L'époque victorienne

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Page réalisée dans le cadre du cours Jeux Vidéo Pédagogiques (VIP)
(volée "Volt" 2015-2016) de la formation maltt, au TECFA.

Cette page est une ébauche en cours de réalisation. Ne pas citer.


1 Commencer-jeu.jpg

1 Description

L'époque victorienne est un jeu de type point & click, disponible en français et en anglais. Il vise à enseigner les principes de l'étiquette en vigueur au Canada à l'époque victorienne. C'est un jeu en 2D avec vue à la troisième personne. Le joueur incarne soit un homme soit une femme et participe à des événements, dans lesquels il doit bien se tenir et réagir correctement aux situations qui se présentent à lui.

Contexte du jeu l'époque victorienne


1.1 Contenu enseigné

Au travers de diverses situations de la vie de la haute société canadienne, le jeu vise à enseigner les principes de l'étiquette, notamment les tenues vestimentaires et la bienséance, qui sont en vigueur au Canada à l'époque victorienne. Cette époque désigne plus particulièrement les années de règne de Victoria 1er du Royaume-Uni, de 1837 à 1901. Elle est marquée par l'apogée de la révolution industrielle britannique ainsi que celle de l'Empire britannique qui s'étant outre atlantique.

Interaction pour le choix de la tenue

1.2 Mécanique de jeu

L'époque victorienne est un jeu conçu comme un quiz dont les réponses n'ont pas d'impact sur le jeu, si ce n'est sur la variation du nombre de point accumulé, lui même sans conséquence. Le joueur clique sur les différents choix jusqu'à trouver le bon et passe à la question suivante. Les instructions et feedback sont présentés sous la forme d’un parchemin dont il faut valider la lecture à chaque fois.

Exemple de question

Le jeu démarre sur un texte de présentation contextuelle de l’époque victorienne et demandant au joueur s’il est digne de l’étiquette en vigueur à cette époque. Ensuite, il faut choisir un personnage masculin ou féminin, ainsi qu’une occasion pour commencer la partie. Le joueur a le choix entre 4 lieux, appelés occasions, par personnage. Soit la salle de bal, la gare de train, la maison, ainsi que le parc pour le portrait féminin ou le club pour le portait masculin. Après avoir choisi une occasion, un nouveau texte apparaît présentant le contexte et invitant le joueur à choisir une tenue appropriée, il y en a 4 disponibles par occasions. Si la tenue choisi n’est pas la bonne, une animation humoristique se déclenche pour signaler l’erreur du joueur, ainsi qu’un autre texte expliquant en quoi les vêtements choisis ne sont pas appropriés. Si le bon choix a été fait, une animation montrant le personnage en mouvement se déclenche, suivi d’un texte de félicitation et d’approbation. Étant vêtue correctement, le joueur a maintenant accès à l’occasion. Une animation présentant le personnage se déclenche et une question avec 3 choix de réponse apparaît. Chaque occasions comportent 3 questions sur l’étiquette, l’ordre est prédéfini et toujours le même. La bonne réponse permet d’accéder à la question suivante et il suffit de cliquer sur le texte pour passer à la prochaine question. Après avoir répondu correctement à ces 3 questions, le joueur est redirigé vers le plateau de départ. Il peut alors continuer la partie en réalisant les 3 autres occasions ou changer de personnage et tout recommencer. Après avoir réussi les 4 occasions le nombre de points accumulés donne lieu à une nouvelle animation présentant le standing social acquis au cours de la partie et indiquant si le joueur est digne de l’étiquette à l’époque victorienne.

Le jeu inclus un système de points, chaque bonne réponse permet d'en gagner et la première mauvaise réponse en fait perdre. Il est possible d'acquérir 125 points par occasions, soit 1000 points en tout dans le jeu. En cas d'erreur répétée, le joueur termine tout de même l'occasion avec un minimum de 38 points, car les réponses fausses ne sont punitives que la première fois. Les points récoltés tout au long du jeu permette uniquement d'évaluer le standing social final, ils ne permettent pas d'obtenir des bonus ou par exemple des niveaux supplémentaires.

1.2.1 Objectif du joueur

L'objectif du joueur est de répondre correctement aux questions qui lui sont posées et d'accumuler un maximum de points pour obtenir un standing social élevé.Les animations burlesques accompagnants les choix non pertinent peuvent aussi être un objectif secondaire.

Animation burlesque

1.3 Environnement informatique

Le jeux est programmé en Flash et peut être joué directement dans le navigateur Internet. Il est nécessaire d’avoir préalablement installé Adobe Flash Player. Les navigateurs Exploreur, Firefox et Chrome fonctionnent correctement, même si le script plante parfois (surtout avec Firefox).

