Métacognition et apprentissage/Production2 bases1617

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Avancement

Utilisez ce bouton pour indiquer votre inscription (producteur/discutant) et votre avancement!

1.1 Producteur

NomEtat d'avancement
Emoralesniproduction achevée

1.2 Discutants (2 max.)

NomEtat d'avancement
Dauvecommentaire achevé
Badembaen cours
LiudmylaGcommentaire achevé


Pour modifier le contenu de cette page (ajouter des productions, des commentaires, etc.), cliquez sur Modifier avec formulaire dans la barre du wiki.

Producteur :User:Emoralesni


2 Descriptif

Pour la réalisation de ma deuxième carte conceptuelle je me suis intéressée à l'importance de la métacognition dans l'éducation cognitive (qui met l'accent sur l'intégration des connaissances plus que sur leur mémorisation, en prenant l'apprentissage comme un processus de construction et non une simple acquisition de contenus statiques).

La pratique de la métacognition implique un processus cognitif au-delà de la simple connaissance et joue ainsi un rôle fondamental pour la réussite des apprenants en la gestion du savoir. En tant que composante intellectuelle large, la métacognition mérite d’être considérée comme la compétence tangible du savoir-apprendre: elle favorise, d'une manière générale et transversale, le développement d’une autonomie de la pensée chez l’apprenant.

Le modèle de contrôle cognitif de Flavell (1976) affirme l’existence des connaissances métacognitives relatives aux actions, aux tâches, aux buts et aux expériences de ces personnes. En s'appuyant sur l'apport de cet auteur et sur les idées de M. Grangeat (1997), la carte conceptuelle présentée ci-dessous explique en quoi la pratique de la métacognition favorise l'apprentissage et/ou la réussite des élèves à travers le développement des métaconnaissances sur le propre sujet, sur les tâches et sur les stratégies mises en oeuvre.

3 Sources

EdutechWiki (2017). Métacognition et apprentissage http://edutechwiki.unige.ch/fr/M%C3%A9tacognition_et_apprentissage

Flavell, J. H. (1976). Metacognitive aspects of problem solving. Dans Resnick, L. B. (Ed.). The nature of intelligence (pp. 231-235).

Grangeat, M. (1997). La métacognition, une clé pour des apprentissages scolaires réussis. Grangeat, M.(coordonné par) La Métacognition, Une Aide au Travail des Elèves. Paris: ESF. Récupéré le 31 mai 2017 : http://webcom.upmf-grenoble.fr/sciedu/grangeat/Ref/1999-Grangeat-bESF.pdf

Romainville, M. (2000). Savoir comment apprendre suffit-il à mieux apprendre. Pour une pensée réflexive en éducation, 71-86. Récupéré le 30 mai 2017 : https://pure.fundp.ac.be/ws/files/968984/35839.pdf

Romainville Marc, Noël Bernadette, Wolfs José-Luis. La métacognition : facettes et pertinence du concept en éducation. In: Revue française de pédagogie. Volume 112, 1995. Didactique des sciences économiques et sociales. pp. 47-56. DOI: 10.3406/rfp.1995.1225.

4 Carte conceptuelle : Première version


Production2carte1.jpg



4.1 Commentaire(s)


4.1.1 Commentaire de LiudmylaG


Lisibilité :

La lisibilité de carte est bonne. J’aime bien le choix de couleurs. Cependant, je pense qu’il faut agrandir le nœud « Métacognition » pour mettre l’accent sur le concept central et le distinguer parmi les autres nœuds. Si j’ai bien compris ton idée, la lecture peut se faire dans les deux sens : de gauche à droite – le développement des compétences et de haut en bas – la construction des connaissances. J’aurais fait la distinction plus visible entre ces deux parties. Tu pourrais par exemple mettre le nœud « Métacognition » au centre ou choisir les couleurs de flèches différentes pour les deux parties. Cela permet de mieux guider l’utilisateur dans la lecture de ta carte. Mais c’est juste mon goût personnel.

Compréhension :

Dans l'ensemble la carte est compréhensible. Toutefois, il y a quelques choses à améliorer :

- Majuscules et minuscules : parfois tu commences les mots par une majuscule et parfois par une minuscule.
- Les deux déterminants « qui favorise le » et « parmi lesquelles » sont dans les boxes tandis que les autres ne sont pas entourés. J’ai remarqué aussi que sur quelques flèches il mangue des mots qui expliquent la relation entre les nœuds.
- Je n’ai pas très bien compris le lien entre les nœud « développement des compétences » et « composante intellectuelle ». Pourquoi la flèche sort de ce nœud et ne pas l’autre « composante essentielle » ?

Qualité académique :

Je trouve que la qualité académique est bonne, simple et cohérente avec la carte proposée.

Commentaire global:

Ta carte est très claire et simple. Je t’ai proposé juste de faire quelques petits changements.

