills” du 21ème siècle (World Economic Forum, 2015, p.11). L’aspect collaboratif est aussi mis en exergue lors des séances présentielles grâce aux activités de réflexion de groupe ou encore les jeux de rôles. Dans notre formation, nous avons aussi tenu à cibler la compétence “social & cultural awareness” (p.3) en sensibilisant notre public cible au thème de la santé sexuelle.

1.3 Objectifs pédagogiques de la formation

A l’issue de cette formation, les apprenant.e.s seront en mesure de :

  • Maîtriser des connaissances théoriques de base en matière d’anatomie et de physiologie dans le domaine de la santé sexuelle de la femme.
  • Définir et distinguer plusieurs notions indispensables lorsque l’on parle de santé sexuelle, telles que : santé sexuelle, plaisir sexuel, désir et excitation.
  • Adopter un vocabulaire adapté à cette thématique et permettant aux participant.e.s d’exprimer leurs attentes, besoins et peurs.
  • Etre sensibilisé.e.s aux notions de confiance sexuelle, d’estime de soi et d’acceptation de soi, et d’utiliser les connaissances acquises pour prodiguer des conseils dans des situations fictives abordant ces thématiques.
  • Comprendre le rôle de la communication avec leur partenaire et identifier les éléments clés à une communication réussie.
  • Identifier les diverses pratiques et éléments contribuant à prendre soin du sexe féminin.
  • Développer leur capacité réflexive de situations relatives à la santé sexuelle et les lier à l’analyse de leur propre parcours.
  • Mettre en pratique les éléments vus en cours (présentiel ou à distance) dans leur vie personnelle.
  • Construire un travail en groupe, sous la forme d’une vidéo ou d’une brochure, lié à un thème abordé au cours de la formation).

1.4 Contenu d’apprentissage

La formation couvre 4 sous-thèmes associés à des activités, présentations, intervenants et autres moyens permettant d’apprendre davantage sur la santé sexuelle. Les sous-thèmes sont organisés autour des problématiques suivantes :

  • Introduction et définition consensuelle de la santé sexuelle
  • L’importance du choix dans ses partenaires et pratiques;
  • “Découvre ton minou” : une approche biologique du fonctionnement du sexe féminin ;
  • Comment favoriser le plaisir sexuel ? ;
  • “Prends soin de ton minou” : Un guide pour prendre soin du sexe féminin.

1.5 Public-cible

L’atelier est ouvert à toutes personnes curieuses cherchant à s'informer sur la santé sexuelle de la femme. Les participants sont intéressés par le contenu de la formation parce que celui-ci est lié à leur propre identité ou sexualité.

1.6 Durée et déroulement de l'atelier

L’atelier “La santé sexuelle et moi" se présente sous la forme d’une formation hybride se déroulant sur 5 périodes alternant séances présentielles et travail à distance. Deux sessions additionnelles ont lieu à distance avant et après la formation (voir Dispositif général de la formation pour plus de détails) afin d’introduire et conclure la formation.

Les cours en présence de la formation ont lieu une fois par mois, dans un des locaux loués pour l'occasion. Cela laisse ainsi le temps aux participants, effectuant une activité professionnelle en parallèle, de mettre en pratique les connaissances acquises et de réaliser les activités à distance. La formation accueille minimum 6 participants et au maximum 12. Ces tailles de groupes s’expliquent par le fait qu’il est important que les interactions soient assez nombreuses et qu’un nombre trop petit risque de limiter la créativité de groupe. Trop de participants pourrait rendre difficile l’application de certaines méthodes pédagogiques et la participation de tous les apprenants. En effet, cette formation mise sur une certaine dynamique de groupe qui permettrait et stimulerait une créativité de groupe, notamment durant les journées présentielles.

1.7 Pré-requis

Aucune connaissance initiale n’est nécessaire pour suivre cet atelier. Néanmoins, les participants doivent s'engager à respecter l’éthique de conduite de notre atelier à lire au préalable avant le début de la formation (module “faisons connaissance”), ainsi que la charte qui sera co-créée ensemble lors de la première séance présentielle. Il est également nécessaire d’avoir accès à un ordinateur pour suivre certains cours en présentiel et à distance.

1.8 Modalités pédagogiques

Le format utilisé pour cette formation est le Blended Learning (dispositif mixte) : cela donne la possibilité à l’apprenant de travailler à son rythme à distance, mais cela donne aussi l’occasion d’interagir, dialoguer avec les enseignants et intervenants et les autres apprenants. Les méthodes pédagogiques sont alternées pour éviter une certaine monotonie et favoriser la participation des participants. Dans cette formation, les méthodes expositives (exposés magistraux), interrogatives et de situations-problèmes (par exemple, des vignettes cliniques ou des situations proposées aux participants pour stimuler leur réflexion) sont utilisées, ainsi que des supports et activités multiples comme le jeu de rôles, l’étude de cas, le brainstorming et l’utilisation de post-its. Cette variété d'activités et de supports a également pour but de tenir compte des différences individuelles dans la manière d’apprendre des apprenants (Buchs, 1971, cité par do Marcolino, 2016, p.).

L’apprentissage collaboratif, l'apprendre ensemble est mis en valeur dans cette formation, car il favorise l’apprentissage des individus (Cullingford, 1991 ; Bennett, 1991, cité par Crook, 1995, p. 542) et contribue à la création d’une communauté d’apprentissage.

L’accent est également mis sur la prise en compte des affects et des besoins des participants afin que ceux-ci se sentent à l’aise et en sécurité dans cet environnement, et soient les plus à même de s’exprimer (Kusurkar, Croiset & Ten Cate, 2011, p.980). Il s’agit également de donner la possibilité à l’enseignant de connaître les attentes de ses participants pour être en mesure d’ajuster le contenu ou de fournir une justification quant à l’intérêt de leur enseigner un certain contenu. Effectivement, cette dernière idée suit le principe pédagogique de sens (Bouchut, Cauden et Cuisiniez, 2019, p. 32), stipulant que “pour mémoriser un apprentissage dans la mémoire à long-terme, il est indispensable de comprendre à quoi il sert et le sens qu’il a”.

