Autodesk 123D Beta 9

De EduTech Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche

Cet article est en construction: un auteur est en train de le modifier.

En principe, le ou les auteurs en question devraient bientôt présenter une meilleure version.


Vjollca Ahmeti

1 Introduction

Autodesk® 123D™ ou "123D" sont une série de logiciels libres et gratuits de design, conception graphique et fabrication assistée par ordinateur. Parmi les logiciels 123D Beta 9 permet de créer toute sorte d'objets qu'il est possible d'imprimer en 3D grâce à une imprimante. Le logiciel est très complet dans ses fonctionnalités ce qui le rend relativement complexe à prendre. Cependant, une communauté plutôt large d'utilisateurs développe les ressources nécessaires pour pouvoir comprendre les fonctionnalités de base. De plus, les utilisateurs partage volontiers leurs productions, c'est pour cela que la version Beta 9 intègre directement dans le logiciel la possibilité pour l'utilisateur d'immédiatement publier en ligne ses conceptions et de les déposer dans son espace personnel.

Le logiciel est disponible gratuitement en Français et en Anglais. Ce tutoriel est en Français, mais présente la version "anglaise" du logiciel, alors les termes sont traduits et parfois interprétés (la correspondance avec les termes utilisés dans le logiciel en version française peuvent ne pas correspondre). Bien qu'il existe désormais relativement assez de ressources en français, il y en existe beaucoup plus en anglais, c'est pourquoi, nous vous recommandons d'utiliser le logiciel en anglais. Hormis pour l'aspect documentaire, les noms des différentes fonctionnalités feront écho si vous utilisez d'autres logiciels de conception graphique qui, eux, ne sont pas disponibles en français.

2 Interface

Lorsqu'on ouvre le logiciel Autodesk 123D, l'interface que l'on peut voir ressemble à cela :

Interface à l'ouverture du logiciel


Au centre, on peut voir une boîte de dialogue spéciale pour l'ouverture du logiciel, qui s'appelle "Get Started". Sous Learn About 123D, indiqué par une flèche rouge, on peut voir 5 liens vers des vidéos qui montrent les fonctionnalités de base. Les vidéos s'ouvrent dans le navigateurs. Elles sont relativement rapides, donc il est difficile de commencer uniquement sur la base de ces vidéos. Pour aller plus loin, on recommande de cliquer sur le bouton "Learn More" qui mène sur les tutoriels vidéos (Youtube) sur le site des applications Autodesk 123D, ainsi que sur des tutoriels step-by-step.

On peut ensuite commencer à utiliser le logiciel en :

  1. Ouvrant un modèle existant, en l'occurrence, il s'agit de l'ISS (station spatiale internationale) à échelle réduite. Cela permet de "jouer" un peu avec les fonctionnalités si on ne sait pas par où commencer.
  2. Ouvrant un nouveau projet - on commence sur un interface vide et tout est à faire.
  3. Ouvrant un fichier existant sur sa machine. On peut par exemple télécharger des fichiers et les ouvrir ensuite.
  4. Ouvrant un fichier qu'on a déjà utilisé récemment. Si on en est là, c'est qu'on a déjà travailler sur Beta 9, il faut donc passer au point 5...
  5. Fermant définitivement cette fenêtre pour éviter qu'elle ne s'ouvre à chaque fois en décochant la case show this dialogue at sartup
  6. Fermant cette fenêtre.
  7. Les tutoriels vidéos restent disponibles à travers le menu d'aide en haut à droite.
  8. Sur la droite, on peut voir l'interface de son espace personnel sur Autodesk 123D. C'est une nouveauté sur Beta 9 qui permet de déposer ses production en ligne et de les partager avec les autres utilisateurs. Par ailleurs, on peut également télécharger les productions des autres. Enfin, en déposant ses fichier sur son espace personnel, on peut aussi y accéder plus facilement à l'ouverture de logiciel (du moins, on ne les perd pas).


Une fois que l'on a fermé la boîte de dialogue de départ et qu'on a réduit son espace personnel (voir image ci-dessous), on arrive enfin sur l'interface de travail qui se présente ainsi :

Interface à l'ouverture du logiciel

L'interface offre plusieurs menus, de A à H, chacun présenté en détail dans la section Menus ci-dessous, et un espace central de travail : I.

