Conditions d'émergence d'un IBL

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est une ébauche à compléter. Une ébauche est une entrée ayant un contenu (très) maigre et qui a donc besoin d'un auteur.

Ceci est une page en cours de rédaction pour un concept. C'est très variablement abouti.

1 Conditions d’émergence IBL

1.1 Institutionelles

  • effectifs permettant suivi personnalisé des groupes.
  • Crédibilité du dispositif
  • Efficacité effort / apprentissage OU effort / note

1.2 Relationnelles

  • Climat de confiance
  • Motivation intrinsèque -> peu de pression scolaire. (a discuter ...)

1.3 Ingéniérie pédagogique

Il apparaît clairement que

  • Les questions sont nécessaires pour guider l'activité
  • Le prof veille à ce que les bonnes questions apparaissent
  • Le prof veille à ce les élèves trouvent les moyens d'y répondre
  • le prof motive, coordonne, régule, valide les réponses

1.4 Rôle du prof

  • le prof passe au second plan en fait : il n'est plus le dispensateur des connaissances auréolé de savoir, il est metteur en scène, animateur, mais aussi technicien ( j'ai scanné des centaines d'images depuis un an), etc
  • Il doit faire face à une réalité beaucoup plus complexe ...(le champ étudié n'est pas clairement défini par lui-même) il doit se tenir au courant beaucoup plus largement. Il est plus confronté à des situations où sa compétence est limitée et parfois où les élèves en savent plus que lui.
  • L'image de soi (surtout si elle est basée sur cette impression de connaissance illimitée qu'on a quand on définit soi même les imites du savoir valable) est ébréchée par des questions très souvent hors de ce qui est généralement traité dans les cours.
  • Cela remet donc en question l'image qu'on a du métier du prof qui devrait surtout savoir et transmetre : il paraît (dans cette visison classique de l'enseignement) alors ne "rien faire" en classe et en même temps trime dur dans les coulisses ... Contraste troublant !
  • Il faut supporter plus de chaos dans la classe : ils vont à l'imprimante, cherchent des bouquins, etc.

2 Statut du document

Document : Il faut bien clarifier qui en a la propriété qui en est l'auteur

Cf. territorialité du texte

Document : Réflexion sur son rôle

Les Présentations : Présentation -évaluation (p. de projet) ou construction de connaissance par l'exposé (IBL) ?

Présentation comme chef-d'oeuvre et image de soi vs final et débat epistémique implique oser montrer ses faiblesses

(Possibilité testé par F.lombard  : demander aux étu de présenter 3 idées fortes et 3 questions en cours)

2.1 Ecueils

  • Statut du document :
  • =/ Polycop’
  • A qui ? Quel rôle ?
  • Dévolution ? (tresser la corde p. se pendre?)
  • Quelle image reflète-t-il ?
  • Crédibilité pédagogique
  • Contrôle par le maître réduit.
  • Rôle du prof.-> moins de premier plan
  • Changement rôle : trouver document / activité approprié.
  • Garder objectifs malgré navigation houleuse.

2.2 Enjeux

  • Favoriser les idées des élèves, leur construction, leur capacité à les argumenter s'oppose à l'établissement certaine d'un savoir institué.

Comment établir la validité des idées : parce qu'elles sont capables de résister à la confrontation aux données et aux critique ou parce qu'elles proviennent d'une autorité.

  • Document de qualité ou document construisant l'apprentissage ?
  • Savoirs Authentique ou Adapté au public ?
  • Rôle du prof' valorisant ou efficace ?
  • Institutionnalisation ou travail de pionnier ?
  • Autorité du maître : prérequis pour apprendre de la part de certains élèves. Souvent élevés dans le sentiment qu'ils sont une élite et que les enseignants sont médiocres.

3 Liens

4 A intégrer

4.1 Processus démocratique

Les communautés d'apprentissage favorisent la mise en place d'un processus démocratique. Cela permet d'aller au-delà des relations de pouvoir qui existent entre l'enseignant / les éducateurs et les élèves. Dans les meilleurs moments, l'enseignant n'a plus besoin de déterminer ce qui sera étudié et évalué. Au lieu de cela, les discussions qui sont tenues en communauté à propos de ce que les individus ont appris amènent ces derniers à approfondir leur savoir, qu'ils partagent ensuite avec le reste de la communauté. L'enseignant demeure un leader. Il est un expert apprenant et un chercheur qui aide les élèves à se poser des questions plus profondes, à trouver les ressources dont ils ont besoin et à développer des stratégies de compréhension.

