STIC:STIC III (2018)/StatsRadar

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Introduction

Test StatsRadar
StatsRadar version finale

StatsRadar est un projet créé lors du cours STIC:STIC III (2018) qui est un board en bois qui permet de saisir les statistiques d'un match de football pour des joueurs en formation. La planche de bois trouée représente le terrain de football sur lequel évolue les joueurs. Pendant le déroulement du match, les joueurs remplaçants vont saisir les statistiques en plaçant les "pins" à l'endroit où l’événement s'est déroulé. Les couleurs ou combinaisons de pins mettent en valeur différents critères de statistiques. Dans l'exemple ci-dessus, les pins roses représentent les tirs cadrés, les pins jaunes, les tirs non-cadrés et les double pins jaunes (un sur l'autre) les goals.

Le choix des statistiques à saisir est variable et est défini sous l'impulsion du coach de l'équipe.

Ce dernier a, donc, la possibilité de créer une synergie de prise de recul grâce à l'objectivité des statistiques et d'engendrer des discussions pédagogiques selon les thèmes travaillés lors des entraînements.

Lors des méthodes de coaching traditionnelles, la relation entraîneur-entraîné se crée la majorité du temps à l'oral. Le coach donne donc des indications et reprend certaines phases de jeu en appelant la mémoire de ses joueurs. Ceux-ci, surchargés par les événements du match, n'ont pas forcément les mêmes références au moment du discours du coach.

Ce projet permet donc d'offrir un outil matérialisant les faits du match en cours et donnant un avis objectif à l'équipe qui l'utilise.

2 Objectif

Le nombre d’événements lors d'un match de football ou du sport en général est très élevé. La mémoire d'un sportif, même de haut niveau, ne permet pas d'enregistrer chacun d'eux. Le but de StatsRadar est de restituer en direct certains critères de statistiques de match utiles au développement de jeunes joueurs. Ceci dans un but de favoriser la prise de conscience par rapport aux objectifs fixés par le coach et dans l'optique d'améliorer aussi l'objectivité du jugement sur sa propre performance.

Le modèle de ce projet reprend les schémas de statistiques générés pour les championnats de football professionnels  :

Le choix des critères de statistiques appartient à l'éducateur de l'équipe par rapport à ce qu'il veut mettre en valeur selon les objectifs fixés pour le match en question. Par exemple, s'il souhaite mettre en lumière l'efficacité de l'équipe à marquer par rapport au nombre de tir, il peut comparer deux couleurs de pins (ratio tirs cadrés/buts marqués) et également comparer les efficacités des deux équipes en comparant les deux côtés du terrain.

Lors des pauses (mi-temps) ou de la fin du match, le coach échange avec ses joueurs selon les statistiques saisies lors du match en cours. Cela permet de faire prendre conscience à tout le groupe pour valoriser ou consolider pour la suite du match ou le prochain match.

3 Méthodologie

Le développement du projet a suivi le déroulement du prototypage des trois technologies utilisées dans le cadre du cours.

3.1 Découpe laser

Tout d'abord, le Prototype de la board en carton a été réalisé. Un SVG existant représentant les lignes d'un terrain de football a été télécharger et le logo du projet ajouté.

Terrain de jeu avec trous 3mm

Ensuite, en utilisant Adobe Illustrator, les trous de 3mm de diamètre ont été ajoutés sur la totalité du terrain en évitant les lignes.

Plusieurs versions du SVG ont été créée en modifiant la taille des trous, leurs disposition et en corrigeant un bug d'impression sur la découpe laser.

Découpe terrain StatsRadar bois
Découpe terrain StatsRadar bois

Les premiers prototypes ont été réalisés sur du carton pour tester les dimensions et la version finale a été découpée dans du bois pour sa solidité et la réutilisation multiple de la board. Une version sur plexiglas sans trous a également été créée afin de pouvoir dessiner dessus avec des stylos pour tableau blanc.

3.2 Imprimante 3D

Lors de la deuxième partie, les différents Prototype des pins en plastique ont été réalisés. Ils ont l'ambition de répondre aux critères suivants :

  • Ils doivent s'insérer facilement dans les trous du terrains en bois sans pour autant sortir sans friction
  • Ils doivent s'emboîter afin de pouvoir combiner les critères de statistiques et de faciliter le rangement et éviter d'en égarer lors du transport
  • Ils doivent être de deux ou plus couleurs différentes afin de pouvoir différencier les critères de statistiques ou les équipes

Les premiers prototypes ont été réalisés à partir des tests de découpe de terrain en carton en différentes tailles. Ils étaient beaucoup trop petits que ce soit pour la création avec l'imprimante 3D et pour la manipulation. Le diamètre a donc été revu ce qui a eu une influence sur la taille des trous du terrain sur le modèle de la découpe laser.

