Google Docs en tant qu'outil d'awareness de groupe dans le contexte de l'écriture collaborative

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est en construction: un auteur est en train de le modifier.

En principe, le ou les auteurs en question devraient bientôt présenter une meilleure version.


1 Introduction

Dans le domaine CSCW (Computer-Supported Collaborative Working, ou travail collaboratif assisté par ordinateur en français), l'écriture collaborative (Collaborative writing, CW) est une des tâches les plus populaires. Ede et Lunsford (1990) signalent que 85% des documents produits dans les milieux professionnels et académiques ont au moins deux auteurs. Selon les études (Noël et Robert 2004, Posner et Baecker 1992), l'écriture collaborative offre de nombreux avantages par rapport à l'écriture individuelle : elle peut réduire l'effort individuel, fournir des nouvelles idées et de nouveaux points de vue, et d'améliorer la qualité globale du document en permettant aux experts d'écrire des sections différentes dans des champs différents. Mais il a aussi été prouvé que "...maintaining this awareness has proven to be difficult in real-time distributed systems where information resources are poor and interaction mechanisms are foreign." (Gutwin et Greenberg, 2002). D'où l'intérêt des logiciels de groupware destinés à augmenter l'awareness dans le processus de collaboration.

2 Ecriture collaborative

3 Awareness de groupe (Group awareness)

L'awareness de groupe est défini comme la compréhension (conscience) des activités des autres lesquelles fournissent un contexte à sa propre activité. Ce contexte permet d'assurer que les actions individuelles soient situées dans l'activité globale du groupe. (Dourish et Belllotti, 1992). Elle suppose d'une part, la capacité à percevoir et comprendre l'activité de leur partenaire, et d'autre part, la capacité à rendre visible et intelligible sa propre activité à ses partenaires.

Nous distinguons 4 types d'awareness dans le travail collaboratif dans le contexte éducatif, soient :

  • Social awareness (connections sociales au sein du groupe)
  • Task awareness (comment la tâche doit être réalisée)
  • Concept awareness (adéquation entre connaissances de l'apprenant et les connaissances requises par la tâche)
  • Workspace awareness (connaissance immédiate des interactions des autres partenaires dans l'espace de travail partagé)

Comme dans le travail de Gutwin et Greenberg en 2002, je me focalise sur le workspace awareness, en raison de sa relation intime avec les espaces de travail partagés (shared workspaces). Workspace awareness implique des connaissances sur "où les autres travaillent", "ce que les autres font", "ce que les autres font par la suite".

5 critères sont utilisés pour définir et concevoir des outils d'awareness

  • Le contenu des informations
  • Le temps associé à ces informations
  • La façon dont les informations sont obtenues
  • Le destinataire de ces informations
  • Le format de présentation de ces infos

4 Ecriture collaborative et Awareness tools

4.1 CAWS: Improving users' awareness in collaborative authoring activities

  • Liccardi, I., Davis, H. C., White S. (2007) CAWS : Improving users' awareness in collaborative authoring activities, published in ECSCW 2007, Workshop on The Challenges of Collaborative Work in Global Software Development, 24-28 Septembre 2007, Limerick, Ireland.

Dans cet article, les auteurs identifient les problèmes les plus courants dans l'écriture collaborative, et présentent, le système CAWS, comme solution à ces problèmes. Ce système est comparé avec les autres systèmes existants.

Dans un premier temps, les auteurs proposent un questionnaire aux 32 participants, qui sont classés en 3 catégories : les étudiants du premier cycle (undergraduates, UGs), ceux du troisième cycle (postgraduates, PhDs), et les chercheurs industriels (industrial researchers, IRs). Les résultats de la recherche montrent les problèmes majeurs que les participants rencontrent dans le processus de "Co-Authoring". Ces problèmes sont listés dans le tableau suivant :

Breakdown of participants' responses
Participants 12 7 13 32
Issues UGs PhDs IRs Total
Tracking Participant Progress 12 5 3 20
Communication Problems Track topic 6 2 4 12
Document Discussion 0 2 5 7
Comment Interpretations 3 5 1 19 ⊇5
Tracking Latest Version 8 4 4 16
Merging Conflict 4 3 7 14
Tracking Participant Contribution 9 0 0 9
Web Browser Editing anxiety 12 4 8 24

Ensuite, les auteurs décrivent les caractéristiques des outils existants dans le domaine, à savoir :

  • AjaxWrite
  • Coword
  • TellTable
  • Gobby, MoonEdit et SubEthaEdit
  • Bloki
  • ProjectForum
  • BSCW
  • Google Docs et Spreadsheets
  • Workshare Professional

D'où, l'outil "CAWS" est conçu dans le but de résoudre les problèmes d'awareness cités plus hauts dans l'article, en renforçant les interactions entre utilisateurs et en améliorant l'awareness personnel, informel, social, et de groupe.



4.2 New Work Modes for Collaborative Writing

  • Skaf-Molli, H., Ignat, C-L., Rahhal, C., Molli, P. New Work Modes for Collaborative Writing Author manuscript, published in " International Conference on Entreprise Information Systems and Web Technologies, EISWT-07, USA: Orlando.

Collaborative writing (CW, ou écriture collaborative en français), devient de plus en plus courant dans le milieu académique et dans les entreprises. Parmi les nombreuses définitions existantes de CW, les auteurs utilisent la plus courante : "CW is the process of two or more people working together to create a complex document." Les avantages majeures de l'écriture collaborative sont : réduire le temps de l'accomplissement des tâches, réduire le nombre d'erreurs, obtenir des points de vue et de compétences différents, et obtenir un texte plus précis. A part ces avantages, il y a également des défis, comme "maintaining consistency and awareness to the social challenges of supporting group activities and conventions across many different communities."

La CSCW matrice, qui est souvent utilisée pour classer les outils d'écriture collaborative, est illustrée dans le tableau suivant :

CSCW Matrix
Time/Space
Groupware Matrix
same time (synchronous) different time (asynchronous)
same place (colocated) Face to face interactions
Decision room, single display, groupware
Continuous task
Tea rooms, large public display, project, management, ...
different place (remote) Remote interactions
video conferencing, instance messaging,
chats/MUDs/virtual worlds,
shared screens, multi-user editors, ...
Communication + coordination
email, bulletin board, blogs,
asynchronous conferencing, group calendars,
workflow, version control, wikis, ...

En revanche, ce système de classification présente deux inconvénents : les définitions de modes d'interactions synchrones et asynchrones sont confuses, et certains outils collaboratifs existants peuvent être classés dans plusieurs catégories.

5 Avantages et inconvénients de Google Docs

6 Proposition d'un nouvel outil

7 Références bibliographiques

  • Skaf-Molli, H., Ignat, C-L., Rahhal, C., Molli, P. New Work Modes for Collaborative Writing Author manuscript, published in " International Conference on Entreprise Information Systems and Web Technologies, EISWT-07, USA: Orlando.
  • Liccardi, I., Davis, H. C., White S. (2007) CAWS : Improving users' awareness in collaborative authoring activities, published in ECSCW 2007, Workshop on The Challenges of Collaborative Work in Global Software Development, 24-28 Septembre 2007, Limerick, Ireland.