1.9 Scénario d’accompagnement

Durant la formation, il s’agira pour les enseignants de veiller à créer un climat sécurisant et positif pour les participants. Les tuteurs fourniront ainsi un support émotionnel aux participants en les amenant à partager leurs affects, attentes et besoins durant les activités présentielles et à distance. Ceci se justifie par le fait que si l’apprenant a l’impression d’être écouté et compris (Kusurkar, Croiset et Ten Cate, 2011), il se sentira plus à l’aise et confortable de participer et d’aborder des thèmes divers, même ceux pouvant susciter une certaine gêne. Par ailleurs, Medjad, Gil et Lacroix (2017) ajoutent qu’ "un environnement sécurisant sur le plan émotionnel aide à lever les inhibitions, facilite les comportements d’exploration et favorise l’engagement.” (p.131). Le rôle de l’enseignant sera alors d’apporter du soutien affectif en rassurant les participants sur le fait qu’il ne faut pas avoir peur de se tromper et qu’ils ne seront pas jugés. Par ailleurs, la création d’une charte en groupe veille à ce que les craintes et attentes des participants vis-à-vis de cette formation soient prises en compte et elle favorise l’induction d’émotions positives. Du reste, afin d’aider l’apprenant dans ses premiers pas sur la plateforme d’apprentissage Wordpress, l’enseignant crée une vidéo comprenant des explications sur son fonctionnement général (fonctionnement général de la plateforme dont création de profil, espace du forum, quiz, etc.). À la fin de chaque séance présentielle, l’enseignant consacre une demi-heure pour présenter les outils numériques mobilisés à distance.

D’autres activités, telles que celles du ice breaker ou de la création d’un compte sur la plateforme d'apprentissage (ici, un site Wordpress), servent de soutien socio-affectif dans la mesure où elles visent à “développer une familiarité interpersonnelle et à créer un sentiment d’appartenance au groupe” (Avry et Molinari, 2018, p.17). Le but est de créer une cohésion au sein de la classe et de favoriser les échanges et interactions entre pairs. C’est également pour cette raison que la majorité des activités sont tournées vers le collaboratif et l’entraide. L’enseignant encadre les participants en effectuant un accompagnement méthodologique centré sur la communication et la collaboration entre apprenants. Ajoutons également que c’est également cette compétence de communication décrite dans le World Economic Forum (2015, p.11) que l’on veut développer chez le participant. L’encadrement est également fourni par les pairs vers lesquels les participants peuvent se tourner sur le forum lorsqu’ils ont des doutes ou questions.

D’autres outils, comme la technique de respiration ventrale profonde utilisée en cours ou le journal réflexif, que le participant devra remplir au fur et à mesure des périodes, ont été créés pour favoriser l’autorégulation et la métacognition. Ils permettent à l’apprenant de contrôler ses processus d’apprentissage et sa motivation, notamment en contribuant à réguler l’émotion (en évacuant la tension corporelle) ou encore, à “juger le travail accompli et de décider, si besoin est, de changer le fonctionnement actuel.” (Cosnefroy, 2010/2 , p.15).

Les rôles des tuteurs sont alors très divers. En plus de ce qui a été mentionné, ils contribuent à l’organisation des activités et du module ; à “faciliter l’apprentissage” en suscitant des questionnements et en encourageant les participants à analyser des situations en vue de s’exprimer dessus ; ils se chargent aussi du côté technique et administratif en proposant par exemple en début de formation, des applications ou logiciels donnant la possibilité aux participants de communiquer entre eux. Finalement, ils veillent à fournir un support aux apprenants en répondant à leurs doutes et questions liés aux contenus et donnant des ressources supplémentaires aux personnes intéressées à aller plus loin dans un sujet.

1.10 Modalités d’évaluation

Cette formation ne contient pas d’évaluation notée car elle a un but de développement personnel et non de certification de l’acquisition de connaissances ou compétences. Elle donne lieu à l’obtention d’une attestation de participation.

Toutefois certaines activités, telles que les journaux réflexifs, les brochures ou des textes résumés, donnent lieu à des “feedbacks” formatifs positifs dont le but est de fournir des commentaires en vue de l’amélioration des travaux évalués et de favoriser la compréhension des apprenants et non un jugement sur la qualité du travail.

1.11 Outils technologiques

Cette formation nécessite l’utilisation d’une plateforme d’apprentissage. Ici nous utilisons, comme plateforme, un site internet créé à l’aide du système de gestion Wordpress et un certain nombre de plugins répondant à nos attentes.

Bien que Wordpress est la plateforme principale utilisée, d’autres outils externes seront utilisés afin pour des activités spécifiques (tableaux ci-dessous) :

Un accompagnement est prévu pour pour aider les apprenants à se familiariser à chaque outil technologiques. Lors de chaque séance présentielle précédant une période à distance, l’enseignant introduit les nouveaux outils technologiques aux apprenants. En dehors de ses séances, les tuteurs sont disponible pour donner de l’aide technique sur un forum dédié.

Outil Fonctionalité Utilisation dans notre formation
Wordpress Blog, Forum, Espace membre, Rendu des travaux Support principal de la formation, information générale sur la formation
Google Docs Écriture collaborative Outil suggéré aux apprenants pour les activités d’écriture collaboratives
Framapad Écriture collaborative Outil collaboratif utilisé pendant les sessions de présentiel.
Draw.io Mindmap Utilisation à distance pour la création collaborative d'une mindmap

Le tableau ci-dessous présente les plug-ins requis pour le site Wordpress ainsi que leur utilisation dans notre formation :

Plugin Fonctionnalité Utilisation dans notre formation
WP Online Contact Création de contact en ligne Pour la création, l’envoi et la signature de la charte électronique lors du premier module “pré-formation” à distance
Digital Signatures for Nex-Forms Création de signature numérique
bbpress Forums Espace de communication entre les apprenants et avec les enseignants
buddypress Espace membre Créations des compte et profils des apprenants
Quiz and survey master Création de quiz et sondages Pour le sondage de récolte des attentes des apprenants lors du premier module “pré-formation” à distance
Learnpress Intégration de modules pédagogiques Intégration du module LAMS “découvre ton minou” sur le site

Pour la première version de la charte envoyée par les enseignants (voir le module de pré-formation), le plugin Wp online contrat est mis en place ainsi qu’un second appelé Digital Signatures for Nex-Forms permettant l’inscription de signatures numériques. D’autres plugins sont mobilisés, dont principalement Bbpress pour le forum et Buddypres pour la création de profil et la mise en place d’une communauté. En outre, le sondage prévu dans la période du pré-module est exploité via le plugin quiz and survey master. Enfin, le plug-in Learnpress permet de créer le dispositif numérique du module “découvre ton minou”.

2 Dispositif général de la formation

Une visualisation globale du déroulement de la formation est disponible ici.