Réponse du producteur de la carte:

Merci beaucoup Liudmyla de tes remarques. En prenant compte tes commentaires, j'ai développé une deuxième version de ma carte, avec plus des précisions d'après le modèle de Flavell. J'espère que la distinction des parties soit plus claire et pertinente.




4.1.2 Commentaire de User:Dauve


Lisibilité :

Bonjour Ester, Ta carte est très claire.Tel que le suggère Liudmyla tu pourrais effectivement faire ressortir davantage le mot "metacognition". Tu pourrais également ajouter "mérite d’être considéré COMME" Peut être que tu pourrais également renvoyer une flèche à "Apprentissage" pour la liste "auto-questionnement,..etc"

Compréhension :

La carte est très claire et compréhensive

Qualité académique :

Tu as bien su résumé l’intérêt de la métacognition dans l'apprentissage, ceci de façon claire et concise.

Commentaire global:

Mise à part quelques petites corrections dont Liudmyla et moi t'avons fait part je pense qu'une fois les corrections apportées tu pourras passer à la vidéo.

Réponse du producteur de la carte:

Merci Véronique pour tes commentaires! J'ai suivi vos conseils pour l'amélioration des contenus ainsi que pour la disposition des différentes parties, aussi du point de vue de la forme. J'espère que la v3 soit dans le bon sens.




5 Carte conceptuelle : Deuxième version


Carte2production2.jpg



5.1 Commentaire(s)



6 Carte conceptuelle : Troisième version


Production2carte3.jpg



6.1 Commentaire(s)









7 Première vidéographie



7.1 Commentaire(s)


7.1.1 Commentaire de LiudmylaG

Qualité technique :

Au niveau technique, ta présentation est bien faite. On voit bien tous les éléments de ta carte puisque tu pointes sur les différents nœuds dont tu parles. La qualité sonore est également bonne.

Qualité de la structure/présentation de la vidéo :

Ta vidéographie est bien structurée. Tout au début, tu fais l'introduction, puis tu expliques ton contenu dans un ordre logique. Tes sources sont aussi citées en fin de vidéo pour les utilisateurs qui aimeraient connaître plus sur le sujet abordé.

Qualité du contenu:

Le contenu est bien développé. Je vois que t'as pris en compte les différents commentaires et apporté les améliorations conseillées.On remarque une évolution par rapport à la première version. Bravo!

Inclusion d'éléments intéressants (introduction, insertion de clip(s),...):

Ton introduction est très pertinente. Tu expliques bien le cadre de travail et le contexte de ta production.

Commentaire global:

Très bonne vidéographie dans son ensemble. Très fluide est attrayante. Je pense que tu peux finaliser ta production avec cette version.

Réponse du producteur de la carte:

Merci bien de tes commentaires! J'ai quand-même inséré une deuxième version de la vidéo. :)


8 Seconde vidéographie



8.1 Commentaire(s)



AgentLiudmylaG + et Utilisateur:Dauve +
CommentaireLa lisibilité de carte est bonne. J’aime b
La lisibilité de carte est bonne. J’aime bien le choix de couleurs. Cependant, je pense qu’il faut agrandir le nœud « Métacognition » pour mettre l’accent sur le concept central et le distinguer parmi les autres nœuds. Si j’ai bien compris ton idée, la lecture peut se faire dans les deux sens : de gauche à droite – le développement des compétences et de haut en bas – la construction des connaissances. J’aurais fait la distinction plus visible entre ces deux parties. Tu pourrais par exemple mettre le nœud « Métacognition » au centre ou choisir les couleurs de flèches différentes pour les deux parties. Cela permet de mieux guider l’utilisateur dans la lecture de ta carte. Mais c’est juste mon goût personnel.
arte. Mais c’est juste mon goût personnel. +, Dans l'ensemble la carte est compréhensibl
Dans l'ensemble la carte est compréhensible. Toutefois, il y a quelques choses à améliorer :

- Majuscules et minuscules : parfois tu commences les mots par une majuscule et parfois par une minuscule.
- Les deux déterminants « qui favorise le » et « parmi lesquelles » sont dans les boxes tandis que les autres ne sont pas entourés. J’ai remarqué aussi que sur quelques flèches il mangue des mots qui expliquent la relation entre les nœuds.

- Je n’ai pas très bien compris le lien entre les nœud « développement des compétences » et « composante intellectuelle ». Pourquoi la flèche sort de ce nœud et ne pas l’autre « composante essentielle » ?
e pas l’autre « composante essentielle » ? +, Je trouve que la qualité académique est bonne, simple et cohérente avec la carte proposée. +, Ta carte est très claire et simple. Je t’ai proposé juste de faire quelques petits changements. +, Merci beaucoup Liudmyla de tes remarques. En prenant compte tes commentaires, j'ai développé une deuxième version de ma carte, avec plus des précisions d'après le modèle de Flavell. J'espère que la distinction des parties soit plus claire et pertinente. +, Bonjour Ester, Ta carte est très claire.T
Bonjour Ester,

Ta carte est très claire.Tel que le suggère Liudmyla tu pourrais effectivement faire ressortir davantage le mot "metacognition". Tu pourrais également ajouter "mérite d’être considéré COMME"

