Recueil de données qualitatives

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Manuel de recherche en technologie éducative
Module - page d'entrée
Recueil de données qualitatives
▬▶
brouillon intermédiaire
2016/04/20 ⚒⚒ 2015/08/27

1 Introduction

Dans ce module, nous présenterons les méthodes et les techniques de recueil de données qualitatives. Nous traiterons tout d'abord les stratégies d'échantillonnage, car la recherche qualitative débute souvent avec des questions ouvertes. Nous fournirons ensuite une vue d'ensemble de différentes techniques de recueil de données ainsi que quelques détails sur les entretiens.

Objectifs d'apprentissage

  • Faire la distinction entre les principales stratégies de recueil de données
  • Concevoir une stratégie d'échantillonnage pour un problème de recherche qualitative simple
  • Connaître les caractéristiques clés des entretiens semi-structurés

2 Quelles sont les caractéristiques des données qualitatives?

Pour répondre à cette question, nous vous proposons de lire l'extrait suivant de Miles et Huberman (2003):

“Quels critères retenir pour définir des données qualitatives correctement collectées ? Un premier critère est qu’elles se concentrent sur des événements qui surviennent naturellement et des événements ordinaires qui surviennent dans des contextes naturels, afin de pouvoir vraiment saisir ce qui se passe « au quotidien, dans la vie réelle ».

Cette confiance en soi est renforcée par un ancrage de proximité, par le fait que les données ont été collectées dans le voisinage immédiat d’une situation spécifique, plutôt que par courrier ou par téléphone. L’accent est mis sur un cas spécifique, un phénomène précis et contextualisé. Les influences du contexte local ne sont pas ignorées, bien au contraire. Il est assurément possible de comprendre des questions latentes, sous-jacentes ou peu évidentes. Une autre caractéristique des données qualitatives est leur richesse et leur caractère englobant, avec un potentiel fort de décryptage de la complexité ; de telles données produisent des descriptions denses et pénétrantes, nichées dans un contexte réel et qui ont une résonance de vérité ayant un fort impact sur le lecteur. De plus, comme ces données sont le plus souvent collectées sur une période longue, elles ont une forte puissance explicative des processus (et de l’histoire du cas) ; il est possible de dépasser les formules brèves du « quoi » et du « combien » pour s’investir dans les questions du « comment » et du « pourquoi » les choses surviennent de telle et telle façon, voire de réaliser une étude causale des événements qui surviennent dans un contexte spécifique. Et la flexibilité inhérente aux études qualitatives (les temps et les méthodes de collecte des données peuvent être modifiés en cours d’étude) renforce la conviction pour le chercheur qu’une compréhension réelle du phénomène a été atteinte. Les données qualitatives et l’attention portée à l’expérience vécue des personnes sont fondamentalement adaptées à la localisation des significations que les individus ont des événements, des processus et des structures de leur vie — leurs « perceptions, hypothèses, préjugés, suppositions » (Van Maanen, 1977). Elles permettent de connecter ces significations au monde social qui les environne. Nous émettons trois autres remarques en faveur de la force des données qualitatives, sur lesquelles nous reviendrons plus tard. Les chercheurs les ont souvent préconisées en affirmant qu’elles constituaient la meilleure stratégie de découverte et d’exploration d’un nouveau domaine, de développement d’hypothèses. Nous ajoutons et soulignons leur fort potentiel de test d’hypothèses par leur capacité à vérifier des prédictions spécifiques. Enfin, les données qualitatives sont utiles lorsque le chercheur a besoin de compléter, valider, expliquer, éclairer ou réinterpréter des données quantitatives colligées sur le même terrain.

Les forces des données qualitatives reposent essentiellement sur la compétence du chercheur exercée lors de leur analyse ». Miles, M. & Huberman, M. (2003, pp. 27-28). Analyse des données qualitatives. 2e édition. De Boeck Université.


3 Techniques de recueil de données

Voici une vue d'ensemble conceptuelle de différents types de techniques de recueil de données:

Types de techniques de recueil de données
activité média objectif principal
Observer Observation des comportements Observation globale d'une organisation, d'une culture, d'une activité, etc.
Enregistrer des activités Enregistrements vidéo et transcriptions d'activités naturelles Etude approfondie des activités et des interactions en contexte
Provoquer des activités Enregistrements et transcriptions Etude approfondie de différentes activités formelles provoquées par le chercheur
Réunir des textes Traces écrites Traces écrites d'activités (e.g. protocoles de décision, lignes directrices, données enregistrées par le système)
Demander aux gens Entretiens "Extraction" des informations contenues dans la tête des gens
Participer Partage d'activités L'observation participante partage la recherche et le travail

Comme vous le constatez, l'intervention du chercheur et le média sont de nature différente. Une telle taxonomie est utile pour vous aider à réfléchir à votre rôle et aux choses que vous pouvez observer. Présentons maintenant une liste de méthodes de recueil de données qualitatives, qui en soi est beaucoup plus opérationnelle.

