Apprentissage procédural/Production de Martina Salemma

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Pour modifier le contenu de cette page (ajouter des productions, des commentaires, etc.), cliquez sur Modifier avec formulaire dans la barre du wiki.

Producteur :Utilisateur:Martina Salemma, Promotion :zelda


1 Descriptif

1.1 Le Modèle ACT

Le Modèle ACT (Adaptative Control of Thought) conceptualisé par Anderson (1987), propose un modèle d'architecture cognitive composée de 3 systèmes mnésiques: la mémoire de travail, la mémoire déclarative, et la mémoire procédurale.

  • La mémoire de travail (MDT) est la représentation de l'environnement et de la situation du moment. Elle permet de garder temporairement en mémoires des informations permettant par exemple de résoudre des problèmes.
  • La mémoire déclarative est un réseau sémantique permanent d'informations factuelles et conceptuelles, stockées sous la forme de propositions abstraites, d’images mentales, ou de séquences temporelles.
  • La mémoire procédurale stocke des "règles de production", c'est-à-dire des savoir-faire, de façon permanente. Elle permet l'apprentissage procédural.

Il est possible d'ajouter la mémoire épisodique, introduite par Tulvig (1972), à ce modèle: elle stocke automatiquement les souvenirs autobiograpiques, c'est-à-dire des informations personnellement vécues, dans leur contexte temporel. Solans (2017) cite Brandimonte (1997): "La mémoire épisodique contient la mémoire prospective, c’est la mémoire des intentions ; elle permet de se rappeler des actions à exécuter à un moment donné dans le futur, malgré le fait d’être absorbé dans une autre tâche."

1.2 L'apprentissage procédural

Selon ce modèle, l'apprentissage procédural cognitif (d'après Ackerman, 1988) passe par trois phases successives, résumées par Solans (2017) dans son mémoire de diplôme et présentées dans la carte conceptuelle ci-dessous:

1. La phase cognitive, où le sujet traite et extrait toutes les informations déclaratives concernant la tâche, et où il utilise des méthodes de résolution de problèmes pour mener la tâche à bien.

Les savoir-faire ainsi acquis sont encodés sous forme de connaissances épisodiques, gérées par la mémoire épisodique.

2. La phase associative permet au sujet de transformer les nouvelles règles de productions acquises lors de la phase 1 en procédures, à travers deux types de traitement des connaissances: la composition des différentes productions en une seule production, et la procéduralisation de la production non-spécifique en une production hautement spécifique.

Ce traitement peut impliquer davantage de capacités de traitement perceptif s’il s’agit de l’apprentissage d’une habileté motrice.

3. La phase autonome, où la procédure créée lors de la phase 2 est automatisée et adaptée plus ou moins vite selon les fonctions psychomotrices de l’individu, et où les savoir-faire sont encodés sous forme de connaissances procédurales, stockées dans la mémoire procédurale.

Il est donc clair que l’apprentissage procédural cognitif nécessite l’intervention d’autres fonctions cognitives tout au long de son processus.

1.3 Avantages du modèle ACT

Le fonctionnement de l'apprentissage procédural montre que le modèle ACT se combine avec d'autres fonctions cognitives et concepts de mémoire, ce qui en fait un grand avantage.

Danine (2010) propose également différents avantages du modèle ACT dans sa thèse de doctorat. Entre autres, "un des avantages de ce modèle [est] qu'il définit très clairement la construction des activités complexes sur la base d'une interaction entre des connaissances procédurales et déclaratives. Enfin, Anderson a validé son modèle dans une situation réelle (Anderson, 1996). Cette validation lui permet de comprendre les conceptions erronées de l'apprenant, d'analyser ses erreurs de façon plus fine et de savoir leurs origines (faire le diagnostic)".

2 Sources

Ackerman, P. L. (1988). Determinants of individual differences during skill acquisition: Cognitive abilities and information processing. Journal of experimental psychology: General, 117(3), 288.

Anderson, J. R. (1996). ACT: A simple theory of complex cognition. American psychologist, 51(4), 355.

