Apprentissage collaboratif/Composition des groupes et conséquences sur les apprentissages et les interactions (Production Nicolas Burau)

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Pour modifier le contenu de cette page (ajouter des productions, des commentaires, etc.), cliquez sur Modifier avec formulaire dans la barre du wiki.

Producteur :Utilisateur:Nicolas Burau, Promotion :yoshi


1 Descriptif

L'apprentissage coopératif se base sur la création d'un conflit socio-cognitif entre les membres du groupe. Eneffet, avoir des partenaires émettre des réponses différentes voir contradictoire entraîne un conflit, déstabilisateur et donc un moteur potentiel d'apprentissage.

Il y a deux possibilité de résolution du conflit. La première, une régulation relationnelle centrée sur la valeur de soi et la différence de niveau de compétence, est à éviter car pauvre en apprentissage. La seconde, une régulation socio-cognitive centrée sur la tâche et la modification des points de vue, sans aménité, est celle recherchée.

La composition des groupes, tel que le nombre de participants, leur niveau de compétence ou le genre peuvent favoriser une régulation relationnelle ou socio-cognitive. Il est donc important pour le formateur de prendre en considération plusieurs variables dans la constitution des groupes pour avoir un apprentissage coopératif optimal.

La carte conceptuelle proposée montre les différentes dimensions à prendre en compte dans la composition d'un groupe et leurs actions sur la résolution d'un conflit socio-cognitif.

2 Sources

Abrami, P. C., Chambers, B., Poulsen, C., De Simone, C., d'Apollonia, S., & Howden, J. (1996). L'apprentissage coopératif : Théories, méthodes, activités (trad). Montréal: Les Editions de la Chenelière.

Ashman, A. F., & Gillies, R. M. (1997). Children's cooperative behavior and interactions in trained and untrained work groups in regular classrooms. Journal of School Psychology, 35(3), 261-279.

Bourgeois, E., & Buchs, C. (2011). Conflits sociocognitifs et apprentissage en formation. In Ph. Carré & P. Caspar (Ed.), Traité des sciences et techniques de la formation (pp. 291-308). Paris: Dunod. Retrieved from https://archive-ouverte.unige.ch/unige:27266

Buchs, C. (2016). La formation des équipes. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].

Buchs, C. (2016). La crainte des groupes d’amis et la question du genre. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].

Buchs, C. (2016). La tentation de l’hétérogénéité. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].

Buchs, C. (2016). La composition des équipes pour les élèves de niveau moyen et faible. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].

Buchs, C. (2016). La composition des équipes pour les élèves de niveau fort. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].

Buchs, C. (2016). Structurer le travail de groupe de manière efficace grâce aux principes de la pédagogie coopérative. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].

Buchs, C. (2017). Apprendre ensemble : Des pistes pour structurer les interactions en classe. In M. Giglio & F. Arcidiacono (Ed.), Les interactions sociales en classe : Réflexions et perspectives (). Berne: Peter Lang. Repéré à https://archive-ouverte.unige.ch/unige:95136

Buchs, C. (2017). Les interactions entre élèves au coeur des situations d’apprentissage. Texte non publié. Université de Genève

Buchs, C., Wiederkehr, V., Filippou, D., Sommet, N., & Darnon, C. (2015). Structured cooperative learning as a mean to improve average-achievers’ mathematic learning in fractions. Teaching Innovations, 25, 15-35.

Johnson, D. W., Johnson, R. T., Stanne, M. B., & Garibaldi, A. (1990). Impact of group processing on achievement in cooperative groups. The Journal of Social Psychology, 130(4), 507-516.

Yager, S., Johnson, R. T., Johnson, D. W., & Snider, B. (1986). The impact of group processing on achievement in cooperative learning groups. The Journal of Social Psychology, 126, 389-397.

