Aujourd'hui, j'ai lu, j'ai vu, j'ai découvert (par Gaëlle Molinari)

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Je me permets ici de poser les liens de mes lectures et autres trouvailles quotidiennes que je pense importantes ou utiles. Si le temps me le permet, j'associerai à ces liens quelques lignes de commentaires. Gaëlle Molinari.

Mardi 4 juin 2019

Mercredi 5 juin 2019

Jeudi 6 juin 2019

  • EIAH'2019 : j'ai aimé le travail de Fatima Harrak : "Comparaison de questions posées et votées en ligne dans le cadre d'une classe inversée" (thèse dirigée par Vanda Luengo et François Bouchet), travail qui a reçu le prix du meilleur article. Ce que je retiens : Le fait de voter (lorsque des étudiants sont amenés à sélectionner parmi des questions posées par d'autres étudiants, celles qui jugent les plus "pertinentes") est positivement corrélé à la réussite mais uniquement chez les étudiants (1) qui posent également des questions et (2) qui ont déjà des connaissances initiales. Des résultats à creuser et un modèle (ACI : Active‐constructive‐interactive : A conceptual framework for differentiating learning activities ; Michelene T. H. Chi) à garder en tête.
  • EIAH'2019 : j'ai découvert le logiciel Iramuteq (Interface de R pour les Analyses Multidimensionnelles de Textes et de Questionnaires) à travers le travail de Sonia Androwkha. Ce que je retiens : A voir dans quelle mesure ce logiciel pourrait être intéressant pour analyser les interactions verbales, le contenu de forums, les entretiens, etc. Peut-être présenter ce logiciel dans le master MALTT.
  • EIAH'2019 : j'ai entendu "ce n'est pas la discipline qu'il faut instrumenter mais la pratique des enseignants"... petite phrase certainement en réaction au courant à la mode : l'apprentissage de l'informatique (ou encore de la pensée computationnelle).

Mardi 18 juin 2019

Mercredi 19 juin 2019

Jeudi 20 juin 2019

  • CSCL'2019 : J'irai lire l'article de Pierre Tchounikine : "Learners’ agency and CSCL technologies: towards an emancipatory perspective". Ce que je retiens : la notion de Learners' agency et es passages auxquels j'adhère : "offering learners the possibility to decide on, or adapt, the support they use" ; "automated adaptation is antinomical to an emancipatory perspective. Learners are not to be seen as passive beneficiaries of a superior control entity".
  • CSCL'2019 : J'irai mieux comprendre la question de l'hétérogénéité dans un groupe : "Understanding the Effect of Group Variance on Learning" : "Given that group composition is a key factor that affects learning in CSCL environments, it is important to study how students in groups with homogeneous or heterogeneous levels of prior knowledge collaborate...". By Sinan Yavuz, Michael Forkner, Dana Gnesdilow, Catherine Louise Dornfeld Tissenbaum, Jee-Seon Kim, Sadhana Puntambekar.
  • CSCL'2019 : J'écoute la keynote Janet Wiles : "Designing Opie robots as learning companions: insights, interactions and interdependencies". Avec une question intéressante : comment les enfants apprennent-ils à des robots les couleurs? Mais également, la notion de pretotyping (a set of techniques, tools, and metrics for gauging the itnerest in a product, prior to full-scale development) : building the right it (will people be interested in it? would they buy it if we build it? will they use it as expected? how long would it keep their attention?). Co-design project with the Ngukurr community (customization, "the process of cultural appropriation and creation of bespoke design"). Technology design : Damien Newman ; the nature of technology (W. Brian Arthur) : technology harnesses a natural phenomena + "the value of a technology lies not merely in what can be done with it, but also in what further possibilities it will lead". Ger Fitzpatrick's blog : "changing academic life". Communication accommodation theory : "Communication accommodation theory, related to social identity theory, is about people adjusting to communicate by minimizing social differences" ; www.discursis.com.
  • CSCL'2019 : J'écoute le papier de Kshitij Sharma: "Towards Automatic and Pervasive Physiological Sensing of Collaborative Learning". (Wristbands) cross-recurrence to analyse physiological synchrony ; high synchrony --> high collaboration quality (?) ; Ce que je retiens : je (me) pose la question : est-ce que c'est favorable d'être en "continuous synchrony"? Also read this one from the same author : Joint Emotional State of Children and Perceived Collaborative Experience in Coding Activities.

