Modèle ASPID

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Modèle Aspid selon Karsenti (2018)

1 Définition

Le modèle ASPID (Karsenti, 2018) est un schéma qui permet de catégoriser l'utilité d'une technologie dans l'enseignement et l'apprentissage. Il se compose de 5 pôle : Adoption, Substitution, Progrès, Innovation et Détérioration, ce qui lui donne son nom. Lorsqu'une technologie est utilisée dans le cadre d'un enseignement, elle se situe forcément à l'un de ces pôles. Le modèle ASPID cherche à montrer que l'usage d'une technologie ne signifie pas forcément qu'elle apporte une plus-value. Toutefois, si elle est bien mobilisée, elle permet d'ouvrir un éventail de possibilités innovatives.

2 Fonctionnement

Lors de l'utilisation d'une technologie dans le cadre d'une enseignement, il faut se poser la question de sa pertinence et son utilité. Pour cela, il est conseillé de la situer sur le modèle ASPID.

2.1 Adoption

L'usage d'une technologie peut être très chronophage. À ce stage, il n'y pas spécialement d'avantage ou de désavantage à utiliser la technologie en question.

2.2 Substitution

La technologie prend la place d'un élément d'enseignement et permet d'apporter quelque chose de nouveau. Il n'y cependant toujours pas d'avantage ou d'inconvénient à utiliser cette technologie.

2.3 Progrès

La technologie ouvre de nouvelles portes. Elle permet d'enseigner un contenu d'apprentissage de manière plus développée. C'est à ce stage qu'il est possible de constater une réelle plus-value à l'usage d'une technologie de l'éducation. Il est possible de citer l'application Plickers comme exemple de technologie de l'éducation se situant à ce niveau. En effet, cet outil permet à l'enseignant de réaliser un assessment nettement plus performant que l'évaluation traditionnelle.

2.4 Innovation

Le summum de l'utilisation d'une technologie éducative: elle ouvre la voie à une nouvelle manière d'apprendre. Plus performante et pratique, la technologie comble un manque que l'enseignement traditionnel n'arrive pas à atteindre. Comme exemple de technologie se situant à ce niveau, on peut notamment citer l'utilisation des Wikimini en classe. En effet, ce wiki permet aux élèves de créer eux-mêmes du contenu issu de leurs apprentissages en classe.

2.5 Détérioration

L'usage d'une technologie est à double tranchant. Ce n'est parce qu'une technologie est utilisée qu'elle va forcément améliorer l'apprentissage. Dans le cas de la détérioration, la technologie empiète sur l'enseignement et détériore la qualité de l'apprentissage.

3 Lien avec les MITIC

Le modèle ASPID est très fortement lié à l'utilisation des MITIC (Médias, Images et Technologies de l'Information et de la Communication) à l'école primaire. En effet, le questionnement de la pertinence d'utiliser un technologie en contexte scolaire est central pour les enseignants de demain. Au vu de l'émergence de nouvelles technologies de l'éducation, il semble capital que le corps enseignant soit en capacité de juger quand et comment les utiliser pour atteindre la plus-value visée.

4 Bibliographie

Karsenti, T., et Bugmann, J. (2018). ASPID : un modèle systémique des usages du numérique en éducation. Dans S. Lacroix et Y. Tomaszower (Eds.), Le numérique (pp. 47-61). Paris, France: Editions EPS