Tableau 1 - Vue générale de la formation.
Modules Modalité Durée et déroulement Objectif Dates fictives
Pré formation :

Faisons connaissance !

Distance 2 semaines avant la période 1
  • 1 semaine pour remplir un questionnaire
  • Créer son compte et profil sur la plateforme
  • Apprendre à naviguer sur la plateforme  numérique sur laquelle allons-nous travailler
  • Découvrir vos camarades
  • Faire part de vos attentes aux enseignants
Du 1er septembre au 20 septembre 2019
Période 1:

Introduction à la santé sexuelle

Présentielle 1 journée (samedi)

Présentielle en weekend afin de permettre aux apprenants qui travaillent en semaine de participer à la formation

S’accorder sur ce qu’est la santé sexuelle, faire des choix sains dans ses partenaires et ses pratiques  à travers différentes activités de groupe Samedi 21 septembre 2019
Période 2 :

“Découvre ton minou”

Distance 4 semaines

Durant cette période, les participants ont des échéances intermédiaire pour finir des activités spécifiques

Découvrir l’anatomie de l’appareil génital féminin, le cycle menstruel et le clitoris  via diverses activités stimulantes, fun et collaboratives Du 22 septembre au 18 octobre 2019
Période 3 :

Comment favoriser et amplifier le plaisir sexuel

Présentielle 1 journée (samedi) Apprendre à optimiser son plaisir et celui de ta partenaire Samedi 19 octobre 2019
Période 4 :

Construisons ensemble

Distance 4 semaines
  • Échéances intermediaires pour finir les activités
  • travail de groupe sur un project
du 20 octobre 2019 au 15 novembre 2019
Période 5 :

Prends soin de ton minou / Les brochures

Présentielle 1 journée
  • ½ journée optionnelle
  • ½ journée obligatoire
  • Hygiène du sexe fémininin
  • Conclusion de la formation
Samedi 16 novembre 2019
Post formation

...Et après ?

Distance
  • 2 semaines après la fin de la période 5, un questionnaire de feedback sur la formation
  • 3 mois après la fin de la période 5, un email encourageant une réflection sur l'impact de la formation dans la vie de l'apprenant
Rétrospectivement, qu’as-tu retenu de cette formation ? Envoi du premier question à la 1e semaine de décembre 2019,

puis 2e email en février 2010

2.1 Déroulement des modules

2.1.1 Premier module (pré-formation à distance) : Faisons connaissance!

Ce module s’effectue à distance deux semaines avant la première séance présentielle. C’est une première prise de contact virtuelle qui vise à lancer la formation et à poser les bases relationnelles requises pour son bon déroulement.

Deux semaines avant le début de la période 1, les participants reçoivent un email de bienvenue avec des instructions sur comment créer leur compte et profil sur le site web, ainsi qu’un lien vers un questionnaire sur leurs attentes.

Les participants ont une semaine pour répondre au questionnaire. Les tuteurs sont disponibles pour de l’aide technique à travers un forum de support pendant cette période

2.1.1.1 Les thématiques

Ce module s’effectue deux semaines avant la première séance présentielle. C’est une première prise de contact qui vise à lancer la formation et à poser les bases relationnelles requises pour son bon déroulement. Il couvre plusieurs points:

    • La détermination des attentes des apprenants ;
    • La co-construction et l'acceptation de règles communes
    • La découverte de la plateforme d’apprentissage ;
    • Création d’une fiche personnelle présentative
2.1.1.2 Les objectifs

L’objectif général de ce module est de mettre en relation les apprenants et les enseignants et de passer l'unique pré-request de la formation: signer la charte éthique réalisée par les enseignants.

Pour ce qui est des objectifs pédagogiques et à l’issue de ce premier module, l’apprenant sera capable de :

  • Naviguer dans l’univers numérique mobilisé dans le cadre de cette formation ;
  • S’accoutumer à l’aspect collaboratif de la formation ;
  • Contribuer au cadre de confiance et d’échange voulu par les enseignants en interagissant avec leurs collègues.
2.1.1.3 Déroulement du module

Vue générale

Tableau 2 - Vue générale du module de la pré-formation à distance
Thématique Activités et enchaînement Objectif Déroulement
Introduction Sondage sur les attentes Faire émerger les attentes des participants ; leur en faire prendre conscience Les enseignants envoient un sondage aux élèves sur leurs attentes et leurs envies.
Charte Permettre aux participants de se sentir en sécurité et à l'aise lorsqu'ils participent au groupe Les enseignants envoient aux apprenants une charte électronique que les  apprenants doivent signer et renvoyer. Les enseignants la signent aussi.
Familiarisation avec la plateforme Présentation du fonctionnement de la plateforme via une vidéo Expliquer aux apprenants le fonctionnement basique de la plateforme d’apprentissage Les enseignants créent une vidéo explicative dynamique directement consultable depuis la page d’accueil Wordpress
Phase de socialisation à distance Création du profil sur la plateforme L’apprenant se familiarise avec la plateforme d’apprentissage de la formation L’apprenant choisit un avatar et un nom
Création d’une fiche personnelle présentative L’apprenant prend l’habitude d’interagir avec ses pairs L'apprenant se présente et répond à deux questions:
  • Qu'est-ce que tu croyais autrefois au sujet du sexe, des relations et de l'intimité mais que tu ne crois plus?
  • Comment avez-vous appris sur le sexe et les relations? Films? Copains? Parents? Trouver une cachette de porno?
2.1.1.3.1 Sondage sur les attentes

La première activité du module à distance précédant la première séance présentielle consiste d’abord en un sondage distribué aux apprenants qui permet à l’enseignant de tenir compte aux mieux des envies et besoins de chaque apprenant. En effet, selon Kusurkar, Croiset et Ten Cate (2011), si l’apprenant parvient à mettre du sens dans ce qu’il fait avec l’objectif qu’il s’est choisi, sa perception de l’autonomie est renforcée. Le sondage comprend “une introduction qui précise l’utilisation du questionnaire, une brève présentation de la formation [ainsi que] des questions pour identifier ses besoins vis-à-vis de la formation."(Bouchut, Cauden & Cuisiniez 2019).