Peut être que tu pourrais également renvoyer une flèche à "Apprentissage" pour la liste "auto-questionnement,..etc"
pour la liste "auto-questionnement,..etc" +, La carte est très claire et compréhensive +, Tu as bien su résumé l’intérêt de la métacognition dans l'apprentissage, ceci de façon claire et concise. +, Mise à part quelques petites corrections dont Liudmyla et moi t'avons fait part je pense qu'une fois les corrections apportées tu pourras passer à la vidéo. +, Merci Véronique pour tes commentaires! J'ai suivi vos conseils pour l'amélioration des contenus ainsi que pour la disposition des différentes parties, aussi du point de vue de la forme. J'espère que la v3 soit dans le bon sens. +, Au niveau technique, ta présentation est bien faite. On voit bien tous les éléments de ta carte puisque tu pointes sur les différents nœuds dont tu parles. La qualité sonore est également bonne. +, Ta vidéographie est bien structurée. Tout au début, tu fais l'introduction, puis tu expliques ton contenu dans un ordre logique. Tes sources sont aussi citées en fin de vidéo pour les utilisateurs qui aimeraient connaître plus sur le sujet abordé. +, Le contenu est bien développé. Je vois que t'as pris en compte les différents commentaires et apporté les améliorations conseillées.On remarque une évolution par rapport à la première version. Bravo! +, Ton introduction est très pertinente. Tu expliques bien le cadre de travail et le contexte de ta production. +, Très bonne vidéographie dans son ensemble. Très fluide est attrayante. Je pense que tu peux finaliser ta production avec cette version. + et Merci bien de tes commentaires! J'ai quand-même inséré une deuxième version de la vidéo. :) +
DescriptifPour la réalisation de ma deuxième carte c
Pour la réalisation de ma deuxième carte conceptuelle je me suis intéressée à l'importance de la métacognition dans l'éducation cognitive (qui met l'accent sur l'intégration des connaissances plus que sur leur mémorisation, en prenant l'apprentissage comme un processus de construction et non une simple acquisition de contenus statiques).

La pratique de la métacognition implique un processus cognitif au-delà de la simple connaissance et joue ainsi un rôle fondamental pour la réussite des apprenants en la gestion du savoir. En tant que composante intellectuelle large, la métacognition mérite d’être considérée comme la compétence tangible du savoir-apprendre: elle favorise, d'une manière générale et transversale, le développement d’une autonomie de la pensée chez l’apprenant.

Le modèle de contrôle cognitif de Flavell (1976) affirme l’existence des connaissances métacognitives relatives aux actions, aux tâches, aux buts et aux expériences de ces personnes. En s'appuyant sur l'apport de cet auteur et sur les idées de M. Grangeat (1997), la carte conceptuelle présentée ci-dessous explique en quoi la pratique de la métacognition favorise l'apprentissage et/ou la réussite des élèves à travers le développement des métaconnaissances sur le propre sujet, sur les tâches et sur les stratégies mises en oeuvre.
hes et sur les stratégies mises en oeuvre. +
Nombre commentaires3 +
ProducteurUtilisateur:Emoralesni +
Possède un sous-objet
« Possède un sous-objet (Has subobject) » est une propriété prédéfinie représentant un constructeur de conteneur, et est fournie par MédiaWiki Sémantique.
Métacognition et apprentissage/Production2 bases1617 +, Métacognition et apprentissage/Production2 bases1617 + et Métacognition et apprentissage/Production2 bases1617 +
Texte
Cette propriété est une propriété spéciale dans ce wiki.
EdutechWiki (2017). Métacognition et appre
EdutechWiki (2017). Métacognition et apprentissage http://edutechwiki.unige.ch/fr/M%C3%A9tacognition_et_apprentissage

Flavell, J. H. (1976). Metacognitive aspects of problem solving. Dans Resnick, L. B. (Ed.). The nature of intelligence (pp. 231-235).

Grangeat, M. (1997). La métacognition, une clé pour des apprentissages scolaires réussis. Grangeat, M.(coordonné par) La Métacognition, Une Aide au Travail des Elèves. Paris: ESF. Récupéré le 31 mai 2017 : http://webcom.upmf-grenoble.fr/sciedu/grangeat/Ref/1999-Grangeat-bESF.pdf

Romainville, M. (2000). Savoir comment apprendre suffit-il à mieux apprendre. Pour une pensée réflexive en éducation, 71-86. Récupéré le 30 mai 2017 : https://pure.fundp.ac.be/ws/files/968984/35839.pdf

Romainville Marc, Noël Bernadette, Wolfs José-Luis. La métacognition : facettes et pertinence du concept en éducation. In: Revue française de pédagogie. Volume 112, 1995. Didactique des sciences économiques et sociales. pp. 47-56. DOI: 10.3406/rfp.1995.1225.
es. pp. 47-56. DOI: 10.3406/rfp.1995.1225. +