Interactivité avec JavaScript

De EduTech Wiki
Révision datée du 8 février 2018 à 13:47 par Mattia A. Fritz (discussion | contributions) (Page créée avec « {{En construction}} == Introduction == Bien que JavaScript soit désormais un langage de programmation multi-purpose utilisé pour créer différents types d'applica... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Cet article est en construction: un auteur est en train de le modifier.

En principe, le ou les auteurs en question devraient bientôt présenter une meilleure version.



1 Introduction

Bien que JavaScript soit désormais un langage de programmation multi-purpose utilisé pour créer différents types d'applications, sa fonction primaire et la raison principale pour laquelle ce langage est aussi répandu concernent l'interactivité des pages web, ce qu'on appelle JavaScript côté-client.

Cette page complémente le Tutoriel JavaScript de base et le Tutoriel JavaScript côté client avec une approche plus ciblée sur l'interactivité qui est possible grâce à l'intégration entre JavaScript et le navigateur web. Plutôt que proposer un survol des aspects principaux, cette page illustre de manière plus approfondie et détaillée des examples de base pour mettre en relief le fonctionnement de l'interactivité à la fois d'un point de vue conceptuel et technique.

1.1 Prérequis

Pour lire cet article des connaissances de base de HTML5 et CSS sont nécessaires. Il faut également des notions sur les éléments fondamentaux de la programmation et la syntaxe de base de JavaScript (e.g. variables, fonctions, etc. - voir Tutoriel JavaScript de base).

1.2 Fichiers avec les exemples traités dans l'article

Tous les exemples illustrés dans cette page sont disponibles dans un repository de GitHub :

2 Définition d'interactivité

Malgré l'utilisation répandue du terme interactivité, il n'existe pas une définition unanime qui peut être appliquée dans les nombreux domaines dans lequel ce mot est utilisé. En général, il y a un certain accord, surtout dans le domaine de l'interaction homme-machine, à considérer l'interactivité en relation avec une interface utilisateur : une application est interactive du moment qu'elle permet à l'utilisateur, à travers des éléments identifiables sur l'interface et/ou des gestes à exécuter sur des périphériques (clavier, souris, écran tactile, ...), d'intervenir activement sur l'état de l'application. En termes plus simples, une application peut être considérée interactive si l'utilisateur peut de quelque sorte la modifier en fonction de ses propres actions.

Cette définition entraîne une série de conséquences conceptuelles et techniques qui dépassent l'objectif de cette page et qui concernent le vaste domaine de l'interaction homme-machine et l'expérience utilisateur. Néanmoins, d'un point de vue logique, cette définition comporte aux moins trois inferences qui seront utiles pour le reste de l'article. Ces inferences se réfèrent à l'état d'une application (ce qu'en anglais on appelle state). Pour faciliter la compréhension de ce concept, imaginez tout simplement de faire une capture d'écran à différents moments lorsque vous utilisez une application ou un site web. Chaque fois que vous avez une image différente, vous avez un état différent de l'application. Voici donc les trois inferences :

  1. L'interactivité présuppose le concept de variabilité
    Si l'état à un moment donné de l'application dépend de l'activité (ou non activité) de l'utilisateur, cela implique que l'application peut être différente de ce qu'elle est maintenant. Le plus une application est interactive, le plus d'états différents elle peut avoir à un moment donné suite aux décisions/interactions de l'utilisateur et/ou les états possibles envisagés par le concepteur.
  2. L'interactivité est liée à des événements
    Le concept de variabilité des états d'une application implique des changements qui se manifestent à des moments spécifiques, notamment suite aux actions de l'utilisateur. En informatique, les éléments responsables des changements dans l'état d'une application sont regroupés sous le terme de événements. De manière formelle, on peut définir un événements avec la formule Si p alors q, ce qui correspond à Pour que q s'avère, il faut que p se passe d'abord.
  3. L'interactivité défère le contrôle à l'utilisateur
    Parmi tous les événements possibles qui génèrent des changements dans l'état de l'application, pour qu'une application puisse être considérée interactive, il faut qu'au moins une partie de ces événements soient sous le contrôle directe de l'utilisateur. Le plus une application est interactive, le plus de contrôle l'utilisateur a sur les événements qui peuvent modifier l'application.


En résumé : une application interactive nécessité d'une certaine variabilité, déterminée par exemple par une série d'événements possibles, dont au moins certains sont sous le contrôle directe de l'utilisateur.