3 Carte conceptuelle : Première version




Lien vers une carte externe: http://tecfaetu.unige.ch/etu-maltt/yoshi/buraun8/bases/cartes%20conceptuelles/carte_conceptuelle_groupe_coop.jpg

3.1 Commentaire(s)



4 Carte conceptuelle : Deuxième version



Lien vers une carte externe: http://tecfaetu.unige.ch/etu-maltt/yoshi/buraun8/bases/cartes%20conceptuelles/carte_conceptuelle_groupe_coop_v02.jpg


4.1 Commentaire(s)


4.1.1 Commentaire de Mariana Mozdzer

Lisibilité :

La carte est lisible. L'organisation par blocs de couleurs aide à comprendre la structure thématique de la carte. Le design est bien aéré et non pas surchargé avec trop des flèches ou mots de liaisons. Cette version est une vraie amélioration de la première version.


Compréhension :

L'organisation de la carte nous permet de comprendre le sujet facilement. Les liaisons entre les différents concepts est clair et on peut facilement suivre le "parcours" de la carte.



Qualité académique :

Le descriptif est bien expliqué. Nicolas nous présente avec des sources pertinentes et actuelles.

Commentaire global:

Je trouve la carte vraiment claire, concise et bien organisée. Je suis arrivée à comprendre vite et facilement la problématique de base de la cooperation en groupe. Bonne continuation pour la vidéo!

Réponse du producteur de la carte:

Merci pour ton commentaire. C'est vrai que la première version était un peu fouilli. Je l'ai montrée à mon épouse et un long silence s'en est suivi, d'où la proposition directement d'une version 2. :)



4.1.2 Commentaire de Pastora GGarcía

Lisibilité :

La lisibilité de ta carte est bonne.

Si je devais changer quelque chose (pas nécessaire), je mettrais des flèches plus fines, afin d'alleger l'aspect graphique.


Compréhension :

Tout est en place pour favoriser la compréhension. Seul petit souci: entre «un régulation cognitive» et «un régulation sociale», tu as mis le lien “ou”. Mais, sont reliés, d'un côté par «favorable» (“qui est”, “qui n'est pas”), et par «résolutions possibles». Si je comprends bien, le “ou” correspond à ce dernier concept.

En tout cas, c'est ambiguë, en plus de contradictoire avec le concept «favorable». Est-ce envisageable d'enlever ce “ou” et d'ajouter “soit” (x2) sur les flèches qui partent du concept concerné (i.e. «résolutions possibles»?



Qualité académique :

Bravo! Très complet et de qualité.

Commentaire global:

Attention: Il pourrait y avoir un problème lors de la production de la vidéographie: le texte est légèrement flou. Cela ne gène pas particulièrement sur le support image, mais sur la vidéo, la netteté pourrait être moins bonne.

Bon travail!

Réponse du producteur de la carte:

Merci pour ton commentaire. Il s'agit d'un ou exclusif logique. Il faut le lire ainsi: soit on a la proposition régulation cognitive (qui est favorable) soit la proposition "régulation sociale" (qui n'est pas favorable). Je vais mettre un "soit" entre l'élément "2 résolutions possibles" et les deux sous-éléments "régulation cognitive" et "régulation sociale" pour une meilleure compréhension.

Je prends note de la qualité de l'image, c'est le transfert en jpeg.




5 Carte conceptuelle : Troisième version



Lien vers une carte externe: http://tecfaetu.unige.ch/etu-maltt/yoshi/buraun8/bases/cartes%20conceptuelles/carte_conceptuelle_groupe_coop_v03.jpg


5.1 Commentaire(s)


5.1.1 Commentaire de Pastora GGarcía

Lisibilité :

Ok

Compréhension :

Ok

Qualité académique :

Ok

Commentaire global:

Tout est bon.

Réponse du producteur de la carte:



6 Carte conceptuelle : Quatrième version



Lien vers une carte externe: http://tecfaetu.unige.ch/etu-maltt/yoshi/buraun8/bases/cartes%20conceptuelles/carte_conceptuelle_groupe_coop_v04.jpg


6.1 Commentaire(s)

6.1.1 Commentaire de Nicolas Burau

Lisibilité :


Compréhension :


Qualité académique :


Commentaire global:

Carte identitique à la précédente, à l'exception de l'ajout du cadre théorique.