Danine, A. (2010). Modélisation de l'apprenant: Application d'un modèle cognitif au développement d'un système d'apprentissage. [Thèse]. Université du Québec, Montréal. Consulté sur: https://archipel.uqam.ca/3607/1/D1971.pdf

Solans, R. (2017). L’apprentissage procédural: Evaluation d’un apprentissage procédural dans le vieillissement et dans la maladie d’Alzheimer. [Mémoire]. Université de Toulouse. Consulté sur: http://www.psychomot.ups-tlse.fr/Solans2017.pdf

Tulving, E. (1972). Episodic and semantic memory. In Organization of Memory. Academic Press.

3 Carte conceptuelle : Première version


Carte conceptuelle apprentissage procedural ACT version1.jpeg


Lien vers une carte externe: https://miro.com/app/board/o9J_kuYg6E8=/

3.1 Commentaire(s)


3.1.1 Commentaire de Tatiana Timofeeva


Lisibilité :

La carte est lisible, les flèches et les liaisons guident le lecteur à travers de différents concepts


Compréhension :

Le contenu est bien organisé, le lecteur peut facilement suivre le développement du concept présenté


Qualité académique :

Le descriptif est rédigé de manière claire, mais un peu maigre. Comme le sujet est intéressant, il serait peut être utile de présenter d'autres informations concernant le modèle.

Commentaire global:

De manière générale, je trouve la carte claire. Le lecteur peut comprendre que les concepts sont hiérarchisés grâce au code couleur et les formes de rectangles. Je proposerais de réfléchir davantage et se poser la question sur l'intérêt de ce modèle, ses avantages/inconvénients/utilités.

Réponse du producteur de la carte:

Merci pour ton commentaire Tatiana ! J'ai pu modifier et étoffer la description, en ajoutant également une section sur les avantages. Malheureusement, je ne trouve rien sur les inconvénients/limites et l'utilisation du modèle. Si tu as des références, je suis preneuse !





4 Carte conceptuelle : Deuxième version


Carte conceptuelle apprentissage procedural ACT version2.png


Lien vers une carte externe: https://miro.com/welcomeonboard/8Bp3xdivahE40hDhs4qbCIXuPHKddltmIpknadfXTotHrBDcQfigj9IWUG1OkxGQ

4.1 Commentaire(s)



4.1.1 Commentaire de Jennifer Pacheco R.

Lisibilité :

Comme Tatiana, je pense que ta carte est lisible et très claire grâce à la police, les nuances de la couleur pourpre et la disposition des flèches.


Compréhension :

La carte est cohérente et cohésive. Les concepts travaillés sont très bien expliqués ce qui les rend compréhensibles.



Qualité académique :

Le descriptif est très complet. J’ai bien aimé l’introduction à la thématique et l’inclusion de liens internes et externes pour enrichir ton travail.

J’ai seulement un commentaire :

  • Dans le Modèle ACT, dans la phrase « conceptualisé par Anderson (1987) Ackerman (1988) », j’ajouterais « et » entre Anderson et Ackerman.

Commentaire global:

Très bon travail Martina ! Ta carte est bien travaillée et intéressante.

Réponse du producteur de la carte:

Merci Jennifer pour ton commentaire ! J'ai pu modifier le descriptif. En fait, le modèle ACT est uniquement modélisé par Anderson. Ackerman c'est pour l'apprentissage procédural.




5 Carte conceptuelle : Troisième version


Carte conceptuelle apprentissage procedural ACT version3.png


Lien vers une carte externe: https://miro.com/app/board/o9J_kt6cPgk=/

5.1 Commentaire(s)









6 Première vidéographie


http://tecfaetu.unige.ch/etu-maltt/zelda/salemma0/BASES/bases_apprentissage_procedural_video.webm


6.1 Commentaire(s)


6.1.1 Commentaire de Tatiana Timofeeva

Qualité technique :

La vidéographie montre la carte de manière bien lisible sauf deux moments: - La première image présente la carte sans la dernière ligne, comme si cette dernière a été coupée. - Lorsque tu passes à la phase autonome, sur l'écran on ne voit que le mot "autonome" sans "phase". La qualité du son est excellente.

Qualité de la structure/présentation de la vidéo :

La vidéographie est bien structurée, les concepts sont reliés et les passages sont logiques. Juste une petite remarque, à propos du passage entre l'explication de 3 phases et la première phase (cognitive) qui est un peu brusque. Il manque d'une phrase de passage d'un topic à l'autre.

