MySQLgame

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Page réalisée dans le cadre du cours Conception de Logiciels pour l'Enseignement et la Formation
(promotion "Pixel" 2009-2010) de la formation Maltt, au TECFA.

Cette page est une ébauche en cours de réalisation. Ne pas citer.


1 Description

Description rapide du logiciel:

  • Contenu enseigné

Dans une certaine mesure, le langage SQL

  • Fonctionnement général

Il faut utiliser des "crédits" : fuel, attackers, defenders pour battre ses ennemis

  • Environnement informatique

Jeu en ligne sur page Web. Gratuit.

2 Présentation générale

mySQLgame est une jeu en ligne qui permet à son utilisateur de mener un "combat" virtuel en manipulant les enregistrements d'une base de données relationnelle (SGBDR) qui, au vu du nom, semble être le système Open Source MySQL.

Par ailleurs, le jeu, pour être utilisé, nécessite de connaître le langage d'interrogation de bases de données relationnelles: le SQL. De plus, il ne peut se jouer qu'en ligne, puisqu'il fait intervenir de nombreux joueurs.

Le jeu est gratuit, mais nécessite d'avoir un compte Google. Site du jeu

3 Principe pédagogique

Les actions (principe actionnel) directes sur la base de données est ce qui caractérise le plus l’aspect pédagogique de ce jeu. Le joueur élabore alors des stratégies (métacognition) qui lui permettront de porter des attaques ou de se défendre plus ou moins efficacement. Parallèlement, il permet aussi de peaufiner ses connaissances du SQL, puisque c'est le seul moyen d'action sur le jeu. D'un point de vue de l'apprentissage, chaque action produite par le joueur à sa répercussion directe sur le jeu. Par contre, il faut attendre la réaction des autres joueurs. Cela favorise donc la métacognition puisque le joueur à le temps d'élaborer des stratégies.

4 Principe technologique

On est ici en présence d'un jeu dont la principale caractéristique est d'être directement liée à un serveur de base de données. Cela rajoute un aspect d'authenticité, c'est à dire que le jeu n'est pas interfacé à une base de données, mais "est une base de donnée" (selon son auteur). Le moyen d'action pour le joueur est de connaître le SQL (ou de l'apprendre) qui permettra de donner directement ses ordres au jeu, et ce, sans passer par une interface graphique cachant la complexité des ressources en arrière plan (voir n-tiers, back end). Par contre, il n'y a pas de Calcul-générativité dans ce jeu, puisque ce sont uniquement les actions des joueurs qui sont prises en compte. L'ordinateur (en tant qu'algorithme) n'intervient que très peu, ni ne génère lui-même les données. Il ne sert que de support, d'où l'aspect mémoire qui est un élément essentiel. En effet, toutes les séquences de jeu sont enregistrées sur la base de données et les données modifiée par requêtes SQL (updates).

5 Points forts, points faibles

Le point fort de ce jeu est son interactivité. En effet, toute action des joueurs est enregistrée et surtout a une action directement visible et immédiate sur le déroulement du jeu. Ce dernier est donc instantané (synchrone). Par contre, il faut attendre la réaction des joueurs adverses (asynchrone). Par analogie, le fait de réfléchir aux attaques suivantes fait penser au jeu d’échec.

Ses points faibles sont, d’une part, qu'il est réservé à une petite minorité de personnes qui maîtrisent le SQL, ce qui rend le jeu peu attrayant, i.e. peu ludique pour une grande partie de la population, et d’autre part, qu’il ne présente aucune similitude avec le monde réel. Il a ses propres règles et ses propres codes et ne permet donc pas une possible immersion. Seul le vocabulaire s’apparente vaguement à un environnement guerrier (attacker, defender).

6 Jeux apparentés

Ce jeux est assez unique en son genre.

Roberto R