Réponse du producteur de la carte:


6.1.2 Commentaire de Mariana Mozdzer

Lisibilité :

OK!

Compréhension :

OK!

Qualité académique :

OK!

Commentaire global:

Pour moi, c'est tout bon pour passer à la vidèo!

Réponse du producteur de la carte:



7 Première vidéographie


http://tecfaetu.unige.ch/etu-maltt/yoshi/buraun8/bases/formation_des_groupes_dans_un_apprentissage_cooperatif.mp4


7.1 Commentaire(s)


7.1.1 Commentaire de Pastora GGarcía

Qualité technique :


  • La qualité audio est bonne même s'il y a quelques petits bruits (clics?).
  • La qualité de la vidéo est améliorable: chez moi l'image est floue.


Qualité de la structure/présentation de la vidéo :


  • La carte est bien ordonnée, les idées sont hiérarchisées et/ou les liens sont représentés
  • Les objectifs présentés dans la partie introduction, développement et conclusion concordent et sont présentés clairement. Les exemples sont pertinents et variés.


Qualité du contenu:


  • La carte est claire et précise, les idées sont bien organisées, la hiérarchisation et les liens entre les idées sont clairement représentés.
  • Toutes les affirmations de la vidéographie font référence à des sources académiques récentes.Il y une "ancienne", mais justifiée et le reste sont toutes récentes.
  • L'exposé est clair et structuré. Il suscite l'intérêt de l'audience. La carte est bien intégrée.
  • Qualité de narration très bonne: le vocabulaire est adapté, le langage est clair et fluide, la narration et l'image sont synchrones.


Inclusion d'éléments intéressants (introduction, insertion de clip(s),...):


  • Pour moi il a été intéressant de voir que tu as utilisée la présentation avec l'outil Cmaptools directement.


Commentaire global:

Ta présentation est claire et le sujet/contenu est facilement compréhensible grâce à ton choix de rester simple.

Tu guides bien avec le curseur et le découpage en sections à traiter.

Le sujet m'intéresse, je vais donc garder ta présentation et prendre note de la bibliographie que tu as utilisée. Merci :)

Bon travail!

Réponse du producteur de la carte:

Merci pour ton commentaire.

En réponse à l'image un peu floue, j'ai clairement abusé de la compression. La taille originale de la vidéo était de 400 Mo et je l'ai réduite à 26Mo, alors évidemment il y a de la perte sur la qualité de l'image. Mais je veux bien voir la tête de Stéphane, si je dépose une vidéo de 5min d'un demi-giga sur le serveur TECFA.








La carte est lisible. L'organisation par bLa carte est lisible. L'organisation par blocs de couleurs aide à comprendre la structure thématique de la carte. Le design est bien aéré et non pas surchargé avec trop des flèches ou mots de liaisons. Cette version est une vraie amélioration de la première version.vraie amélioration de la première version. +, L'organisation de la carte nous permet de comprendre le sujet facilement. Les liaisons entre les différents concepts est clair et on peut facilement suivre le "parcours" de la carte. +, Le descriptif est bien expliqué. Nicolas nous présente avec des sources pertinentes et actuelles. +, Je trouve la carte vraiment claire, concise et bien organisée. Je suis arrivée à comprendre vite et facilement la problématique de base de la cooperation en groupe. Bonne continuation pour la vidéo! +, Merci pour ton commentaire. C'est vrai que la première version était un peu fouilli. Je l'ai montrée à mon épouse et un long silence s'en est suivi, d'où la proposition directement d'une version 2. :) +, La lisibilité de ta carte est bonne.

