Carte conceptuelle

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Introduction

Une carte conceptuelle (ou schéma conceptuel) est une visualisation d'un domaine de connaissance basée sur les relations entre concepts.

Voir aussi: Théorie de Novak sur les cartes conceptuelles (résumé de la théorie crée par l'inventeur du concept)

2 Description et intérêt

3 Architecture et fonctions

Il existe plusieurs types de cartes conceptuelles:

  • Les cartes conceptuelles au sens étroit (ou "typiques") qui utilisent des noeuds et des arcs étiquetés
  • Les cartes hiérarchiques comme les cartes heuristiques (mind maps). Souvent sans liens étiquetés.
  • Les cartes formelles comme les diagrammes UML
  • Les visualisation de réseaux sémantiques, comme par exemple les topic maps

Voici un exemple d'une carte conceptuelle au sens étroit du terme:

Example concept map, created using IHMC CmapTools. Copyright: Wikipedia - GFDL

Voici un exemple d'une mind map:

Danny Stevens, Mind map of mind map guidelines, Copyright: GFDL

3.1 Les cartes conceptuelles

Un carte conceptuelle permet:

  • de générer des idées (remue-méninges)
  • de prendre des notes (notamment dans une discussion de groupe)
  • de conceptualiser un design (par exemple un hypertexte, un programme informatique ou un design pédagogique)
  • de communiquer des idées complexes
  • de favoriser l'apprentissage en favorisant l'intégration de nouveaux savoirs avec d'anciens
  • d'évaluer la compréhension/compétence d'un apprenant (ou autre personne)

Lire aussi: Théorie de Novak sur les cartes conceptuelles

3.2 Les cartes heuristiques

Tout ce qui concerne la génération d'idées, la planification, la "décortication" ou encore la présentation est en règle générale fait avec des mind-map (ou d'autres cartes heuristiques hiérarchiques). Selon Mark Butorac, les applications en éducation sont les suivantes:

  • Interprétation – prise de notes dans un format bien assimilable par le cerveau
  • Rappel – en même temps cette structure peut améliorer le rappel
  • Créativité – faire un carte libère l'esprit de tâches plus profondes, donc il reste plus de ressources pour la créativité
  • Résolution de problèmes – percevoir tous les éléments et leurs relations [à discuter si c'est vrai / DKS] Saisir rapidement et sommairement leur vision des différentes phases d’un problème et leur importance relative.
  • Planification - rassemble de façon centrale toute information (et ajoute une hiérarchisation)
  • Présentation - présenter des idées sans devoir lire des notes [...]

Selon Wikipedia, les possibilités des cartes heuristiques (mind maps) incluent:

  • la prise de notes ;
  • la remise en forme de ces notes ;
  • la préparation d'un exposé, d'un discours;
  • le brainstorming ;
  • l'aide au résumé ;
  • la structuration d'un projet ;
  • la révision et clarification d'idées ;
  • l'identification de mots clefs ;
  • la visualisation d'organisation complexe d'idées ;
  • l'aide à l'apprentissage mnémotechnique ;
  • L'organisation de l'accès (par des liens) à un ensemble de fichiers ...

4 Discussion

Notamment les "mind map" appelés le plus souvent "cartes heuristiques" en français ont une communauté des supporteurs assez enthousiaste. Depuis quelques années on observe également une prolifération d'outils sur Internet sous forme de services et/ou widgets.

A notre connaissance, il n'existe pas de preuve que les mind map favorisent l'interprétation et le rappel plus que d'autres techniques de "re-écriture". Le mind-mapping semble être le plus utile pour des activités de brainstorming, de décorticage et de planification (textes, exposés, projets, etc.). D'autres usages comme pour exemple pour la prise de notes ou les préparations d'examens peuvent "marcher", mais pas plus qu'une autre technique qui force à organiser. Quant à l'affirmation que les cartes heuristiques (notamment celles de type "Buzan") soient proche du cerveau nous n'y croyons pas. - Daniel K. Schneider 17 janvier 2010 à 21:04 (CET).

Concernant les cartes conceptuelles (concept maps) qui forcent l'utilisateur à créer des liens en fonction d'une "leading question" à la Novak, il existe une littérature qui démontre un petit gain de connaissances. Voir l'article concept map (Edutechwiki anglais) pour une petite bibliographie.

Finalement, pour certains domaines, il nous semble intéressant d'utiliser des techniques de diagrammes très spécialisés et semi-formels pour analyser un problème et pour décrire un design. Un bon exemple sont les langages visuels de scénarisation (langage de modélisation pédagogique) comme CompendiumLD ou encore les diagrammes UML utilisés en systèmes d'information. L'avantage de ces techniques n'est pas une affinité difficile à démontrer avec les processus cognitives "naturels" du cerveau, mais le simple fait qu'il s'agit ici de langages de design, donc d'artéfacts externes d'ingénierie qui permettent de s'exprimer clairement et semi-formellement dans un domaine assez précis.

