Modularisation de la formation

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est en construction: un auteur est en train de le modifier.

En principe, le ou les auteurs en question devraient bientôt présenter une meilleure version.



1 Contexte  = identification du problème

  • les différentes formations : Maltt Comel 1 et 2, CoseLearn, Uticef et formations continue
  • les répétitions et les modifications: tous les cours proposés sont issus des cours de COMel 1 (Média&Média dans Uticef et CoseLearn) ou de Comel 2 (en 4 UV de 3 crédits pour Uticef, le cours de CoselLearn, des crédits des cours de formation continue)
  • nécessité de rentabliser, simplifier ==> Bcp de redites, de répétitions, de "fragments" de cours (scénarios, ressources, tâches, consignes, etc.) identiques, ou en tous cas de la même famille et demandant à chaque fois des adaptations ad hoc.
  • formations identiques maquis a durée différentes  (2 vitesses)


Le travail en cours se situe dans le cadre d'une démarche d'ingénierie dans la mesure où il s'agit bien de "Travaux visant à définir des concepts, des méthodes et des techniques reproductibles et/ou réutilisables, facilitant la mise en place d’environnements de formation ou d'apprentissage permettant de dépasser le traitement ad hoc des problèmes"  (Tchounikine, 2006). Certes Tchounikine parle en ces termes particulièrement de l'ingénierie des EIAH, mais cette définition correpond bien à une démarche d'ingéniérie de la formation. Restera sans doute à traiter les rapports et différences entre EIAH dans cette communauté et environnement techno-pédagogique dans celle de la formation à distance, hybride ou encore médiatisée.

Pour compléter les notions d'ingéniérie on peut rappeler les défintions classiques de technologie de l'éductaion et de technologie éducative chez R Hotte (GDT de l'OLF du québec) : "Ce courant s’enracine dans la conception de la technologie de l’éducation qui se définit comme l’application méthodique des principes scientifiques à la solution des problèmes d’éducation mais aussi dans la technologie éducative définie quant elle comme l’application de la technologie à la solution de problèmes en relation avec le processus de l’enseignement et de l’apprentissage. "

Ce travail a bien sûr des liens avec la problématique générale des objets d'enseignements (LO, ou parfois écrits OP, Objets pédagogiques) en tant que ressources. Mais cela pose immédiatement la question du grain de ces LO. Voir ce qui est dit dans ce wiki sur les niveaux, retourner à la littrature, etc.

2 Contraintes institutionnelles

2.1 Marchandisation mondialisation

La formation hybride et/ou à distance permet d'atteindre un public plus large, plus diverse, plus hétérogéne et plus éloigné en temps et géographie. Pour survivre dans un marché mondial le FOAD et hybride doit à la fois satisfaire les contraintes institutionelles locaux et répondre aux besoins très variés de son public cible. Ceci demande une modularisation flexible, facilement adapté et mise à jour et rapidement organisé et déployé dans une grande variété de plateformes et environnements d'apprentissage informatisés.

2.2 Diplomations différentes

La formation en question s'insère dans 3 contextes et diplomations différentes.

  1. formation masters à distance
  2. formation masters hybride
  3. formation continue hybride et à distance

2.3 Accréditations

Toutes les formations se conforment au Processus de Bologne et appliquent les directives de la Conférence universitaire suisse (CUS). Un crédit ECTS est la plus petite unité d'accréditation possible :

Art. 2
  1. Les universités attribuent des crédits conformément au système européen de transfert de crédits d’études (ECTS), sur la base de prestations d’études contrôlées.
  2. Un crédit correspond à une prestation d’études exigeant entre 25 et 30 heures de travail.

L'attribution des crédits est reglée par chaque université :

« Les crédits ne sont attribués que sur la base de prestations d’études contrôlées et en général notées.»

2.4 Concurrence interne

2.5 Temps de formation

2.6 Partage des ressources et infrastructures

2.7 co-diplomation et co-organisation

2.8 calcul en ECTS sur une base de 3

3 Elements d'ingéniérie

  • industrialisaiton
  • massification
  • modularisation


4 Analyse des formations et démarche

  • logique de base constituion d'entitié de 1 ects combinable en sur unités de 3 ects cpmbinables .....
  • déterminations des cintensu et objectifs de chacune des unités de 1 ECTs
  • détemination des points denseignement (analyse des contenus détaillés correspondant  à chacune des entités de 1 ECTS)

5 Références

Conférence universitaire suisse. Directives de Bologne et Commentaire, 2006. p. 8.