Pédagogie Montessori

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Pédagogie Montessori

En 1906, Maria Montessori décide d’ouvrir une école destinée aux enfants de la classe ouvrière en Italie. Son école, appelée la maison des enfants utilise une pédagogie inspirée de l’éducation nouvelle et du sensualisme.

2 Origines

2.1 Éducation Nouvelle

L’éducation nouvelle, en opposition à l’éducation traditionnelle. L’éducation nouvelle est apparue durant le siècle des lumières et vise à permettre l’accès à l’éducation à tous les enfants et non seulement aux enfants de l’aristocratie (Crahay, 1999)

De plus l’éducation nouvelle postule de changer les rapports élève/maître. Les adeptes de l’éducation nouvelle poussent à une éducation active, dans laquelle l’élève découvre par lui-même et apprend grâce à l’expérience. Les adeptes de l’éducation nouvelle distinguent les savoirs livresques, qu’ils appellent savoirs morts aux savoirs plus authentiques, acquis grâce à l’expérience.

Les principes de l’éducation nouvelle s'inspirent grandement des postulats de Rousseau (1866) dans le livre Émile, que l’on peut résumer en 4 paradoxes:

  1. Le social et le naturel: l’homme est naturellement bon (innocent) et la société le corrompt mais c’est en devenant social que l’homme devient moral. C’est donc par l’éducation qu’on peut parfaire l’homme.
  2. Autorité et autonomie: "Sans doute il (l’enfant) ne doit faire que ce qu’il veut; mais il ne doit vouloir ce que vous voulez qu’il fasse."
  3. Éduquer la raison sans la solliciter: Rousseau rejette les livres (à un jeune âge) et les leçons verbales et, pense que les connaissances s’acquièrent avant tout par le contact direct avec les organes sensoriels, avec les choses.
  4. Tout faire en ne faisant rien: Rousseau est un adepte de l’éducation active. Il pense que les connaissances que l’on découvre par soi-même ont une authenticité et une solidité supérieure. Il postule donc qu’il ne faut rien enseigner directement à l’élève: “Rendez votre élève attentif aux phénomènes de la nature, bientôt, vous le rendrez curieux; mais pour nourrir sa curiosité, ne vous pressez jamais de la satisfaire. Mettez les questions à sa portée et laissez-les lui résoudre.”

2.2 Sensualisme et la découverte par l’observation

Le sensualisme se base sur les paradoxes 3 et 4 de Rousseau. Les adeptes de ce type de pédagogie, comme Herbart, Decroly et Montessori, pensent que la connaissance se dévoile par un contact direct avec le réel. L’enseignement doit donc organiser cette rencontre avec les choses et structurer l’expérience sensitive des élèves.

2.3 Principes

2.3.1 Sensualisme

Montessori propose une pédagogie marquée par le sensualisme et les idées de Rousseau et de Condillac. Elle postule que les idées et les connaissances sont sous-tendues par les objets de notre environnement. Même les idées complexes sont des association d'éléments simples fournis par la sensation.

Cette éducation sensorielle doit donc permettre l’acquisition de connaissances plus abstraites. Selon Montessori (1958), “Les sens sont des organes de “préhension” des images du monde extérieur, nécessaires à l’intelligence, comme la main est l’organe de préhension des choses matérielles nécessaires au corps”.

2.3.2 Respecter la nature de l’enfant

Pour Montessori, “l’enfant est poussé par une grande mission: croître et devenir un homme”. L’enseignant a donc pour objectif d’accompagner et d’aider l’enfant à atteindre cet objectif. L’éducation doit donc aller à la rencontre des besoin naturels de l’enfant. Elle rejoint Rousseau en disant qu’il faut respecter le rythme développemental de l’enfant, les lois de son développement psychologique. Il ne faut donc pas précipiter un apprentissage.

2.3.3 Favoriser l’autonomie de l’enfant

Montessori préconise une posture de retrait de la part de l’enseignant, dans le sens où ce dernier doit plutôt pousser l’enfant à la réflexion et attendre que ce dernier vienne à sa rencontre.

2.4 Matériel Montessori

L'organisation de l’espace et l'aménagement scolaire peuvent favoriser le contact avec le monde sensible. Ainsi la pédagogie Montessori a décidé d’adapter la taille du mobilier de la classe afin de l’adapter à la taille des enfants. Il faut noter que cela est courant de nos jours mais ce n’était pas le cas en 1906 à l’ouverture de la Maison des enfants.

Le matériel scolaire doit contenir 4 qualités:

  1. Attrayant et esthétique: afin de donner envie d’apprendre et de toucher.
  2. Être disponible en nombre limité: principe de l’offre et de la demande, si le matériel n’est pas disponible à volonté, l’élève aura plus envie de l’utiliser et essaiera de profiter au maximum de son utilisation. En plus cela pousse à l’apprentissage du partage, de l’attente et, de la gestion de la frustration.
  3. Offrir par ses caractéristiques un contrôle sur l’erreur : cela peut aider l’apprenant à s’auto-corriger et donc apprendre par lui-même.
  4. Isoler une qualité sensorielle particulière.

2.4.1 Matériel mathématique

Le matériel mathématique repose sur l’opération élémentaire de comptage. Ainsi, toutes les opérations et les apprentissages sont ramenés à cette activité.

2.5 Sources