Si je devais changer quelque chose (pas nécessaire), je mettrais des flèches plus fines, afin d'alleger l'aspect graphique. +, Tout est en place pour favoriser la compréTout est en place pour favoriser la compréhension.</br>Seul petit souci: entre «un régulation cognitive» et «un régulation sociale», tu as mis le lien “ou”. Mais, sont reliés, d'un côté par «favorable» (“qui est”, “qui n'est pas”), et par «résolutions possibles». Si je comprends bien, le “ou” correspond à ce dernier concept. </br></br>En tout cas, c'est ambiguë, en plus de contradictoire avec le concept «favorable».</br>Est-ce envisageable d'enlever ce “ou” et d'ajouter “soit” (x2) sur les flèches qui partent du concept concerné (i.e. «résolutions possibles»?pt concerné (i.e. «résolutions possibles»? +, Bravo! Très complet et de qualité. +, Attention: Il pourrait y avoir un problème lors de la production de la vidéographie: le texte est légèrement flou. Cela ne gène pas particulièrement sur le support image, mais sur la vidéo, la netteté pourrait être moins bonne.

Bon travail! +, Merci pour ton commentaire. Il s'agit d'uMerci pour ton commentaire. </br>Il s'agit d'un ou exclusif logique. Il faut le lire ainsi: soit on a la proposition régulation cognitive (qui est favorable) soit la proposition "régulation sociale" (qui n'est pas favorable).</br>Je vais mettre un "soit" entre l'élément "2 résolutions possibles" et les deux sous-éléments "régulation cognitive" et "régulation sociale" pour une meilleure compréhension.</br></br>Je prends note de la qualité de l'image, c'est le transfert en jpeg.té de l'image, c'est le transfert en jpeg. +, Ok +, Tout est bon. +, Carte identitique à la précédente, à l'exception de l'ajout du cadre théorique. +, OK! +, Pour moi, c'est tout bon pour passer à la vidèo! +,

  • La qualité audio est bonne même s'il y a quelques petits bruits (clics?).
  • La qualité de la vidéo est améliorable: chez moi l'image est floue.
 +, 
  • La carte est bien ordonnée, les idées s</br>* La carte est bien ordonnée, les idées sont hiérarchisées et/ou les liens sont représentés</br></br>* Les objectifs présentés dans la partie introduction, développement et conclusion concordent et sont présentés clairement. Les exemples sont pertinents et variés.</br>nt. Les exemples sont pertinents et variés.
 +, 
  • La carte est claire et précise, les idé</br>* La carte est claire et précise, les idées sont bien organisées, la hiérarchisation et les liens entre les idées sont clairement représentés.</br></br>* Toutes les affirmations de la vidéographie font référence à des sources académiques récentes.Il y une "ancienne", mais justifiée et le reste sont toutes récentes.</br></br>* L'exposé est clair et structuré. Il suscite l'intérêt de l'audience. La carte est bien intégrée.</br></br>* Qualité de narration très bonne: le vocabulaire est adapté, le langage est clair et fluide, la narration et l'image sont synchrones.</br>e, la narration et l'image sont synchrones.
 +, 
  • Pour moi il a été intéressant de voir que tu as utilisée la présentation avec l'outil Cmaptools directement.
 +, Ta présentation est claire et le sujet/conTa présentation est claire et le sujet/contenu est facilement compréhensible grâce à ton choix de rester simple. </br></br>Tu guides bien avec le curseur et le découpage en sections à traiter.</br></br>Le sujet m'intéresse, je vais donc garder ta présentation et prendre note de la bibliographie que tu as utilisée. Merci :)</br></br>Bon travail!que tu as utilisée. Merci :)

Bon travail! +  et Merci pour ton commentaire.