1.4 Accès

Le jeu est disponible sur le site du Musée McCord, éditeur du jeu en partenariat avec l'agence Pakobrats pour la conception graphique et la programmation. Il est gratuit et il n'est pas nécessaire de s'identifier.

Jouer à L'époque victorienne

2 Principes pédagogiques

De manière générale, l'enseignement est assez traditionnel car de type transmissif. Il n’y a pas de gradation dans les apprentissages, ni de routine qui mélange l’ordre des questions. On ne peut pas non plus choisir d’explorer autre chose que ce qui nous est imposé comme question suivante. Le joueur participe en quelque sorte à un quiz et doit trouver la bonne réponse. L'ambiance du jeu donne un aperçu du contexte de l'époque en incluant un environnement adapté, notamment par les décors, les musiques et bruitages des différents lieux, ainsi que les voix et expressions des personnages. Le personnage présent tout au long du jeu permet également au joueur de s’identifier et de se mettre à la place d’une femme ou d’un homme vivant à l’époque victorienne.

Les feedbacks font partis des principes pédagogiques utilisés dans ce jeu. Ils suivent chacun des choix du joueur permettent à celui-ci de se positionner sur son apprentissage. Ils sont toujours accompagnés d’explications permettant le renforcement de l’apprentissage ou l’explication du mauvais choix du joueur. De plus, la touche humoristique des feedbacks négatifs permet à l’apprenant de ne pas se braquer et peut motiver à poursuivre le jeu.

Exemple de feedback positif
Exemple de feedback négatif


La motivation est également l'un des principes pédagogiques. En effet, le compteur de point permet d’intégrer la notion de challenge et peut motiver le joueur à se surpasser pour atteindre le meilleur résultat ou à recommencer une partie pour faire mieux et s’améliorer.

L'apprentissage par essai et erreur peut aussi être cité, car certaines questions du jeu sont complexes et il est parfois difficile de trouver la bonne réponse au premier essai. Le fait de devoir choisir une autre réponse à la question jusqu'à ce que l'on trouve la bonne solution permet à l’utilisateur de progresser en apprenant de ses erreurs.

3 Intégration du contenu enseigné dans le jeu

Le contenu enseigné est faible et très spécifique, ainsi que peu identifié malgré l’objectif avoué par le musé de « tester les connaissances du visiteur sur l’histoire canadienne » : Il s’agit en réalité de quelques connaissances sur la mode vestimentaire de l’époque et sur une vingtaine de pratiques sociales en vigueur à cette époque. Cependant, l’apprentissage de l’étiquette fait partie intégrante du jeu. Le vocabulaire utilisé et les sujets des questions posées sont également parfaitement intégrés. Le fait que les feedbacks soient rendus par une dame à l’allure froide et hautaine, dont l’expression change en fonction de la réussite ou non, démontrer également l’intégration de l’époque victorienne au jeu. Le principe de l’étiquette est maintenu jusqu’à la fin du jeu qui récompense le joueur par l’évaluation de son standing social, comme à l’époque victorienne.

4 Points forts et points faibles

4.1 Points forts

  • La simplicité du gameplay et son efficacité. Les enseignements sont bien amenés et le joueur n’a pas besoin d’être un expert en jeux vidéos pour comprendre ce qu’il doit faire pour avancer.
  • Le logiciel est facilement accessible et ne demande pas d’installation.
  • Le jeu est bien proportionné dans le temps, avec une durée d’environ 30 à 40 minutes pour finir le jeu avec les deux personnages disponibles.
  • La garantie de la véracité des informations présentées.

4.2 Points faibles

  • Le jeu apporte très peu de contenu et de réponses sur cette époque. Il n’y a pas non plus de comparaison avec d’autres époques ou de lien vers des ressources complémentaires.
  • Les animations n’ont pas un très bon rendu graphique et leur pertinence est parfois difficile à comprendre.
  • Si le joueur clique trop rapidement, le jeu est brutalement stoppé et un message d’erreur indiquant que le plugin flash a planté apparaît. Il faut alors tout recommencer et les points accumulés sont perdus. Ceci se produit sur tous les navigateurs testés.
  • Il y a très peu de rejouabilité dans le sens ou le jeu est le même chaque fois qu’une partie est lancée (même ordre de questions, même ordre de réponses, …).

5 Logiciels similaires

Les jeux Mission US et Argument Wars sont similaires à ce jeu de part leur gameplay de style point & click et les choix auxquels les joueurs sont confrontés. De plus, Mission US a également un contexte historique comme pour l’époque victorienne.

Le site du Musée McCord propose également d’autres jeux à orientation pédagogique, dont un très semblable à celui-ci mais portant sur Les années folles.