Earmaster

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Description

Earmaster est un logiciel destiné aux apprentis musiciens qui propose des exercices permettant de "développer" la musicalité de leur oreille par un entrainement.

Earmaster propose trois modes d'entrainements : "Tuteur standard de Earmaster", "Tuteur Jazz de Earmaster" et "Exercice personnalisé". A chaque mode d'entrainement correspond un domaine d'exercice. Exemples : "comparaison d'intervalles", "identification d'intervalles", "identification d'accords", etc... Les exercices sont le plus souvent basés sur l'écoute de sons.


Première fenêtre d'ouverture


Dans les exercices proposés, il s'agit d'écouter ce qui est joué et de répondre à la question ou de répéter ce qui est joué au moyen de touches de piano par exemple. Puis lorsque l'on est sûr de sa réponse, on peut "valider". Le feedback est alors donné immédiatement.


Une question dans l'exercice "Comparaison d'intervalles"


Le logiciel est téléchargeable depuis Internet (Voir le lien ci-dessous). Il fonctionne sous Windows, Mac et Linux. Un microphone est obligatoire pour pouvoir utiliser la fonction "reconnaissance vocale".

  • Lien pour télécharger le logiciel : Earmaster
  • Éditeur : Earmaster Aps
  • Prix : 69,95 Euros

2 Principes pédagogiques

2.1 Apprentissage par comportement

Ce logiciel utilise un apprentissage par comportement puisque Earmaster propose plusieurs types d'exercices ayant tous le même concept : Il s'agit d'écouter ce qui est joué et de répondre à la question. Le feed back apparait alors immédiatement avec un "Faux-vous avez répondu...-la bonne réponse est..." ou un "Exact". Cependant, durant les exercices, on peut "jouer la question" (réécouter ce qui est joué), et "jouer ma réponse" (écouter sa réponse et vérifier si celle-ci est exacte ou la modifier si elle ne l'est pas). L'utilisateur avance dans les exercices par essai-erreurs.
On habitue son oreille à la musicalité, le but étant de pouvoir trouver du premier coup la bonne réponse (si possible) aux questions suivantes grâce aux tâtonnements faits auparavant.

Le logiciel ne propose pas un enseignement par le discours. Les explications sont très limitées : l'enseignement se fait exclusivement au travers des exercices directement.

Earmaster permet à l'apprenant d'agir sur son environnement et d'utiliser ses représentations vu qu'il tente d'aider à l'identification des sons.

Ce logiciel n'est pas basé sur des situations "authentiques", c'est-à-dire que l'utilisateur ne retrouve pas dans la réalité, l'interface à laquelle il est confronté dans les exercices.

2.2 Motivation

Le logiciel tente de motiver l'apprenant à l'aide de plusieurs "outils".
Tout d'abord, le thème du logiciel en lui-même est "sympathique" à l'utilisateur puisqu'il s'agit de "faire de la musique". On s'attend donc à quelque chose de plutôt agréable. L'interface avec la représentation du clavier de piano et des cordes de la guitare est bienvenue car cela nous rapproche un peu de la réalité et il ne s'agit pas seulement que d'un exercice fastidieux avec une portée... Il n'y a pas forcément de récompenses lorsque les objectifs sont atteints, mais l'apprenant a envie d'aboutir au but et de réussir les exercices. Cependant si l'apprenant perd de sa motivation (intrinsèque), il peut assez vite abandonner. Malgré tout, il peut avoir une vision de sa progression grâce aux "statistiques".

2.3 Régulations métacognitives

Il ne s'agit pas d'un logiciel qui propose purement des exercices de logique ou de raisonnement. Les stratégies méta cognitives, n'étant déjà pas mise en avant par le type de logiciel, en sont donc d'autant plus "intériorisées". De plus, le logiciel ne sollicite pas de façon explicite la verbalisation des stratégies. Cependant, l'utilisateur peut se rendre compte de ses stratégies d'apprentissage : par tâtonnements au début puis, à force, un début d'assurance s'installe, l'attention est peut-être plus vive, on garde plus le son en mémoire pour le retrouver du premier coup grâce aussi à la mémorisation de la tonalité de chaque touche du piano, par exemple.

3 Principes technologiques

  • Multi-modalité : Niveau très faible.

Des exercices mettent en correspondance le son et la partition écrite, mais il s'agit du cas de très peu d'exercices. Pour les autres, nous avons besoin, par exemple, du son en même temps que de la consigne pour pouvoir répondre.

  • Composante ludique : Niveau très faible.

On sent bien qu'il s'agit d'exercices et non pas d'exercices "cachés" derrière un jeu. Le logiciel n'est pas ludique même s'il est convivial et interactif.

Les autres caractéristiques propres aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication sont inexistantes :
Par exemple, il n'y a pas d'adaptation vu que les questions sont toujours du même type, quelle que soit la réponse de l'utilisateur. S'il fait régulièrement des erreurs, le logiciel ne propose pas de revoir les bases. Au contraire, si l'utilisateur réussit très bien et très vite, le logiciel ne passe pas automatiquement à un type d'exercice plus difficiles.


Le logiciel n'exploite pas assez de capacités informatiques ou celles-ci auraient pu être exploitées autrement pour une question d'optimisation. Une autre manière d'aborder les exercices aurait pu être bénéfique pour l'apprentissage des utilisateurs, comme trouver un feed back plus original ou trouver un but à l'exercice qui aurait pu se rapprocher d'un problème à résoudre dans un contexte particulier mis en oeuvre par une petite simulation, par exemple.
Cependant, l'intégration du microphone avec reconnaissance vocale est une très bonne idée et peut rendre les exercices plus attrayants, plus motivants.
Earmaster aurait pu exploiter plus de modalités, proposer des exercices plus ludiques, proposer un "tuteur intelligent" (qui réagirait en fonction de la réponse de l'utilisateur et adapterait les prochains exercices en fonction de sa compréhension ou qui proposerait une partie théorique explicative, un retour à l'explication si la réponse de l'exercice s'avère fausse). Le logiciel aurait pu proposer plus d'explications, au moyen d'hypertextes par exemple. Cela aurait été surement plus motivant et plus attrayant d'ajouter quelques petites simulations.
Le logiciel aurait pu proposer d'ajouter une option pour les futurs musiciens en ayant la possibilité de travailler sur un synthétiseur en parallèle ou autres... Il serait plus sympathique de pouvoir travailler en réalité sur son piano, ce qui se rapprocherait d'une situation purement authentique.

4 Points forts et point faibles

  • Points faibles :
  • Manque d'authenticité
  • feedbacks pauvres
  • logiciel trop scolaire
  • appropriation difficile
  • Points forts :
  • logiciel interactif
  • Intégration du microphone avec reconnaissance vocale

5 Logiciels similaires


Le logiciel dont se rapproche le plus Earmaster est Accord


Fanny Castagno