Exerciseur

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Introduction 

Cette page présente rapidement la notion d’exerciseur, ses avantages et ses inconvénients. Nous avons également noté quelques liens vers des logiciels de conception en ligne. L'Enseignement Assisté par Ordinateur (EAO) a marqué le début de l’usage de l’ordinateur dans l’enseignement. Inspiré par les théories béhavioristes et néo béhavioristes, les applications EAO se centrent sur les objectifs à atteindre en proposant un découpage d’un contenu d’enseignement en unités réduites – considérées comme plus facilement assimilables par l’apprenant – organisées selon une progression conçue pour en faciliter la maîtrise. Malgré les limites mises en avant par les chercheurs, cette approche pédagogique connaît toujours un franc succès auprès des enseignants investis dans des pratiques éducatives supportées par les TIC (Legros & al., 2002). Ainsi, comme le notent Peraya et al. (2002, p. 250), « Exerciseurs, leçons informatisés, quizz, tests et quelques simulations constituent la base des pratiques dites “innovantes” ». Bien que décriés, les exerciseurs, quizz et autres tests peuvent néanmoins présentés certains avantages. Nous en parlerons plus loin.

2 Définition

Un exerciseur est tout d’abord un logiciel générateur d'exercices, de questionnaires, QCM, quizz, ou tests, et qui permet de donner des corrections et des évaluations selon des schémas préétablis. Un exerciseur peut également être vu comme un didacticiel comprenant essentiellement des directives, des énoncés ou questions, des réponses attendues, des ressources de référence, un mécanisme de correction ou d’évaluation et un mécanisme de rétroaction. Un exerciseur est donc une sorte de questionnaire, tests, quizz, QCM ou examens qui permet des corrections automatiques et objectives. Ils peuvent ainsi être de bons outils pour les évaluations formatives. Les exerciseurs utilisent la motivation par la récompense ce qui rappelle les théories béhavioristes du renforcement des apprentissages. Dans une perspective béhavioriste, l'essentiel est que l’apprenant s'exerce avec de nombreux problèmes répétitifs et les réussisse selon des critères bien définis. Les questionnaires à choix multiple ou bien les tests associant questions et réponses sont dans cette perspective. Un exerciseur est donc un ensemble d’exercices (de type quizz, QCM, appareillement ou autre) qui peuvent permettent d’évaluer l’apprenant tout au long de son parcours. Pour être efficace il doit respecter certaines règles de confection. Il comprend

  • des directives, des énoncés ou questions ou items,
  • des réponses attendues, des ressources, des références,
  • des processus de correction, d’évaluation et de rétroaction.

3 Avantages et inconvénients

L’avantage principal de l’exerciseur est qu’il est objectif, puisque le résultat ne dépend pas du correcteur. Ils servent ainsi à des fins d’évaluation formative (plutôt que sommative). Il est aussi relativement simple d’utilisation. Il peut être interactif, dynamique et attrayant. On peut aussi l’adapter au profil des apprenants, notamment pour le design qui peut motiver les apprenants. L’exerciseur fournit également des feedbacks immédiats qui peuvent être ludiques et imagés. L'exerciseur peut donc permettre la mise en place d'un système d'autorégulation pour les apprenants. Chaque apprenant peut travailler à son rythme grâce à l’exerciseur puisque l’apprenant peut évaluer son niveau d'acquisition et ainsi progresser de manière autonome. L’apprenant peut également suivre sa progression à l’aide d’indices par exemple. L’exerciseur peut donc comprendre également des outils de références (tableau de suivi par exemple) afin que l’apprenant suive sa progression. Cependant les exerciseurs ne font pas tout. Ils ne peuvent remplacer l’enseignant. Constitués de quizz ou de QCM, ils ne peuvent servir qu’à développer un savoir, à consolider des connaissances ou à les vérifier/évaluer. L’apprenant doit posséder certains savoirs et savoir-faire afin de ne pas être découragé notamment.

4 Conclusion

Les exerciseurs peuvent s’intégrer au sein de scénarios pédagogiques, de manière ponctuelle et réfléchie. L’utilisation de ce type d’outil techno pédagogique étant facile et peu coûteuse il peut également être un premier pas vers l’innovation et la médiatisation des apprentissages.

5 Exemples de logiciel permettant de créer des exerciseurs

6 Références

LEGROS, D., MAÎTRE DE PEMBROKE, E. & TALBI, A. (2002). « Les théories de l'apprentissage et les systèmes multimédias». In Psychologie des apprentissages et multimédia, LEGROS D. & CRINON J. (éds.). Paris : Armand Colin. pp 23-39.

Peraya, D., Viens, J., & Karsenti, T. (2002). Introduction : formation des enseignants à l’intégration pédagogique des TIC : esquisse historique des fondements, des recherches et des pratiques. Revue des sciences de l'éducation, 28(2), 243-264.

http://www.ac-rouen.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1260462013657

http://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_424238

--Aurore DUPAYS 12 janvier 2015 à 00:00 (CET)