Open source

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cette page est une traduction libre de la page de l'EduTech Wiki en anglais : Open source

1 Définition

  • Open source signifie un logiciel qui peut être modifié (parce qu'il est distribué avec son code source).
  • Généralement (du moins au moment de la rédaction de cette page), "open source" signifie également "gratuit".

2 Typologie des modèles open source

Il existe plusieurs critères qui peuvent être combinés :

  1. Le coût :
    • Gratuit
    • Gratuit pour certaines communautés
    • Commercial
  2. Open source :
    • Le code source est (non) disponible
  3. Copyright :
    • Libre (vous pouvez faire ce que vous voulez),
    • Restreint pour assurer la "continuation", par exemple le style GPL qui ne vous permettra pas de changer le copyright sur les travaux dérivés
    • Réservé à un usage non lucratif
    • Restreint

Les logiciels dits "libres et open source" (FOSS), quelle que soit la combinaison de "gratuité", "open source" et de tout type de droit d'auteur qui permet une réutilisation libre ou restreinte, présentent un intérêt particulier pour l'éducation.

3 Schémas de droits d'auteur les plus connus

Il existe de nombreuses licences et variantes "open source" ! Vous pouvez suivre les liens dans Wikipédia Open-source software pour plus de détails...

3.1 Licence publique générale (GPL)

La GPL accorde aux bénéficiaires les droits (ou libertés) suivants :

  • d'exécuter le programme, quel qu'en soit le but.
  • d'étudier le fonctionnement du programme et de le modifier. (L'accès au code source est une condition préalable à cela)
  • de redistribuer les copies.
  • d'améliorer le programme et rendre les améliorations accessibles au public. (L'accès au code source est une condition préalable à cela).

En outre, la GPL cherche à garantir que les libertés susmentionnées sont préservées dans les copies et les œuvres dérivées. Pour ce faire, elle utilise un mécanisme juridique connu sous le nom de "copyleft".

3.2 Licence BSD

  • Cette licence comporte peu de restrictions par rapport à d'autres licences telles que la GPL ou même les restrictions par défaut prévues par le droit d'auteur, ce qui la rapproche relativement du domaine public.
  • La licence BSD a été appelée "copycenter", par comparaison avec le droit d'auteur standard et le "copyleft" de la GPL.

3.3 Licence Apache

  • La licence Apache exige la préservation de la notice de copyright et de la clause de non-responsabilité, mais ce n'est pas une licence "copyleft" d'auteur - elle permet l'utilisation et la distribution du code source dans les logiciels dits "open source" et "closed source".
  • Cette licence est utilisée par tous les produits "Apache" (par exemple le serveur web Apache), mais d'autres développeurs l'ont également adoptée.

3.4 Creative commons

  • Creative commons est une organisation à but non lucratif qui offre des licences de droits d'auteur flexibles pour les œuvres créatives, par exemple pour les auteurs, les artistes et les éducateurs. Cette licence est rarement utilisée pour les logiciels, mais elle pourrait en principe l'être (de la même manière que les modèles open source sont utilisés pour les contenus).

4 Open source dans l'éducation

“ L'avantage des logiciels libres (OSS) que l'on entend le plus souvent est qu'ils sont gratuits et peuvent être adaptés et étendus pour répondre à ses propres besoins. Plus important, à mon avis, est l'avantage que les établissements d'enseignement peuvent obtenir en appliquant les logiciels libres : façonner l'apprentissage en ligne selon une vision claire des méthodes pédagogiques que l'on envisage d'appliquer”. (de Vries, 2004).

De Vries (2004) distingue quatre étapes ou phases de l'adoption du logiciel libre

  1. Promouvoir l'utilisation des OS, ne pas se développer sous OSS
  2. Développer avec l'OSS dans des projets spécifiques
  3. L'utilisation et le développement se font principalement avec des logiciels libres
  4. L'utilisation et le développement se font principalement avec des logiciels libres avec une participation active de la communauté

Le dernier modèle est bien sûr le plus intéressant pour nous. Beaucoup de gens soutiennent qu'une certaine collaboration dans un cadre plus large est nécessaire pour obtenir un réel rapport coût-efficacité (c'est-à-dire inclure des produits les plus appropriés).

4.1 Modules OSS

DSchneider est particulièrement friand des "Extensions" ou "Modules OSS" qui peuvent se développer autour des services Internet en open source. Un bon exemple sont les projets LMS comme Moodle qui ont attiré de nombreux développeurs pour fournir des extensions au noyau, qui peuvent ensuite être utilisées par une communauté plus large.

Les modules OSS peuvent être développés commercialement s'il existe une personne disposée à les acheter ou à les sponsoriser. Comme exemples nous trouvons :

  • Cofundus où les gens peuvent soumettre des projets et ensuite attendre les soumissionnaires (les développeurs s'en occupent).
  • FOSS Directory un répertoire de logiciels en open source pour MacOs.

5 Références et liens

  • Open source. Page originale de l'EdutechWiki en Anglais d'où provient cette page, traduite librement.
  • de Vries, Fred & Attwell, Graham & Elferink, Raymond. (2020). Open Source for Education in Europe Research & Practise PDF