Exemples de question :

  • Quels sont vos objectifs vis à vis de cette formation ?
  • Quels sujets aimeriez-vous discuter lors de cette formation ?
2.1.1.3.2 Charte

Dans la seconde activité, les enseignants soumettent une conduite d’éthique aux apprenants et ceux-ci doivent en prendre connaissance, la signer électroniquement et la leur renvoyer. Cette charte pourra être étoffée lors de la première séance présentielle afin que les apprenants puissent la compléter et se l'approprier pour répondre aux besoins du groupe. À l’instar de la charte éthique du groupe Association d’Entraide des personnes souffrant de Troubles Obsessionnels Compulsifs (AETOC), elle présente les objectifs “relationnels” de la formation (ex : pouvoir parler librement sans craindre le jugement, partager ses connaissances avec ses collègues, etc), définit le rôle des enseignants, rappelle le rôle des tuteurs et énonce les règles suivantes (Charte du groupe de parole l'AETOC, s.d.) :

  1. Participer de manière libre et anonyme : liberté de parler ou garder le silence. Si des tensions surviennent, l’apprenant est libre de s’en aller. Il est toutefois conseillé de profiter de la dynamique de groupe pour régler les éventuels désaccords.
  2. Respecter la discrétion et la confidentialité : tout ce qui est dit ici ne sera pas répété ailleurs. Ne pas être intrusif dans la vie de l’autre.
  3. Faire confiance et ne pas juger : le point de vue de l’un ne vaut pas plus que celui de l’autre, différents avis et points de vue peuvent être exprimés. Donner son point de vue et sa propre expérience plutôt que juger et donner trop de conseils.
  4. Utiliser le « JE » pour parler de soi : je vis, je pense, je ressens... Le groupe ne parle pas des absents.
  5. Ecouter, respecter la parole de l’autre : une seule personne parle à la fois, les autres écoutent. Le temps de parole doit être partagé entre tout le monde. Pas de dialogue en aparté pendant le groupe.
  6. Chacun reste responsable de ses choix et de son chemin de rétablissement : le groupe de parole n’est pas un groupe de thérapie, ni un lieu de propagande ou de débat.
2.1.1.3.3 Familiarisation avec la plateforme d’apprentissage

La troisième activité à distance consiste pour l’apprenant à visionner une vidéo préparée en amont par les enseignants. La vidéo consiste en une démo de 4-5 minutes sur le fonctionnement de base de la plateforme. Dans la mesure où certains apprenants préfèrent lire plutôt que de visionner un tutoriel, les explications sont aussi fournies sous la forme de textes.

2.1.1.3.4 Création du profil sur la plateforme

La troisième activité consiste en la création d’un compte sur la plateforme Wordpress et permet aux apprenants de se familiariser avec l'environnement numérique sur lequel ils travailleront. Les apprenants sont invités à compléter leur profil dans les paramètres de leur compte (par exemple, âge, lieu d’habitation, emploi). En procédant ainsi, l’enseignant a aussi l’opportunité de commencer à instaurer un lien socio-affectif avec les apprenants.

2.1.1.3.5 Création d’une fiche personnelle présentative

La quatrième activité de ce module permet une première prise de contact entre les participants. Il leur est demandé de se présenter en fournissant quelques caractéristiques biographiques et d’exposer les raisons qui les ont motivés à s’inscrire à l’atelier. En effet, selon Bouchut, Cauden et Cuisiniez (2019), le projet d’apprendre a lieu tout au long de la formation. Il est donc important de les pousser à l’auto-réflexion en amont avec des questions comme “pourquoi suis-je là ?” ou “qu’attends-je de la formation”, etc. Par ailleurs, les apprenants et les enseignants sont invités à réagir à la présentation de leurs collègues sous la forme qu’ils désirent (texte, émoticônes, gifs). Cette liberté d’utiliser le format de leur choix soutient l’autodétermination (Medjad, Gil & Lacroix, 2016, p.155) et se justifie par la volonté de tenir compte des différences individuelles des apprenants, une idée défendue par la pédagogie dite différenciée (Perrenoud, 2005, p.5). Enfin, les apprenants sont invités à répondre à la question suivante : Comment avez-vous appris sur le sexe et les relations?

2.1.2 Deuxième module (présence) : Introduction à la santé sexuelle

2.1.2.1 Les thématiques

Ce module s’effectuera durant une journée entière en présentiel et consiste en une introduction et la mise en place d’une définition consensuelle de la santé sexuelle, ainsi qu’une mise en avant de l’importance du choix dans ses partenaires et ses pratiques. Les points et thématiques seront abordées à travers des activités en cours :

  • La santé sexuelle ;
  • Le vocabulaire lié à la santé sexuelle ;
  • La mise en situation via des cas pratiques.
2.1.2.2 Les objectifs pédagogiques

De manière générale, l’objectif de ce module est de poser le cadre de l’atelier (objectifs, philosophie, déroulement, etc.), de mettre les apprenants en confiance, d’instaurer un cadre sécurisant, convivial et d’introduire la notion de santé sexuelle aux apprenants. Les objectifs pédagogiques sont, quant à eux, de créer une définition consensuelle de la santé sexuelle à travers diverses activités et de les habituer à mettre un mot et une définition sur chaque terme considéré comme vague jusqu'alors. Outre cela, il est aussi question de les initier aux travaux de groupe et de les faire réfléchir à des situations sociales courantes. Lors de ce premier module présentiel, les enseignants ont pour rôle principal d’animer les différentes activités. Pour toutes les activités de co-construction en groupe, les enseignants servent de régulateurs. Ils doivent veiller au respect de la charte, à accorder un temps de parole équivalent à tous les apprenants, diriger les discussions dans les directions attendues etc.

2.1.2.3 Déroulement du module
Tableau 3 - Vue générale du module présentiel “Introduction à la santé sexuelle”
Thématique Activités et enchaînement Objectif Déroulement
Introduction Présentation de la formation par les enseignants L’apprenant est mis en confiance Les apprenants se mettent en cercle
Ice breaker L’apprenant s’exprime et écoute ses collègues Chaque apprenant donne nom, âge, profession et son super pouvoir.
Retour sur le sondage des attentes Présenter les participants au travail en groupe de manière amusante. Cela aide aussi

tout le monde participe et réduit les craintes des participants de travailler avec

d'autres personnes du groupe.

Les enseignants présentent les résultats du sondage et précisent si certaines attentes vont être couvertes par un module en particulier.

Si certaines thématiques ou attentes ne font pas partie du programme, l’enseignant explique explicitement pourquoi (e.g. en dehors du cadre, pas en accord avec l’état d’esprit de la formation,limitation dans le temps, …)

Ils montrent aux apprenants oú trouver les résultats du sondage sur la plateforme.

