Learning Chinese

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Description

Learn Chinese est un logiciel d'apprentissage du vocabulaire chinois à partir de la sélection de mots et de la création de listes de vocabulaire par l’utilisateur. Le logiciel peut tout aussi bien être utilisé comme soutien éducatif à un cours collectif ou individuellement.

Les listes sont destinées à regrouper un ensemble de vocabulaire sur lequel l’utilisateur peut s’exercer à la pratique d’assimilation à l’aide d’un ensemble de quiz proposés par le logiciel, basés sur les mots de la liste de vocabulaire choisie.

Les quiz permettent à l'utilisateur d'entraîner et d'assimiler le plus de caractères possibile en peu de temps. Ils sont conçus de façon à retenir les bonnes et les mauvaises réponses sur chaque mot. Ainsi à chaque nouvel essai d'exercice entrepris avec une même liste de mots, le logiciel évite de représenter les mots biens connus et se concentre sur les mots les moins maitrisés.

Le logiciel propose à l’utilisateur un suivi des résultats pour les exercices qu’il a effectués, par liste de vocabulaire, par type de quiz, par niveau de maîtrise des mots étudiés (4 niveaux : différenciés à l’aide de couleurs), par jour, par semaines, par mois. Il calcule un score à chaque réponse de quiz et montre les mots pour lesquels le score est faible.


1.1 Fonctionnement général

L'activité de l’utilisateur consiste à créer des listes de vocabulaires personnelles sur lesquelles il veut travailler. Pour se faire, il va effectuer une recherche de mots, par radical, traduction, chinois, pinyin ou par trait de caractère, puis il va sélectionner les mots qu’il désire faire figurer dans une de ses listes, selon son critère de choix, et les sauvegarder.

Pour accomplir cette activité, le logiciel met à disposition de l'utilisateur les outils suivants :

  • une liste (SMIC-400) contenant les 400 caractères les plus utilisés en chinois moderne
  • une liste tirée d’un manuel « Méthode d’initiation à la langue et à l’écriture du chinois » (utilisé dans de nombreux cours de chinois en France). L’utilisateur peut s’accompagner du manuel de référence pour créer une liste de vocabulaire en fonction des leçons présentées dans ce livre.
  • trois dictionnaires : en français (10.000 mots), allemand et en anglais (plus de 45.000 mots chinois). Le dictionnaire permet de rechercher un mot, par la traduction, le chinois ou le pinyin.et de le copier dans une liste de vocabulaire personnelle afin de l’alimenter avec de nouveaux mots à apprendre.
  • des textes provenant de fichiers textes ou d’Internet. Pour les textes, le logiciel propose dans sa version « Advanced », un assistant texte. Celui-ci permet d’aborder rapidement la lecture d’un texte en annotant automatiquement le pinyn, en proposant une traduction du caractère sélectionné dans le texte, et en offrant une synthèse automatique du vocabulaire du texte qui peut être enregistré en tant que liste de vocabulaire.
  • une fonction « dessin de caractère »: l’utilisateur peut retrouver un caractère déjà rencontré au hasard, mais dont il ne connaît ni le pinyin, ni le sens en essayant de le dessiner à l’aide de la souris.


1.2 Visualisation de la page écran principale du logiciel

List.jpg


L'image ci-dessus montre la liste de vocabulaire en cours qui s'affiche sur l’écran principal du logiciel. A partir de cet écran, l'utilisateur peut procéder à l'organisation et la planification de son apprentissage à l'aide des options présentées par le logiciel:

  • un menu principal et icône pour accéder aux fonctions du logiciel concernant la gestion des listes, des quiz et d’utilisateurs (si multi utilisateur dans le cadre d’un cours d’auto apprentissage dispensé par une institution de formation)
  • une barre d’information affichant le mot sélectionné qu'il a sélectionné dans une liste de vocabulaire ou un texte. Cette interface permet d’écouter le caractère sélectionné, de visionner de façon animée son écriture trait par trait et consulter son radical. Le pinyn et la traduction du caractère sont également obtenus.
  • une mini-fenêtre d’affichage des caractères pour visualiser l’animation du caractère sélectionné et de s’entraîner à l’écriture de caractère selon son propre rythme.
  • une mini-fenêtre « flashcards » pour réviser le vocabulaire sous un format-carte affichant le caractère, la traduction et le pinyin. La révision du vocabulaire à l’aide des flashcard peut se réaliser sur l’ordinateur soit sur papier moyennant impression des cartes.
  • une barre d'onglets pour accéder facilement aux listes et dictionnaires disponible, à l'assistant de texte, au suivi des résultats et aux quiz qui lui permettront de s'exercer et de progresser à son rythme dans l'apprentissage du vocabulaire.