De quelle façon les principes démocratiques sont-ils encouragés à l'intérieur de votre communauté?

  • Qui détermine ce qui sera étudié et par quels moyens?
  • Dans quels types de décisions les participants sont-ils impliqués (planification de l'agenda, évaluation du progrès)?
  • De quelle façon les enseignants / éducateurs s'y prennent-ils pour cheminer dans un tel processus?

4.2 Dialogue progressif

Le dialogue à l'intérieur d'une communauté d'apprentissage aide les participants à formuler et à échanger des idées. Il motive la recherche et la réflexion en soulevant de nouvelles questions, de nouvelles idées. On s'attend alors à ce que les élèves discutent de ce qu'ils ont appris, de ce qu'ils trouvent difficile à comprendre et à ce qu'ils fournissent une rétroaction aux autres. Ils sont accompagnés par les enseignants dans l'accomplissement de ces tâches.

4.3 Buts d'apprentissage communs

Dans une communauté d'apprentissage, il y a une ouverture d'esprit pour l'apprentissage. Les membres de la communauté ont une intention commune d'apprendre à propos d'un problème ou un domaine. Il existe plusieurs communautés à l'intérieur et à l'extérieur des écoles où l'intention de résoudre un problème est tacite et implicite. Malgré cela, nous soutenons que ce type de communautés ne peut être considéré comme étant une communauté d'apprentissage. Pour obtenir ce statut, il doit y avoir une intention explicite des membres de la communauté pour la réalisation de tâches d'apprentissage.

Les membres d'une communauté d'apprentissage partagent aussi leurs efforts individuels dans le but d'atteindre un niveau de compréhension plus approfondie envers l'objet d'étude. Ils mettent en oeuvre leurs connaissances et leurs habiletés respectives pour résoudre collectivement des problèmes qui seraient difficiles à résoudre par une seule personne.

La recherche a démontré que les élèves sont en mesure de développer une expertise, même en bas âge. Pour développer cela, ils ont besoin de développer une compréhension approfondie des problèmes qu'ils étudient. Il est important de cibler des sujets d'intérêt qui sont centrés sur des principes clés ou des idées maîtresses d'un domaine. Pour Barcelone, trois domaines ont été ciblés : le développement durable, l'éducation pour la paix et la diversité culturelle.

Quels sont les buts d'apprentissage explicites de votre communauté?

  • Quels sont les principes clés ou les idées maîtresses que votre communauté cherche à comprendre?
  • Est-ce que tous les membres de votre communauté sont au courant de ces principes?
  • Comment faire en sorte qu'ils le soient?
  • Communauté cohésive mais ouverte: L'apprentissage est d'ordre social, il relie les êtres humains entre eux et au reste du monde. La compétition est une relation qui établit un contact limité entre les gens; elle peut même devenir dangereuse si elle prime sur les autres formes de contacts. La collaboration, quant à elle, crée des relations plus soutenues. Elle prend tout son sens quand des personnes responsables et soucieuses se nourrissent mutuellement de leurs savoirs dans un contexte de relations authentiques. La communauté d'élaboration de connaissances constitue un environnement stimulant, intéressant, encourageant et soutenant. De fait, les élèves s'aperçoivent que leurs opinions comptent et qu'ils peuvent déterminer, en collaboration, le cheminement de leur communauté.
  • Une communauté d'apprentissage est ouverte à la communauté élargie et bénéficie de cette dernière. Elle utilise des ressources qui proviennent de l'extérieur de la classe, de l'école ou du réseau virtuel, incluant des experts du contenu, des télémentors, le Web, etc. La communauté d'apprentissage constitue aussi une ressource pour la communauté élargie, soit en contribuant à son savoir, soit en tant que modèle de communauté d'apprentissage qui est à l'oeuvre.
  • Jusqu'à quel point votre communauté est-elle ouverte?
  • Quelles procédures ont été mises en place pour accueillir des visiteurs?
  • Comment tirez-vous profit de l'expertise de la communauté élargie?