Info sur le déroulement de la formation L’apprenant prend conscience du déroulement de la formation Les enseignants expliquent le déroulement de la formation, en expliquant
Création collaborative de la charte L’apprenant se positionne et s’engage

Partager la responsabilité du processus de travail en groupe avec les participants: les rendre acteurs

Santé sexuelle Définir la santé sexuelle Établir ensemble une définition de la santé sexuelle inclusive Les apprenants prennent 5 minutes pour écrire sur des post-it tous les mot-clés qui leur viennent à la tête quand ils pensent au ‘terme’ santé sexuelle.

Chacun leur tour, il posent leur post-it sur le tableau autour d’autres post-it similaires.

Ensemble, le groupe cherche à définir des catégories pour les différents post-it..

Les enseignants s’assurent d’aborder certains termes clés tels que l'éthique, le pouvoir, le privilège, le plaisir et le langage inclusif

Les mots pour en parler Explorer le niveau de connaissance des participants sur le sexe et la langue.

●Explorer le niveau de connaissance des participants sur les parties du corps.

● Placer tous les mots à l'air libre pour que les participants puissent voir que vous n'êtes pas

choqués et sont là pour traiter des problèmes pas «mauvais langage».

● Évaluer le vocabulaire du groupe (i.e. explicit ou pas).

Brainstorming sur papier en groupe sur les termes ‘organes sexuels masculin, féminin et activités sexuelles’. 1 groupe par terme.

Faire tourner les papiers jusqu'à ce que  chaque groupe ait effectué un brainstorming sur tous les 3 termes.

Retour en groupe.

Clarifier les mots que les participants ne connaissent pas.

Les enseignants questionnent les participants sur la liste:  l’influence de la culture et des attitudes sur ces mots, ce qu’ils remarquent, l’agressivité

Discussion réflexive autour des activités Encourager les participants à réfléchir

sur ce qu’ils ont fait pendant l’activité et sur les liens qu’ils peuvent faire avec la vraie vie

Une discussion de groupe
Faire des choix sains dans ses partenaires et pratiques Réflexion individuelle et mise en commun
jeu de rôle en groupe Prendre conscience de ses réactions face à une situation donnée
Conclusion Exercice de relaxation
Retour sur la première journée Une activité conçue pour aider à clore la session et le groupe

passer et continuer avec le reste de leur journée / soirée sans avoir l'impression qu'ils n’ont pas terminé la session correctement.

Information sur la période à distance Rappeler le déroulement de la formation, s’assurer que les participants sont au clair et leur donner un espace pour poser des questions
Explication sur le journal réflexif

2.1.3 Troisième module (distance) : “Découvre ton minou”

2.1.3.1 Description

Ce module se déroule entièrement à distance sur 4 semaines. L’ensemble des activités dure au total 3-4 heures. Ce module a pour objectif de familiariser les apprenants avec l’anatomie et la physiologie du système génital féminin. Les thématiques suivantes sont traitées durant ce module:

  1. Anatomie de l’appareil génital féminin interne et externe ;
  2. Le cycle menstruel ;
  3. Le clitoris ;
  4. La physiologie de l’appareil génital féminin lors d’un rapport sexuel.
2.1.3.2 Les objectifs pédagogiques

A l’issue de ce module, les participants sont capables de :

  • Nommer les différents organes génitaux féminins ;
  • Situer les différents organes génitaux féminins sur un schéma ;
  • Décrire les modifications physiologiques de ces organes tout au long d’un cycle hormonal menstruel féminin;
  • Décrire les modifications physiologiques de ces organes lors d’un rapport sexuel ;
  • Savoir ce qu’est le clitoris et son emplacement ;
  • Rechercher des informations par eux-même
  • Répondre à leurs propres questions ;
  • Partager leur ressenti émotionnel ;
  • Rédiger une synthèse à partir d’une vidéographie ;
  • Effectuer des travaux en groupe
2.1.3.3 Déroulement du module

Ce module se déroule entièrement à distance après la première journée de présentiel. L’ensemble des activités se réalisent sur la plateforme numérique d’apprentissage à l’aide d’un ordinateur connecté à Internet.

Les trois premières activités concernent la thématique de l’appareil génital féminin. Premièrement, les apprenants sont invités à remplir collectivement une “mindmap” ou carte conceptuelle. Pour cela, chaque apprenant doit réfléchir aux termes qui lui viennent à l’esprit en entendant “le sexe féminin” et les noter sur la mindmap commune. Cette activité a pour but d’amorcer les connaissances préalables des participants concernant l’anatomie génitale féminine. Ce module est entièrement réalisé sur LAMS et est intégré à Wordpress via le plugin Learnpress.

La deuxième activité vise à familiariser les apprenants à l’emplacement des différents organes génitaux. Cette activité se réalise à l’aide d'un jeu vidéo/exerciseur qui demande aux apprenants d’indiquer sur un schéma l’emplacement des organes génitaux internes. Dans le mode ‘entraînement’, le joueur gagne des points à chaque fois qu’il identifie correctement un organ génital et reçoit un feedback s’il se trompe. Dans le mode ‘challenge’ celui-ci à 3 minutes pour obtenir son meilleur score en identifiant un maximum d’organes.

La troisième activité est le visionnement d’une vidéo à visée pédagogique. Dans une première partie, celle-ci résume l’anatomie des organes génitaux internes, puis présente les organes génitaux externes de la vulve et dans une deuxième partie, explique les changements physiologiques qui surviennent tout au long du cycle hormonal féminin. Avant le visionnement de cette vidéo, les apprenants sont prévenus qu’ils devront en résumer la deuxième moitié dans une future activité. Ceci leur permet de visionner la vidéo en se concentrant sur les éléments importants à retenir.

Ainsi, la deuxième thématique, “le cycle menstruel féminin” commence avec la rédaction de ce résumé. Les apprenants rédigent donc une synthèse de ce qu’ils ont retenus des changements physiologiques de l’appareil génital féminin en lien avec les modifications hormonales du cycle menstruel. Les apprenants peuvent réaliser cette activité individuellement ou en groupe, puis doivent poster leur travail dans un wiki dédié.

Ceci permet de réaliser la deuxième activité de cette thématique, le feedback par les pairs. Lors de cette activité, les apprenants doivent chacun lire le résumé d’un autre participant et le corriger de manière formative, c’est-à-dire que chaque apprenant doit souligner les éléments importants et signaler les éléments erronés ou manquants du résumé qu’il corrige.