1.3 Environnement informatique et accès au logiciel

Learning Chinese 2008 est fonctionnel sous Windows XP, 2000, 2003 et Vista. Il requiert environ 20 mo d'espaces disque.

Il est disponible dans une version d'essai gratuite et librement téléchargeable sur [1]. Pour bénéficier des fonctions du logiciel sans limitation, il est nécessaire d'acheter une clé d'activation sur le site Internet[2]

Le logiciel est également doté de fonctionnalités réseau spécifiques qui favorisent son fonctionnement sur un réseau institutionnel. Des infos complémentaires sont disponibles sur [3]

2 Principes pédagogiques

2.1 Apprentissage par comportement

Le logiciel s’appuie sur l’apprentissage par comportement, car il permet à l’utilisateur d’apprendre par essais et erreurs à travers::

  • l’utilisation des flashbacks : l’utilisateur peut réviser le vocabulaire, se trouver dans la situation de ne pas se souvenir d’un caractère ou de la traduction d’un mot, de recommencer le travail de mémorisation d’un mot en révisant jusqu’à ce qu’il mémorise à 100% une liste de mots. Il peut ensuite vérifier « son travail de mémorisation » liste par liste, en s’exerçant à travers les quiz.
  • la pratique des quizz: l’utilisateur apprend également par essai et erreurs. S’il se trompe, le logiciel lui permet de travailler uniquement sur les mots qu’il ne maîtrise pas suffisamment. A force de répéter, d’essayer et de réguler ses erreurs, il finit par assimiler le vocabulaire,


2.2 Possibilités d'action de l'apprenant sur son environnement

Ce logiciel permet à l'apprenant d'agir sur son environnement et de mobiliser ses représentations de l’apprentissage d’un vocabulaire auparavant acquises pour l’assimilation d’un vocabulaire pour une autre langue. Il peut tester ses méthodes antérieures (par exemple : le flashback – une méthode traditionnelle) et utiliser en complémentarité les moyens qui lui sont proposés par le logiciel. Le logiciel propose plusieurs assimiler un mot d’une liste :

  • l’écoute : pour un caractère affiché, l’utilisateur doit écouter la prononciation et choisir le ton correct parmi plusieurs possibilités
  • l’écriture (à partir de la traduction ou du pinyin, l’utilisateur peur s’entraînement à l’écriture des caractères chinois, trait par trais)
  • le caractère : (à partir de l’affichage d’un caractère d’une liste, l’utilisateur doit saisir le pinyin qui correspond)
  • la traduction : à partir d’un caractère affiché, l’utilisateur doit sélectionner la traduction correcte parmi plusieurs solutions.

L’assimilation au travers de la lecture et compréhension du texte, les résultats des quizz en temps réels sont également des moyens pour utiliser ses représentations, tester son apprentissage et choisir la méthode qui lui convient le mieux pour apprendre. Dans ce sens, l'apprenant peut agir sur son environnement.


2.3 Motivation de l'apprenant

Malgré le fait que le but recherché ou le désir de l’apprenant prend toute son importance dans la motivation d'apprentissage le vocabulaire d'un langue, le logiciel s’efforce de motiver l’apprenant par (phrase pas claire, NS):

  • la diversité des moyens pour assimiler le vocabulaire permet de conserver la motivation tout au long de l’apprentissage.
  • l’obtention des résultats des quizz en temps réels, l’affichage des mots à retravailler procure une certaine motivation, l’apprenant est poussé à progresser.
  • la possibilité de créer une liste de mots "personnalisée" rend l’apprenant acteur de son apprentissage et autonome dans ce qu’il désire apprendre et au rythme qui lui convient; ces facteurs viennent renforcer la motivation à apprendre.