Qualité du contenu:

La vidéographie complète la carte avec les informations complémentaire de manière précise et logique

Inclusion d'éléments intéressants (introduction, insertion de clip(s),...):

Il serait peut être intéressant à faire une petite introduction et conclusion parce que le début nous plonge de suite dans la carte et la fin est un peu abrupte.

Commentaire global:

Je félicite ta première vidéographie qui complète la carte. Comme le sujet est très intéressante, il serait peut être bien de la compléter avec quelques exemples, une intro/conclusion, et pourquoi le modèle est intéressant.

Réponse du producteur de la carte:

Merci pour ton commentaire Tatiana, j'ai pu refaire ma vidéo en ajoutant une petite introduction et une conclusion.


7 Seconde vidéographie


http://tecfaetu.unige.ch/etu-maltt/zelda/salemma0/BASES/bases_apprentissage_procedural_video_v2.mp4

7.1 Commentaire(s)



7.1.1 Commentaire de Jennifer Pacheco R.

Qualité technique :

La qualité technique de la vidéo est bonne. Il est possible de lire parfaitement tous les éléments de la carte et de bien entendre l'audio.

Qualité de la structure/présentation de la vidéo :

La présentation et la structure sont meilleures que celles de la première vidéo, grâce aux corrections que tu as faites. On peut distinguer les différentes composantes de la vidéo (l'introduction, le contenu principal et la conclusion).

Qualité du contenu:

Le contenu de la carte est très bon et intéressant, grâce à l'explication détaillée de certains concepts, à l'inclusion des avantages de ce modèle et à l'explication courte de la mémoire épisodique (au début de la vidéo).

Inclusion d'éléments intéressants (introduction, insertion de clip(s),...):

J'ai bien aimé l'introduction et la conclusion de ta vidéo car elles étaient courtes et précises.

Commentaire global:

Très bon travail Martina ! Tu as bien travaillé sur ta vidéo. Pour moi, c'est la version finale.

Réponse du producteur de la carte:

Merci Jennifer pour ton commentaire ! Je vais mettre la vidéo sur la page finale


7.1.2 Commentaire de Tatiana Timofeeva

Qualité technique :

Les éléments de la cartes sont parfaitement lisibles, la qualité de son est bonne. Les mouvements entre les topics sont fluides.

Qualité de la structure/présentation de la vidéo :

La présentation est claire, logique et bien structurée.

Qualité du contenu:

Une bonne qualité du contenu se construit d'une part par une description détaillée et la présentation de sources.

Inclusion d'éléments intéressants (introduction, insertion de clip(s),...):

Avec une introduction et une petite conclusion, le contenu de la carte est encore plus complet.

Commentaire global:

J'apprécie particulièrement une voix plutôt grave et les intonations descendantes des fins de phrases. On comprend où sont des fins logiques et des débuts de nouvelles informations. Bravo pour le travail, ta carte et ta manière de présenter les informations sont exemplaires!

Réponse du producteur de la carte:

Merci Tatiana pour ton commentaire :)