La troisième thématique vise à pousser les participants à réfléchir autour du clitoris. Ce module a été conçu de manière à leur proposer de se poser des questions à propos de cet organe mal connu et à tenter d’y répondre par leurs propres moyens. Ainsi, pour commencer à travailler sur cette thématique, les participants doivent noter les questions qu’ils ont à propos du clitoris et les partager sur la plateforme d’apprentissage. Ceci a été réalisé avec l’outil “collecte de données” sur LAMS.

A ce moment-là, l'un des enseignants doit sélectionner les questions les plus intéressantes parmi celles posées par les participants et parmi des questions prédéterminées. Cette sélection est alors posée aux apprenants qui doivent y répondre dans la deuxième activité de cette troisième thématique. Les apprenants choisissent 1-2 questions et peuvent utiliser toutes les ressources qui leur semblent nécessaire pour y répondre. Les participants sont alors invités à lire l’ensemble des réponses, puis à réagir sur la plateforme d’apprentissage. Ceci a pour but de promouvoir à la fois l’autonomie, l’autorégulation, mais aussi la régulation des émotions, via leur partage. Ces deux activités de réponse aux questions et de réactions aux apprentissages sont réalisées avec les outils “Q et R” et “forum” de LAMS.

La quatrième thématique concerne les changements physiologiques dans la sphère génitale féminine qui se produisent lors d’un rapport sexuel, plus particulièrement lors de l’excitation sexuelle féminine. La première activité de ce thème est la lecture d’un texte descriptif rédigé par les enseignants. Ce texte décrit concrètement ce qu’il se passe au niveau de la vulve, du vagin et de l’utérus lorsqu’une femme est excitée sexuellement.

Pour aider à la mémorisation, la dernière activité de ce module est un petit questionnaire en format QCM concernant ce texte. Ceci a pour but de soutenir l'autorégulation dans l’apprentissage.

Tableau 4  - Vue générale du module à distance “Découvre ton minou”
Thématique Activités et enchaînement Objectif Déroulement Support
Anatomie de l’appareil génital féminin interne et externe Mindmap Mise en contexte/amorçage par une activité de Mindmap dont le mot central est « le sexe féminin »

But: favoriser l’organisation des idées et stimuler la créativité

Les apprenants doivent collaborativement noter les termes qui leur viennent à l’esprit autour du mot “le sexe féminin”
Jeu vidéo pédagogique Familiarisation avec l’emplacement et la dénomination des différents organes du système génital féminin Les apprenants utilisent un jeu/exerciseur qui leur demande d’indiquer sur un schéma l’emplacement des organes génitaux internes. https://www.jeuxpedago.com/jeux-svt-4eme-1ere-le-systeme-reproducteur-feminin-niv-2-_pageid493.html
Visionnement d’une vidéo pédagogique Transmission du contenu pédagogique de manière dynamique

But = acquérir des connaissances et visualisation de ces savoirs.

Les apprenants visionnent la vidéo avec attention, en étant prévenu qu’ils devront par la suite rédiger un résumé.
Le cycle menstruel féminin Rédaction d’un résumé Mémorisation de la physiologie du cycle menstruel féminin Les apprenants rédigent individuellement ou en groupe un résumé sur le fonctionnement physiologique du cycle menstruel féminin.
Feedback formatif par les pairs Mémorisation de la physiologie du cycle menstruel féminin Les apprenants se répartissent entre eux les résumés rédigés et les corrigent formativement.
Le clitoris Recueil de questions sur le clitoris Amorcer les activités sur le clitoris Les apprenants doivent noter et transmettre aux enseignants les questions ils se posent sur le clitoris.

Accompagnement : l’enseignant prépare un document de questions à partir des questions récoltés et de questions prédéfinies

Rédaction de réponses aux questions Recherche et partage d’information sur le clitoris Les apprenants doivent répondre par eux-même aux questions sur le clitoris. Ils sont libres de rechercher les informations comme ils le souhaitent.
Partage de ses réactions Entraînement de la communication et régulation des émotions Les apprenants réagissent aux informations qu’ils ont trouvé sur le clitoris.
La physiologie d’un rapport sexuel Lecture d’un texte descriptif Transmission du contenu pédagogique Les apprenants lisent un texte décrivant la physiologie de l’appareil génital féminin lors d’un rapport sexuel.
QCM Mémorisation du contenu pédagogique Les apprenants répondent à quelques questions à choix multiples et questions vrai/faux sur le texte précédent.
2.1.3.4 Apparté LAMS

Ce module a été réalisé sur LAMS et est disponible au lien suivant : http://tecfalms.unige.ch/moodle/mod/lamslesson/view.php?id=21419.

2.1.4 Quatrième module (présence) : comment favoriser le plaisir sexuel ?

2.1.4.1 Les thématiques

Ce module s’effectue durant une journée entière en présentiel et s’intéresse aux différents éléments ayant un rôle dans le plaisir sexuel et étant en mesure de le favoriser. Les thématiques suivantes sont abordées à travers des activités en cours et à distance :

  • les notions de plaisir sexuel, satisfaction sexuelle, excitation sexuelle et de désir
  • le rôle et les enjeux de la confiance sexuelle
  • l’importance de l’estime et l’acceptation de de soi pour des rapports épanouis
  • les enjeux de la communication dans la création d’un espace de confiance
  • les positions sexuelles
  • l’utilisation d’accessoires érotiques
2.1.4.2 Les objectifs pédagogiques

A l’issue de ce module, les participants sont capables  :

  • identifier, distinguer et connaître les notions de plaisir sexuel, satisfaction sexuelle, ainsi que la différence entre désir et excitation.
  • développer une compréhension et une réflexion autour de ce qu’est la confiance sexuelle.
  • savoir quel est l’impact d’une mauvaise estime de soi et les conséquences de pensées négatives dans la satisfaction sexuelle; analyser une situation fictive impliquant un manque d’estime et fournir des conseils pour y remédier, en utilisant les connaissances apprises en cours.
  • connaître des éléments favorisant le plaisir et désir sexuel, tels que l’utilisation de livres, accessoires et films érotiques, ou le tantrisme, ainsi que de saisir les bienfaits.
  • comprendre le rôle de la communication dans une relation, à travers un jeu de rôle, et les fondements permettant d’avoir une relation sexuelle épanouie.
  • se familiariser aux différentes positions possibles favorisant le bien-être sexuel.
  • connaître les accessoires sexuels existants, comprendre leur utilisation et leurs bienfaits.
  • de poser des questions autour de la thématique du plaisir sexuel et de partager son expérience.
  • mettre en place et créer un fascicule ou une vidéo sur l’une des thématiques abordées durant la formation, de synthétiser des informations, trouver des ressources manquantes et pertinentes au travail.
2.1.4.3 Déroulement du module

Ce module se déroule tout d’abord en présence, puis se conclut avec des activités réalisées à distance.