2.4 Régulations métacognitives

Le choix des mots à sélectionner pour constituer une liste de vocabulaire nécessite une certaine réflexion et régulation. L'apprenant est amené à réfléchir sur quels critères constituer sa liste et éventuellement à modifier ses listes en fonction de l'évolution de ses progrès. Les résultats des quizz (jour, semaines, mois, type de quizz) incitent l’apprenant à réfléchir sur les moyens qu’il utilise pour apprendre et il peut s’approprier ceux qui sont le plus pertinents pour lui. Il peut en effet penser à réguler son apprentissage en réfléchissant sur les moyens et le temps qu’il se donne pour la révision des mots, la pratique des quizz et le choix des quizz afin de progresser dans l’assimilation du vocabulaire. Cependant, il n’y a pas un espace « officiellement » prévu par le logiciel pour réfléchir sur son apprentissage du style « journal de bord ».


3 Principes technologiques

Le logiciel Learning Chinese exploite diverses caractéristiques des TIC. Les plus représentatives sont :

3.1 Multimodalité

Learning Chinese combine plusieurs modalités pour favoriser l’apprentissage : le texte, le son (l’écoute de la prononciation du ton d’un caractère sélectionné), l’écriture « animée » des caractères.

3.2 Accès à l’information

Le logiciel s’appuie sur un moteur de recherche pour sélectionner un mot à travers les listes, des bibliothèques, des textes et des dictionnaires, directement par divers critères (pinyin, traduction, traits, chinois traditionnel, radical). De plus, l’accès à l’information sur Internet se fait par navigation.

3.3 Capacité de stockage

Le logiciel permet de stocker un volume d'information considérable (dictionnaires, liste par défaut, etc...)

3.4 Multifonction

Le logiciel exploite un peu la multifonctionnalité : l’apprentissage du vocabulaire au travers de la création de nouvelles listes, l’import et l’export de listes depuis Excel, le partage des listes sur Internet, l’impression de flashcards, l’écriture de caractère, la prononciation mais également l’apprentissage à la lecture grâce à l’assistant de texte. De plus, le logiciel propose une intégration avec ChinesePod qui permet d’écoute d’un cours podcast en chinois.

3.5 Traçabilité

Le module ‘’Résultats’’ permet de suivre les résultats obtenus pour les quiz et les progrès accompli. Le logiciel exploite la traçabilité, car il génère des listes de mots à revoir basés sur ces résultats,

3.6 Rapidité du Feedback

Les résultats des quiz, présentés sous forme de graphique segmenté en 4 niveaux de connaissances (en couleurs) se font en temps réel pendant le quiz, permettant ainsi une auto-évaluation immédiate des connaissances.


4 Points forts et point faibles

Le logiciel est fascinant et permet facilement d’aborder l’apprentissage du chinois.

Le logiciel nécessite un certain investissement de la part de l’apprenant : l’envie, la persévérance et le temps ! Mais les moyens mis à disposition pour apprendre sont motivants et les exercices des quiz pertinents. Les résultats en temps réels et le fait de connaître la liste de mots non maîtrisés donnent envie de progresser.

Au niveau de l’écriture, s’il pouvait indiquer l’ordre et le sens des traits à dessiner, ce serait un atout en plus pour faciliter l’apprentissage de l’écriture.

Un des points faibles, cependant, est qu’il ne permet pas un apprentissage « contextualisé » de la langue. Avoir un module en plus qui permette d’exercer le vocabulaire acquis pour formuler des phrases dans divers contextes de la vie quotidienne ou professionnelle, à choix, et avec feedback, et éventuellement dialoguer virtuellement, serait évidement magnifique.

Un cours en présentiel, individuel ou collectif, permettrait de combler ce manque. Le logiciel offre du reste cette option vu que Learning Chinese peut facilement fonctionner dans une institution de formation.

Learning Chinese n’en est pas à sa première version. Le forum « Learning Chinese » en ligne permet aux utilisateurs d’indiquer problèmes, appréciations et souhaits et aux concepteurs d’améliorer le logiciel en conséquence. Vu l’introduction croissante de cours de chinois dans les institutions éducatives, la concurrence et la rapidité des innovations technologiques, il est fort possible que le logiciel nous réserve de nouvelles surprises. A suivre…!


Silvana 18 octobre 2008 à 17:19 (CEST)