La carte est lisible, les flèches et les liaisons guident le lecteur à travers de différents concepts +, Le contenu est bien organisé, le lecteur peut facilement suivre le développement du concept présenté +, Le descriptif est rédigé de manière claire, mais un peu maigre. Comme le sujet est intéressant, il serait peut être utile de présenter d'autres informations concernant le modèle. +, De manière générale, je trouve la carte clDe manière générale, je trouve la carte claire. Le lecteur peut comprendre que les concepts sont hiérarchisés grâce au code couleur et les formes de rectangles. Je proposerais de réfléchir davantage et se poser la question sur l'intérêt de ce modèle, ses avantages/inconvénients/utilités.èle, ses avantages/inconvénients/utilités. +, Merci pour ton commentaire Tatiana ! J'ai Merci pour ton commentaire Tatiana ! J'ai pu modifier et étoffer la description, en ajoutant également une section sur les avantages.</br>Malheureusement, je ne trouve rien sur les inconvénients/limites et l'utilisation du modèle. Si tu as des références, je suis preneuse !i tu as des références, je suis preneuse ! +, Comme Tatiana, je pense que ta carte est lisible et très claire grâce à la police, les nuances de la couleur pourpre et la disposition des flèches. +, La carte est cohérente et cohésive. Les concepts travaillés sont très bien expliqués ce qui les rend compréhensibles. +, Le descriptif est très complet. J’ai bien Le descriptif est très complet. J’ai bien aimé l’introduction à la thématique et l’inclusion de liens internes et externes pour enrichir ton travail. </br></br>J’ai seulement un commentaire : </br></br>* Dans le Modèle ACT, dans la phrase « conceptualisé par Anderson (1987) Ackerman (1988) », j’ajouterais « et » entre Anderson et Ackerman.uterais « et » entre Anderson et Ackerman. +, Très bon travail Martina ! Ta carte est bien travaillée et intéressante. +, Merci Jennifer pour ton commentaire ! J'ai pu modifier le descriptif. En fait, le modèle ACT est uniquement modélisé par Anderson. Ackerman c'est pour l'apprentissage procédural. +, La vidéographie montre la carte de manièreLa vidéographie montre la carte de manière bien lisible sauf deux moments:</br>- La première image présente la carte sans la dernière ligne, comme si cette dernière a été coupée. </br>- Lorsque tu passes à la phase autonome, sur l'écran on ne voit que le mot "autonome" sans "phase". </br>La qualité du son est excellente.phase". La qualité du son est excellente. +, La vidéographie est bien structurée, les cLa vidéographie est bien structurée, les concepts sont reliés et les passages sont logiques. </br>Juste une petite remarque, à propos du passage entre l'explication de 3 phases et la première phase (cognitive) qui est un peu brusque. Il manque d'une phrase de passage d'un topic à l'autre.ne phrase de passage d'un topic à l'autre. +, La vidéographie complète la carte avec les informations complémentaire de manière précise et logique +, Il serait peut être intéressant à faire une petite introduction et conclusion parce que le début nous plonge de suite dans la carte et la fin est un peu abrupte. +, Je félicite ta première vidéographie qui complète la carte. Comme le sujet est très intéressante, il serait peut être bien de la compléter avec quelques exemples, une intro/conclusion, et pourquoi le modèle est intéressant. +, Merci pour ton commentaire Tatiana, j'ai pu refaire ma vidéo en ajoutant une petite introduction et une conclusion. +, La qualité technique de la vidéo est bonne. Il est possible de lire parfaitement tous les éléments de la carte et de bien entendre l'audio. +, La présentation et la structure sont meilleures que celles de la première vidéo, grâce aux corrections que tu as faites. On peut distinguer les différentes composantes de la vidéo (l'introduction, le contenu principal et la conclusion). +, Le contenu de la carte est très bon et intéressant, grâce à l'explication détaillée de certains concepts, à l'inclusion des avantages de ce modèle et à l'explication courte de la mémoire épisodique (au début de la vidéo). +, J'ai bien aimé l'introduction et la conclusion de ta vidéo car elles étaient courtes et précises. +, Très bon travail Martina ! Tu as bien travaillé sur ta vidéo. Pour moi, c'est la version finale. +, Merci Jennifer pour ton commentaire ! Je vais mettre la vidéo sur la page finale +, Les éléments de la cartes sont parfaitement lisibles, la qualité de son est bonne. Les mouvements entre les topics sont fluides. +, La présentation est claire, logique et bien structurée. +, Une bonne qualité du contenu se construit d'une part par une description détaillée et la présentation de sources. +, Avec une introduction et une petite conclusion, le contenu de la carte est encore plus complet. +, J'apprécie particulièrement une voix plutôJ'apprécie particulièrement une voix plutôt grave et les intonations descendantes des fins de phrases. On comprend où sont des fins logiques et des débuts de nouvelles informations. Bravo pour le travail, ta carte et ta manière de présenter les informations sont exemplaires!ésenter les informations sont exemplaires! +  et Merci Tatiana pour ton commentaire :) +