4 Méthodes de recueil de données répandues en technologie éducative

Il existe de nombreuses méthodes de recueil de données, et mêmes si elles ne peuvent pas toutes être décrites au même niveau, nous vous présentons une liste à plat, à titre d'information. Quelques noms additionnels de méthodes ont également été présentés dans la partie sur la recherche design.

Méthodes de recueil populaires en technologie éducative
Nom Objectif
Entretiens semi-structurés Trouver/recueillir des représentations subjectives de comportements et d'attitudes par rapport à une liste de questions de recherche. Etudier les "représentations de comportements et attitudes subjectifs en fonction d'une liste précise de questions de recherche. La manière dont les thèmes sont amenés au cours de l’entretien, la façon dont les questions sont formulées et l’ordre dans lequel les thèmes apparaissent ne sont pas fixés d’avance". (Karsenti & Savoie-Zajc 2004, glossaire)
Entretiens phénoménologiques approfondis Etudier les visions du monde complètes d'individus, identifier les structures de l'expériences vécue (de tels entretiens sont répétés).
Entretiens structurés Répondre à des questions de recherche fondées sur la théorie et comparer. Etudier, de manière comparative, pour répondre à des questions de recherche de type test de théorie. "Les personnes interrogées répondent à des questions identiques, reçoivent les mêmes explications et les entrevues de déroulent dans des conditions aussi semblables que possible". (Karsenti & Savoie-Zajc 2004, glossaire)
Enregistrement vidéo Analyser le comportement de l'apprenant ou les interactions de la classe de façon approfondie
Observations sur le terrain Absorber toutes les sources d'information, y compris les environnements physiques, le langage utilisé, les structures des interactions pour étudier de manière approfondie le fonctionnement d'une institution ou d'une culture en utilisant toutes les sources d'information disponibles (langue(s) utilisée(s), environnement physique, schémas d'interaction, etc.)
Observation participante Etudier une société en partageant son mode de vie, en participant aux activités et aux enjeux du groupe. Eventuellement transformer la pratique, e.g. présenter un nouveau modèle pédagogique
Observations ethnographiques sur le terrain Etudier les "cultures", e.g. dans une entreprise ou une communauté de recherche
Entretiens de type focus groupes Obtenir des opinions controversées et communes à propos d'un sujet chez un groupe donné
Analyse de discours Etudier les mécanismes de collaboration et d'interaction par le langage et le fonctionnement du discours, e.g. en apprentissage collaboratif
Méthode de la pensée à voix haute Etudier les processus cognitifs, e.g. les activités de résolution de problèmes
Observations des tâches Similaire à ci-dessus
Technique de la grille d'interprétation Eliciter les construits personnels
Méthode des scénarios Eliciter des descriptions narratives informelles afin de comprendre les flux d'activité
Méthode Delphi Etudier un problème complexe en utilisant les prévisions issues des interactions entre les experts conviés par la mise en place d'un processus de communication entre experts.
Collecte de documents (plusieurs objectifs)

Tableau : méthodes de recueil de données qualitatives répandues

4.1 Les différents rôles des méthodes qualitatives

Ne confondez pas les niveaux de "technique" (e.g. une méthode de recueil de données) et d'"approche" (e.g. une méthodologie générale, une manière de conduire la recherche qui inclut des méthodes éprouvées) lorsque vous évoquez les méthodes qualitatives. Les méthodes qualitatives peuvent simplement se référer aux techniques spécifiques de recueil de données mais aussi à des designs qui sont plus globaux. Dans le tableau suivant, nous présentons les différents états des techniques de recueil de données dans les recherches mixtes à dominante quantitative vs. qualitative.

Quelques objectifs et techniques pour les approches quantitative vs. qualitative
Méthode Méthodes qualitatives dans une approche quantitative Méthodes qualitatives dans une approche qualitative
Observation sur le terrain Travail préliminaire pour la conception de questionnaires Compréhension approfondie du fonctionnement d'une institution ou d'une culture
Examiner les activités Etudes rapides des activités et des interactions de travail pour préparer les spécifications initiales du design Analyse de dialogues
Activités provoquées Analyses de questions ouvertes de sondage Compréhension des processus de raisonnement
Analyse de texte Préparation d'une analyse de contenu statistique (par exemple identification de termes) Catégorisation et compréhension de concepts
Entretiens Questions établies pour recueillir systématiquement des attitudes, des opinions et des descriptions de comportements relativement complexes. Entretiens ouverts ou semi-structurés et qui encouragent les sujets à s'exprimer librement

Ce tableau n'est pas complet, mais il montre que les designs qualitatifs sont plus tournés vers l'étude en profondeur d'un phénomène alors que la plupart des designs quantitatifs mettent plus l'accent sur l'échelle ou sur la préparation d'études quantitatives.