Évaluation d'enseignement universitaire

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est une ébauche à compléter. Une ébauche est une entrée ayant un contenu (très) maigre et qui a donc besoin d'un auteur.

1 Définition

«Evaluer c'est attribuer une valeur à une conduite qui devient un attribut du sujet. Cela dépasse la description ou le rapport de faits bruts.» (Guingouain, 1999, cité par Stephane.Jacquemet)

« L’évaluation est une activité de recueil de diverses informations considérées comme pertinentes, en vue de porter un jugement de valeur et prendre une décision » Amigues et Zerbato-Poudou (1996,p 147). Cette définition initiale à la quelle on fait référence met en évidence le fait que l’évaluation se doit d’être pertinent par rapport à des objectifs d’apprentissages.

Au terme d'un enseignement, les étudiants sont amenés à évaluer cet enseignement, c'est une mesure organisée par les universités dans un soucis de garantir la qualité de la formation.

L'objectif de l'évaluation peut consister, d'une part de guider l'apprentissage des étudiants par une auto-évaluation portant sur ses conditions d'apprentissage ou sur les modalités de la formation et, d'autre part, d'informer l'équipe enseignante sur le bon fonctionnement de certains aspects du cours et permettre de remédier aux éventuels dysfonctionnements du cours mis en évidence.

La mise en place d'un cours nécessite de passer par une étape de scénarisation qui va définir les objectifs du cours, la manière d'aborder les contenus en choisissant les outils de travail mis à disposition et les activités proposées pour soutenir l'enseignement et donner du sens aux apprentissages. La scénarisation des contenus va également induire certaines méthodes d'enseignement. Au terme de l'enseignement, l'évaluation des contenus, par le biais d'un examen et/ou de contrôles continus, devrait offrir aux étudiants la possibilité de démontrer leur maîtrise des contenus.

L'évaluation permet de vérifier que la scénarisation répond bien aux besoins des étudiants, ces derniers parvenant aux objectifs du cours grâce au dispositif proposé. L’évaluation constitue un outil primordial de la formation universitaire pour le choix des mécanismes de régulations et de tout processus de certification.

2 Types d'évaluation

(contenu à bouger ailleurs, contenu selon S. Jacquemet, CAS e-learning)

Types d'évaluation Rôles Formes
Evaluation mesure (Béhaviorisme) Contrôle, mesure

Hiérarchiser

Observations ponctuelles: Examens, simulations, ...
Evaluation-gestion

- par objectifs

- formatrice

Objectiver la performance

Sélectionner et hiérarchiser

Entre contrôle et formatif

Enseignements cliniques (formatifs)

Observations (examen)

Evaluation par problématisation (constructivisme) Donner du sens

Outil d'apprentissage

Bilan de compétence sur la base d'observations continues sure le terrain

Travaux de réflexion et de mise en application

Différentes acceptations de l'évaluation

  • La mesure (juste un score)
  • Le contrôle (par rapport à une norme/standard)
  • Le suivi (par rapport au parcours)

Processus de formation

  1. Diagnostic (ligne de base)
  2. Besoins (Objectifs)
  3. Prestations éducatives (Didactique)
  4. Acquisitions (Résultats, différence avec diagnostic)
  5. Plus-value (Effets)

L'impact est déterminé entre 1 et 4. L'efficacité (5) est différente et doit être définie par rapport aux objectifs par exemple.

La grande question est de déterminer les objectifs, créer des référentiels (si approprié), etc. La mise en évidence c'est la différence entre le référé (obtenu) et le référant (escompté)

Cinq grande fonctions d'une formation et que l'on peut évaluer:

  1. Efficacité (avoir appris)
  2. Efficience (coût/bénéfice)
  3. Qualité
  4. Impact
  5. Satisfaction

Références

  • normative (individuel par rapport au groupe)
  • critériée (comparaison avec un objectif)
  • autoréférenciée (progression par rapport à un pré-test)

2.1 Evaluation sommative ou certificative

Quant à la fonction certificative de l’évaluation, elle consiste à établir un bilan des compétences et connaissances acquises par l’apprenant et de décider suite à ce bilan de certifier dans un document officiel la maîtrise ou la non-maîtrise d’une compétence. Elle peut prendre différentes formes : -la certification intermédiaire qui se déroule a mi parcours. En guise d’exemple nous avons les examens semestriels ou trimestriels ; -la certification finale qui s’effectue à la fin d’une formation. Nous pouvons citer les examens de fin de cycle etc.

2.2 Evaluation formative

On entend par fonction formative de l’évaluation, une évaluation qui s’inscrit dans une optique de régulation, elle permet de recueillir des informations dans le but d’adapter les activités d’enseignements. C’est à dire de s’appuyer sur un feedback pour identifier les difficultés que rencontrent l’apprenant en vue d’une régulation. Nous avons trois modalités de régulation selon (Allal,1988) ; la régulation interactive , la régulation rétroactive et la régulation proactive.

3 Principes de l'évaluation

  • Echelles critériés de performance, descripteurs de pratique

Taxonomies avec niveaux

  • ex. mauvais - très bon

Logique de critériage

  • critère (= concept permettant de qualifier)
  • indicateurs (pour chaque concept, dimension permettant d'apprécier)
  • standard (à atteindre au niveau des indicateurs, norme permettant de discriminer selon des niveaux de performance)
  • données (outil de mesure, sources d'information)

Niveaux d'évaluation de cours

On peut évaluer la satisfaction, l'effet ou encore le retour sur investissement.

  • Niveau 1: effets perçus par les participants
  • Niveau 2: évaluation des apprentissages (tests)
  • Niveau 3: performance observée (accomplissement des tâches)
  • Niveau 4: rendement en situation réelle (au travail)

4 Recherche et perspectives pour la pratique

A suivre...

5 Bibliographie

(à compléter !)

  • Allal, L. (1988 a) Pour une formation transdisciplinaire à l’évaluation formative, in Gather Thurler, M. et Perrenoud, Ph. (dir.) Savoir évaluer pour mieux enseigner. Quelle formation des maîtres ?, Genève, Service de la recherche sociologique, Cahier n° 26, pp. 39-56.
  • Allal, L. (1988 b) Vers un élargissement de la pédagogie de maîtrise : processus de régulation interactive, rétroactive et proactive, in Huberman, M. (dir.) Assurer la réussite des apprentissages scolaires. Les propositions de la pédagogie de maîtrise, Paris, Delachaux et Niestlé, pp. 86-126.
  • Allal, L. (1991) Vers une pratique de l’évaluation formative, Bruxelles, De Boeck,
  • Amigues et Zerbato-Poudou
  • Ardouin, Th. Ingéniérie de formation pour l'entreprise
  • Dennery, M. Piloter un projet de formation
  • Guingouain, 1999,
  • Le Boterf, L'ingéniérie et l'évaluation de la formation
  • Perrenoud http://www.unige.ch/fapse/SSE/teachers/perrenoud/php_main/php_1997/1997_11.html
  • Tardif (2006).