4.4 Développement professionnel

Les formes traditionnelles des activités de développement professionnel se résument souvent à de courts ateliers, à la distribution de matériel prêt à être utilisé ou encore à une liste d'objectifs et de pratiques à implanter. Toutes ces méthodes semblent assumer que les enseignants apprennent mieux lorsqu'ils sont passifs devant le discours de prétendus experts. Ce modèle de transmission entre directement en conflit avec l'idée que les gens apprennent en construisant activement leur propre savoir en participant à une communauté d'apprentissage. Les enseignants ne participent pas à des communautés d'apprentissage dans la plupart des activités de développement professionnel, ce qui fait qu'ils ne s'approprient pas ce genre de pratique. Il n'est donc pas surprenant que la recherche démontre que les activités de développement professionnel produisent des changements qui ne perdurent pas dans les classes (Fullan, 1993).

Au lieu de présenter des ateliers de travail aux enseignants, la formation continue pourrait être plus efficace si elle était principalement informelle. Par exemple, les enseignants pourraient participer à des sessions de lecture, assister au colloque d'été sur le Knowledge Forum afin de partager leurs expériences d'enseignement et réfléchir sur leurs expériences actuelles dans le cadre de conférences locales et internationales.

Pour la plupart des enseignants, la classe, communauté d'apprentissage, est un changement difficile à accomplir puisqu'ils sont habitués à gérer la classe, à décider des sujets à étudier et à connaître les réponses à l'avance. Pour favoriser la création et le maintien d'une telle classe, les enseignants ont besoin de créer leur propre communauté de pratique ou d'apprentissage afin de faire progresser leur compréhension collective de nouveaux modes d'organisation et de gestion de la classe.

4.5 problèmes authentiques

Les vrais problèmes reliés au savoir proviennent des efforts investis pour mieux comprendre le fonctionnement du monde qui nous entoure. Ce type de recherche doit être guidé par les questions des élèves et par ce qu'ils désirent apprendre. Le programme met l'accent sur les concepts clés et va au-delà de la mémorisation de faits et de la répétition d'habiletés routinières, et nécessite une étude soutenue et en profondeur des sujets, étude qui s'échelonne parfois sur plusieurs mois. Puisque les problèmes réels et authentiques nécessitent des solutions complexes, plusieurs idées et perspectives sont nécessaires. On parvient à cela en invitant les participants de la communauté à faire part de leurs théories, en les analysant de façon critique, en consultant des experts et en améliorant ces théories à travers le dialogue progressif.

Pour Barcelone 2004, trois problèmes réels et authentiques ont été sélectionnés : l'éducation pour la paix, la diversité culturelle et le développement durable. Un des préalables à la participation est de s'intéresser à l'une de ces situations problématiques.

  • Votre curriculum fournit-il aux élèves des stratégies, des prédispositions et des attentes qui leur permettront d'apprendre tout au long de leur vie et de s'adapter au changement?
  • Votre curriculum favorise-t-il le développement d'une compréhension personnelle des participants, le respect de tout un chacun, le travail en collaboration et la gestion des conflits d'une façon positive?
  • Centré sur un ou plusieurs sujets, disciplines
  • Accessible et intéressant pour les élèves
  • Tient compte des passions des enseignants
  • Multiples points d'entrée

4.6 Diversité de connaissances et compétences individuelles

La communauté d'apprentissage met l'accent sur l'expertise individuelle et le savoir collectif. Elle reconnaît et apprécie la diversité entre les apprenants et ces derniers sont encouragés pour leurs contributions et leur support. La diversité aide les élèves à comprendre comment résumer plusieurs perspectives, à résoudre des problèmes de façons variées et à utiliser les connaissances et les habiletés de chacun pour approfondir leur compréhension en collaboration. Cela signifie aussi que tout le monde n'apprend pas la même chose au même moment.

  • Comment reconnaissez-vous et utilisez-vous la diversité?
  • À quel moment les élèves ont-ils l'occasion de diriger leur propre apprentissage?
  • De quelle façon procèdent-ils?
  • Quel type de connaissances et d'habiletés sont nécessaires à l'avancement de la compréhension collective?
  • De quelle façon votre communauté encourage-t-elle le développement de l'expertise individuelle?

Retour à la page plan FloThesisProcess