  • A. Ce menu est le menu fonctionnel du logiciel (un peu le même que sur tout les logiciels). Il est situé en haut à gauche dans le coin de la fenêtre. Ce menu permet la gestion des fichiers et des options de préférence du logiciel.
  • B. Le menu "Browser" est au centre sur tout le côté gauche de la fenêtre. Il permet la gestion du contenu créé : il contient tout les détails concernant les composants et les solides fabriqués, les dessins, les contraintes, la position de chaque objet ou élément, les annotations faites. Il permet également de gérer le nom des éléments créés et de gérer toutes une structure partie par partie.
  • C. Le menu principal de travail est situé en haut au centre de la fenêtre. Ce menu propose les principales fonctionnalités permettant de créer des objets et de travail ses compositions.
  • D. Ce menu en forme de cube est un outil de navigation. Appelons-le le menu cube de navigation. Ce cube interactif permet de gérer la vue, la visualisation des objets dans l'espace de travail.
  • E. Bien que l'on puisse naviguer dans l'espace juste avec un souris et le cube de navigation, il existe un menu de navigation complet qui peut s'avérer fort utile. Il se situe en bas au centre de la fenêtre. Ce menu est complémentaire au "cube" de navigation et permet de faciliter la vue des objets et dessins.
  • F. Le menu d'affichage métrique se situe tout en bas à droite de la fenêtre. Ce menu permet d'activer ou désactiver les différentes fonctionnalités d'aide à la gestion de la métrique durant la création d'objet (quadrillage, insertion des dimensions durant le dessin et la fabrication, etc.).
  • G. Pour compléter le menu F, il y a le menu de choix métrique qui se trouve aussi en bas à droite juste au-dessus de F. Ce menu permet de choisir la métrique de travail et l'échelle de visualisation.
  • H. Le menu de l'espace personnel permet la gestion des créations directement sur l'espace en ligne, une fois que l'on s'est loguer.

Chaque menu est présenté plus en détail ci-dessous.

2.1 Menus

Le menu fonctionnel (A) ce présente comme ceci :

Menu fonctionnel du logiciel Autodesk 132D Beta 9

Grâce à ce menu, on peut...


(1) Créer un document, ouvrir un document (projet), consulter les derniers documents ouverts ou les document actuellement ouverts, fermer un ou tous les documents ouverts. On peut aussi,

  • Enregistrer (Save) le document ou projet en cours. Le fichier obtenu porte l'extension .123d propre au logiciel.
  • Enregistrer sous (Save as) un autre format les documents, notamment sous format .slt qui permettra ensuite de gérer le fichier avant une impression 3D. A noter que l'on ne peut utiliser cette fonctionnalité (enregistrer sous) que si l'on est connecté à son espace personnel (Sign In). Les formats d'enregistrement disponibles sont : .123d / .svg / .dwg (AutoCAD 2010)/ .sat / .dxf / .igs et .iges / .stp et .step /.wrl
  • Enregistrer le document sur son espace personnel (My corner).
  • Imprimer le document et gérer l'impression 3D (disponible uniquement si on est logué à son espace personnel). Cette fonctionnalité permet d'enregistrer le fichier sous format .slt pour pouvoir être imprimé en 3D, mais contrairement à la fonctionnalité "enregistrer sous", cela permet également de pré-visualiser la tessellation (maillage) des objets (solides, composants), de la renforcer ou la réduire et de gérer d'autre paramètres. (voir Impression 3D ci-dessous).
  • Publier le document ou projet sous forme d'image ou de projet AutoCAD.
  • Réactiver la boîte de dialogue de départ contenant les tutoriels vidéos ("Get Started").
  • Gérer les options du logiciel telles que les couleurs de l'environnement de travail et l'affichage des menus.

(2) Créer un nouveau document ou projet

(3) Ouvrir un document existant. A noter que si l'on est connecté à son espace personnel en ligne, le système propose d'ouvrir un document à partir de cet espace et non à partir de l'ordinateur.

(4) Enregistrer le document en cours. A noter que si l'on est connecté à son espace personnel, le système propose automatiquement d'enregistrer sur l'espace personnel en ligne et non sur la machine (ordinateur).

(5) Annuler la dernière action (Ctrl+z) et reproduire les dernières actions annulées.

(6) Gérer les boutons disponibles sur ce menu.


Le menu Browser (B) (ou navigation parmi les objets) se présente ainsi :

Menu Browser ou navigation parmi les éléments créés

Il permet de ...

