Qu'est-ce que les traces d'usages et quelle est leur utilité

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Humbert Jérôme - Volée Aegir

1 Introduction

Lorsqu'un EIAH (Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain) est déployé et utilisé par des apprenants et des enseignants, ceux-ci vont plus ou moins se l'approprier, générer des données et être utilisé de multiples façons. Les traces sont donc les données que l'on va pouvoir tirer de ces usages et qui vont permettre d'analyser notre EIAH en termes de comportements des utilisateurs et d'usages effectifs dans l'objectif d'obtenir un retour sur l'activité (Thibaut CARON, 2018).

2 Développement

De nos jours, la moindre action ou activité a de grandes chances de produire des données et donc des traces. L'usage d'un EIAH n'échappe évidemment pas à cela et c'est grâce à ces traces qu'il est possible de tirer des statistiques d'usage ou de comportement des utilisateurs. Ces données peuvent être analysées en vol ou non (Sébastien GEORGE, Christine MICHEL & Magali OLLAGNIER-BELDAME, 2013) et un choix doit se faire quand au moment où le système doit soutenir ou amener des statistiques aux apprenants. La capture automatique de trace et l'analyse de celles-ci est connu sous le terme Learning Analytics (Eric SANCHEZ, 2018). Un exemple d'analyse que l'on peut effectuer grâces aux traces est l'analyse comportementale. Cela permet au chercheur de déterminer des classes de comportements (Christine MICHEL, 2018) et d'identifier, par exemple, les participants qui seraient en échec. Si ce nombre d'utilisateur en échec est trop élevé, il est possible, en autres, de remettre en question la conception de l'outil.

En remettant en cause la conception même de l'outil, les données vont également nous permettre de déterminer si l'EIAH favorise réellement l'apprentissage à l'aide de la technologie. Ce but peut être atteint en diminuant au maximum le traitement inutile, en mettant en avant le traitement génératif et en dosant le traitement essentiel requis par l'apprentissage (Richard E. MAYER, 2010).

3 Résumé

En résumé, les traces sont des indicateurs d'usages et de comportements d'utilisateurs sur un environnement informatique ou non et permettent d'avoir un retour d'activité pour le concepteur. Dans le cadre des EIAH, celles-ci vont pouvoir informer le concepteur de la pertinence de son outil d'apprentissage et de remettre en question ces choix de présentation et de contenu pédagogique. Ces données peuvent également être utilisées auprès des utilisateurs afin des les soutenir et/ou les guider dans la réalisation de leurs tâches.

4 Conclusion

Pour conclure nous avons vu que les traces sont un enjeu majeur pour pouvoir perfectionner un outil d'apprentissage et de permettre une personnalisation dans le soutien ou le guidage d'apprenants. Les données récoltées permettent de visualiser les défaut de conception et apporte un retour sur activité supplémentaire à celui qui serait donné par les participants eux-mêmes ce qui permet de les comparer.

5 Bibliographie

  • GEORGE S., MICHEL C., OLLAGNIER-BELDAME M. (2013). Usages réflexifs des traces dans les environnements informatiques pour l'apprentissage humain, Intellectica, 2013/1, 59, pp.