Différences entre les versions de « Discussion:Ingénierie didactique »

De EduTech Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
''2 Conception et analyse a priori des situations didactiques de l’ingénierie (et des actions possibles « sur un certain nombre de variables du système non fixées par les contraintes » (Artigue, 2021, p. 291) ;''--> il aurait pu être intéressant de spécifier qu'il existe deux types de variables : "macro-didactiques ou globales qui concernent l'organisation globale de l'ingénierie, x et les variables micro-didactiques ou locales qui concernent l'organisation locale de l'ingénierie, c'est-à-dire l'organisation d'une séance ou d'une phase, les unes et les autres pouvant être elles-mêmes des variables d'ordre général ou des variables dépendantes du contenu didactique dont l'enseignement est visé" (Artigue,1988, p. 255).
 
''2 Conception et analyse a priori des situations didactiques de l’ingénierie (et des actions possibles « sur un certain nombre de variables du système non fixées par les contraintes » (Artigue, 2021, p. 291) ;''--> il aurait pu être intéressant de spécifier qu'il existe deux types de variables : "macro-didactiques ou globales qui concernent l'organisation globale de l'ingénierie, x et les variables micro-didactiques ou locales qui concernent l'organisation locale de l'ingénierie, c'est-à-dire l'organisation d'une séance ou d'une phase, les unes et les autres pouvant être elles-mêmes des variables d'ordre général ou des variables dépendantes du contenu didactique dont l'enseignement est visé" (Artigue,1988, p. 255).
  
L'étape expérimentation "cette phase est suivie d'une phase d'analyse dite a posteriori qui s'appuie sur l'ensemble des données recueillies lors de l'expérimentation: observations réalisées des séances d'enseignement mais aussi productions des élèves en classe ou hors classe. Ces données sont souvent complétées par des données obtenues par l'utilisation de méthodologies externes : questionnaires, entretiens individuels ou en petits groupes" (Artigue,1988, p. 255)
+
L'étape expérimentation : cette la mise en ouvre de la séquence et recueil d’un maximum d’observations (MASCLET, 2016)

Version du 25 janvier 2022 à 20:47

-- Claire J. Dupont (discussion) 25 janvier 2022 à 19:31 (CET)

Bonjour les collègues,

De manière générale, le concept abordé dans votre article est très clair. Il nous a semblé intéressant et pertinent que vous abordiez ce concept en lien avec d’autres méthodologies de recherche, ce qui permet une comparaison. D'autre part, vous avez rédigé de manière chronologique, ce qui facilite la compréhension. De plus, le cas pratique illustre parfaitement le concept. Il nous semble que vous évoquez toutes les étapes de l'ingénierie didactique, cependant il aurait été intéressant d'approfondir chaque étape afin de permettre au lecteur une meilleure compréhension des termes comme par exemple les contraintes épistémologiques, cognitives, didactiques ou l'étape d'expérimentation qui reste sans explications exhaustives. Pour étayer notre commentaire : 2 Conception et analyse a priori des situations didactiques de l’ingénierie (et des actions possibles « sur un certain nombre de variables du système non fixées par les contraintes » (Artigue, 2021, p. 291) ;--> il aurait pu être intéressant de spécifier qu'il existe deux types de variables : "macro-didactiques ou globales qui concernent l'organisation globale de l'ingénierie, x et les variables micro-didactiques ou locales qui concernent l'organisation locale de l'ingénierie, c'est-à-dire l'organisation d'une séance ou d'une phase, les unes et les autres pouvant être elles-mêmes des variables d'ordre général ou des variables dépendantes du contenu didactique dont l'enseignement est visé" (Artigue,1988, p. 255).

L'étape expérimentation : cette la mise en ouvre de la séquence et recueil d’un maximum d’observations (MASCLET, 2016)