(1) Afficher des informations sur chaque élément de la liste lorsqu'on passe la souris dessus (bouton en forme de "i", comme information) et de fermer ce menu (cliquer sur la petite croix à droite)

(2) Visualiser la liste de tous les objets créés (solides, composants), des dessins (Sketches), des contraintes d'assemblage (Assembly Constraints), des éventuelles annotations et de tous autres éléments créé sur l'espace de travail. Chaque élément peut être

  • Renommé, en double cliquant dessus
  • Investigué d'avantage pour voir sa composition et les manipulations qui ont été faites, en cliquant sur la flèche à gauche de l'élément
  • Caché pour ne plus être visible sur l'espace de travail, en cliquant sur l'icône "oeil" à côté du nom de l'élément

Si les éléments possèdent plusieurs entités (plusieurs copies du même élément), chaque entité est indiqué par un numéro à la fin du nom de l'élément après les ":". Par exemple, sur l'image ci-dessus, il existe plusieurs entités de l'élément "pied_table".

pied_table:1 / pied_table:2 / pied_table:3 / etc.

(3) Naviguer dans la liste des éléments créés. On peut glisser le scroll blanc indiqué par la flèche rouge, ou bien juste placer la souris dans la zone du menu et utiliser la roulette de la souris.


Le menu principal de travail (C) se présente comme ceci :

Menu principal de travail et ses outils de création

Les fonctionnalités de ce menu seront présentées en détail ci-dessous en fonction des tâches qu'elles permettent de faire. Ces fonctionnalités sont regroupées sous plusieurs boutons qui sont autant de sous-menus qui se déploient de manière circulaire. Voici ces 10 sous-menus et quelques-unes de leurs fonctionnalités :

(1) Les outils de dessin (Sketch) sont très diversifiés et permettent toutes les formes de dessins possibles. Ils offrent une grande libertés. Il y entre autres, le dessin libre (draw), les formes classiques - cercle (Cicle), rectangle (Rectangle), polygone (Polygon), ellipses (Center 2-Point Ellipse)- et les courbes (Arc, 3-Point Arc, Spline). Il y a aussi la possibilité de dessiner directement du texte (Text) et du texte orienté en fonction d'un tracé (ex. sur le côté d'un volume) (Text on the path) qui peut s'avérer extrêmement utile pour éviter dessiner une lettre de l'alphabet à main levée.

C'est dans ce sous-menu qu'on retrouve également des outils très appréciés d'ajustement de dessin comme l'outil de projection géométrique (Project Geometry), l'outil de transposition de bordure (Offset), l'outil d'extension de ligne (Extend), l'outil de suppression de segment (Trim) et l'outil de congé arrondi (Fillet).

(2) Les outils de volumes simples ou pirmitives offres la possibilité de créé des figures géométriques simple en un rien de temps. Les figures qu'il est possible de créer vont des plus classiques comme le cube (Box), la sphère (Sphere), le cylindre (Cylender), la pyramide (Pyramid) et le cône (Cone), aux plus complexes comme la cale (Wedge) qui est un triangle en volume (5 côtés) et qui diffère de la pyramide qui n'a que 4 côtés, la tore (Torus) qui est une sorte pneu, et les polyèdres réguliers et irréguliers (Polyhedron) dont plus d'une trentaine différents sont proposés!

Voici un polyèdre de type képlèrien réalisé en 2 clics :

Polyèdre képlèrien


(3) Les outils de transformations de volumes vont permettre de créer encore plus de volumes différents à partir de surfaces ou de volumes existants. Grâce à ce sous-menu, on va pouvoir extruder (Extrude), trouer (Hole) d'un bout à l'autre un volume en faisant une extrusion cylindrique, ou trouer en faisant un coque (Shell) dans le prolongement d'une surface, découper (Split) en utilisant une surface comme outil de découpe, faire une révolution (Revolve), balayer (Sweep) un tracé avec une forme plane pour en faire un volume, faire un congé droit (Chamfer) ou arrondi (Fillet), faire ? (Loft).

(4) Les outils de mouvements offrent également la possibilité de transformer un volume en poussant ou tirant (Press/Pull) l'une de ses faces (c'est de l'extrusion). On peut aussi mettre à l'échelle avec une référence relative (Scale With Reference). Cela signifie qu'on peut mettre un objet à l'échelle d'un autre objet en le rendant aussi petit ou aussi grand que celui-ci Mais c'est aussi dans ce sous-menu que l'on trouve les outils servant à déplacer les objets, comme l'outil "Bouger/tourner/Échelonner" (Move/Rotate/Scale), une sorte d'outil 3 en 1 très utile pour le repositionnement des objets et qui marche presque avec tous les éléments (volumes, surfaces, tracés). Enfin, on trouve aussi l'outil Effacer (Delete) qui permet de supprimer un élément.

(5)

(6)

(7)

(8)

(9)

(10)

3 Dessin

4 Primitives (formes simples)

5 Mesure et dimensions

6 Transformations

7 Déplacements

8 Assemblage

9 Plans 2D

10 Découpage laser

11 Impression 3D

12 Usage dans l'éducation

13 Références