Apprentissage expérientiel

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Introduction

Le modèle de l’apprentissage expérientiel proposé par Kolb considère l'expérience comme la source de l’apprentissage et le point de départ d'un processus d’observation et réflexion, d’abstraction conceptuelle et d'expérimentation. (Gouveia et al, 2011, Protopsaltis, 2010). Bruner et Silverman (en Gouveia et al, 2010) renforcent cette vision en faisant remarquer l’importance de la performance (acting), de l'expérience et de l'expérimentation. Pour eux, l’acquisition des connaissances est plus significative quand les concepts sont testés dans les contextes réels ou quasi réels.

2 Les cycles de l'apprentissage de Kolb

L’apprentissage efficace est perçu lorsqu’une personne franchit un cycle en quatre étapes:

(1) avoir une expérience concrète suivie pour (2) observer et réfléchir sur cette expérience qui mène à (3) la formation de concepts abstraits (analyse) et des généralisations (conclusions) qui sont ensuite (4) utilisées pour tester des hypothèses dans des situations futures, donnant lieu à de nouvelles expériences. (McLeod, 2017, Protopsaltis, 2010)

Kolb (1974) considère l'apprentissage comme un processus intégré, chaque étape se renforçant mutuellement et alimentant la suivante. Il est possible d'entrer dans le cycle à n'importe quel stade et de le suivre dans sa séquence logique. Cependant, un apprentissage efficace ne se produit que lorsqu'un apprenant peut exécuter les quatre étapes du modèle. Par conséquent, aucune étape du cycle n’est efficace en tant que procédure d’apprentissage en soi. (McLeod, 2017)

Cycle d'apprentissage de Kolb
Cycle d'apprentissage de Kolb, crée par A. Chapman (2005), référencée dans l'article David Kolb - L'apprentissage par l'expérience (2015) sur le site Innovalie

3 Types d'apprentissage par l'expérience

En citant Lewis & Williams (1994, p.7), Schwarz (2012) explique que l’apprentissage expérientiel se divise en deux catégories principales: “les expériences sur le terrain” et “l'apprentissage en classe”. L’apprentissage sur le terrain est la forme d'apprentissage expérientiel la plus établie et intégrée à l'enseignement supérieur. Comme exemples, Schwarz (2012) mentionne “les stages, les travaux pratiques, l'éducation coopérative et l'apprentissage par le service”. L’apprentissage par l’expérience en classe peut être implémenté de différentes manières. Schwarz (2012) identifie plusieurs activités: “des jeux de rôle, des jeux, des études de cas, des simulations, des présentations et divers types de travaux de groupe".

4 Utilisation

Un projet de physicalisation des styles d'apprentissage des étudiants du MALTT est en construction ici STIC:STIC III (2018)/disque expérientiel de Kolb

5 Références