5 Outils

5.1 Outils à installer

Outils gratuits
  • IHMC CmapTools. Freeware, multi-platforme, par Joseph D. Novak (l'inventeur des cartes conceptuelles, Institute for Human and Machine Cognition (IHMC).
  • FreeMind (Wikipedia) est un outil "mind map" (carte heuristique) gratuit. Nécessite l'installation de Java et marche sur tous les systèmes.
  • Freeplane (download) FreePlan (Wikipedia) est un "fork" amélioré de FreeMind et compatible.
  • VUE, Visual Understanding Environment (VUE) project at Tufts UIT Academic Technology. Un environnement visuel pour structurer, présenter et partager de l'information digitale.
  • XMind. Outil brainstorming/mindmapping ayant un bon graphisme. Il existe aussi une version commerciale avec plus de possibilités.
Gratuits à vocation spécifique
  • MOT+ (en), éditeur d'ontologies et de learning design.
  • CompendiumLD, éditeur "learning design", une extension de Compendium un éditeur de graphes d'argumentation (voir aussi le Tutoriel CompendiumLD)
Commercial
  • NovaMind, Inspiration, MindJet, etc.

5.2 Description de quelques outils en ligne

La plupart des outils web 2.0 font plutôt des mind maps, c.a.d. des cartes conceptuelles plutôt hiérarchiques et relativement simples.

  • bubbl.us est facile mais très limité. On fait très vite des mind-maps mais si on veut faire autre chose que lier des concepts et les sous-concepts hiérarchiquement, on ne va pas loin. L'avantage sinon c'est aussi l'embeddabilité pour intégrer ailleurs, etc. On peut aussi partager et collaborer (compte nécessaire), par contre nous avons eu quelques hics pour que tout le monde puisse éditer, un truc qu'on a pas compris. Il semble qu'on ne puisse éditer que une personne à la fois sinon la feuille est seulement consultable. D'ailleurs si on consulte et que qqn d'autre change, on n'est pas averti, il n'y a pas de mise à jour automatique.
  • mapul (sous silverlight) est plus étonnant, Il n'y a que des arcs (ce qui en fait revient au même), qu'on dessine soi-même (à la main, donc c'est plus libre, mais plus long). On fait donc de jolis arbres mais il est difficile de décrire les différences en plus de 2 mots.
  • Text2mindmap est très simple et franchement efficace. Comme bubbl.us il s'agit de cartes hiérarchiques. On les édite en texte (avec des tabs) et hop. Ensuite quelques options d'affichage et sauvegarde en jpg... Pas de collab, pas de liens entre catégories... super limité mais efficace pour du simple.
  • meadmap est gratuit seulement pendant 30 jours. Ressemble beaucoup à mindmanager. Plus textuel mais avec beaucoup d'options (pas tout testé). En tout cas il y a des possibilités de publications web de la carte et de collaboration.
  • mindmeister est aussi dans le même genre, on peut collaborer aussi (avec plus d'awareness que bubbl.us) et pas mal d'options. Pour faire des liens au deuxième niveau (ou plus), il faut appuyer sur le bouton "insert" de votre clavier. Les fichiers créés sont exportables dans différents formats (notamment pdf et image .gif).
  • Webspiration éditeur de cartes conceptuelles en ligne assez puissant. Fait par Inspiration (logiciel commercial populaire), gratuit pour le moment mais inscription nécessaire. (12/2009).

5.3 Outils pour diagrammes

Un diagramme est une forme de carte conceptuelle plus spécialisée et qui suit en règle générale une syntaxe plus précise.

6 Liens et bibliographie

6.1 Outils

6.2 Liens

Introductions en français
Collection d'articles
Anglais

6.3 Bibliographie

Voir l'article concept map (Edutechwiki anglais) pour des textes en Anglais

  • Novak, Joseph D. La théorie qui sous-tend les cartes conceptuelles et la façon de les construire, traduction par Gabriel Fritsch de l'article "The Theory Underlying Concept Maps and How To Construct Them" HTML. HTML (anciennce version)
  • Joseph D. Novak et Alberto J. Cañas, Les cartes conceptuelles Théorie, construction et usages, Institute for Human and Machine Cognition. Traduction en français par Serge Racine, Ph.D., Institut de développement de l’entrepreneur et l’entreprise synergiques (IDEES), PDF (nouvelle version révisée en 2008)
  • Novak, J. D. & A. J. Cañas, The Theory Underlying Concept Maps and How to Construct Them, Technical Report IHMC CmapTools (2008). Revised version. Florida Institute for Human and Machine Cognition HTML PDF