En réponse à lMerci pour ton commentaire.</br>En réponse à l'image un peu floue, j'ai clairement abusé de la compression. La taille originale de la vidéo était de 400 Mo et je l'ai réduite à 26Mo, alors évidemment il y a de la perte sur la qualité de l'image. Mais je veux bien voir la tête de Stéphane, si je dépose une vidéo de 5min d'un demi-giga sur le serveur TECFA. 5min d'un demi-giga sur le serveur TECFA. +
L'apprentissage coopératif se base sur la L'apprentissage coopératif se base sur la création d'un conflit socio-cognitif entre les membres du groupe. Eneffet, avoir des partenaires émettre des réponses différentes voir contradictoire entraîne un conflit, déstabilisateur et donc un moteur potentiel d'apprentissage.</br></br>Il y a deux possibilité de résolution du conflit. La première, une régulation relationnelle centrée sur la valeur de soi et la différence de niveau de compétence, est à éviter car pauvre en apprentissage. La seconde, une régulation socio-cognitive centrée sur la tâche et la modification des points de vue, sans aménité, est celle recherchée.</br></br>La composition des groupes, tel que le nombre de participants, leur niveau de compétence ou le genre peuvent favoriser une régulation relationnelle ou socio-cognitive. Il est donc important pour le formateur de prendre en considération plusieurs variables dans la constitution des groupes pour avoir un apprentissage coopératif optimal.</br></br>La carte conceptuelle proposée montre les différentes dimensions à prendre en compte dans la composition d'un groupe et leurs actions sur la résolution d'un conflit socio-cognitif.la résolution d'un conflit socio-cognitif. +
TexteCette propriété est une propriété spéciale dans ce wiki.
Abrami, P. C., Chambers, B., Poulsen, C., Abrami, P. C., Chambers, B., Poulsen, C., De Simone, C., d'Apollonia, S., & Howden, J. (1996).</br>L'apprentissage coopératif : Théories, méthodes, activités (trad). Montréal: Les Editions de la</br>Chenelière.</br></br>Ashman, A. F., & Gillies, R. M. (1997). Children's cooperative behavior and interactions in trained and untrained work groups in regular classrooms. Journal of School Psychology, 35(3), 261-279.</br></br>Bourgeois, E., & Buchs, C. (2011). Conflits sociocognitifs et apprentissage en formation. In Ph. Carré & P. Caspar (Ed.), Traité des sciences et techniques de la formation (pp. 291-308). Paris: Dunod. Retrieved from https://archive-ouverte.unige.ch/unige:27266</br></br>Buchs, C. (2016). La formation des équipes. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].</br></br>Buchs, C. (2016). La crainte des groupes d’amis et la question du genre. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].</br></br>Buchs, C. (2016). La tentation de l’hétérogénéité. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].</br></br>Buchs, C. (2016). La composition des équipes pour les élèves de niveau moyen et faible. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].</br></br>Buchs, C. (2016). La composition des équipes pour les élèves de niveau fort. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].</br></br>Buchs, C. (2016). Structurer le travail de groupe de manière efficace grâce aux principes de la pédagogie coopérative. In Apprendre (par) la coopération. Manuscrit en préparation. [Extrait adapté].</br></br>Buchs, C. (2017). Apprendre ensemble : Des pistes pour structurer les interactions en classe. In M. Giglio & F. Arcidiacono (Ed.), Les interactions sociales en classe : Réflexions et perspectives (). Berne: Peter Lang. Repéré à https://archive-ouverte.unige.ch/unige:95136</br></br>Buchs, C. (2017). Les interactions entre élèves au coeur des situations d’apprentissage. Texte non publié. Université de Genève</br></br>Buchs, C., Wiederkehr, V., Filippou, D., Sommet, N., & Darnon, C. (2015). Structured cooperative learning as a mean to improve average-achievers’ mathematic learning in fractions. Teaching Innovations, 25, 15-35.</br></br>Johnson, D. W., Johnson, R. T., Stanne, M. B., & Garibaldi, A. (1990). Impact of group processing on achievement in cooperative groups. The Journal of Social Psychology, 130(4), 507-516.</br></br>Yager, S., Johnson, R. T., Johnson, D. W., & Snider, B. (1986). The impact of group processing on achievement in cooperative learning groups. The Journal of Social Psychology, 126, 389-397.ournal of Social Psychology, 126, 389-397.