Learning Object Metadata Standard

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

1 Définition

Le Learning Object Metadata (LOM) est un standard de métadonnées pour décrire des ressources électroniques d'enseignement et d'apprentissage qui est reconnu au niveau international. Ce modèle, normalement en format XML permet d'avoir des métadonnées structurées et standardisées, ce qui est essentiel pour développer les bases de données de ressources d'apprentissage (educational repositories) et permettre leur partage. Les métadonnées du LOM ne décrivent pas seulement les ressources d'apprentissage, mais également le format sous lequel elles sont disponibles (textes, vidéos, ... ). Dans le LOM les métadonnées fournissent aussi des informations bibliographiques, didactiques et pédagogiques qui sont essentielles dans le monde de l'apprentissage.

Avoir des métadonnées uniformisées permet de faciliter la recherche des ressources et ainsi de faciliter leur accès. Cela permet aussi la réutilisation des descriptions des ressources dans différents environnements et contextes. Ce standard est appliqué dans plus de 40 pays.

Le LOM fixe quels éléments d'une ressource d'apprentissage doivent être décrits, en formalisant le vocabulaire utilisé. Il définit aussi le schéma des données à entrer. Ce schéma peut être étendu ou restreint selon les besoins.

Le standard LOM contient 9 sections et environ 60 champs. Il peut être adapté pour des besoins spécifiques et toutes les sections ou champs n'ont pas besoin d'être remplis. Par contre, il est impossible de remplacer des éléments déjà définis ou d'utiliser des noms de métadonnées déjà utilisés dans d'autres champs. Cette rigueur permet de garantir l'intéropérabilité sémantique du standard.

2 Histoire

  • LOM était une réaction au Dublin Core, un standard de métadonnées populaire utilisé par beaucoup de répertoires. Par exemple par DSPACE. Il a été jugé cependant trop simple pour répondre de manière adéquate aux ressources d'apprentissage.
  • A l'origine LOM a été proposé par le consortium global d'apprentissage IMS, ensuite repris par IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers). Il est enregistré en tant que standard en 2002 sous le nom de FINAL DRAFT STANDARD IEEE 1484.12.1-2002. Par la suite, il a à nouveau été adopté par IMS. Ces différents changements ont amené à créer certaines incompatibilités entre les anciennes versions et les différents standards. De manière conceptuelle, ces différences sont très mineures, mais sur le contenu du paquet, avec certaines entrées erronées, il ne peut pas y avoir de validation et l'import est bloqué.

2.1 Historique des versions

  • Adriadne (????)
  • IMS 1.2 (2001)
  • IMS 1.2.1 (2001)
  • IMS 1.2.2 (essai)
  • IMS 1.2.4 (2001, final 1.2x version)
  • IEEE 1484.12.1 (2002)
  • IMS 1.3 (2002). Cette version est l’équivalent de IEEE 1484.12.1. Il est aussi adopté par SCORM 1.2 et SCORM 2004. (SCORM = Sharable Content Object Reference Model)
  • ISO/IEC 19788 - Metadata for Learning Resources (2011)

3 Description du LOM

3.1 Fonctionnement du modèle LOM

Le LOM a une hiérarchie d'éléments. Au premier niveau, de base, il y a 9 catégories qui contiennent toutes des sous-sections. Quand le LOM est implémenté comme source de métadonnées, il n'est pas nécessaire de modifier tous les champs. La création d'un profil d'application permet à une communauté d'utilisateurs de spécifier quels champs et quel vocabulaire doivent être utilisés. Certains éléments du LOM peuvent être abandonnés et d'autres éléments peuvent être intégrés.

3.2 Les catégories de base du LOM

Le LOM est composé de 9 catégories et environ 60 champs.

