Apprentissage procédural/L'apprentissage procédural selon le modèle ACT (d'après Solans 2017)

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher


Par Utilisateur:Martina Salemma

1 Description

1.1 Le Modèle ACT

Le Modèle ACT (Adaptative Control of Thought) conceptualisé par Anderson (1987), propose un modèle d'architecture cognitive composée de 3 systèmes mnésiques: la mémoire de travail, la mémoire déclarative, et la mémoire procédurale.

  • La mémoire de travail (MDT) est la représentation de l'environnement et de la situation du moment. Elle permet de garder temporairement en mémoires des informations permettant par exemple de résoudre des problèmes.
  • La mémoire déclarative est un réseau sémantique permanent d'informations factuelles et conceptuelles, stockées sous la forme de propositions abstraites, d’images mentales, ou de séquences temporelles.
  • La mémoire procédurale stocke des "règles de production", c'est-à-dire des savoir-faire, de façon permanente. Elle permet l'apprentissage procédural.

Il est possible d'ajouter la mémoire épisodique, introduite par Tulvig (1972), à ce modèle: elle stocke automatiquement les souvenirs autobiograpiques, c'est-à-dire des informations personnellement vécues, dans leur contexte temporel. Solans (2017) cite Brandimonte (1997): "La mémoire épisodique contient la mémoire prospective, c’est la mémoire des intentions ; elle permet de se rappeler des actions à exécuter à un moment donné dans le futur, malgré le fait d’être absorbé dans une autre tâche."

1.2 L'apprentissage procédural

Selon ce modèle, l'apprentissage procédural cognitif (d'après Ackerman, 1988) passe par trois phases successives, résumées par Solans (2017) dans son mémoire de diplôme et présentées dans la carte conceptuelle ci-dessous:

1. La phase cognitive, où le sujet traite et extrait toutes les informations déclaratives concernant la tâche, et où il utilise des méthodes de résolution de problèmes pour mener la tâche à bien.

Les savoir-faire ainsi acquis sont encodés sous forme de connaissances épisodiques, gérées par la mémoire épisodique.

2. La phase associative permet au sujet de transformer les nouvelles règles de productions acquises lors de la phase 1 en procédures, à travers deux types de traitement des connaissances: la composition des différentes productions en une seule production, et la procéduralisation de la production non-spécifique en une production hautement spécifique.

Ce traitement peut impliquer davantage de capacités de traitement perceptif s’il s’agit de l’apprentissage d’une habileté motrice.

3. La phase autonome, où la procédure créée lors de la phase 2 est automatisée et adaptée plus ou moins vite selon les fonctions psychomotrices de l’individu, et où les savoir-faire sont encodés sous forme de connaissances procédurales, stockées dans la mémoire procédurale.

Il est donc clair que l’apprentissage procédural cognitif nécessite l’intervention d’autres fonctions cognitives tout au long de son processus.

1.3 Avantages du modèle ACT

Le fonctionnement de l'apprentissage procédural montre que le modèle ACT se combine avec d'autres fonctions cognitives et concepts de mémoire, ce qui en fait un grand avantage.

Danine (2010) propose également différents avantages du modèle ACT dans sa thèse de doctorat. Entre autres, "un des avantages de ce modèle [est] qu'il définit très clairement la construction des activités complexes sur la base d'une interaction entre des connaissances procédurales et déclaratives. Enfin, Anderson a validé son modèle dans une situation réelle (Anderson, 1996). Cette validation lui permet de comprendre les conceptions erronées de l'apprenant, d'analyser ses erreurs de façon plus fine et de savoir leurs origines (faire le diagnostic)".

2 Sources

Ackerman, P. L. (1988). Determinants of individual differences during skill acquisition: Cognitive abilities and information processing. Journal of experimental psychology: General, 117(3), 288.

Anderson, J. R. (1996). ACT: A simple theory of complex cognition. American psychologist, 51(4), 355.

Danine, A. (2010). Modélisation de l'apprenant: Application d'un modèle cognitif au développement d'un système d'apprentissage. [Thèse]. Université du Québec, Montréal. Consulté sur: https://archipel.uqam.ca/3607/1/D1971.pdf

Solans, R. (2017). L’apprentissage procédural: Evaluation d’un apprentissage procédural dans le vieillissement et dans la maladie d’Alzheimer. [Mémoire]. Université de Toulouse. Consulté sur: http://www.psychomot.ups-tlse.fr/Solans2017.pdf

Tulving, E. (1972). Episodic and semantic memory. In Organization of Memory. Academic Press.

3 Carte conceptuelle

Apprentissage procédural selon le modèle ACT.

La carte conceptuelle peut également être consultée sur Miro en meilleure qualité.

4 Vidéographie

Explication de la carte conceptuelle.

La vidéo est disponible sur mon espace personnel en meilleure qualité.