Learning Record Store

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Définition

Un Learning Record Store, abrégé LRS, est un référentiel d'informations collectées pour suivre la progression d'apprenants utilisant des plateformes d'apprentissage comme les LMS. Il s'agit d'un composant essentiel du flux de processus pour l'utilisation de la norme Experience API (xAPI) d'ADL. Le concept du LRS a été introduit dans l'industrie du E-learning en 2011 et propose un changement dans le fonctionnement des spécifications du e-learning. En effet, SCORM était considéré comme une spécification de logiciel par excellence depuis sa création en 2001. La principale fonction d'un LRS est de stocker et de récupérer les données générées par les déclarations xAPI.

1.1 Applications

Cheminement schématique des données sur les expériences d'apprentissage envoyées au LRS et stockées sous forme de déclarations xAPI

Un LRS permet le suivi d'une variété d'expériences d'apprentissage, sans se limiter aux activités réalisées à partir d'un navigateur. Il peut s’agir de données d'apprentissage (sous la forme d'instructions xAPI) provenant de divers types d'activités, y compris les tâches effectuées dans des applications mobiles, les jeux, les simulateurs, les activités sur le terrain, les sessions de formation ou bien les évaluations de performance professionnelle. Les données issues de ces expériences sont stockées dans le LRS et peuvent être partagées avec d'autres systèmes qui offrent un reporting détaillé ou soutiennent des expériences d'apprentissage adaptatives. Elles peuvent ensuite être utilisées pour évaluer l'efficacité des programmes de formation et des solutions pédagogiques.

Au sens large, un LRS a des applications qui dépassent le cadre éducatif, et offre aux organisations un moyen d'étudier la relation entre les expériences et les résultats, de sorte qu'il peut être utile dans des domaines tels que la satisfaction du client, l’amélioration de la performance des employés, augmentation des ventes, etc. Enfin, les données collectées peuvent être utilisées pour évaluer l'efficacité des programmes de formation ou pour évaluer l'impact d'un élément spécifique (comme les projets de groupe) sur l'expérience d'apprentissage. Les données recueillies et stockées dans le LRS peuvent être partagées avec d'autres systèmes pour le reporting analytique et pour soutenir des expériences d'apprentissage personnalisées.

1.2 Fonctionnement

Le LRS a pour but de permettre aux systèmes de stocker et d'extraire des déclarations xAPI et de stocker des métadonnées xAPI provenant d'autres systèmes.

Un message xAPI possède toujours la même forme Utilisateur + Verbe + Objet. En voici quelques exemples :

  • DKS a lu cette page.
Un LRS à l'intérieur d'un LMS peut fournir des données d'apprentissage à d'autres LRS, que ce soit à l'intérieur d'un LMS ou indépendamment d'un LMS
  • DKS a corrigé la section.
  • DKS a brodé un badge.

Ces déclarations sont transmises par HTTP ou HTTPS au LRS. Les données peuvent se stocker dans le Learning Record Store non seulement si elles proviennent d'un LMS mais aussi de sites Web variés.

1.3 Différences entre un LMS et un LRS

Un LRS va normalement au-delà de la capacité de reporting et d'analyse d'un LMS. Dans le contexte de la diffusion et du suivi de l'apprentissage en ligne, le LRS stocke et traite les données xAPI ; un LMS, en revanche, peut également diffuser, lire et suivre le contenu de l'apprentissage en ligne. Bien que les deux systèmes enregistrent les données d'apprentissage, le LRS a une portée plus large. La totalité de l'expérience d'apprentissage prise en charge par le LMS est stockée à l'intérieur du système, tandis que le LRS permet de la partager avec d’autres outils. Dans la pratique, bien que le LRS soit développé comme un système autonome, les entreprises et les organisations l'utilisent souvent comme un complément important aux LMS existants.

Un LRS peut fonctionner à l'intérieur d'un LMS et dans le cadre des capacités de ce LMS. Un LRS à l'intérieur d'un LMS peut fournir des données d'apprentissage à d'autres LRS, qu'ils soient à l'intérieur d'un LMS ou non.

2 Historique

Le concept du LRS a été introduit dans l'industrie du E-learning en 2011 et propose un changement dans le fonctionnement des spécifications du e-learning. En effet, SCORM était considéré comme une spécification de logiciel par excellence depuis sa création en 2001.

ADL, organe gouvernemental américain ayant pour but de lier la Défense à d'autres agences gouvernementales pour les aider à collaborer entre elles, s'est rendu compte que SCORM n'arrivait plus à suivre correctement les progrès technologiques et nécéssitait une mise à jour. ADL a alors cherché de l'aide afin de mettre à jour sa spécification logicielle. Finalement, cette mission a été confiée à Rustici Software qui, au terme d'un processus de développement, a mis au point le Tin Can Project. De ce projet ambitieux en ressortit, l'Experience API ainsi que le concept même de Learning Record Store.

3 Avantages de l'utilisation d'un LRS

Utiliser un LRS simplement pour stocker des données n'est pas très pertinent. Il est tout à fait possible de stocker ces mêmes données directement dans le LMS. En effet, les LRS peuvent analyser le côté informel des actions d'apprentissage rapide dans le flux de travail ("Learning in the flow of work"). Ainsi, en croisant ces données, il est possible de mesurer l'impact de l'apprentissage sur d'autres actions que celles destinées à apprendre.

Les LRS permettent aussi de visualiser les données de la façon dont on souhaite. Il existe des LRS payant offrants cette possibilité, mais des LRS gratuits en Open Source avec cette capacité de visualisation sont également disponibles.

De plus, en cas de changement de LMS, un LRS permet de plus facilement déplacer les données enregistrées. Il suffit de copier votre LRS dans votre nouveaux Learning Management System. Les LRS sont compatibles avec tous les LMS.

Un avantage important des LRS est leur versatilité. Ils offrent la possibilité de collecter des données provenant de diverses plateformes, telles que des sites web, des applications et des LMS, ainsi que des sources hors ligne. Grâce à la grande quantité de données qu'ils peuvent enregistrer et stocker, ils permettent de créer des analyses d'apprentissage détaillées.

En même temps, grâce à l'utilisation de xAPI ils peuvent être utilisés pour suivre les performances pas nécessairement strictement liées à l'apprentissage. Ceci les rend pertinents dans le secteur des entreprises privées (par exemple pour comprendre les différences entre les performances des employés). En effet, les LRS sont déjà largement utilisés dans les secteurs de l'informatique, des soins de santé et de la fabrication.

4 Inconvénients

Actuellement, un LRS ne remplace pas complètement un LMS et n'offre pas certaines de ses fonctionnalités. Les tâches administratives, telles que la supervision des profils des étudiants, la mise à jour des catalogues de cours et la programmation des cours, ne sont pas encore assurées par un système LRS.

5 Ressources

  • 7 things you need to know about LRS (Learning Record Store). (2019). [1]
  • Advanced Distributed Learning. ADL. [2]
  • Bealink.io. (29 janvier 2020). Qu'est-ce qu'un Learning Record Store (LRS) ? Bealik.io
  • Brusino, J. (2012). The next generation of SCORM : A Q&A with Aaron Silvers. American Society for Training and Development. [3]
  • Rustici Software LLC. (s.d.). Learning Record Store. [4]
  • Rustici Software LLC. (s.d.). Learning Record Store: What is an LRS?. [5]
  • Singh, R. (2017). Advantages of Learning Record Store in e-learning. [6]