Il a fallu 18 versions de pins afin de remplir les critères ci-dessus. Le fait de les emboîter a créé un défi supplémentaire.

Pin StatsRadar version finale vue dessus
Pin StatsRadar version finale vue dessus
Pin StatsRadar version finale vue dessous
Pin StatsRadar version finale vue dessous

3.3 Brodeuse

Tout d'abord, le logo a été créé à l'aide de Photoshop et Illustrator. La partie haute représente les lignes dans le coin d'un terrain de football. La police d'écriture Wide Awake a été téléchargée sur DaFont.com.

Logo StatsRadar

L'objectif de la partie "Brodeuse" est de pouvoir broder le logo du projet sur la pochette où les pins et le terrain seront rangés.

Une pochette souple pour ordinateur portable a été achetée et le choix de la taille du terrain (Feulle A4) correspond à la pochette.

Plusieurs version de la broderie ont été testées (Voir Prototype du logo en broderie) avant de broder la version finale sur la pochette.

La première version a été un échec à cause du choix des points pour le logo. La police, elle, a été correctement brodée.

Après plusieurs essais et corrections du fichier de broderie, nous avons obtenu un résultat convaincant.

Le logo a été brodé sur la diagonale car a fermeture éclair ne fait pas le tour complet de la pochette.

Photo test broderie logo StatsRadar
Pochette StatsRadar version finale
Pochette StatsRadar version finale

4 Évaluation de la solution

Le samedi 18 mai 2019, l'outil a été testé lors d'un match de l'équipe que j'entraîne. Pendant la semaine précédant ce match, nous avons travaillé la stratégie offensive dans le but d'accéder plus facilement à la zone de finition.

Le choix des statistiques à saisir a été fait comme suit :

  • Tirs cadrés : Pins jaunes
  • Tirs non-cadrés : Pins roses
  • Goals : Double pins roses (L'un sur l'autre)

Le but est d'illustrer combien d'occasions nous nous créons (Actions achevées par un tir) afin de démontrer le nombre de fois où nous avons accédé à la zone de finition.

D'autre part, nous choisissons de saisir le nombre de goals afin de saisir le ratio entre les nombre de tirs et les goals (Qualité de la finition).

Nous prenons également les statistiques de l'adversaire à titre comparatif et informatif.

Voici les chiffres du match :

Résumé des tirs par équipe
Equipe A Equipe B
Tirs cadrés 4 4
Tirs non cadrés 10 1
Total des tirs 14 5
Goals 3 4

L'équipe que j'entraîne (Equipe A) s'est donc procuré plus d'occasions (14 contre 5 tirs) que l'adversaire et a été beaucoup moins efficace (3 goals pour 14 tirs contre 5/5).

Si l'on s'en tient aux consignes du match, l'objectif a tout de même été rempli par rapport à la quantité d'actions créés.

L'outil a donc été utilisé par les joueurs qui se trouvaient sur le banc de touche pendant les trois tiers temps du match. L'évolution des statistiques a été montrée aux joueurs lors des pauses entre les tiers et à la fin du match.

L'enseignement majeur, lors de ce match, a été de constater le manque d'efficacité de l'équipe sur ce match (3 goals pour 14 tirs) et a permis de prendre conscience collectivement et individuellement de ce point à améliorer.

De plus, cela a permis aux joueurs se trouvant sur le banc de rester concentrés pleinement sur le match et éviter les discussions hors cadre qu'on peut parfois entendre.

Le côté "ludique" a plu aux joueurs puisqu'ils se sont bousculés pour pouvoir saisir les statistiques.

5 Conclusion

L'utilisation de l'outil lors du match décrit précédemment a été un succès de par le remplissage des objectifs pédagogiques et également en témoignant de l'attrait que celui-ci a eu auprès des jeunes joueurs qui l'ont testé. Le fait de faire réaliser à ses joueurs par un outil physique le travail qu'il reste à faire (Qualité de la finition dans l'exemple cité) et non par la parole a été perçu comme une opportunité intéressante en tant que coach. D'autre part, le fait d'occuper les joueurs remplaçants est selon moi un avantage de cet outil. En effet, ces derniers peinent parfois à rester concentré sur ce qu'il passe devant eux et perdent parfois patience. L'outil leur demande de l'attention puisque par eux-mêmes, ils souhaitent remplir les statistiques de la manière la plus complète possible.

Cela permet donc de revenir sur des actions de jeu en rappelant "géographiquement" de par la localisation des pins les actions qui viennent de se dérouler lors des pauses. La comparaison entre les deux équipes offre aussi son lot d'avantages et permet aux joueurs de mettre en perspective leur performance.

Dans un futur proche, je n'hésiterais pas à utiliser à nouveau cet outil et le faire tester par mes compères entraîneurs ceci afin de recevoir plus de feedbacks.