2.1.4.3.1 Retour sur le module à distance

La journée démarre en présence avec une activité dans laquelle l’enseignant fait un retour sur ce qui s’est passé à distance. Il résume ce qui a été fait et quelle était l’utilité et la visée de ces activités. Il réalise un bref bilan de ce qu’il a constaté et demande aux élèves s’ils ont des remarques, questions ou suggestions qu’ils aimeraient partager. Cette activité sert de clôture à l’activité à distance. Elle permet de revenir sur un savoir, vérifier brièvement si il a été compris, puis de recueillir les impressions des apprenants afin d’éventuellement de modifier certains éléments pour une formation future. Les apprenants se sentent ainsi écoutés et encouragés à partager leurs pensées

2.1.4.3.2 Brainstorming électronique: recherche d’une définition des termes: plaisir sexuel, satisfaction sexuelle, désir et excitation sexuelle

Le module continue avec une activité de brainstorming, où les participants sont invités à partager quelle est leur définition de ces différents termes. Ils sont séparés en deux groupes: l’un doit chercher à définir plaisir et satisfaction sexuelle et l’autre, excitation et désir. Les participants ont ensuite 5 à 10 minutes de réflexion individuelle avant de se lancer dans le remplissage de la carte conceptuelle en ligne. Cela permet ainsi de tenir compte du rythme différent de chaque participant. Après ce temps alloué, les participants remplissent les cartes, puis après un certain temps défini par l’enseignant, les apprenants sont invités à s’arrêter. L’enseignant commente ensuite ce qui a été noté et invite les participants à une discussion autour de ce qui a été produit. Le formateur présente ensuite les définitions concrètes de ces différents termes. Cette activité a pour but d’introduire les participants à la problématique “Comment favoriser la santé sexuelle” et à des termes qui sont importants d’acquérir au préalable pour la compréhension du module

2.1.4.3.3 Questionnement sur les attentes des participants quant à ce module

La journée continue avec une question posée aux apprenants : “Que pensez-vous que nous allons aborder concrètement dans ce module?”, suivi de “Pensez-vous que c’est pertinent ou non d’aborder de telles thématiques?”. L’enseignant recueille ainsi à l’oral les avis des participants et entame une discussion. Il explique ensuite quel est le programme concret et pourquoi il pense que ces thématiques s’ancrent dans le développement personnel des participants. Cette activité vise à favoriser l’engagement de l’étudiant en tenant compte de ses affects, pensées. L’enseignant fournit ici un support émotionnel, renforce le support social et l’autonomie de l’apprenant. (Kusurkar, Croiset et Ten Cate (2011).

2.1.4.3.4 Confiance sexuelle et estime de soi, partie 1: storytelling

Il s’agit ici de transmettre des informations quant à la confiance sexuelle et l’estime de soi et leur implication, par le biais du storytelling. L’enseignant raconte sous forme narrative une histoire dans laquelle il aborde ces notions, ce qu’elles sont, ce qu’elles représentent et ce qu’elles impliquent. Cette méthode est bénéfique car elle “suscite des pensées et des émotions”. Il [le storytelling] stimule les sens et la production d’images. Autrement dit, tout ce dont on a besoin pour capter l’attention, faciliter la mémorisation et favoriser la motivation”. (Medjad, Gil et Lacroix, 2017, p.148). Après avoir fini son histoire, l’enseignant demande oralement aux apprenants ce qu’ils en pensent et ce qu’ils ont retenu. Il essaie de susciter le questionnement et les encourage à développer leurs pensée. Le tuteur fait ainsi un accompagnement pédagogique au niveau cognitif.

2.1.4.3.5 Confiance sexuelle et estime de soi, partie 2: étude de cas et jeu de rôle (à distance)

L’enseignant vient ensuite leur présenter une situation réelle. Il leur transmet une feuille de papier sur laquelle se trouve un témoignage écrit d’une personne dont la confiance ou l’estime n’est pas optimale. Il leur donne ensuite pour consigne, que durant la période à distance, ils devront se positionner en tant que conseillers. Ils rédigeront un texte dans lequel ils conseillent cette personne afin qu’elle vienne à s’accepter, gagne en estime et parvienne à se connecter avec son corps. L’enseignant souligne l’importance de rester bienveillant dans cette activité et d’éviter tout jugement. Cette activité permet au participant d’impliquer le participant en l’amenant à résoudre une situation dans laquelle il pourrait lui-même se trouver. En lisant un témoignage, il est amené à réfléchir sur sa manière de penser et ses propres représentations. Il fait alors un travail métacognitif. Ensuite, en prodiguant des conseils pour une autre personne, l’apprenant peut progresser dans la résolution de situations personnelles analogues.

En parallèle de cette activité à distance, les apprenants sont invités sur la plateforme à partager les émotions qu’ils ressentent en faisant ce travail. Cet outil ressemblerait à celui du Dynamic Emotion Wheel, proposé par Mattia Fritz. Ceci contribue à l’autorégulation des apprenants, en particulier dans la gestion de leurs émotions. L’apprenant pourrait réfléchir sur ce qu’il ressent à un moment donné et d’évacuer toute tension. Par ailleurs, l’un des avantages de ces outils sont qu’ils “apportent aux collaborateurs des informations qui vont les aider à modéliser les états mentaux de leur partenaire d’apprentissage. Enfin, le partage social des émotions participe à la construction des liens sociaux (Rimé, 2005 cité par Gauducheau, 2008) et facilite la coordination interpersonnelle (Van Kleef et al., 2010)” (Molinari et Fritz, s.d., p.1).

2.1.4.3.6 Lecture de scénario: les enjeux de la communication

Dans cette partie du cours, l’enseignant porte l’attention des apprenants sur l’importance de créer un espace de confiance dans une relation et le rôle de la communication. Cette thématique est abordée par le biais d’un jeu de rôles. Les participants sont mis par groupe de deux et chacun reçoit un scénario dans lequel un couple semble avoir du mal à communiquer. Comme dans une pièce de théâtre, les participants doivent interpréter un des deux personnages. Après la lecture, chaque duo discute ensemble de ce qui vient de se passer. Ensemble, ils doivent noter ce qui semblait ne pas jouer dans la communication et propose des solutions à comment faciliter l’écoute. Chaque groupe discute ensuite avec la classe ce qu'il a constaté, l’un des deux enseignants notent sur la plateforme qui est projetée au mur les remarques et suggestions proposées, puis  l’enseignant essaie d’exprimer le consensus qui se dégage, d’en faire une synthèse et un bilan.

