Métadonnée

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Introduction

«Une métadonnée (mot composé du préfixe grec meta, indiquant l'auto-référence ; le mot signifie donc proprement « donnée de/à propos de donnée ») est une donnée servant à définir ou décrire une autre donnée quel que soit son support (papier ou électronique).» (Wikipedia, consulté le 9 mai 2009 à 13:37 (CEST)).

Les métadonnées interviennent de différentes façons:

  • Ils sont utilisé dans l'éducation pour classes des ressources comme les learning objects.
  • Dans le monde "web 2.0" il s'agit essentiellement du tagging, c.a.d. l'association de mots clefs libres à des contenus.
  • ils sont à la base de la technologie du web sémantique.

2 Description et intérêt

Les métadonnées

  • permettent de retrouve l'information selon certains critères
  • organisent des espaces d'information
  • peuvent inciter les auteurs à regarder autrement (plus systématiquement) leur production

Les métadonnées sont très peu populaires chez les auteurs de contenus. D'où l'émergence d méthodes simples comme les folksonomies (tagging) ou encore d'outils informatiques qui font l'extraction automatique de métadonnées en fonction du profil de l'auteur, du contenu, du contexte, etc.

3 Standards et pratiques

Pages web et objets d'apprentissage
Bibliographies
  • Standards de bibliothèques comme MARC
  • Normes bibliographiques (voir Citation) comme APA
Organisation de métadonnées
Folksonomies (tagging)

4 Formats techniques de représentation

En règle générale, les standards systématiques utilisent XML ou encore RDF (une application XML) comme formalisme, mais il existe aussi d'autres formats. Ensuite il existent des standards de vocabulaire. Dublin Core Metadata Element Set (DCMES), par exemple, définit 15 éléments: 1) Title, 2) Creator, 3) Subject, 4) Description, 5) Publisher, 6) Contributor, 7) Date, 8) Type, 9) Format, 10) Identifier, 11) Source, 12) Language, 13) Relation, 14) Coverage et 15) Rights.

En e-learning, le standard le populaire est le Learning Object Metadata Standard (LOM), une norme développée d'abord par IMS puis finalisé par IEEE. IMS Content packaging (et les langages de modélisation pédagogique qui utilisent ce format conteneur incluent LOM à la fois pour la description d'un learning object entier ou encore pour décrire des modules.

4.1 Métadonnées simples avec HTML

Avec HTML on peut utiliser la balise meta et ses attributes name et content pour définir des métadonnées. On peut utiliser un contenu arbitraire pour l'attribut "name", mais il faut savoir que les engins de recherche ne regardent que robots, description et keywords. Voici un exemple:

 <meta name="robots" content="noindex">
 <meta name="description" content="this is a page about metadata">
 <meta name="keywords" content="metadata, dublin core, LOM">

Par contre il existe des engins spécialisés qui analysent par exemple les balises Dublin Core.

4.2 Métadonnées en XHTML métadonnées / Dublin Core

Voici un exemple tiré du Using Dublin Core (guide officiel).

<meta name="DC.date" content="2001-07-18" />
<meta name="DCTERMS.audience" content="software developers" />

4.3 Métadonnées en XML / Dublin Core

Plusieurs langages XML (par exemple XHTML ou IMS CP) autorisent l'inserting de métadonnées de type RDF. Le format le plus populaire est toujours Dublin Core.

En XML, Dublin core est donc une application RDF. Voici un exemple tiré du Using Dublin Core (guide officiel).

<rdf:RDF 
   xmlns:rdf="http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#"
   xmlns:dc="http://purl.org/dc/elements/1.1/">

   <rdf:Description rdf:about="http://media.example.com/audio/guide.ra">

      <dc:creator>Rose Bush</dc:creator>
      <dc:title>A Guide to Growing Roses</dc:title>
      <dc:description>Describes process for planting and nurturing different kinds of rose bushes.</dc:description> 
      <dc:date>2001-01-20</dc:date>

   </rdf:Description> 
</rdf:RDF>

4.4 Bases de données

Certaines bases de données (et notamment les Learning object repositories) utilisent les catégories Dublin Core ou LOM. Certains sont capables d'extraire les métadonnées XML des "learning objects", d'autres demandent une saisie manuelle par le biais d'un formulaire.

Il n'y a pas de standard SQL ou autre pour représenter des métadonnées. Chaque implémentation fait comme elle veut et l'échange devra se faire via RDF par exemple.

5 Outils

  • Les outils auteur permettent d'insérer d'une ou d'une manière des métadonnées selon les normes appropriés. Souvent ils présentent des formulaires à remplir par l'auteur.

6 Exemples d'applications et d'utilisation

7 Liens et bibliographie

En français


En Anglais