=== Le Modèle ACT ==== Le Modèle ACT ===</br>Le Modèle ACT (Adaptative Control of Thought) conceptualisé par Anderson (1987), propose un modèle d'architecture cognitive composée de 3 systèmes mnésiques: la mémoire de travail, la mémoire déclarative, et la mémoire procédurale. </br></br>* La mémoire de travail (MDT) est la représentation de l'environnement et de la situation du moment. Elle permet de garder temporairement en mémoires des informations permettant par exemple de résoudre des problèmes.</br>* La mémoire déclarative est un réseau sémantique permanent d'informations factuelles et conceptuelles, stockées sous la forme de propositions abstraites, d’images mentales, ou de séquences temporelles.</br>* La mémoire procédurale stocke des "règles de production", c'est-à-dire des savoir-faire, de façon permanente. Elle permet l'apprentissage procédural.</br></br>Il est possible d'ajouter la mémoire épisodique, introduite par Tulvig (1972), à ce modèle: elle stocke automatiquement les souvenirs autobiograpiques, c'est-à-dire des informations personnellement vécues, dans leur contexte temporel. Solans (2017) cite Brandimonte (1997): "La mémoire épisodique contient la mémoire prospective, c’est la mémoire des intentions ; elle permet de se rappeler des actions à exécuter à un moment donné dans le futur, malgré le fait d’être absorbé dans une autre tâche."</br></br>=== L'apprentissage procédural ===</br>Selon ce modèle, l'apprentissage procédural cognitif (d'après Ackerman, 1988) passe par trois phases successives, résumées par Solans (2017) dans son mémoire de diplôme et présentées dans la carte conceptuelle ci-dessous:</br></br>1. La phase cognitive, où le sujet traite et extrait toutes les informations déclaratives concernant la tâche, et où il utilise des méthodes de résolution de problèmes pour mener la tâche à bien.</br></br>: Les savoir-faire ainsi acquis sont encodés sous forme de connaissances épisodiques, gérées par la mémoire épisodique.</br></br>2. La phase associative permet au sujet de transformer les nouvelles règles de productions acquises lors de la phase 1 en procédures, à travers deux types de traitement des connaissances: la composition des différentes productions en une seule production, et la procéduralisation de la production non-spécifique en une production hautement spécifique.</br></br>: Ce traitement peut impliquer davantage de capacités de traitement perceptif s’il s’agit de l’apprentissage d’une habileté motrice.</br></br>3. La phase autonome, où la procédure créée lors de la phase 2 est automatisée et adaptée plus ou moins vite selon les fonctions psychomotrices de l’individu, et où les savoir-faire sont encodés sous forme de connaissances procédurales, stockées dans la mémoire procédurale.</br></br>Il est donc clair que l’apprentissage procédural cognitif nécessite l’intervention d’autres fonctions cognitives tout au long de son processus.</br></br>=== Avantages du modèle ACT ===</br>Le fonctionnement de l'apprentissage procédural montre que le modèle ACT se combine avec d'autres fonctions cognitives et concepts de mémoire, ce qui en fait un grand avantage.</br></br>Danine (2010) propose également différents avantages du modèle ACT dans sa thèse de doctorat. Entre autres, "un des avantages de ce modèle [est] qu'il définit très clairement la construction des activités complexes sur la base d'une interaction entre des connaissances procédurales et déclaratives. Enfin, Anderson a validé son modèle dans une situation réelle (Anderson, 1996). Cette validation lui permet de comprendre les conceptions erronées de l'apprenant, d'analyser ses erreurs de façon plus fine et de savoir leurs origines (faire le diagnostic)".oir leurs origines (faire le diagnostic)".
TexteCette propriété est une propriété spéciale dans ce wiki.
Ackerman, P. L. (1988). Determinants of inAckerman, P. L. (1988). Determinants of individual differences during skill acquisition: Cognitive abilities and information processing. Journal of experimental psychology: General, 117(3), 288.</br></br>Anderson, J. R. (1996). ACT: A simple theory of complex cognition. American psychologist, 51(4), 355.</br></br>Danine, A. (2010). Modélisation de l'apprenant: Application d'un modèle cognitif au développement d'un système d'apprentissage. [Thèse]. Université du Québec, Montréal. Consulté sur: https://archipel.uqam.ca/3607/1/D1971.pdf</br></br>Solans, R. (2017). L’apprentissage procédural: Evaluation d’un apprentissage procédural dans le vieillissement et dans la maladie d’Alzheimer. [Mémoire]. Université de Toulouse. Consulté sur: http://www.psychomot.ups-tlse.fr/Solans2017.pdf</br></br>Tulving, E. (1972). Episodic and semantic memory. In Organization of Memory. Academic Press.'Organization of Memory. Academic Press. +