Cette activité combine le jeu de rôle à une situation-problème. Elle s’inscrit dans une volonté de mettre l’apprenant dans une position active où il doit construire lui-même une connaissance. Il est amené à définir et analyser un problème, afin de trouver une solution.

2.1.4.3.7 Activité de relaxation

Toujours dans l’optique de permettre aux apprenants de réguler leurs émotions et de limiter l’induction d’émotions négatives, les participants sont invités à respirer profondément durant 3 minutes. Medjad, Gil et Lacroix (2017) expliquent que “ces exercices sont très bien accueillis, en particulier lorsqu’ils s’accompagnent d’une explication pédagogique”. (p.141)

2.1.4.3.8 Comment cultiver l’érotisme: cours magistral/transmissif

A travers des powerpoints, l’enseignant présente à l’apprenant comment cultiver l’érotisme contribue à plus grande confiance sexuelle et une augmentation du désir. Il explique l’importance de cultiver son imaginaire: à travers des exemples comme les livres ou les films érotiques. Il fournit des idées de livres et de films, puis propose des ressources où les trouver. L’enseignant explique également ce qu’est le tantrisme.

Le but ici est de transmettre des contenus, de manière structurée. L’enseignant est en mesure de transmettre un maximum d’informations dans un temps limité. Cette partie peut convenir aux participants “dont les stratégies d’apprentissage sont plutôt conceptuelles et analytiques” (Bouchut, Caudent et Cuisiniez, 2019, p.59).

2.1.4.3.9 Présentation d’accessoires

Cette partie du module se présente sous la forme d’une démonstration. Des intervenants externes, c’est-à-dire des vendeuses à domicile, viennent présenter divers accessoires et objets érotiques aux participants. Après cette présentation, les intervenants disposent les différents objets sur les tables et les participants sont libres d’aller poser des questions individuellement aux intervenants.

Cette activité trouve sa pertinence dans le fait que les participants sont familiarisés à des possibilités contribuant à favoriser le plaisir et le désir sexuel. Ils sont amenés à poser des questions et à demander des suggestions s’ils le souhaitent.

2.1.4.3.10 Bilan de la journée

Cette activité cherche à conclure la journée présentielle. Pour cela, l’enseignant demande aux apprenants ce qu’ils ont retenu de cette journée et les interrogent sur leur ressenti.

2.1.4.3.11 Rappel consignes travail de groupe et journal réflexif

Juste avant de finir la journée, l’enseignant présente les travaux à faire à distance et fait un rappel sur les journaux réflexifs. L’enseignant doit s’assurer que tous les apprenants ont compris les activités à faire à distance.

3 Suite et fin de formation

Les modules que nous avons présentement détaillés (le pré-module à distance “faisons connaissance”, le second module présentiel “introduction à la santé sexuelle, le troisième module à distance “découvre ton minou” et le quatrième module présentiel intitulé  “comment favoriser le plaisir sexuel ?” sont complétés par un deux autres modules à distance et un module présentiel qui ne seront pas décrit dans cette page. Pour une visualisation complète de la formation, veuillez cliquer sur ce lien.

4 Références bibliographiques

Bouchut, F., Cauden, I & Cuisiniez, F. (2019). La boîte à outil des formateurs (3ème ed). Paris : Dunod

Charte du groupe de parole de l'AETOC. (s.d.). Repéré à https://www.aetoc.ch/wp-content/uploads/2012/12/charte-du-groupe-de-parole.pdf

Cosnefroy,  L.  (2010/2). L'apprentissage  autorégulé  : perspectives  en  formation d'adultes. Savoirs (n° 23), p. 9-50.

Crook, C. (1995). On Resourcing a Concern for Collaboration Within Peer Interactions. In Cognition and Instruction, 13(4), 541-547.

Gadd, M., & Hinchliffe, J. (2007). Jiwsi: A pick ’n’ mix of sex and relationships education activities. Londres : fpa

Kusurkar, R. A., Croiset, G., & Ten Cate, O. T. J. (2011). Twelve tips to stimulate intrinsic motivation in students through autonomy-supportive classroom teaching derived from self-determination theory. Medical teacher, 33(12), 978-982.

Marcolino, P-M. (2016). Les fiches outils du formateur.  Paris : Eyrolles

Medjad, N., Gil, P. & Lacroix, P. (2016). Le neurolearning, les neurosciences au service de la formation. Paris : Eyrolles.

Molinari, G. (2018). Questions pour une équipe de conception. Tiré de Tricot, A. & Plégat-Soutjis, F. (2003). TECFA, Master MALTT : Cours ADID (Apprentissage Digital et Formation à Distance)

Molinari, G. (2018). Le design pédagogique des environnements informatisés d'apprentissage. TECFA, Master MALTT : Cours ADID (Apprentissage Digital et Formation à Distance).

Molinari, G. & Fritz, M. (s.d.). Les émotions dans l’apprentissage médiatisé par ordinateur. Repéré à : http://tecfa.unige.ch/tecfa/maltt/diversMaltt/Fritz_Molinari_Emotions_Memoire_MALTT.pdf

Perrenoud, P. (2005). L’école face à la diversité des cultures. La pédagogie différenciée entre exigence d’égalité et droit à la différence. Genève, Suisse : Université de Genève, faculté de psychologie et des sciences de l’éducation. Repéré à https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=2ahUKEwi0h8b6mdriAhXEZlAKHbKMAL4QFjAAegQIBRAC&url=https%3A%2F%2Fwww.unige.ch%2Ffapse%2FSSE%2Fteachers%2Fperrenoud%2Fphp_main%2Fphp_2005%2F2005_16.rtf&usg=AOvVaw3265Hou23m6tcgchsUQdgt

Queer Sex Ed. (2019). Queering Sex Ed, How do we build intersectional & radically inclusive sex education?. Repéré à https://drive.google.com/file/d/19cH9nl-N2UqC_WvK67CdjItsdCg554SD/view

World Economic Forum (2015). New Vision for Education, Unlocking the Potential of Technology. Repéré à http://www3.weforum.org/docs/WEFUSA_NewVisionforEducation_Report2015.pdf