Tranchage en impression 3D

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Une imprimante 3D permet de fabriquer un objet tridimensionnel à partir d'un modèle tridimensionnel numérique. Le principe d'impression consiste le plus souvent à superposer des couches de matières planes pour reconstituer, par addition, le volume de l'objet. Il est donc nécessaire de fournir à l'imprimante les instructions nécessaires à la réalisation de ces couches en deux dimensions. C'est la conversion du modèle 3D en instructions pour l'imprimante que l'on appelle tranchage (ou slicer).

1 Première approche pour une imprimante 3D par dépôt de matière

La technologie d'impression 3D la plus répandue est celle par dépôt de matière fondue. On parle d'imprimante 3D FDM (Fused Deposition Modeling) ou FFF (Fused Filament Fabrication). Le procédé consiste à déposer par extrusion, c'est-à-dire en compressant la matière dans une filière profilée, des couches d'un matériau thermoplastique fondu (entre 180°C et 260°C selon les matériaux).

Schéma imprimante 3D

Le schéma simplifié nous donne une première idée des instructions qui vont être nécessaires à l'imprimante :

  • la buse va devoir se déplacer selon des coordonnées x, y et z : elle dépose sur le plateau selon un parcours précis des couches d'une certaine épaisseur à une vitesse donnée ;
  • le filament se déplace et sa vitesse de déplacement dépend de la vitesse de rotation du moteur de l'alimenteur ;
  • le matériau du filament a une température de fusion précise.

Par ailleurs, l'objet à imprimer possède ses propres exigences notamment en ce qui concerne sa solidité ce qui va nécessiter des instructions en terme de remplissage et d'épaisseur de surface.

C'est par l'intermédiaire de logiciels de tranchage que vont pouvoir être ajustés ces différents paramètres.

2 Les logiciels de tranchage

2.1 Du fichier STL au fichier tranché

Pour pouvoir imprimer un objet, vous devez disposer d'un fichier 3D. Il peut être créé à partir d'un logiciel de modélisation 3D ou récupéré via des sites spécialisés ou des scans 3D. Quelle que soit la méthode choisie, ce fichier doit être exporté dans un format particulier. Le plus standard est le format STL qui décrit la surface externe de l'objet en la définissant par une série de triangles aux propriétés spécifiques. Il existe d'autres formats comme l'OBJ ou le 3MF.
Le fichier STL doit être préparé pour l'impression car l'imprimante 3D ne peut rien faire de la description des facettes qu'il contient. Elle ne peut réaliser que des couches et a besoin de coordonnées précises. Le logiciel de tranchage permet de convertir le modèle 3D en une série de fines couches et génère ainsi un fichier tranché en format G-code à partir du fichier STL.

2.2 Principaux paramètres

2.3 Différents types de logiciels

Il existe deux principaux types de logiciels de tranchage :

  • les logiciels de tranchage intégrés qui convertissent directement un fichier STL en code machine utilisable par l'imprimante ;
  • les logiciels de tranchage qui disposent d'une interface permettant à l'utilisateur d'effectuer des réglages et d'ajuster différents paramètres d'impression.

2.4 Quelques logiciels de tranchage

3 Sources