Vendredi 22 juin 2019

Mercredi 26 juin 2019

  • En évaluant un article pour IHM'2019 sur la réalité mixte pour l'apprentissage collaboratif (un de mes futurs focus de recherche), je découvre la norme ISO 9241-210 sur la conception orientée utilisateurs. Ce que je retiens : à introduire dans le cours ADID (Apprentissage Digital et formation à Distance)'1.

Vendredi 9 août 2019

  • En train de lire sur la notion d'agentivité et s'arrête sur cette citation : « Ce que et comment [l’humain] perçoit, pense et éprouve, dépend de ce qu’il fait et de comment il le fait. L’homme découvre la situation, le monde qui l’entoure, par son activité et dans la perspective de cette activité. En effet il explore l’environnement, parce qu’il agit et que l’environnement répond à ses actions. Il vit donc l’environnement grâce à un parcours orienté par son activité, et ne connaît le monde que parce que son activité lui donne l’occasion de découvrir et de vivre » (Lahlou, Nosulenko, Samoylenko, 2012, p. 72). Ce que je retiens : (1) aller creuser la notion de causalité triadique réciproque de Bandura (2003) et (2) s'interroger sur une meilleure façon d'amener les étudiants à (a) agir dans leur environnement et (b) "éprouver les résultats concrets" de leur activité ; lire les travaux de Monique Linard et notamment son article "autoformation, éthique et technologies".

Dimanche 8 septembre 2019

  • Je découvre sur le tard l'intérêt du podcast (parce les chaines radios et télévisuelles "officielles" ne proposent plus rien pour stimuler la réflexion) et j'ai écouté aujourd'hui un podcast de l'émission "Les Savantes" (France Inter quand même) où Emilie Hache (philosophe) est interrogée sur la notion d'écologie féministe (le podcast est ici) . (1) Ce que je retiens : (1) cela renforce mon idée d'aller faire rencontrer les problématiques de l'écologie et celles des technologies éducatives ; (2) je me suis demandée dans quelle mesure nous pourrions étudier le podcast dans l'apprentissage (au même titre que la vidéo... peut-être plus "polluante") ; (3) je me suis arrêtée sur la réflexion d'Emilie Hache "que fait-on collectivement de nos émotions" et je me suis demandée dans quelle mesure cette question (qui touche nos travaux actuels au TECFA sur les émotions dans l'apprentissage collaboratif) pouvait également croiser des questionnements écologiques ; (3) l'envie de lire le livre "Rêver l’obscur : femmes, magie et politique".

Mardi 17 septembre 2019

  • En préparant le cours ADID'1 (Apprentissage DIgital et formation à Distance), je suis revenue sur le site de Philippe Meirieu que je trouve toujours très bien fait et qui est une mine d'or en ce qui concerne les ressources en lien avec la pédagogie. J'ai également relu - toujours avec plaisir - du "André Tricot" dont il est possible de retrouver ses productions directement sur son site ici.
  • Toujours dans une perspective de cours, je réécoute cet entretien avec Michel Serres (petite poucette) : "un humaniste de notre temps", qui discute de la relation entre l'apprendre, l'effort et le vieillir et de l'importance pour ne pas vieillir de lire chaque jour quelque chose qui nous emmène dans une certaine complexité, une certaine difficulté. J'aime beaucoup le passage "on apprend surtout ce que l'on ne comprend pas" ou celui où il explique combien on peut se laisser facilement entraîner dans une certaine facilité.