Différences entre les versions de « Analyse des données des entretiens de groupe »

De EduTech Wiki
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ligne 20 : Ligne 20 :
  
 
Les étapes suivantes traitent la préparation des données et leur analyse et sont inspirées de l’article « ''L’analyse développementale du contenu'' » de L’Ecuyer (1989).
 
Les étapes suivantes traitent la préparation des données et leur analyse et sont inspirées de l’article « ''L’analyse développementale du contenu'' » de L’Ecuyer (1989).
 +
 +
=== '''Phase de préparation''' ===
 +
D’après Baribou (2009), il est nécessaire que toutes les données recueillies soient approfondies afin de prendre des décisions « ''quant à sa transcription et à l’amorce des analyses'' ».
 +
 +
==== '''S’approprier le contenu''' ====
 +
 +
==== '''Transcrire''' ====
 +
 +
==== '''Choisir l’unité d’analyse''' ====
 +
 +
==== '''Préparer les outils pour le codage''' ====
  
 
== '''Obtenir une qualité lors de l’analyse''' ==
 
== '''Obtenir une qualité lors de l’analyse''' ==

Version du 21 mars 2022 à 21:57


1 La définition de l'analyse des données

Dans les années 60 l’école d’analyse des données « à la française » a vu le jour, dont Jean-Paul Benzécri est considéré comme l’initiateur. (Beaudouin,2016) En effet, les possibilités offertes par l’outil informatique ont favorisé l’émergence d’un champ de recherche très actif autour de l’analyse « automatique » des textes s’appuyant sur la numérisation des corpus.

L’analyse des données est un domaine des statistiques. Cette technique permet de réaliser la description de données pour en tirer une information statistique, qui devient alors analysable du point de vue scientifique.

2 La préparation de la collecte de données

2.1 L'entretien de groupe

Selon Morisette (2011) L’entretien de groupe est une pratique d’enquête qui s’est développée initialement dans le domaine des sciences appliquées, mais qui est aussi de plus en plus employée dans le monde de la recherche universitaire, et ce, dans différentes disciplines telles qu’en santé publique, en études féministes, en sociologie ou encore en éducation. Comme le relèvent Duchesne et Haegel (2005), c’est en grande partie grâce à la sociologie américaine que l’entretien de groupe a acquis ses lettres de noblesse en recherche, notamment pour investiguer le sens commun, les modèles culturels et les normes partagés, de même que des dimensions plus conflictuelles, par la prise en compte des interactions qui se manifestent dans les discussions des groupes recrutés.

3 Le traitement des données

En recherche qualitative, il y a différents types d’analyse de données. Certains sont rattachés à des méthodes spécifiques et d’autres ont été conçus pour traiter des données qualitatives.

Selon Baribou (2009), lorsque l’on traite l’entretien de groupe, dès le début, le chercheur considère différentes perspectives concernant le groupe ou chaque individu et ces décisions vont guider l’analyse ainsi que la théorisation.

Lorsque le chercheur prend la décision sur le type d’analyse à conduire, celle-ci va être influencée par différents facteurs tels que : les questions ou les objectifs de recherche, le cadre de référence, l’expérience ou les préférences du chercheur, la contribution attendue des auxiliaires de recherche lors des analyses, les types de résultats et la profondeur attendue, le temps et l’argent disponibles (Baribou, 2009).

Les étapes suivantes traitent la préparation des données et leur analyse et sont inspirées de l’article « L’analyse développementale du contenu » de L’Ecuyer (1989).

3.1 Phase de préparation

D’après Baribou (2009), il est nécessaire que toutes les données recueillies soient approfondies afin de prendre des décisions « quant à sa transcription et à l’amorce des analyses ».

3.1.1 S’approprier le contenu

3.1.2 Transcrire

3.1.3 Choisir l’unité d’analyse

3.1.4 Préparer les outils pour le codage

4 Obtenir une qualité lors de l’analyse

5 Bibliographie

Beaudouin, V. (2016). Retour aux origines de la statistique textuelle: Benzécri et l'école française d'analyse des données. In JADT 2016 (pp. 17-27).

Morrissette, J. (2011). Ouvrir la boîte noire de l’entretien de groupe. Recherches qualitatives, 29(3), 7-32.