  • Informations générales : titre, langue, résumé, mots-clés, etc
  • Cycle de la vie : fournit des informations sur les caractéristiques et données sur l’évolution et l’état actuel de la ressource
  • Méta-métadonnées : donne des informations sur la saisie des métadonnées (date de saisie, langue, auteur)
  • Informations techniques : donne des informations sur le format, la taille du fichier, etc
  • Informations pédagogiques : décrit le degré de difficulté, le public cible, le temps d'apprentissage, etc
  • Droits d'auteur : décrit les licences, droits d'utilisations, etc
  • Relations : lien avec d'autres ressources
  • Annotations : espace pour des commentaires sur les ressources, par exemple sur leur utilisation
  • Classification : décrit la relation de la ressource avec d'autres systèmes de classification externes (objectifs, etc )

Certains pays ont modifié le standard LOM pour qu'il s'adapte aux spécificités de leur système éducatif. C'est ce qu'a fait le Canada avec CanCore, La France avec LOMFR ou la Suisse en créant le LOM-CH (2014), qui a deux catégories supplémentaires :

  • Curricula : qui contient les données issues des différents plans d'étude (PER et Lehrnplan21)
  • Accessibilité : pour pouvoir décrire les caractéristiques liées à l'accessibilité d'une ressource

La catégorie pédagogique contient ces éléments :

Éléments Description
Type d'interactivité

(IEEE 1484.12.1-2002)

  • actif: Apprentissage actif (ex : apprendre en faisant) est soutenu par le contenu qui implique directement l'action productive de l'apprenant.
  • Explicatif : étude explicative (ex: apprentissage passif) arrive quand le travail de l'apprenant consiste principalement à absorber le contenu exposé.
  • mixe: Un mélange de types d'interactivité actifs et explicatifs.
Type de ressources d'apprentissage

(IEEE meilleurs pratiques)

exercice, simulation, questionnaire, diagramme, figure, graph, index, slide, table, texte narratif, examens, experimentation, lecture
Niveau d'interactivité

(IEEE 1484.12.1-2002 significatif uniquement dans la pratique communautaire)

très faible, faible, moyen, fort, très fort
Densité sémentique

(IEEE 1484.12.1-2002 significatif uniquement dans la pratique communautaire)

très faible, faible, moyen, fort, très fort
Rôle final de l'utilisateur

(IEEE 1484.12.1-2002)

  • enseignant
  • auteur
  • apprenant
  • manager
Contexte

(IEEE 1484.12.1-2002)

  • école
  • haute étude
  • entrainement
  • autre
Tranche d'âge typique moyenne
Difficulté

(IEEE 1484.12.1-2002 significtif uniquement dans le contexte communautaire)

  • très facile
  • facile
  • moyen
  • difficile
  • très difficile
Temps d'apprentissage typique Élément texte libre
description Élément texte libre
langage def. standardisée


4 Standards et software

4.1 Standards

  • IEEE LOM Norme (Standard) de Modèle de Données (1484.12.1). Cette partie du LOM spécifie un schéma de données conceptuelles qui définit la structure d'un cas de métadonnées pour un objet apprenant. Ceci correspond à IMS l'Étude d'Informations de Métadonnées de Ressource Pose 1.2.1 et 1.2.2
  • IEEE LOM XML Attache (1484.12.3). Cette partie de la norme (du standard) LOM décrit un XML liant pour permettre l'échange de cas LOM entre les systèmes se conformant qui mettent en œuvre le 1484.12.1 modèle de données. Ceci correspond à IMS l'Étude de Métadonnées de Ressource XML l'Attache.

4.2 Software

  • LOM est utilisé par IMS compatible LMS. Cela signifie que l'édition basée sur le Web LMS doit permettre à un utilisateur d'entrer dans des domaines de métadonnées. Le logiciel autonome pour concevoir le contenu de l'emballage IMS des fichiers .zip compatibles qui peuvent être importés plus tard dans un LMS ont vraiment le support pour LOM (rechargent par exemple).
  • Parfois, LOM est aussi utilisé par autonomie du déport des objets d'études. Les métadonnées sont surtout entrées séparément de l'étude de l'objet (par exemple par une forme(un formulaire) Web), bien que Daniel Schneider puissent imaginer qu'un certain dépôt software doit aussi être capable de lire un paquet de contenu d'IMS et extraire les informations.
  • LomPad made by LICEF. C'est un éditeur standard (multi-platform de base Java, version Windows disponible)

5 Liens

6 References