Game Maker Lite

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Historique

Game Maker ou Game Maker Lite (pour la version gratuite) est un logiciel permettant de développer des jeux vidéo. Cet outil auteur fonctionne grâce au langage de programmation Delphi et a vu le jour en 1999. A cette époque, il s'appelait "Animo" et ne pouvait pas créer d'exécutables. Ces derniers sont apparus dans la version 1.4. En 2000, la version 2.0 sort et utilise DirectX pour tout ce qui concerne l'audio. La version 3.0 apparaît en 2001 et utilise cette fois DirectX non seulement pour les sons mais aussi pour toutes les opérations graphiques. Les codes sources sont totalement réécrits avec la version 4.0 et la version 5.0 rend le logiciel incompatible avec Windows 95 mais ce qu'il perd en compatibilité, il le gagne en vitesse et en nombre d'améliorations. La version 6.0 sort en 2004 et apporte, elle, la possibilité d'utiliser la 3D. Finalement, la version 7.0 arrive en améliorant les fonctionnalités déjà présentes et la version 8.0 permet de gérer les .png et améliore le modèle des collisions.

Ce qu'on entend par "outil auteur" c'est qu'il permet à des développeur de niveau amateur, de créer des jeux vidéos, sans apprendre la programmation à l'état pure. L'une des fonctions principales de cet outil est d'utiliser la fonction drag'n'drop (glisser - déposer).

Depuis peu de temps, ce logiciel a connu sa nouvelle version 8.1, malheureusement pour les utilisateurs Mac, la version est toujours la 7.0 et elle ne permet pas de créer de fichiers exécutables. (Astuce : installez le soft sur un Windows virtuel ne permet pas de faire tourner votre jeu à cause du graphisme mais permet de créer un exécutable Windows.)

Cet outil auteur permet de faire des jeux en deux dimensions ou trois dimensions, mais il n'est pas professionnel. Il n'en demeure pas moins un logiciel très puissant.

2 Interface

Voici l'interface sur Mac avec un léger aperçu du contenu de mon jeu d'essai (voir liens ci-dessous). Un petit inconvénient reste le travaille en plusieurs fenêtres et non sous une seul fenêtre comme sous Windows.

Interface principale sur Mac OS.

On remarque plusieurs boutons d'utilisation. Il faut basculer en mode expert pour voir ces boutons. Le mode dit "expert" n'est pas si expert mais rend plus facile d'accès certaines options.

2.1 Les boutons principaux sont :

GMsprites.png

2.1.1 Les sprites

Ce sont les éléments qui font partie intégrante de votre jeu tel que votre personnage principal. Ils sont composés de une ou plusieures images. Si vous créer un sprite avec plusieurs images, vous pouvez alors créer du mouvement. Attention : notez qu'un personnage doit avoir des postures "d'action d'illusion". Par exemple, votre personnage est à l'arrêt, a une posture arrêt seulement si vous avez mis une telle image. Si vous prenez votre sprite "courir" vous donnez l'action "à droite" et vous verrez votre sprite se déplacer avec l'illusion de courir (c'est le défilement des images dans un seul sprite).

GMobjects.png

2.1.2 Les objets

Ce sont les sprites en action. Mais attention. Dans les sprites on crée toutes les actions du personnage sous forme d'images. Par exemple vous avez un Personnage arrêté (1 sprite, 1 image) et le même personnage qui court (1 autre sprite, 3 ou + d'images) (à noter que la fonction miroir permet d'avoir des orientations différentes comme gauche/droite pour la même image mais peut avoir deux sprites différents). Ensuite, votre premier sprite arrêté va constituer le masque de vos actions. Ainsi, vous en faites un objet. Dans la partie objet (voir image ci-dessous), vous ajoutez une action de déplacement qui elle va donner l'information de changer le sprite arrêté en sprite qui court.

Ici, je n'ai qu'un Mario en objet malgré mes 10 sprites. On voit que pour la fonction clique droit sur le clavier, il va bouger à droite et se changer en sprite pour courir à droite

2.1.3 Les Salles

Cela correspond à vos niveaux de jeu (les stages). C'est ici que vous allez paramétrer l'apparence de chaque niveaux et y placer vos objets

GMRooms.png

3 En savoir plus

Bien d'autres éléments sont réalisables tel que la création de la gravité, les collisions, les bandes sonores, ... je vous invite à regarder dans la section "liens" pour en savoir d'avantage.

4 Exemples des jeux

  • Mon jeu d'essai en exécutable sous Windows : Mario ULTRA BASIQUE !

5 Liens

https://openclassrooms.com/courses/creez-vos-jeux-avec-game-maker/la-petite-histoire-de-game-maker

http://www.yoyogames.com

http://www.youtube.com/user/secondarts (Pour le Mario)

http://spriters-resource.com/ (Pour les sprites)

Arocca