Différences entre les versions de « Faire collaborer les étudiants à distance »

De EduTech Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche
(détail)
Ligne 26 : Ligne 26 :
 
pour engager dans ce type de collaboration, les étudiants peuvent utiliser des outils tels que zoom, leur permettant de collaborer en temps réel, en se voyant, en discutant et en partageant leurs écrans.  
 
pour engager dans ce type de collaboration, les étudiants peuvent utiliser des outils tels que zoom, leur permettant de collaborer en temps réel, en se voyant, en discutant et en partageant leurs écrans.  
  
Les étudiants peuvent créer leur meeting en utilisant un outil de visioconférence comme {{goblock|content=[[Zoom]]|nowrap=true}} ou alors l’enseignent peut diviser une séance planaire en groupes (en utilisant la fonction diviser en groupe – voir si faire un tuto pour ça)
+
Les étudiants peuvent créer leur meeting en utilisant un outil de visioconférence comme {{goblock|content=[[Zoom]]|nowrap=true}} ou alors l’enseignant peut diviser une séance planiaire en groupes, en utilisant la fonction diviser en groupe.
  
 
'''(2) Interactions écrites :'''  
 
'''(2) Interactions écrites :'''  

Version du 19 mars 2020 à 22:24

en développement
Enseigner en ligne
Module: Enseigner à distance dans l'urgence
à améliorer intermédiaire
2020/03/19 ⚒⚒ 2020/03/16
Voir aussi
Catégorie: Enseigner à distance dans l'urgence

Faire collaborer les étudiants

Cet article donne quelques conseils simples qui vous aident à engager des étudiants à distance dans des activités collaboratives.

Une crainte souvent associée à la formation à distance et celle de l’isolement des apprenants. La distance physique que les sépare est considérée comme une limite qui empêcherait la collaboration entre les étudiants.

Cette limite peut finalement être surmontée, mais des ajustements doivent être implémentés pour rendre les activités de collaboration à distance plus efficaces et structurées.

Modalité de l’interaction

Pour commencer, pour mettre en place une activité collaborative à distance, il faut prendre en compte les modalités que cette dernière peut avoir. En effet, on peut proposer aux étudiants des activités collaboratives synchrones, qui donc vont demander que les deux étudiants soient en ligne en même temps et discutent oralement ou alors travaillent à l’écrit sur un document commun. Alternativement, il est possible d’organiser des activités collaboratives asynchrones. Dans ce cas aussi, il est possible d’organiser des échanges style discussion sur un forum par exemple, ou alors encore la rédaction d’un texte collaboratif. Les outils dont on dispose nous permettent différentes options :

(1) Interactions orales

pour engager dans ce type de collaboration, les étudiants peuvent utiliser des outils tels que zoom, leur permettant de collaborer en temps réel, en se voyant, en discutant et en partageant leurs écrans.

Les étudiants peuvent créer leur meeting en utilisant un outil de visioconférence comme Zoom ou alors l’enseignant peut diviser une séance planiaire en groupes, en utilisant la fonction diviser en groupe.

(2) Interactions écrites :

En termes d’interaction écrite, différents types d’outils peuvent être proposés :

  • Pour que les étudiants puissent discuter à l’écrit
    • Pour des discussions écrites et synchrones, Moodle permet par exemple de créer des chats qui dons permettent aux étudiants de discuter de manière synchrone à l’écrit. Lisez pour en savoir plus sur ce sujet.
    • Pour des discussions écrites et asynchrones, l’outil largement plus utilisé et celui des forums de discussion. Moodle permet de paramétrer ces forums pour que ceci soit accessible qu’en groupe, et d’autres options pour personnaliser leur fonctionnement. Lisez l'article qui aborde les types de forums, y compris ceux de Moodle.
  • Si les étudiants doivent collaborer à la rédaction d’un texte commun, il est possible de créer un environnement dans lequel ils peuvent rédiger un texte de manière collaborative, en temps réel ou pas. Pour ce faire, différents outils peuvent être suggérés, tels que Google docs ou alors des wikis, qui peuvent également être crées à l’intérieur d’un cours Moodle, par exemple. Une rédaction commune, mais asynchrone peut également être assurée par l’utilisation de switch drive. S'il s'agit de concevoir un texte court, on conseille aussi les

Scénarisation de la collaboration

(à développer)